Jeux de gestion-simulation

gestion
simulation

#302

J’ai commencé Prison Architect, mais au premier abord je le trouve assez compliqué.

Est-ce que tu aurais un site/une vidéo pour apprendre à découvrir le jeu stp @Steven ?


#303

Le site bien débuter avait aidé, ainsi que le reddit de Prison Architect : http://www.biendebuter.net/prison-architect/

Mais sinon c’était surtout en faisant et refaisant que j’ai compris les principes. Le mieux est de faire une ou deux prisons en mode bac à sable avec fonds illimités pour voir les éléments prioritaires, les conneries à ne pas faire.


#304

J’ai raté à me faire élire avec Mélenchon sur GPS4… second tour contre Le Foll qui me bouffe au débat sans que je sache pourquoi


#305

Si tu as fait ta partie en normal ou difficile, refais en une en facile le temps d’apprendre un peu les mécanismes, le jeu ne te laisse pas une marge énorme si tu ne pars pas avec un bon avantage de popularité.

Pour le débat, c’est mesuré comme toutes les autres promesses, il faut éviter les choses trop farfelues (par exemple augmenter le SMIC de 15 % c’est populaire, l’augmenter de 60 % ça te fait passer pour un rêveur).

Quand on joue un perso de gauche ce qui plait beaucoup en règle générale c’est :

  • Avancées sociales (baisser l’âge du droit de vote et légaliser l’euthanasie marchent bien dans mes parties)
  • Augmenter les minima sociaux
  • Augmenter les taxes sur les plus aisés et les entreprises (la taxe sur les transactions financières est vraiment ta meilleure amie si tu joues un perso de gauche)
  • Diminuer la TVA
  • Augmenter les effectifs dans les services publics (pour les effectifs tu peux avoir la main plus lourde que pour les minima sociaux, ce n’est pas mesuré pareil)

Deux astuces concernant les débats.

D’abord sur les interrogations, c’est de toujours demander à son adversaire de répondre sur la défense, comme il ne sort jamais quoi que ce soit de bon là dessus.

L’autre c’est de toujours garder une proposition majeure pour la conclusion, par exemple j’avais gardé le SMIC à 1600 euros sur ma partie Poutou, j’avais promis la TVA à 18 % sur ma partie précédente, parce que même en facile ton adversaire ne se gênera pas pour en faire de même et ça peut pas mal piquer si les premiers thèmes ne rapportent pas grand chose.


#306

Le jeu de gestion le plus dur, c’est @Deco qui essaye de gérer une meuf de toutes manières.


#307

Jeu que j’ai terminé y’a un mois !


#308

En speedrun


#309

Alors j’ai refait une partie, et je passe même pas le premier tour. J’ai pourtant 93% d’opinion favorable et je commence à 35% d’intention de votes, mais je les perds sans rien pouvoir y faire, malgré de grosses promesses en meeting du type SMIC à 1600 euros :confused:


#310

Tu regardes bien l’onglet candidats de la partie élections ?
Il ressemble à ça :

Il faut veiller à ce que son programme ait la note la plus haute possible (100 dans l’idéal) et qu’il ait un coût réaliste (pour ça que la taxe sur les transactions financières et les propositions sociétales sont très fortes), donc de préférence plus faible que celui des autres gros candidats. La popularité est aussi un plus, mais tu sembles ne pas trop avoir de mal avec.

Après le vote, tu as normalement un détail des résultats qui s’affiche, pense à le regarder pour voir sur quels critères de vote tu as été mis à mal.

Pense aussi, quand tu médiatises tes apparitions, à ne pas tout faire au même endroit, diversifie un peu, mais n’hésite pas à aller 3-4 fois dans une grosse région cible, comme ça que j’ai presque rivalisé en PACA avec Le Pen sur ma partie Poutou.


#311

Merci de tes précieux conseils !

