Jeux de gestion-simulation

gestion
simulation

#322

Putain, ils ont même pensé à l’intégrer


#323

Non ça c’est une petite blague perso, ils n’ont pas eu le bon goût de l’intégrer :frowning:


#324

Il est bien, mais il ne vaut pas son prix très élevé sauf si le sujet te passionne vraiment.

Les bugs sont surtout gênants dans la partie wargame, donc si tu joues un opposant illégal ou si tu as une politique militaire agressive, si tu joues l’opposant légal ou le gouvernant de façon pacifique, ça tourne pas mal du tout.

Il ne faut pas oublier aussi que si tu joues pacifique, tu peux te faire chier au bout d’un moment, mais ça c’est assez réaliste, le temps politique est bien plus lent que le temps médiatique.


#325

Power & Revolution avec Philippe Poutou (7e partie) :

Pour commencer l’année, j’aime bien frapper fort.

Une bonne grosse réforme fiscale avec au menu :

  • Une nouvelle hausse de la taxe sur les transactions financières comme ça ne fait jamais de mal de prendre l’argent là où il est (on en est à 1,25 % maintenant)
  • Une baisse d’un point de la TVA pour enfin arriver à 17,2 %, notre engagement de campagne.
  • Une hausse des taxes sur les billets d’avion, le tabac et la télévision, ne remerciez pas c’est pour votre bien.
  • Division par deux de la taxe sur le porno, j’espère pourvoir l’abroger d’ici à la fin du mandat.

J’en profite pour augmenter les salaires de tous les fonctionnaires de 100 €.

Quelques jours plus tard, la ministre des sports démissionne, les personnalités de la société civile sont super chiantes à gérer au gouvernement, à part la ministre de la culture, elles m’ont toutes posé des problèmes, je prends un mec du Front de Gauche pour la remplacer.

Du coup par mesure de prévention, je dis à la DRCI de s’occuper du ministre de l’agriculture, je ne voudrais pas passer pour le méchant en le mettant à la porte

Faudrait que les gars se renouvellent quand même, ça va finir par se voir. Je nomme une de nos camarades pour le remplacer, la société civile, c’est marrant un an quand les cocktails les amusent puis ça fait la gueule pour un rien.

Le 24 on a une manif de fumeurs, mais malheureusement pour eux, largement éclipsée par les obsèques du ministre de l’agriculture dans les médias. Sur ses quatre premiers jours au poste, elle a chanté mes louanges trois fois dans les médias, ça change de l’autre ingrat.

A part les fumeurs, le principal opposant c’est lui :

J’ai vachement peur.

En février, je profite de mon petit arrangement avec Merkel pour construire une base militaire française en Allemagne, pas très loin du Luxembourg, on sait jamais, si Juncker fait chier, on aura un moyen de faire pression.

Plus tard dans le mois on apprend qu’Israël veut rejoindre l’Union Européenne. Bien sur, on vote contre comme on est de dangereux antisémites (bon surtout pour emmerder Bibi).

Sur ce trimestre on dégage un excédent de plus de 25 milliards, je pense qu’on va pouvoir se faire un petit plaisir en avril.


On profite donc de notre trésorerie des plus flatteurs pour nationaliser la production de bière, les camarades se plaignent trop souvent de sa mauvaise qualité, je ne pouvais qu’intervenir.

Après deux ans d’investigations on découvre que le président turc finançait des terroristes. Même Elise Lucet l’aurait trouvé en trois semaines, du coup j’augmente le budget des services secrets.

Sur un plan personnel, ça va moyen, ma femme me regarde à peine depuis quelques temps, je suis sur que c’est ce connard d’astrologue, on va voir ce que le surplus budgétaire des services secrets va apporter :

Ca a l’air de pas mal tourner, me demande même si elle ne devrait pas être la prochaine, avec ma cote de popularité, je devrais trouver moins moche.

En mai, je réaliste l’avant-dernière promesse de campagne me manquant, la généralisation de la circulation alternée, de la popularité pas cher, ça me fera un peu de réconfort.

