Huitième de finale | :fra: France 4 - 3 Argentine :arg:


Match 49 - Samedi 30 juin 2018 - 16h00 - Diffuseur français : TF1 / bein1

:clipboard: Parcours


:fra: FRANCE         :cdm18:     ARGENTINE :arg:
:aus: Australie 2 - 1 J1 1 - 1 Islande :isl:
:per: Pérou 1 - 0 J2 0 - 3 Croatie :cro:
:dnk: Danemark 0 - 0 J3 2 - 1 Nigeria :nga:


:bar_chart: Votre pronostic ?


  • :fra: France
  • :arg: Argentine

0 votant

1 J'aime

Le vote du coeur.

On note bien le nom des mécréants pour le 16 juillet.

En plus, je pense que tout est écrit regardez :

1/8e de finale : France-Argentine

Sur-motivés par leur qualification de justesse, les argentins dominent pendant une large partie du match, mais ne parviennent pas à tromper la vigilance d’Hugo Lloris grâce au tout nouveau 4-3-2-1 de Deschamps.
La fatigue du parcours et le soleil de plomb aidant, les argentins multiplient les imprécisions dans le final, jusqu’à l’interception fatale d’Olivier Giroud à la 91e minute qui évite une prolongation. Le lendemain l’Equipe prédit une raclée contre le Portugal.

Quart de finale : Portugal - France

Catastrophe pour les Bleus, avec la blessure de Griezmann dès la 10e minute qui les laisse bien démunis face à des portugais menés par un Ronaldo déchaîné. Mais bien que dominateurs et volontaires, les portugais sont terriblement imprécis, laissant les Bleus dans la course.
C’est le poteau de Guedes à la 93e minute qui fera tourner l’âme de la rencontre. A la 109e minute, une frappe lointaine de Thauvin, qui joue ses premières minutes du tournoi, trompe Rui Patricio, plus rien ne sera marqué.

Demi-finale : France - Brésil

On promettait l’enfer aux Bleus, et cela en prend le chemin, après 10 minutes, Neymar a déjà trouvé deux fois le poteau d’Hugo Lloris. A la 12e minute, les Bleus percent pour la première fois en territoire brésilien grâce à une course de Lucas Hernandez, après un contact léger, celui-ci s’effondre dans la surface, la VAR accorde un pénalty qui alimentera des semaines de débat, pénalty qui sera transformé par Olivier Giroud.
Révoltés, les brésiliens organisent le siège du but français, la défense peine à suivre, Umtiti écope même d’un deuxième carton jaune dès la 35e minute, puis c’est Varane qui concède un pénalty à la 44e minute, mais la transversale repousse la tentative de Neymar.
Toute la deuxième mi-temps sera irrespirable, mais Hugo Lloris réussit le match de sa vie, et même quand il est battu, il est sauvé par ses poteaux.
Tite ne retrouvant pas le bouton pour quitter la partie, cette demi-finale se termine sur le score de 1-0.

Finale : France - Espagne

Le monde entier vient assister au triomphe de l’Espagne, qui a enchanté les observateurs par ses victoires 4-1 contre la Russie, 3-2 contre la Croatie et 4-0 contre la Colombie, face à une triste équipe de France.
Mais pendant 120 minutes, la défense Kimpembe-Varane offre une résistance exceptionnelle à des espagnols qui ne semblent pas assez oser, et on se dirige tout droit vers les tirs au but.
A la 120e minute, coup de théâtre, Didier Deschamps fait rentrer Alphonse Aréola (qui fête donc sa première sélection en équipe de France) à la place d’Hugo Lloris.
Ce coup de poker déstabilise totalement les tireurs espagnols qui voient toutes leurs tentatives repoussées.
De leur côté Griezmann et Giroud ont transformé les deux premiers tirs au but français, et c’est sur une panenka de Paul Pogba, qui ne manquera pas de chambrer la tribune de presse, que les Bleus décrochent leur 2e étoile, occasionnant une vague de dépressions dans les rédactions sportives.

9 J'aimes

Rien que pour ça, je vote Argentine, je ne pourrais supporter de voir Giroud marquer un tir au but contre l’Espagne :no:

En réalité, c’est difficile à dire. Il y a quelques certitudes sur ce match, qui se situent du côté des Bleus. On peut prédire qu’ils vont aborder le match de manière très mesurée, ne pas prendre trop de risque, probablement avec Matuidi à gauche pour tenter de gêner Messi. Les incertitudes sont de l’autre côté, puisque l’Argentine sort d’une phase de groupe exécrable, mais pourrait être transfigurée par la qualification qui tient du miracle.

Si l’Argentine se met au niveau de la France, que le match reste bloqué et que la pression monte au fil du match, je reconnais que je donne pas très cher de votre peau. J’ai l’impression que cette équipe n’aime pas se faire mal, n’arrive qu’à être dans le minimum. S’il faut tout laisser sur le terrain, je ne sais pas s’ils y arriveront. Et dans un match très serré, quand il y a Messi d’un côté… on sait que ça peut faire la différence.