Je pense que mon erreur a été la taxe sur les transactions financières à 2.20% (les gens l’ont peut-être trouvée irréaliste, un petit 0,30% suffirait déjà à remplir les caisses).
Aussi, j’ai réussi à convaincre Arthaud de me rejoindre et Cosse de se retirer, mais ça n’a pas suffit…

EDIT : au fait, que fais-tu avant la campagne ? Car à part obtenir les faveurs du milliardaire et contester quelques lois, j’ai l’impression de ne pas faire grand chose.


#312

2,20 % ça passe pour incohérent car ça ne passera jamais le parlement, c’est valable dans les deux sens la notion d’irréalisme.

Le jeu est assez pauvre en tant qu’opposant, je dirais que les urgences sont de :

  • S’attirer les faveurs du milliardaire comme tu l’as déjà fait, ça te permet d’avoir de quoi lancer ta première campagne de dons quand la campagne débute sans avoir à te serrer la ceinture pendant 3 semaines. D’ailleurs, n’hésite pas à faire une 2e campagne de dons plus tard dans la campagne électorale pour avoir un peu de réserves pour la suite.

  • Lancer des opérations de contestation contre des lois impopulaires, c’est plus facile quand tu es du bord opposé au président. Par exemple j’ai fait une partie avec les sociaux-démocrates japonais, j’ai vite crevé le plafond de popularité comme ils ont un gouvernement de droite bien corsé qui a cherché à interdire l’avortement et diminuer le salaire minimum.
    Les opérations de contestation sont importantes car elles marquent ton opinion sur quelque chose, qui peut pousser certaines personnalités à t’apprécier sans qu’il y ait besoin de leur promettre quoi que ce soit (en plus ça te permet de supposer plus facilement quelle célébrité est de gauche ou de droite).

  • Planifier la publicité d’un déplacement de temps en temps (je dirais un par mois), ça te permet de mieux t’ancer dans un coin et parfois de gagner un point de popularité.

  • Essayer d’obtenir que des célébrités disent du bien de toi, ça peut te faire gagner une dizaine de points de popularité, surtout si tu espaces bien ce genre d’interventions. Tu peux d’ailleurs le faire avec le milliardaire pour commencer.

  • Essayer de faire en sorte que les syndicats et associations qui te sont proches t’apportent leur soutien. Ca n’a pas un effet énorme donc ne gâche pas trop de munitions pour ça, mais si c’est serré, tu seras heureux de les trouver.

  • Tu peux aussi essayer la corruption pour éviter de gâcher une place dans le programme, pour séduire quelqu’un qui serait trop dur à convaincre par ton programme ou pour pousser un ministre à démissionner afin qu’il pourrisse la popularité du président actuel.
    Mais pour ça il faut soit déjà savoir qui est corruptible (avec le réglage personnages fixes, chaque partie se ressemble là dessus), soit avoir un outil de triche, soit enquêter sur les personnes qui t’intéressent pour connaitre leur degré d’honnêteté (c’est dans l’onglet financement) ou encore tenter à l’aveugle quitte à ce que ça te retombe dessus.

  • Surtout si promets quelque chose à quelqu’un, inscris le dans ton programme, sinon il pourrait t’en tenir rigueur et ça pourrait avoir une influence néfaste sur une partie de l’électorat.


#313

Power & Revolution avec Philippe Poutou (5e partie) :

En début d’année, je me retrouve avec les traditionnels rapports de mes ministres sur le bureau.

Même si dans l’absolu, les chiffres sont plutôt bons pour le logement, je me souviens que je n’ai pas fait grand chose dans ce domaine pour le moment. Je lance donc une grande opération de réhabilitation de 40 000 logements sociaux insalubres.

Mine de rien, ça coûte assez cher. Je me tourne donc vers ma vache à lait, la taxe sur les transactions financières. Pour lever ces fonds, je me retrouve avec un allié inattendu, c’est une partie du FN qui apporte les voix d’appoint pour une forte hausse de taux qui devrait nous permettre d’économiser plus de 10 milliards. On commençait à se demander où étaient passées les tendances social-traitres du PS.

