🎬 Critiques de films

Untitled Horror Movie (2021)

« Alors que leur sĂ©rie est sur le point d’ĂȘtre annulĂ©e, six acteurs de seconde zone dĂ©cident de tourner un film d’horreur chacun chez soi avec son portable avec un concept de found footage Ă  la Blair Witch. Et ça va mal se passer. »

Je n’en savais pas plus et j’ai rapidement compris que c’était un film de confinement qui reprend le format zoom couplĂ© Ă  des vidĂ©os filmĂ©es sur tĂ©lĂ©phone (pour les scĂšnes du film dans le film). Ce truc façon rĂ©union zoom m’a un peu refroidi mais il y a des trucs sympas une fois dedans.

Parmi les points positifs, je trouve que la dynamique des rĂ©unions zoom est bonne, on sent que les acteurs (personnages du film) se connaissent, qu’ils ont un passif de gens qui travaillent sur une sĂ©rie tv depuis des annĂ©es, ils ne s’aiment pas tous, ne se respectent pas forcĂ©ment, mais le phrasĂ© est naturel et complice, du coup on croit aux personnages. Le portrait des acteurs Ă©gocentriques et intĂ©ressĂ©s (sans compter ceux qui se prennent pour des stars) permet d’avoir des rĂ©unions zoom Ă  6 qui ont du rythme avec des vannes qui fusent.

Je suppose que les acteurs (les vrais) se connaissent dans la vraie vie car ça sent le projet de potes pour s’occuper pendant le confinement et ça me semble important pour que ces passages sur zoom ne sonnent pas faux. CrĂ©er les effets d’ombre pour les scĂšnes d’horreur devait ĂȘtre un sacrĂ© bordel Ă  faire pour eux.

Il y a du nĂ©gatif aussi. Comme ça repose beaucoup sur les dialogues, c’est un peu long par moments, c’est trop bavard. On pardonne car c’est le concept qui veut ça.

L’aspect horreur n’est pas trùs bon, mais comme on est sur un film meta qui fait un film meta, c’est volontairement un peu mauvais
 Bref essayer d’analyser ce film donnerait le migraine.

J’ai ri franchement Ă  quelques reprises, il y a quelques bonnes vannes, mais c’est clairement pas un film indispensable. Je crois que c’est le seul film ou la seule sĂ©rie « made in confinement » que j’ai regardĂ© car ça ne m’attire pas spĂ©cialement, dans le lot ce ne sera sans doute pas le pire. Si c’est un concept qui vous attire, vous pouvez vous lancer.

Le cĂŽtĂ© meta du film meta qui est meta c’est que les acteurs qui font le film sont eux-mĂȘmes des acteurs plutĂŽt modestes. Je connaissais Claire Holt (The Vampire Diaries), Emmy Raver-Lampman (Umbrella Academy) et un peu Katherine McNamara dans Maze Runner. Ils jouent des acteurs prĂ©sentĂ©s comme mĂ©diocres donc c’est toujours assez casse gueule. Comme pour le reste du film, dans les scĂšnes de zoom c’est bien, les scĂšnes d’horreur, bof.

Les guests sont plus connues, comme Kal Penn et Aisha Tyler.

 

A Quiet Place Part II (2020)

image
Le film n’est pas si diffĂ©rent que le premier, ceux qui ont adorĂ©, adoreront, ceux qui attendaient autre chose de ce sequel seront déçus. Perso, le concept me plait tellement (et la mise en scĂšne est toujours aussi efficace) que çe me convient.

Le flashback au dĂ©but du film est assez court et intense, ça m’a bien mis dans l’ambiance. Le reste du film repose surtout sur ses moments de silence sur les pov de Regan, la tension est bien prĂ©sente. Il dĂ©livre le minimum attendu. Je n’attendais pas forcĂ©ment plus.

Comme pour le premier film, il y a des petites frustrations, notamment la connerie de Marcus qui va explorer on ne sait pourquoi. La conclusion ouverte ne m’a pas gĂȘnĂ© car avec les outils en place on sait qu’ils pourront se retrouver sans trop de danger.

Il y a un peu moins d’émotion que dans le premier, le plaisir de la dĂ©couverte n’est pas aussi fort, mais ça reste cool Ă  voir.

Un troisiĂšme film est prĂ©vu, plutĂŽt de l’ordre du spinoff, faudra amener plus de variĂ©tĂ© pour celui-ci.

