Black Mirror

drama
netflix

#22

Je viens de tout regarder en 1 semaine environ. Je connaissais rien de la série, très agréablement surpris des 2 premières saisons

J’ai beaucoup moins accroché à la 3ème saison perso, surtout les épisodes 2, 4 et 5 où j’ai pas du tout accroché.


#23

Ai vu la première saison que j’ai trouvé vraiment intéressante.
Le premier épisode m’a pour autant mis très mal à l’aise et ça ne m’arrive pas souvent.


#24

Le 3e de la saison 3 :eek:
A chaud, le meilleur de la série pour le moment ! Quelle claque !


#25

Sorte de teaser avec les titres des épisodes de la prochaine saison accompagnés de quelques images de chacun


#26

Trailer de l’épisode Arkange


#27

Nouveau trailer, pour l’épisode Crocodile


#28

La saison 4 arrive le 29 décembre


#29

Retour demain, soyez prêts :selfie:


#30

Vu le premier épisode.
C’est pas le meilleur de la série mais bon dieu que cette série fait du bien. Je me retiens de pas voir la suite tout de suite pour savourer les 6 épisodes.


#31
Black Mirror 4.01 - USS Callister (7/10)

Pas loin du 8/10, en gros ça démarre tranquillement, ça peak pendant 20/30 minutes jusqu’à la course à vaisseau.

Le concept de torture de clones dans une session privée d’un jeu est vraiment très bon, Robert Daly qu’on pense être le gentil se révèle le pire des enculés mais d’une façon qu’on ne voyait pas trop venir au tout début.

Le meilleur moment de l’épisode c’est la pause face au monstre, les dialogues sont excellents :hoho:


Black Mirror 4.02 - Arkangel (7/10)

Le concept est simple, l’épisode est sans mindfuck (jusqu’aux 10 dernières minutes on va dire où le coup de la pilule est franchement bâtard), mais le message qui semble là aussi plutôt classique (trop protéger ses enfants peut être nocif) se révèle efficace.

L’épisode ne s’arrête pas à la petite enfance, on suit aussi l’adolescence et l’effet de ce traqueur sur son développement. Gamine trop innocente, ado rebelle qui va se retrouver empêcher de vivre, le résultat dépasse mes attentes.


Black Mirror 4.03 - Crocodile (6/10)

Le moins convaincant mais on peut saluer l’effort pour installer une ambiance et cette descente aux enfers. Les 3/4 de l’épisode sont sur ce rapprochement de deux histoires a priori séparées.

Tout s’accélère à la fin avec quelques twists bien sombres comme le bébé qu’elle tue qui était aveugle, et le hamster qui va la baiser. Ce n’est pas au niveau du mindfuck des épisodes 2.02 ou 3.03 mais ça relève cet épisode qui ne met clairement pas sur le cul.

La techno (plutôt discrète) à base de visualisation des souvenirs, , était assez cool et bien mise en scène cela dit.


Le 4.01 est le meilleur du lot, je ne donne pas de décimale mais il est clairement plus proche du 7.5/10


#32
Black Mirror 4.04 - Hang the DJ (8/10)

« We’ve got each other for one year?! Jesus Fucking Christ » :hoho:

L’épisode romantique de la saison est là. J’avais apprécié San Junipero la saison dernière mais pas autant que les critiques, pour cet épisode j’ai été conquis, avec une petite réserve sur la fin.

C’est marrant, bien écrit, l’alchimie surtout avant la véritable relation du couple est excellente, la technologie a ce mélange de crédibilité et de too much qui colle totalement à l’esprit de la série.

La fin justifie les choix de ce fameux système de rencontre avec une date de péremption durant l’épisode mais le fait que ce soit des simulations des deux personnes en question me gâche en quelque sorte l’alchimie qu’il y a eu. Je peux nuancer mon propos toutefois, le système reproduit parfaitement les deux personnes, je chipote un peu. La façon dont le fameux taux de réussite est expliqué est toutefois habile.


Black Mirror 4.05 - Metalhead (6/10)

Je n’ai pas accroché même si je trouve la narration par la quasi absence de dialogues assez sympa (on devine que les robots étaient des compagnons et que c’est parti en couille). Artistiquement je n’ai pas compris l’intérêt du noir et blanc, il y avait clairement un côté rétro dans la mise en scène ou la musique mais l’apport concret m’est passé au-dessus.

L’animation du robot était excellente, quelques passages lors de cette traque étaient assez prenants mais dans l’ensemble ça m’a laissé indifférent.


Black Mirror 4.06 - Black Museum (7/10) - Fin de saison

Cet épisode est le plus critiqué par les journalistes, les fans l’ont globalement préféré au précédent, et je fais partie du lot. Je peux comprendre les critiques, trois mini-stories qui sont sympas mais sans plus, ça avait un petit côté gimmick.

Mais ce qui fait la réussite, c’est Douglas Hodge (Rolo). Il joue parfaitement l’enculé qui tient ce musée de l’horreur à la Black Mirror. Son plaisir à raconter comment il s’est servi de ces gens comme cobayes à ses idées tordues est vraiment le gros plus de cet épisode.

L’aspect gimmick avec des clins d’oeil aux autres épisodes ne m’ont pas gêné, la série peut se permettre un épisode reflétant sur le sadisme de Charlie Brooker, ça n’est en rien choquant. Les mini-histoires étaient peut-être un peu longues mais chacune amène une petite pièce à la conclusion.


#33

Vu les 3 premiers assez d’accord avec toi.
Juste je mettrai 8 au premier que je trouve bien au dessus des deux autres en terme d’univers.


#34

#35

ce titre putaclic :hoho:


#36

Certains sont un peu lents


#37

On les appelle les cerveaux-lents :carell:


#38

Moi je commence tout juste la série, depuis le temps que je voulais me lancer. Après une bonne saison 1 j’ai attaqué la deux, je viens de finir l’épisode 2, cette violence du tout. Mon dieu.


Suivre @iunctisFR sur Twitter - Programme Partenaire amazon.fr : Amazon Prime - Amazon Prime Video - Amazon Audible