Après cette alliance contre-nature, je dois montrer des gages à notre électorat, je présente donc un projet de loi de régularisation massive des sans-papiers, il ne devrait pas avoir de mal à passer, même les centristes le soutiennent.

A la fin du mois de février, mes conseillers m’indiquent que l’indice de bonheur a baissé en ce qui concerne l’éducation, j’en profite donc pour ressortir ma promesse de construction de 5 pôles universitaires dans le nord du pays.

Par contre, les résultats de notre politique sportive se font déjà sentir, 34 médailles aux JO d’hiver, record pulvérisé, et notre ministre des sports va avoir des sondages staliniens en sa faveur.

Période faste pour le sport français, puisque le 20 mars, le stade Léon Trotski est déjà prêt, bâti à une vitesse record, de quoi nous faire une super pub dans les médias.


Début avril, je me décide enfin à réaliser ma première promesse, l’interdiction totale des armes à feu., ça pourra toujours être utile si on a besoin à nouveau de tonton zinzin.

Dans le même mois, j’annonce la création d’un festival de la chanson annuel dans la charmante bourgade de Saint-Denis. Que de réactions positives à l’exception d’un illuminé qui a dit que la musique nègre allait activer les cerveaux reptiliens ou un truc du genre.

Le 7 mai, on célèbre l’anniversaire de mon succès à la présidentielle. Pour marquer le coup, j’ai voulu une mesure emblématique. Ce sera l’augmentation des allocations logement de 25 %, projet qui passera sans souci car largement salué au centre et à gauche.

Anniversaire glorieux, comme on peut le voir partout dans la presse :

On en est même à un niveau gênant :

Du coup ça fait à peu près un an que je ne fais presque que des trucs sympas, c’est tellement tentant de faire un petit coup vicieux.

Je me souviens que les membres de sectes avaient massivement voté pour la fasciste au 2e tour de la présidentielle. Or il se trouve que la DGSI m’a dégoté 3 jolis dossiers sur des dirigeants de secte.

Le chef de la secte des anges intersidéraux trompe régulièrement sa femme, on aurait même pu vendre la sextape plutôt qu’en faire un scandale, mais c’est plutôt cool comparé à ses collègues du temple de l’esprit réincarné et de la nouvelle église du disciple qui versent respectivement dans le détournement de fonds et l’escroquerie.

Le plan, c’est d’envoyer tous ces dossiers à l’Humanité puis de critiquer publiquement les sectes en question, ça devrait niquer une part de leur influence. Certes ce n’est pas grand chose comme influence, mais ils ont voté facho à 81 % et ils ne sont pas militaires, donc ça mérite punition de toutes manières.

On commence par le Rocco Siffredi de Vénus :

Une fois que j’ai bien ri, on reprend les investissements, ce coup-ci je m’attaque à la culture avec la création d’une grande bibliothèque à Lyon, ça devrait prendre un an et coûter 3 milliards.

Je n’oublie pas l’environnement, avec 5 centrales solaires et un groupe d’éoliennes maritimes.

Le 30 juin, mes services secrets découvrent que Merkel aurait donné un peu d’argent à des terroristes, pas très sympa ça. A voir si j’en profite pour la forcer à signer un contrat qui nous rapporterait plein de pognon ou j’envoie un joli courrier à la presse allemande pour qu’elle se fasse destituer.


Je profite de la Coupe du Monde, où on a d’ailleurs fini notre parcours en demi-finale, pour faire passer un petit paquet de réformes fiscales.
Augmentation de la taxe sur les transactions financières, de la redevance télé, de la taxe sur les billets d’avion, de l’IGF et des droits de succession.
Mais comme on est cool on baisse la taxe sur le porno et les cotisations à la sécurité sociale des salariés.

Le 16 juillet, on mange notre première grande manifestation, celle de l’association pour les droits des personnes âgées, qui n’a pas digéré la hausse des droits de succession.

