👽 Bien débuter dans Xenonauts

xenonauts
Si vous êtes fans de XCOM, Xenonauts est un jeu qui peut vous intéresser. Dans un style plus old school, ce jeu de stratégie au tour par tour vous oppose à des aliens qui envahissent la Terre. Vous pouvez construire et gérer votre base, vos soldats et véhicules et les affronter dans les airs ou au sol. Le jeu est au premier abord assez complexe et ce guide devrait vous aider à réussir vos premiers pas.

OĂą installer ses bases ?


Dès les premières secondes de votre partie, vous avez un choix difficile : où installer sa première base ? Le choix est important car il va avoir un impact sur les résultats financiers et sur l’installation des suivantes. Il est possible de l’installer en Amérique, mais le nord de l’Afrique (au niveau de l’Égypte) ou au sud de l’Europe sont des bons choix.
Le but est de couvrir le plus de terres possibles en un minimum de bases, le cercle entourant votre première base représente ce que couvrira le radar déjà en place. Mais il est possible d’en avoir jusqu’à trois, pour couvrir une zone encore plus grande.
À la fin du premier mois, quand vous aurez une rentrée d’argent importante, vous pourrez construire une seconde base, au niveau des îles près de Cuba, ce sera un bon choix pour couvrir au mieux les USA, l’Amérique latine et un maximum de l’Amérique du Sud.
Après le second ou troisième mois, il faudra ouvrir une autre base, les Philippines peuvent être un bon choix.
Voici les bases que j’ai installé dans ma partie, avec ceci, on détecte un maximum d’OVNI, on protège un maximum de continents pour avoir un meilleur financement.
Après 5-6 mois, vous pourrez envisager de construire une quatrième base, j’avais choisi le sud de l’Afrique, cette base servait à affronter les OVNI échappant à chacune des trois autres bases.

Améliorer la première base


Une fois votre première base installée, il est nécessaire d’effectuer au plus vite certaines actions :
Tout d’abord on améliore la base. Les constructions prendront plusieurs jours, il vaut mieux les lancer au plus vite. Une infirmerie est vitale, on peut aussi lancer la construction d’un laboratoire, de quartiers d’habitations, les deux autres radars. Les deux hangars sont importants aussi si vous voulez limiter les dégâts sur la population.
Le but est d’avoir une couverture maximale avec les radars, de pouvoir engager plus de scientifiques avec les quartiers d’habitations et de fabriquer des avions supplémentaires pour intercepter un maximum d’OVNI avant qu’ils n’attaquent les villes. Je reviens sur les combats aériens plus loin dans ce guide.

Science, Bitch!


On l’a vu dans le point précédent, il est nécessaire de construire un second laboratoire dès le début. Il faut accompagner cela du recrutement de nouveaux scientifiques dès que c’est possible (5 dès le début du jeu, 15 quand le second laboratoire est terminé).
Les laboratoires sont vitaux. En effet c’est là que vous pourrez développer de nouveaux avions en profitant des technologies de vos ennemis. Vous pourrez aussi fabriquer de nouvelles armes et armures, et ce sera nécessaire car rapidement vous affronterez des ennemis plus puissants au sol.
Il y a certaines recherches plus importantes que d’autres. Les armes assommantes vous permettront d’avancer dans le scenario car il faut capturer certains leaders vivants. Les avions comme le Foxtrot et plus tard le Marauder vous feront un cap important dans les batailles aériennes. Dès que les nouvelles technologies d’armes sont disponibles, mettez le paquet dans la recherche.

Les combats aériens


Les combats aériens ont une importance cruciale dans le jeu. Vos radars vont régulièrement détecter des OVNI et il faudra leur envoyer des avions intercepteurs pour les affronter. S’ils gagnent, l’OVNI s’écrase. Si c’est dans la mer, c’est parfait, si c’est sur terre, vous pourrez à nouveau intervenir. J’y reviendrai plus loin.
Bref, quand le radar détecte un OVNI, vous pouvez aller l’intercepter, ce panneau s’ouvre :
Au début vous n’avez que deux avions intercepteurs et un transporteur. Notez que vous pouvez envoyer jusqu’à trois intercepteur pour un même OVNI. Cela permettra d’augmenter vos chances de le détruire.
Une fois que vos avions rencontrent l’OVNI, vous pouvez choisir un combat automatique (résultat) ou commander vous-même le combat. Je ne me suis jamais penché en détail sur ce mode, il permet en général de réduire les dégâts et les munitions utilisées quand on maîtrise le jeu, mais il faut savoir qu’on peut faire tout le jeu avec les combats automatiques sans que cela ne pose le moindre soucis si vous ne négligez pas les recherches et achetez les bons intercepteurs quand ils sont disponibles, cela passera.
Parlons des évolutions d’ailleurs. Rapidement, vous pourrez fabriquer des Foxtrot. Ils sont fragiles mais peuvent voyager bien plus loin, ils remplaceront très bien vos Condors qui finiront assez vite en déclassement. Plus tard, vous débloquerez les Corsair, ils ont plus ou moins les mêmes capacités que les Foxtrot, sauf qu’ils sont plus solides. Vous n’êtes pas obligés de remplacer tous vos Foxtrot. Étant donnée leurs similitudes techniques, vous pouvez faire des combinaisons par base : 2 Corsair + 1 Foxtrot pour affronter les gros OVNI. Dans les bases en développement, 1 Corsair + 2 Foxtrot feront l’affaire.
Quand vous débloquerez les Marauder par contre, vous passerez un cap important. L’idéal sera d’en avoir au moins deux dans chaque base. Avec les Marauder vous pouvez terminer le jeu sans soucis.
Un dernier avion surpuissant sera disponible à la fin, le Fury est une belle machine de guerre qui détruira n’importe quel OVNI à lui tout seul. Ils requièrent beaucoup de matériaux, vous pouvez en construire un pour le fun à la fin du jeu, mais il n’est pas nécessaire de vous ruiner. Garder les matériaux pour fabriquer armes et armures en priorité.