Peu après ça, on sort un vieux dossier sur Theresa May qui aurait filé du fric à des opposants armés en Ouzbékistan, nous aussi on veut le dégager le dictateur local, mais si ça nous permet de la dégager elle d’abord d’autant plus qu’on se rapproche de l’élection…

Notre nouveau ministre des sports m’apprend que Simon Pagenaud gagne les 500 miles d’Indianapolis, bon ce n’est pas le plus important, mais c’est son premier succès en tant que ministre, donc on a fêté au champagne comme des européens civilisés et non au lait comme cette bande de barbares dégénérés.


En juillet, c’est l’Euro, on ne profite pour notre traditionnel remodelage de la fiscalité.
Outre notre choix habituel d’augmenter la redevance et la taxe sur les billets d’avion et de faire baisser la taxe sur la pornographie, on profite des excellents résultats budgétaires pour réduire les charges salariales de 2 points, le patronat n’aura en revanche rien comme d’habitude comme notre bonté a des limites.

Par la même occasion, on fait passer le RSA à 700 €, mon programme est donc totalement appliqué après un peu plus de trois ans de mandat.

La doyenne de la nation est désormais la plus énergique pour critiquer notre gouvernement. Mamy ferme là, on te demandera ton avis quand on aura besoin de coucher avec les allemands.

Pas de bol pour elle, on gagne l’Euro, le poteau de Gignac est vengé et les critiques de la vieille bique oubliées. On a vu le ministre des sports totalement shooté, pour une fois qu’il a un truc que la connasse qui l’a précédé n’a pas déjà eu, il a explosé de joie.

Encore mieux, 110 médailles aux Jeux Olympiques à Tokyo, on a enculé les US à sec, c’est tellement beau.

Comble du bonheur, la vieille claque le 10 septembre. Amuse toi en bien en enfer avec tes potes fascistes connasse. Du coup, maintenant qu’elle ne peut plus en profiter, je fais passer le minimum vieillesse à 900 € par mois.


Le 1er octobre, on m’annonce le décès de Flamby d’une crise cardiaque, j’aurais bien été tenté de ne pas aller aux obsèques, mais dur de renoncer à une opportunité de points dans les sondages.

En parlant de décès, “Frankenstein” a encore frappé, je n’avais pas envie de casquer pour le divorce, dommage qu’on ait du sacrifier le chauffer pour ça, mais on ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs.

Les gars des services sont en forme, ils ont découvert que Macron avait détourné pas mal de pognon et que Bayrou trempe dans les magouilles immobilières. A ce rythme là mes adversaires feront campagne depuis Fleury Mérogis.

Pour remercier les gars, je leur donne le droit de piller le siège du parti à Dupont-Aignan.
Pour le coup, on n’est pas déçus, ils ont fait voter les morts.

La Suisse demande à rejoindre l’Union Européenne, s’ils peuvent apporter leur fric à nos bouseux, ça peut être pas mal, du coup on a voté oui, comme ça ils croiront que toutes les bases à leurs frontières c’est une envie de les protéger.

Pour le mois de décembre, je décide de sortir un peu des sentiers battus, pour compléter mon message “Faites l’amour à fond, pas la guerre”, je propose la mise en place d’une commission de censure des contenus violents, l’idée étant que si la victime est un patron corrompu ça passe. Le parlement est moyennement chaud, sauf le FN qui est à fond pour tout ce qui est censure tant que ce n’est pas celle du racisme, si on réussit à avoir assez de dissidents ça devrait passer.

Pour contrôler les dégâts dans le milieu de la culture, 22 millions d’euros supplémentaires de subventions au cinéma seront offerts l’an prochain.

Le coup de la commission de censure, ça m’a un peu coûté sur le classement du BNB, du coup l’an prochain, on met le paquet sur la santé et l’éducation pour finir le mandat en beauté là dessus :


Situation au 31 décembre 2020 :

Croissance : 3,93 %
Chômage : 3,78 %
Inflation : 1,44 %
Excédent budgétaire : 7,01 %
PIB/hab : 38 197 €


#326

:hoho:


#327

:no:


#328

3 milliards une bibliothèque ? :eek:


#329

Les étagères sont en or


#330

Il refait la bibliothèque d’Alexandrie.:goodbeat:


#331

Il est spécial ce jeu à en lire Gino. Embaucher 50000 profs ou 21000 chercheurs en 1 an, easy, mais bien sûr :hoho:

Enfin bref, c’est funky à lire xD


#332

Pour les embauches, c’est un peu plus compliqué que je ne l’explique.