C’est d’ailleurs par pur hasard s’il est arrivé ça 6 jours plus tard :

En plus pas de bol, la loi est déjà passée, les droits de succession vont être salés.

La semaine suivante est bonne niveau popularité, un français remporte le Tour de France pour la première fois depuis 32 ans et je prononce un beau discours bien larmoyant aux obsèques de Cabert alors qu’il n’a jamais pu m’encaisser.

Pour que son successeur fasse un peu moins chier, je fais augmenter le minimum vieillesse de 5 %.

Sinon, j’apprends que les gourous escrocs ont pris 8 mois de prison chacun, pas joli joli tout ça.

Je commence à me brouiller avec le ministre de la défense qui a mal digéré notre retrait du Mali il y a un an, il est viré vite fait bien fait. Comme le poste ne fait pas trop envie à gauche, j’en profite pour nommer un membre du PS pour avoir moins d’emmerdes sur les votes suivants à l’Assemblée.


Le mois d’octobre commence très bien, sur le dernier trimestre on n’a eu à émettre que 730 millions d’euros de dette, autant dire qu’on peut envisager de finir l’année avec un déficit de moins de 1 %. Juncker qui rêvait à mon élection de déployer son nouveau dispositif de sanction sur notre bande de gauchistes doit être à la limite du suicide.

Comme l’économie va bien, j’en profite pour lancer une nouvelle grande réforme, la semaine de 32 heures. Grâce à la nouvelle composition du gouvernement, je peux sereinement compter sur les votes du PS, ça aura été une concession utile.

Bonne nouvelle, ma taupe à Bruneï découvre que leur sultan a livré des armes à des terroristes, le dossier est lâché devant l’ONU.

Lors des tentatives d’arracher les votes au conseil de sécurité pour des sanctions, j’en profite pour refiler au passage 900 millions d’euros de colza aux US, 320 millions d’euros de pneus aux suédois et 600 millions d’euros de parfums aux anglais. Les trois pays en avaient grand besoin.

Finalement, je me décide à prévenir Merkel que j’ai de beaux dossiers sur elle. En contrepartie de notre silence, elle signe un traité donnant droit aux soldats français de circuler en terre allemande et votera pour un nouveau relèvement des limites du pacte de stabilité, autant que l’Europe entière en profite.

Du coup la limite du pacte de stabilité passe à 3,40 %.

Le karma me récompense de ma générosité envers nos amis européens avec un fort beau résultat sportif, Esteban Ocon est devenu champion du monde de Formule 1.

Contrairement à Merkel, Olga Golodets, la nouvelle présidente russe, n’a pas plié malgré un dossier encore plus chargé. Du coup, on balance en public, ça ne changera rien vu l’état de la presse dans son pays, mais je pense que certains dirigeants la verront d’un autre oeil quand elle dira que les occidentaux ne sont pas assez pragmatiques en Syrie.

Pour finir l’année en beauté, je vois que la santé est une des donnés où notre indicateur de bonheur est un peu faiblard. Je fais donc financer le recrutement de 10 000 fonctionnaires de plus et 20 nouveaux hôpitaux seront construits en France en 2019.


Situation au 31 décembre 2018 :

Croissance - 2,34 %
Chômage - 3,72 %
Inflation - 0,68 %
Déficit - 0,61 %
PIB/hab - 35 572 €


#314

Power & Revolution avec Philippe Poutou (6e partie) :

Pour commencer 2019, outre la hausse traditionnelle de la taxe sur les transactions financières, je me dis qu’il est temps de s’amuser un peu, je construis deux bases militaires proches des frontières de la Suisse et de Monaco, si par le plus grand des hasards on trouve un prétexte pour régler nos comptes avec ces pays ennemis, il faut avoir de quoi frapper.

La hausse de la taxe sur les transactions financières nous permet de financer la nationalisation de la production d’alcools forts, si on peut se permettre de se faire un peu de fric tout en bourrant la gueule des dirigeants d’autres pays, je dis banco.