 


En deux mots :

  • Moxie (2021)
    Film gros sabots de Netflix sur le fĂ©minisme, la mise en place est assez intĂ©ressante pour montrer le cheminement vers le fĂ©minisme de Vivian, la rĂ©bellion qui monte chez les filles est trĂšs plaisante Ă  voir. Le film se perd un peu dans la romance et les conflits entre les filles, avant de se rattraper un peu sur la fin. Les acteurs font le job, l’écriture du film beaucoup moins.

Druk (2020)

Druk
Le film est aussi appelé Drunk (VF) ou Another Round (version anglophone)

Bonne surprise pour moi, je savais qu’il avait beaucoup plu mais je me mĂ©fie parfois des films encensĂ©s, je ne me suis pas ennuyĂ© une seconde, j’ai Ă©tĂ© transportĂ© par le film qui a un aspect drama intĂ©ressant et des touches de comĂ©die rĂ©ussie.

C’est peut-ĂȘtre ma propre expĂ©rience qui parle, mais plus que le thĂšme de l’alcool, le soucis de ces personnes Ă©taient leur routine, les inhibitions, l’ennui. L’alcool a aidĂ© Ă  dĂ©rider ça, mais il a fallu qu’ils reviennent sous contrĂŽle pour que l’équilibre fonctionne pour eux. Et celui qui n’était plus sous contrĂŽle Ă  cause d’une dĂ©pression bien plus sĂ©vĂšre et qu’il n’avait probablement pas dĂ©tectĂ© avant l’expĂ©rience finit mal.

Je trouve les critiques sur la glorification de l’alcool un peu bizarres, tout comme celles qui disent que le message sur certains dangers est lourd. À vrai dire, je ne sais pas si le message est bon ou potentiellement dangereux, mais le film est sincùre et il parle avec justesse de certains adultes autour de la quarantaine.

Le film est prĂ©visible sur plusieurs aspects, le suicide notamment se voit venir, mais rien de problĂ©matique. J’ai passĂ© deux bonnes heures au final, le final est rĂ©ussi ce qui aide Ă  finir sur une bonne note.

 

2 « J'aime »

Tu vois @Amara :no:

En mĂȘme temps, venant d’un Breton


2 « J'aime »

Gunpowder Milkshake (2021)

Gunpowder Milkshake
Le casting est sympa et l’affiche semblait indiquer un film d’action au style flashy et violent, sans en attendre des folies j’étais tout de mĂȘme un peu intriguĂ© de voir ce film.

C’est une dĂ©ception pour moi, c’est lent Ă  dĂ©coller, il y a des baisses de rĂ©gimes qui m’ont fait dĂ©crocher, l’histoire n’est pas dingue non plus.

Restent 2-3 scĂšnes d’actions bien cool, comme quand Sam est temporairement paralysĂ©e des bras et qu’elle doit se battre, ou le passage dans le parking. Mais le reste m’a moins plu.

 

1 « J'aime »

Il est sorti sur le catalogue Français ? Je ne le trouve pas. :pls:

Ah merde ça ne devait ĂȘtre que sur le netflix us

C’est co-produit par Canal donc possible que la prioritĂ© soit pour eux en France, je vais dĂ©placer ça dans critiques cinĂ© du coup

Je sors de Black Widow et j’ai Ă©tĂ© agrĂ©ablement surpris ! J’avais vu plusieurs avis nĂ©gatifs et j’ai bien aimĂ©.

Puis les 2 actrices. :heart:

1 « J'aime »

J ai regardĂ© le film 2020 de Borat. C est n’importe quoi :hoho:

La réaction des gens qui sont en mode WTF?! :jorlol:

1 « J'aime »

Le passage avec les deux gars, c’est unique :hoho:

« Hilary boit le sang des enfants » :obama:

J’enchaüne les films de ma liste Netflix/Amazon prime.

« Dernier train pour Busan », je pensais ĂȘtre soulĂ© par un Ă©niĂšme film de zombies mais j’ai bien aimĂ© la rĂ©alisation de celui-ci.

« Sans aucun remord »: tout simplement génial. Une belle découverte.

« Hunger games », j’ai pas aimĂ© le dĂ©but mais la fin sauve le tout.

Dernier Train pour Busan, je le trouve trÚs bon perso, ça se regarde facilement et pour un zombies, ça passe trÚs bien.

3 « J'aime »