Jeux de gestion-simulation

je n’ai jamais joué à des 4X. On m’avait lâché sur civ VI mais je n’avais pas trop insisté. Est-ce que celui-ci semble bien pour débuter dans l’univers ?

Franchement, il y a pas vraiment un 4x bien prévis pour débuter je pense… La plupart des 4x ont un peu de tous, tu peux y jouer sans prise de tête dans des parties rapides, contre peu de concurrents, sur une carte pas trop grande avec un nombre limité de scenario de victoire ou, à l’opposé, avoir une IA presque tricheuse, une carte immense, un gros nombre de concurrents, sur une partie qui va durer des semaines et des semaines. :hoho:

Là, pour Humankind, il y a vraiment beaucoup de choses à faire/suivre et beaucoup de tout etc. Mais ils ont un bon didacticiel et quelques modes de jeux « à la cool ».

Puis faut se lancer, il n’y a pas grand chose à perdre. :calm:

1 « J'aime »

28 € quand même.

:sac:

J’ai pris le Game Pass sur un mois pour le tester ça me revient à 10€ :smiley:

pour se lancer sur un 4x, le mieux c’est de jouer à un jeu de société d’abord je pense, mais celui là explique bien ces concepts et vu que c’est le début de vie du jeu, il n’est pas encore une usine à gaz de complexité

1 « J'aime »

Qui a joué à Prison Architect ?
Les dlc sont nécessaires ou pas ?

J’ai fait ~80h sur la version vanilla il y a quelques années. Le jeu était déjà très complet et se suffit à lui même je trouve. Depuis que j’ai joué, un autre studio a repris le développement et a ajouté plein de contenu donc je pense que ça grimpe à 100h de jeu sur la version de base sans soucis.

Je te partage les mentions de Prison Architect chez Canard PC dans la rubrique la Caravane Patche qui mentionne les MAJ du jeu et les DLC

https://www.canardpc.com/catégorie/jeu-video/la-caravane-patche/

Septembre 2018

(Sous les projos) Prison Architect

Depuis six ans, Prison Architect sort chaque mois des mises à jour bien joufflues, dont certaines ont bouleversé le jeu en profondeur. Pourtant, aucune n’a eu l’ambition de celle de septembre dernier, qui permet de jouer à huit en simultané et explore une terra quasi incognita pour les jeux de gestion : le multijoueur.

Bien joué, Introversion Software. Trois ans après la sortie du simulateur de construction de prison et 250 heures de jeu plus tard, on pensait Prison Architect sur le déclin, condamné à prendre la poussière sur l’étagère virtuelle de nos comptes Steam. Et voilà que les Britanniques se sont montrés capables de chambouler leur jeu une nouvelle fois, en permettant à plusieurs joueurs de gérer la même prison. Dans les faits, le multi ressemble beaucoup à une partie solo, sauf qu’une pastille de couleur indique où chaque joueur a centré son écran et qu’un trait pointillé montre l’action qu’il est en train d’effectuer. Pas mal de fonctionnalités sont désactivées en attendant des tests supplémentaires, mais il y a déjà de quoi s’amuser à se répartir les tâches ou à se rejeter la faute les uns sur les autres en cas d’évasion massive, quand les cuisines pleines de couteaux auront été construites à l’intérieur du quartier de haute sécurité.


Juillet 2019

(Sous les projos) Prison Architect

Cette fois, Introversion Software est libéré pour de bon. Prison Architect , le jeu qui les occupait depuis huit ans, sera désormais développé par les Britanniques de Double Eleven. Ce studio, qui s’occupait déjà de la version console du jeu, en a profité pour sortir une mise à jour surprise de la version PC avec les ajouts que la communauté réclamait depuis des années.

Sur consoles, Double Eleven avait développé le DLC Psych Ward , qui ajoutait la possibilité de construire dans les prisons une aile d’hôpital psychiatrique. Pour l’instant, rien d’aussi ambitieux n’est arrivé sur PC mais la mise à jour The Clink reste plus que bienvenue. Elle se concentre sur des nouveautés cosmétiques, avec plusieurs nouveaux types de sol et de murs. Ça n’a l’air de rien comme ça, mais avoir droit à un mur de haies et à un mur en barreaux dans un jeu qui jusqu’ici n’offrait le choix qu’entre le béton ou la brique, c’est une petite révolution. Côté mécaniques, on trouve de nouvelles pièces toutes faites dans le quick builder , un bouton pour lancer une fouille à la recherche de tunnels et une interface légèrement retravaillée. Toujours bon à prendre, d’autant qu’en toute logique cette mise à jour ne sera pas la dernière à venir étoffer Prison Architect : quatre ans après sa sortie, le jeu vient de dépasser les quatre millions de ventes.