La nationalisation fait quand même débat, du coup, pour regagner un peu de popularité, je m’affiche avec mon ami footballeur qui a provoqué la construction du stade Léon Trotski et je l’incite à prendre sa carte du parti, puis je fais un tour dans une cité sensible dans le Nord.

Pour mesurer ma popularité, je propose un référendum visant à adoucir les lois sur la drogue, j’aurais pu faire passer ça au parlement, mais il faut bien donner un peu de boulot aux fabricants de bulletins de vote.

Au final ça passe avec 53 % des votes, les associations familiales fulminent, on les calmera en faisant construire 100 écoles primaires, mais je suis devenu l’idole de la principale star du rock français.


J’ai un beau cadeau pour lancer le mois d’avril, la DCRI a découvert un joli scandale d’espionnage concernant Marine Le Pen, je pense attendre les élections pour en profiter. En revanche, je vais me défouler immédiatement sur Dupont-Aignan qui a trompé sa femme.

Le mec va falloir lui donner le prix nobel de connerie là, enfin en positif, plus personne n’osera dire qu’il a une gueule de puceau.

En parlant de prix nobel, j’investis en masse dans la recherche, 20 nouveaux pôles et 21 000 chercheurs recrutés.

Et en parlant de chercher, la DGSE a enfin trouvé les preuves que Trump filait du pognon à la mafia chinoise au moment où on allait relocaliser nos agents dans un autre pays que les Etats-Unis. La presse étatsunienne va adorer.


Comme il n’y a pas de gros évènement sportif, je décide de faire commencer juillet par une bonne nouvelle, on passe le SMIC à 1600 € comme promis il y a deux ans. Personne ne semble vouloir nous faire de difficulté à l’Assemblée sur ce projet vu les données économiques, ce devrait être un moment tranquille pour nous.

Je remets aussi en vigueur la pratique de la grâce du 14 juillet, ça permet de vider un peu les prisons, elles pourraient vite se remplir si tous les politiciens sont aussi prudents que les oiseaux que j’ai chopés jusque là.

L’été est très calme, les 3es places au Tour de France et au classement final des championnats du monde d’athlétisme viennent soutenir la popularité pendant ce temps.

Le service des élections a encore fait un beau travail, le président de l’UDI aurait un peu magouillé sur sa déclaration d’impôts et celle de LR aurait carrément placé des morts dans les isoloirs. On va attendre les élections.

En attendant, il fallait bien que je donne à mes services secrets l’occasion de s’amuser, du coup je leur ai montré un journal où la nouvelle Jeannie Longo se moquait de ma politique. Je vous laisse admirer le résultat

Ah là là, quels farceurs.


Le dernier trimestre de 2019 commence par une nouvelle historique, nous terminons le 3e trimestre avec un excédent budgétaire de plus de 5 milliards. Ca sent la vague de dépressions au FMI tout ça.

Je profite de la vague de compliments sur la bonne santé économique de la France pour faire passer le projet de loi sur l’euthanasie, ça pourrait nous aider à avoir un excédent encore plus fort en agissant sur les retraites si on s’y prend bien en plus

Comme l’euthanasie c’est passé tout seul, je me colle à la pornographie. Interdit aux moins de 18 ans, c’est hypocrite, la majorité sexuelle c’est 15 ans, donc ça aussi ça doit passer à 15 ans.
Bizarrement, je pense que cette année, les chefs religieux me feront moins de lèche.


Situation au 31 décembre 2019 :

Croissance - 4,31 %
Chômage - 3,72 %
Inflation - 1,08 %
Excédent budgétaire - 1,66 %
PIB/hab - 36 919 €


#315

Super resultats ! Tu arrives à garder une bonne popularité et y’a pas trop de manifs ?