Je ne fais que fixer un objectif et débloquer un budget pour, les nouveau arrivants n’arrivent qu’au fur et à mesure (même si ça reste plus rapide qu’en vrai).

Après, pour l’éducation, c’est trompeur de parler de profs, le chiffre inclut tous les fonctionnaires, donc quand je dis 50 000 profs, en réalité ce serait plus 40 000 profs + 10 000 administratifs.


#333

Voila ce que ça donne dans le jeu :

Pense pas que ce soit le seul truc irréaliste vu que 11 mois pour tout faire, c’est fort quand même.


#334

Power & Revolution avec Philippe Poutou (8e partie) :

Entre deux rencards, je fais ma petite refonte traditionnelle des impôts, avec hausse de la redevance et de la taxe sur les billets d’avion comme d’habitude. La taxe sur la pornographie n’est plus que de 1 %, je pense pouvoir enfin l’abolir en fin d’année.

Alors que je commence à fricote avec une députée NPA, je n’oublie pas le pays et les objectifs que je m’étais fixé, je commence donc avec des investissements massifs pour l’éducation.

Le plan :
70 000 fonctionnaires de plus dans l’éducation
Construction de 300 établissements scolaires nouveaux
Ajout d’une semaine de vacances scolaires
Une enveloppe d’un milliard pour les filières agricoles et techniques
Une enveloppe de trois milliards pour les filières générales
Une enveloppe de quatre milliards pour la formation des enseignants
Une enveloppe de deux milliards pour développer l’orientation des élèves
Une enveloppe de cinq milliards pour les bourses et les logements étudiants

Ca coûtera une couille et demi s’il le faut (le budget passe de 70 à 90 milliards par an), mais dans dix ans on aura le meilleur système éducatif d’Europe, c’est le meilleur moyen d’assurer que notre domination continue.

Après l’éducation en janvier, c’est la santé qui est à l’honneur en février.

Recrutement de 80 000 fonctionnaires
Construction de 300 établissements supplémentaires
9 milliards d’investissements pour moderniser le matériel, former le personnel aux maladies rares, mieux accueillir les handicapés etc…

Ensuite on a une épidémie de décès, le grognon, le chef de la communauté juive, puis le chef de l’association des humanistes, je pense que je vais me dispenser d’assassinats ce trimestre, les gens finiraient par croire qu’ils vivent une année de merde.

Pour finir le trimestre, je suis invité en Suisse, on signe des contrats assez avantageux pour nous, une forme de remerciement pour l’adhésion à l’UE à laquelle je n’ai pas fait barrage.


Comme 2021 est l’année du BTP, je me lance dans de grands projets pour l’environnement avec la construction des centrales solaires et d’éoliennes en plus de procéder à la réhabilitation de 10 000 logements sociaux insalubres comme on a été un peu trop inactifs dans le domaine.

J’accorde d’ailleurs 100 millions de subventions au BTP, je n’aime pas trop ce genre de choses, mais il faut les encourager à embaucher pour les grands travaux futurs. J’aurais préféré nationaliser, mais ça aurait coûté beaucoup trop cher.

Je me rends également au festival de Saint-Denis, le succès local est là, contrairement aux deux premières éditions, il y a de plus en plus de monde, mais il faudra une rallonge budgétaire pour commencer à percer à l’international. On n’est plus à ça près.

En mai, je nationalise le secteur de la télévision, c’est beaucoup plus viril qu’un Decodex à la con pour faire comprendre aux gens de ne pas tout avaler.

Il est temps de repasser au projet “faites l’amour à fond, pas la guerre”. Je m’attaque donc à la réglementation de la prostitution, les associations familiales vont re-gueuler, je vais augmenter les allocations pour les calmer, et tout le monde sera content à part 2-3 curetons.