Combats au sol


Une fois que vous avez envoyé vos avions intercepteurs, ils détruiront des OVNI, certains s’écraseront au sol et vous pourrez envoyer une équipe d’intervention ou effectuer un raid aérien pour se faire de l’argent rapidement. Si vous envoyez une équipe d’intervention, vous entrerez alors dans l’autre partie majeure du jeu, les combats.
Ils sont difficiles et parfois impardonnables, vos soldats même bien équipés resteront fragiles et peuvent être one-shot par des aliens qui ont échappé à votre surveillance. Il va falloir connaître votre équipe sur le bout des doigts et bien réfléchir à votre façon d’aborder ces combats.
Au début du jeu, vous pourrez envoyer 8 soldats sur le terrain. J’ai choisi de faire deux équipes de 4, dans chaque équipe, j’ai un mec avec une arme assommante (ou pistolet) + un boucler, une carabine pour faire du dégât au corps à corps, un fusiller qui est polyvalent avec sa capacité à tirer à mi-distance et sa rafale pour massacrer de l’alien de près. Enfin un sniper est indispensable dans chaque groupe. Ces deux équipes devraient suffire à affronter des petits groupes d’ennemi qui vous attendent sur la zone. Chaque groupe ira de son côté avant de se réunir pour l’assaut dans le vaisseau écrasé.
Quand vous passerez à un groupe de 10, vous pourrez ajouter un soldat équipé d’un fusil mitrailleur dans chaque groupe, ils ne tirent qu’en rafale… et ne tireront pas souvent car il faut que les conditions soient réunis pour qu’il envoie la purée, mais ils feront de sacrés dégâts. Dans un groupe de 8, ils sont pas assez productifs je trouve et les ennemis ne sont de toute façon pas très puissants.
Dans tous les cas, quelque soit la composition du groupe ou votre façon de gérer un assaut, prenez votre temps. Il est souvent préférable de regrouper votre équipe, ou de rester à couvert un tour de plus avant de vous mettre à découvert. Les ennemis sont parfois peu résistants mais ces vilains font des dégâts, prenez votre temps et tant pis si un civil crève parce que vous avez été prudents, la survie de votre Sergent qui vous accompagne depuis une dizaine de mission est plus importante.

Quelques conseils supplémentaires


  • Ne vous pressez pas trop pour dĂ©velopper la trame principale, je ne sais pas si les ennemis Ă©voluent automatiquement selon la date dans le jeu ou si selon votre avancĂ©e dans le scenario, mais n’y allez pas trop vite. Vous avez tout votre temps, et il est parfois prĂ©fĂ©rable de faire des missions au sol sur des petits OVNI Ă©crasĂ©s pour affronter des ennemis moins puissants. Vous rĂ©cupĂ©rez des matĂ©riaux nĂ©cessaires Ă  la fabrication de meilleures armes et armures et vous perdrez pas un membre important de l’équipe. En gros, chaque avancĂ©e majeure dans le scenario s’accompagnera d’une avancĂ©e au niveau des armes. Attendez bien d’avoir Ă©quipĂ© vos 8-10 soldats avec les armes lasers puis alpha puis MAG pour avancer.

  • Vos soldats gagnent en expĂ©rience qu’en allant sur le terrain, mais aussi qu’en faisant des actions. Les UT se dĂ©veloppent si vous utilisez au maximum vos points d’action en vous dĂ©plaçant, la prĂ©cision en tirant (que vous touchiez votre cible ou non), etc. La force requiert une prĂ©paration avant d’envoyer vos troupes sur le terrain : chargez au maximum l’inventaire de vos personnages. Allez toujours Ă  la limite du poids transportĂ©, mettez grenades, munitions peu importe, mĂŞme si vous ne les utilisez pas. La force Ă©voluera rĂ©gulièrement si vous utilisez au maximum votre inventaire. Regardez l’évolution d’un de mes soldat Ă  la fin du jeu (vert clair = son niveau initial, vert foncĂ© = son Ă©volution) :