Pour ma part, je suis enfin élu ! 51% au second tour contre Stéphane Le Foll. Je suis passé de justesse au 1er tour, la révélation du scandale Sarkozy (étonnant) m’aura sauvé.

Ça te dirait pas de créer un topic pour Power and Revolution ?


#316

Ya des updates pour les vrais noms ?


#317

Niveau manifs, je fais assez peu de choses qui pourraient les générer, et je joue en facile, du coup ça reste très rare.
Même moi ça m’a surpris comme dans le 3 ça partait pour un rien même en facile, dans le genre, une politique trop sociale = manifs des partis de droite et du MEDEF à répétition.
Là tout ce que j’ai eu, c’est les vieux et les fumeurs.

Pour la popularité, il y a une chose à retenir, c’est qu’une fois à 100 %, il est très dur de t’en déloger, et quand tu tombes à moins que ce soit pour un truc bien carabiné (du genre une guerre d’agression ou un tournant dictatorial) c’est de moins de 10 pts.
Je n’en suis tombé qu’une fois et j’ai vite réussi à remonter grâce au soutien d’une célébrité (ça pèse environ 10 points en situation optimale, quel bon hasard), chose très facile à obtenir une fois au pouvoir.

Le soutien des célébrités c’est très fort si on les espace bien (chose qu’on peut largement se permettre une fois les 100 % atteints) et c’est encore plus fort si on arrive à leur refiler la médaille de la nation et la carte du parti, donc c’est une bonne solution pour reprendre la main facilement après une réforme un peu impopulaire.

Pour arriver la première fois à 100 %, je te conseillerais le combo état de grâce post-élections / droit de vote à 16 ans / investissement culturel, écologique ou sportif.

Il y a deux autres petites rentes sympa, si tu mets les budgets du sport à un haut niveau, tu devrais enchainer les bons résultats sportifs qui t’aident un peu. Et la lutte contre le terrorisme fait toujours plaisir, donc en investissant bien dans les services secrets et en les faisant lutter contre le terrorisme sur le territoire comme à l’étranger, il y a de quoi profiter.

Quoi qu’il en soit, tant que tu joues pacifiste et démocratique, les petits conseils popularité suffisent pour te rendre la vie plutôt facile.

J’avais envisagé de jouer plus guerrier à partir de 2020 sur ma partie pour casser la routine, mais malheureusement, j’ai un bug qui m’empêche de mener à bien les opérations militaires (ce n’est pas moi qui joue mal, j’ai testé exactement la même chose sur une partie neuve et ça a parfaitement marché) et comme je refuse de tricher sur une partie que je montre en public, je pense rester en pacifiste jusqu’au terme prévu de ma partie (juin 2022).

Pour un topic dédié, tant qu’on n’est que 2 à jouer, je pense que ce n’est pas nécessaire, d’autant plus que cette partie est la seule que je compte faire en récit.

@Clem0842 J’ai vu un pack circuler, mais ils ont tendance à faire déconner un peu certains éléments du jeu est déjà bien buggé, je les déconseille donc.


#318

Pour ma part, après m’être fait la main avec Mélenchon, je tente de prendre le pouvoir avec les communistes en Russie. Je verrais si je partage un peu ma partie, mais j’ai réussi à pousser Poutine à la démission (grâce à quelques pots de vin et demandes de démission bien placées après des manifs).


#319

Du coup il est vraiment bien le jeu ? :no:


#320

Pour l’instant j’ai pas eu de bug notable (c’est ma 4ème partie sérieuse). Graphiquement ça pique, les imitations sont pas toujours très bonnes mais si tu aimes la gestion c’est un petit kiff. Surtout que y’a des possibilités illimités, vu qu’on peut incarner des membres politiques légaux et illégaux de tous les pays…


#321

All right je vais voir…

En tout cas Northgard est très bon si ça vous tente, bcp de potentiel !


Suivre @iunctisFR sur Twitter - Mon Discourse - Programme Partenaire amazon.fr : Amazon Prime - Amazon Prime Video - Amazon Audible