En fait on se retrouve avec des manifestations d’associations féministes. Vous avez déjà essayé de dialoguer avec une gonzesse ? Je leur fais faire connaissance avec les CRS, comme ça j’aurai le soutien des trolls d’internet pour la prochaine élection.

On a notre première hausse du chômage depuis longtemps malgré la croissance, il y a probablement une part de mauvaise volonté de la part du patronat à l’approche des élections, du coup, je fais passer la semaine de travail à 30 heures ça leur fera les pieds.


On est déjà en juillet, il ne reste plus beaucoup de temps pour booster l’emploi à temps pour les élections.

Du coup, je me colle aux grands remèdes pour le pouvoir d’achat, on fait passer la taxe sur les transactions financières à 2,20 % (comme quoi c’est possible en plusieurs coups @Revizor ), et en contrepartie on arrose. TVA à 15 %, charges sociales des salariés à 12 %, RSA à 800 €, SMIC à 1700 €.

Je reçois ensuite le Premier ministre slovaque, son pays est un grand producteur de gaz, et si on peut faire réduire la note de manière significative, cela devrait fortement se ressentir sur notre économie.

Une victoire au tour de France plus tard, je reçois le Premier ministre indien pour tenter la même opération sur les carburants

En août, je fais passer le minimum vieillesse à 1 000 € pour compléter le tableau. Ca ne devrait pas coûter trop cher de le faire à cette période de l’année s’il y a une bonne canicule.

Notre recherche est enfin récompensée, nos chercheurs découvrent un nouveau procédé de fabrication du textile odoriférant, qui permet de changer l’odeur des vêtements avec une facilité extrême. Nous faisons breveter ce procédé pour nous faire un peu de fric.

La culture est également récompensée, les artistes français enchainent les prix internationaux, con que j’ai pas été plus patient, j’aurais peut être pu choper la ministre de la culture.

Truc marrant, la ministre des affaires étrangères espagnole proteste après avoir découvert qu’on aurait tenté de corrompre un de ses collègues. Dix jours plus tard, le Premier ministre arrive à Paris, non pas pour gueuler, mais pour nous proposer un contrat dans le plus grand des calmes. Pour avaler autant de couleuvres, cette nana doit avoir un don, peut-être qu’elle devrait changer de secteur d’activité.


On stabilise le chômage, je tente de donner un nouveau coup d’accélérateur en plus en augmentant les effectifs dans la fonction publique, armée incluse.

Et enfin, le dernier étage de la fusée, le retour de la retraite à 60 ans, pour éjecter plein de vieux du marché du travail.

On est déjà en novembre, il faut commencer à préparer la présidentielle, je me décide donc à draguer les écolos en augmentant de 700 millions le budget du ministère de l’environnement. C’est open bar cette année mais on a les moyens.

Je rends aussi l’école obligatoire jusqu’à 18 ans, ça devrait rayer quelques noms des listes du chômage et ça nous profitera à l’avenir.

Le 10 décembre, je confirme ma candidature à la présidentielle de 2022 au secrétaire général du parti

Deux jours plus tard, j’annonce cette décision au peuple.

Mais je vais prendre une ultime décision avant de partir en campagne, la construction d’un stade de 100 000 places à Marseille, histoire qu’on gagne notre prochaine finale à domicile.


Situation au 31 décembre 2021 :

Croissance : 8,46 %
Chômage : 3,79 %
Inflation : 2,48 %
Excédent budgétaire : 8,25 %
PIB/hab : 41 186 €

J’espérais mieux, mais une place dans le top 20 c’est déjà un excellent argument de campagne.


Heureusement que la partie arrive à son bout, certains bugs commencent à me gêner.
Je conseille d’ailleurs à @Revizor de ne jamais mettre un budget au maximum d’étoiles, parfois ça bugge et ça marche comme s’il n’y avait aucune étoile, pour ça que je n’utilise plus mes services secrets. Je conseille donc de mettre toutes les étoiles sauf une quand on veut investir dans la durée sur quelque chose…


#335

Power & Revolution avec Philippe Poutou (9e partie) :

La mauvaise nouvelle, c’est que pas mal de mes ministres se présentent à la présidentielle comme j’ai fait un gouvernement de coalition de gauche.
La bonne nouvelle, c’est qu’ils feront de bons rabatteurs de voix si je suis au 2e tour.