  • Ne nĂ©gligez pas les grenades, si les grenades frag sont peu puissantes au dĂ©but, la grenade fumigène peut sauver la mise Ă  votre Ă©quipe qui peine Ă  trouver une couverture par exemple (les cartes dans le dĂ©sert peuvent ĂŞtre difficiles Ă  cause de ça). Le dernière Ă©volution des grenades frag (fusion) vous rĂ©galera par contre, particulièrement lors de l’assaut dans le vaisseau ennemi oĂą vous aurez des aliens regroupĂ©s qui vous attendent sagement…

  • Si je n’ai pas trop testĂ© cette stratĂ©gie, certains joueurs au niveau de difficultĂ© maximal, aiment bien donner deux armes Ă  chaque soldat. Le fait de changer d’arme coĂ»te pas mal de points d’action mais Ă  un niveau de difficultĂ© Ă©levĂ© vous allez de toute façon jouer très prudemment, cela peut valoir le coup. Passer d’un fusil d’assaut Ă  un sniper peut permettre de bien nettoyer une zone. Repassez au fusil d’assaut au corps Ă  corps, cette arme coĂ»te peu d’UT et tuera la majoritĂ© des ennemis en un tir. Au lieu de remplir votre inventaire de grenades et munitions (rares sont les combats oĂą vous aurez Ă  recharger votre arme plus d’une fois) comme je l’ai fait sur l’image ci-dessus, une seconde arme trouvera sa place et devrait vous faciliter certains combats.

  • On peut faire tout le jeu avec une seule Ă©quipe d’intervention, on utilisera de plus en plus souvent les raid aĂ©rien pour choisir ses missions, celles qui auront les meilleurs matĂ©riaux par exemple. Mais il est intĂ©ressant selon moi de crĂ©er une seconde Ă©quipe qui servira de « centre de formation » pour l’équipe première. On dĂ©bloquera de meilleurs transporteurs qui permettent d’avoir jusqu’à 12 soldats et il peut ĂŞtre utile de transfĂ©rer des Ă©lĂ©ments de ce « centre de formation » vers l’équipe principale pour avoir des Ă©lĂ©ments qui ont dĂ©jĂ  un peu d’expĂ©rience, ils remplaceront aussi les membres dĂ©cĂ©dĂ©s dans la première Ă©quipe. Cette Ă©quipe 2 fera des interventions sur des OVNI de petite ou moyenne taille qui se sont Ă©crasĂ©s, il n’est pas nĂ©cessaire de leur confier des missions trop difficiles, le but est juste de faire des missions rapide pour les amĂ©liorer un peu. Cette seconde Ă©quipe vous permettra aussi d’utiliser vos surplus de matĂ©riel, vos armes Laser quand vous ĂŞtes en train d’équiper vos meilleurs soldats de Plasma par exemple.

  • Après quelques mois, l’argent sera moins un problème, vous pourrez organiser vos bases de façon plus intelligentes. J’ai ainsi supprimĂ© les deux laboratoires de ma première base pour en fabriquer trois dans une autre base, tout l’aspect scientifique se gĂ©rait lĂ -bas. Dans ma première base, la place attribuĂ©e aux labos Ă©tait attribuĂ©e aux ateliers : j’avais trois atelier pour fabriquer plus rapidement avions, armes et armures. Veillez juste Ă  transfĂ©rer dans votre base remplie d’ateliers tout le matĂ©riel rĂ©cupĂ©rĂ© par vos soldats ou dans certaines missions aĂ©riennes, un transfert prend 24 heures et ne coĂ»te rien.

  • Ne faites pas comme moi en gardant pendant quelques mois tous les avions intercepteurs dans le but de dĂ©truire un maximum d’OVNI, cela n’en vaut pas la peine car les coĂ»ts d’entretien des avions seront vite exorbitants. Trois avions par base devraient suffire. Certains OVNI vous Ă©chapperont, ce n’est pas grave. Certains crĂ©eront des attaques de terreur dans les airs ou au sol, intervenez Ă  temps dans ces cas-lĂ  c’est le principal.



Explorer l’univers jeux vidéo sur iunctis avec notre catégorie #jeuxvideo
Retrouvez nos articles jeux vidéo sur le hashtag #jeux-video
Autre guide sur le jeu : 👽 Xenonauts en français avec la Community Edition

3 J'aimes

Voilà j’ai terminé cet excellent jeu. Je me suis régalé et j’espère que ce guide aidera certains visiteurs ou motivera d’autres à tester ce jeu.

Il est vraiment rude au premier abord, j’en ai déjà parlé sur un autre sujet, mais je le rappelle ici, j’avais fait une partie il y a quelques mois, j’ai trouvé trop compliqué, j’ai supprimé et mis de côté pendant un moment, sur le coup je n’avais pas le temps/la motivation pour insister. Mais le deuxième essai a été le bon.

Comme pour tout jeu du genre, vous aurez surement une partie d’échauffement que vous arrêterez après 4-5h avant de recommencer une, il faut apprendre un peu les rudiments du jeu (pour ma part, j’ai eu deux parties de 40 minutes, une de 4h en facile, avant ma partie de 20h en normal). Ce guide n’a pas vocation à être un guide ultime, mais il peut vous aider à gagner 2-3h dans cette première partie d’échauffement par exemple, et vous accompagner sur la seconde pour ne pas oublier un élément important au début.

:alien: :gun:
1 J'aime