Septembre 2019

Prison Architect.

Depuis que le studio Double Eleven a repris le développement de Prison Architect , ça dépote sec, comme dirait absolument plus personne depuis 30 ans. Le système de déploiement de gardes vient de bénéficier d’une refonte, le temps peut s’accélérer encore plus et tout un tas de nouveaux objets, sols et murs ont fait leur apparition. Eh bien merci, 22.


Mai 2020

(Le Thermomètre DLC) Prison Architect.

Le confinement a été productif chez Double Eleven puisque le studio a été capable de sortir coup sur coup deux extensions pour Prison Architect . La première, Cleared for Transfer, est en fait une grosse mise à jour gratuite. Elle contient un système de transfert entre prisons et tout un tas de privilèges spéciaux pour motiver les prisonniers à bien se comporter, ce qui ne révolutionne pas vraiment le jeu. En revanche, le DLC payant Island Bound , qui sortira le 11 juin, promet d’être beaucoup plus dépaysant avec ses prisons insulaires, ses ferries et ses hélicoptères. Côté objets, non seulement on aura droit à des cosmétiques intéressants (comme des fontaines), mais aussi à des outils pour faire régner l’ordre, portiques de sécurité en tête. On se félicitera une fois de plus qu’en 2019, Double Eleven ait repris le développement de Prison Architect à Introversion Software, les créateurs du jeu, qui ne déployaient pas autant d’efforts pour l’améliorer.


Janvier 2021

(Le Thermomètre DLC) Prison Architect.

On pourrait répartir les nouveautés de l’extension Going Green de Prison Architect en deux catégories. D’un côté, il y a ce que j’appellerais le volet « bobo-écolo bordel ils nous emmerdent avec leurs pistes cyclables », avec la possibilité de construire une prison autosuffisante, toute en panneaux solaires et en patates bio cultivées par les prisonniers. Une perspective attrayante, qui réjouit les détenus et qui rapporte de l’oseille, dans tous les sens du terme. Mais tout n’est pas rose, car d’un autre côté on trouve un volet « Taubira démission » qui suscite des guerres de gangs pour le contrôle des champs et permet aux prisonniers de cultiver en douce leur propre Marie-Jeanne. Un bien beau rappel que, comme le disait Victor Hugo, « construire une prison, c’est fermer un lycée agricole ».


Juillet 2021

(Le Thermomètre DLC) Prison Architect.

La réhabilitation des prisonniers a toujours été l’un des points les moins réussis de Prison Architect . Mais grâce à la nouvelle extension Second Chances , on a enfin droit à des mécaniques dignes de ce nom avec de la thérapie animale et même une boulangerie et un resto tenus par les prisonniers. Écoutez, moi tant que j’ai des salles à construire…

2 « J'aime »

J’ai souvenir que tu avais déjà joué à Power & Revolution @Gino, tu as joué au dernier ?

J’hésite à le prendre. J’aimerais surtout savoir si il est obligé de commencer avec le président actuelle, ou si on peut faire comme tu faisais à l’époquer, faire campagne afin d’être élu avec un candidat de l’opposition, ou créer son propre candidat même.

Je n’ai pas acheté de version plus récente non, mais de ce que j’ai compris, la base est la même avec quelques additions.

Du coup normalement tu peux en effet faire campagne (et si mes souvenirs sont exacts, il y a un scénario qui te permet de débuter en tant que parti majoritaire avec n’importe quel parti sans passer par la case campagne).

Par contre créer un mouvement de zéro ça requiert le modding tool qui est payant si ça n’a pas changé.

1 « J'aime »

Nickel, je vais voir ça, je te remercie !

Jeu à surveiller, entre Rimworld et Dwarf Fortress

Tu fais chier :’(