Pour avoir un boost en sympathie sans ne rien avoir à faire politiquement, je sors un atout de mon jeu, je demande en mariage ma concubine, qui accepte sans hésiter. Ca excitera au moins les journalistes people.

Larcher et Le Pen sont les mieux placés dans les sondages en début de campagne vu les divisions à gauche. Il est temps d’user de nos munitions, je commence par Larcher comme j’ai aussi de quoi m’amuser avec le plan B de LR :

Je lance ma campagne avec une promesse très forte, la TVA à 12 %.

Les circonstances viennent m’aider, 32 médailles aux JO d’hiver et le ministre des sports qui n’est pas candidat, ça fait toujours plaisir.

Larcher en chute, Macron est 3e dans les sondages, il est temps de s’occuper de son cas, j’ai justement un petit scandale qui traine.
Pendant ce temps là, je promets un stade de 100 000 places aux bretons.


Larcher a été débarqué par LR, ils l’ont remplacé par la présidente du parti, s’ils savaient ce que j’ai sur elle, ils regretteraient de ne pas laisser Larcher se débattre. En attendant, je balance ce que j’ai sur Lagarde pour garder les gars des services sur les dents.


Aux paralympiques d’hiver, on termine en tête, qu’on n’ose pas me dire que je ne m’occupe pas des handicapés. J’attends que l’euphorie tombe (c’est à dire deux heures) pour balancer le dossier sur la présidente des Républicains.


Dans les sondages, juste avant cette révélation, je suis en tête avec 20 %, Le Pen à 19 %, le remplaçant de Macron est à 14 %, de même que la présidente de LR, Cambadélis à 13 %.

Le 9 avril, alors que j’annonce une augmentation des allocations familiales, je lance le dernier étage de la fusée à scandales, ce coup-ci c’est pour Marine Le Pen à moins de deux semaines du premier tour. Elle va hurler au complot, on le sait, mais ça fait rarement du bien.

Sur mon dernier meeting de campagne, je lance mon ultime proposition, le SMIC à 1840 euros, le tout financé par le passage de la taxe sur les transactions financières à 2,60 %. Mon programme est abouti, je n’ai plus qu’à m’en remettre au verdict des urnes.

Je vois que le tollé autour de Le Pen était tel que le FN l’a remplacée par Philippot en urgence, ça n’aurait pas été pratique de faire campagne depuis Fleury-Mérogis.

Sérieux, même moi qui ai fait buter plein de monde par les services secrets, ça me dégoûte. Voici la situation finale avant le vote.


La journée aura été très angoissante, de rumeur contraire en rumeur contraire, mais voici le résultat :

On aura bien une dernière bataille à livrer, et elle sera rude, je ne l’ai pas vu venir ce centriste…


#336

Stylé mais tu as des screens de ce qu’il se passe dans le reste du monde ? Genre si y’a des trucs insolites ou pas ?

Je DL le jeu là, je vais tester on va voir ce que ça donne :slight_smile:


#337

Le journal parle du reste du monde, je n’y ai juste pas fait attention dans cette partie (et même en général comme je ne joue pas en wargame, je préfère me concentrer sur l’économie).
Mais il doit y avoir quelques actualités rédigées de manière drôle comme pour les stars françaises.


#338

Je parlais plutôt de la map du monde mais ok :slight_smile:


#339

Si ça en intéresse certain, j’ai modifié beaucoup (pas tous…) des noms pour les rendre réels, en ce qui concerne les politiques français en tout cas. Ceux que je n’ai pas modifié sont ceux dont je n’ai aucune idée de qui ils représentent


#340

The Guild II Renaissance à 2.5 € !!!

https://www.indiegala.com/store/product/39680


#341

Je joue sur une partie avec un niveau de bellicisme bas comme je n’aime pas vraiment le wargame, mais avec des niveaux hauts ça peut très vite partir en sucette.


Suivre @iunctisFR sur Twitter - Mon Discourse - Programme Partenaire amazon.fr : Amazon Prime - Amazon Prime Video - Amazon Audible