Par contre, et c’est le scénario le plus probable selon moi, si l’Argentine joue comme elle l’a fait jusque-là, qu’ils n’arrivent pas à sortir une compo qui tienne vraiment la route, ils vont prendre la foudre. Si vous ouvrez le score relativement vite, je vois bien une large victoire 3 à 0 de la France. Un premier but dégueulasse de Giroud, puis des contres éclairs conclus par Mbappé et Griezmann, affaire conclue.

C’est du 75-25 pour moi sur ce match, vous êtes largement favoris.

2 J'aimes

J’ai un mauvais pressentiment sur ce match. Certes l’Argentine ne ressemble pas à grand chose lately (et ça ne date pas du début de la coupe du monde), mais j’ai peur qu’on se voie un peu trop beaux et qu’on les prenne trop de haut. Surtout quand je vois la une de l’équipe du jour qui me fait vraiment penser à un certain titre de Marca en 2006 :no:

J’espère me tromper, pour moi on est certes favoris et ça serait une grosse déception de sortir contre cette Argentine, mais c’est jamais le genre d’équipe à prendre à la légère :no:

2 J'aimes

Depuis la fin du match de l’argentine, je n’arrête pas de penser à ce match et je flippe ma race.

Si on perd contre cette Argentine là, je n’aurai aucun regret parce que ça prouvera qu’on est très limité.

Mais on va leur coller un 3-1 et Messi repartira comme il est revenu : sans titre mondial avec sa sélection.

3 J'aimes

@Steven Il y a une petite erreur de couleur dans le récapitulatif des précédents résultats pour l’Argentine. :sweat_smile:

Personnellement en voyant notre phase de poule j’aurais peur face à beaucoup d’équipe.

On est limité tactiquement et en plus on a un groupe de 14 joueurs, du coup on est trop prévisible je pense.

1 J'aime

Je suis un des mécréants et pourtant j’exige que l’on change mon statut en #Gino2022 :heart:

2 J'aimes

France évidemment.

On est supérieur. On devrait assurer.

Allez les Bleus !

PS : Y a une faute de code couleur sur le nul de l’Argentine contre l’Islande. C’est vert au lieu de orange.

Pas franchement sur la phase de groupe. Mais rien que pour ça, j’ai envie que vous sautiez :hoho:

Comme j’ai envie que l’Angleterre se fasse dégager tant les mecs sur Twitter sont insupportables avec leur “It’s fucking coming home ahahahaha” depuis qu’ils savent qu’ils terminent deuxième.

Pas franchement par rapport à l’Argentine ?

Laisses moi rire alors !
Si la VAR fonctionne, on jouerai le Nigéria, déjà. Tandis que nous, on a pas spécialement forcé. Nos gros noms ont encore rien montrés et pourtant on se qualifie…

Et ça n’est pas de l’arrogance. Que ce soit notre équipe A ou B on est, je pense, supérieur. ^^

Rien n’est écrit à l’avance, encore moins dans ce Mondial, mais tout de même, nous sommes logiquement favoris.

L’Argentine tant contre l’Islande que la Croatie a été plombée par des bourdes de Caballero. On oublie vite que le but Islandais, c’est parce qu’il coupe un centre en le renvoyant plein axe plutôt que de le bloquer. Contre la Croatie, qui est largement supérieure aux trois adversaires des Bleus, c’est encore Caballero qui donne le 1-0. Après ils ont complètement craqué, mais jusque-là ça tenait quand même.

Et dans un match couperet contre un Nigeria franchement pas mauvais, ils ont eu les ressources pour s’imposer. Ils ont déjà tout connu dans ce mondial en terme d’émotions, ils sont miraculés et ils peuvent quand même s’appuyer sur Messi, Di Maria, Aguero, etc. Et ils ont enfin mis un vrai gardien dans les buts, même si je ne compends pas l’absence de Rulli.

La France de son côté, la seule “émotion” traversée, c’est l’ennui. Victoire très chanceuse contre une Australie moyenne, victoire chanceuse contre le Pérou après avoir été malmené toute la deuxième mi-temps, et match nul contre le Danemark dans un des matches les plus chiants que j’ai jamais vu.

Vous arrivez avec des “certitudes” défensives sans avoir affronté personne réellement qui pouvait vous mettre en danger à ce niveau là, mais en ayant eu de la chance de pas en prendre contre le Pérou et en ayant encaissé un but contre l’Australie. Vous terminez avec trois buts marqués, donc un péno et un csc, et le dernier une frappe déviée qui retombe au bon endroit. Griezmann est au fond, Mbappé boude la presse…

J’ai le sentiment que beaucoup de Français se voient plus beaux qu’ils ne le sont. Vos vrais points forts, c’est le duo Kanté-Pogba et Lloris qui fait un bon début de Coupe du Monde. Pour le reste… c’est très médiocre.

On est disons loin des belles impressions laissées par la Belgique, la Croatie ou encore le Brésil. Je vous pense aussi légèrement au-dessus, notamment parce que je vois bien l’Argentine imploser s’ils prennent un but, mais l’Uruguay ou le Portugal derrière, ce sera autre chose!

Je passais par là :wink:

1 J'aime

Les xG, c’est pratique pour distinguer les coups de chance des matchs maitrisés défensivement.

Là, c’est le match de l’Australie :

Qui est donc en effet un coup de chance offensivement, finir sous 1 xG c’est rarement bon pour une telle équipe.

Ceci dit, si on veut parler de chance, l’Australie a aussi été chanceuse de gratter un péno sur une erreur individuelle monumentale, et bizarrement dans ce sens là tu n’en parles pas.

Là c’est le match du Pérou :

Qui lui n’est pas du tout un coup de chance, les péruviens ont enchainé des frappes sans espoir alors que les actions françaises étaient bien plus percutantes. Si le total est si élevé, c’est qu’il y a eu une pression, et c’est quand il y a pression que des choses comme la balle déviée arrivent.

On parlera de la barre, mais tout d’abord il restait du temps à jouer, et je pense que les bleus n’auraient pas défendu le 1-1 comme ils ont défendu le 1-0 réel. Et ensuite, bah c’est un seul poteau, sur une frappe désespérée, par définition ce genre de frappes ça a peu de chances de rentrer.

Le match du Danemark, on ne va pas en parler, comme je l’ai déjà dit, j’ai le sentiment que les deux équipes se foutaient du match pour garder leurs forces, on ne verra qu’à l’avenir si c’était payant.

Pour revenir aux émotions, si les émotions feraient tout, l’Allemagne, décomplexée par sa victoire miraculeuse contre la Suède, aurait du aller très loin, en collant au passage un bon 3-0 des familles contre des coréens qui n’ont rien montré (à part le but de Son) en 2 matchs.
Au final, il n’en a rien été, une émotion forte ça peut aider, mais ça ne bouche pas toutes les failles, et tu le reconnais toi même en évoquant des risques d’implosion argentines.

Sur le sentiment des supporters français, je ne pense pas qu’il y ait un si grand excès de confiance, il y a eu énormément de critiques extrêmement virulentes.
Je pense que ceux qui marquent leur confiance, sont plus dans une volonté de nuancer que dans une optique de dire que c’est sur qu’on foutra des 4-0 à tout le monde, maintenant qu’ils ont gardé leur énergie.

Ceci dit, je vais te rejoindre sur deux choses, ce serait incroyablement stupide de sous-estimer les argentins, même si je pense que leurs problèmes actuels pourraient nous sourire, ça reste une équipe combattive dotée d’un joueur de génie.
Et je trouve que beaucoup de monde sous-estime l’Uruguay, pour moi c’est ultra-solide derrière et devant, il y a Suarez et Cavani qui peuvent tout faire sauter à tout moment, et qui ont du profiter du match contre la Russie pour se rassurer.

3 J'aimes

Oui mais tu rejoins ce que je dis dans ton argumentation. Quand je dis chanceux contre l’Australie, c’est bien offensivement, car j’estime que défensivement vous n’aviez pas grand chose à craindre ni du Pérou, ni de l’Australie. Le Danemark, comme tu dis il ne s’est rien passé ni d’un côté, ni de l’autre. Malgré donc ces deux adversaires largement inférieurs, on se retrouve avec un pénalty concédé stupidement (je comprends toujours pas le geste de Umtiti, sachant que derrière Varane l’avait facilement), et malgré tout une frappe sublime sur la barre.

Il y a donc bien une assise défensive, et j’avais expliqué plus haut qu’il s’agit pour moi de LA certitude du match à venir : la France ne va pas voler en éclat. Si l’Argentine venait à s’imposer, ce ne sera je pense qu’après une bataille épique. L’inverse n’est pas vrai, tant l’Argentine est une inconnue capable d’éclater en vol et s’en prendre cinq.

Comme je l’ai dit, la France est pour moi favorite, mais j’aime pas ce type de message “on va évidemment gagner puisqu’on est meilleurs”. Je me permettrais pas de dire ça avant Espagne - Russie par exemple, alors que je pense aussi que l’Espagne est favorite.

Comme toi je pense que l’Uruguay sera typiquement l’adversaire hyper compliqué. Défensivement c’est ce qu’il se fait de mieux, et ils peuvent marquer à partir de rien devant avec Cavani et Suarez.

Bref, vivement demain, j’ai hâte de voir quelle opposition va proposer l’Argentine.

1 J'aime

Ne cherchez plus, c’est moi qui ai le meilleur rang du forum

3 J'aimes

Après on fait aussi un un peu de méthode Coué :wink: je pense qu’on stresse plus qu’on ne veut bien l’admettre.

Et tu peux pas dire que vous allez éclater la Russie parce que tu sais que tu vas m’entendre 4 ans si vous vous ratez :no:

2 J'aimes

Oui, mais si on gagne… je ne dis rien de plus pour l’instant. :sarko2: