📰 Journalisme sportif

La c’est la prescription en matière pénale. Pour une plainte de la victime voir le mec se faire condamner.
Ce dont je parle c’est la prescription en matière disciplinaire en droit du travail.
L’employeur ne peut sanctionner une faute dont il a eu connaissance plus de 2 mois après sa connaissance.

2 J'aime

Ohhhh, je vois.

c’est-à-dire ? Deux mois après la faute ou alors deux mois après avoir pris connaissance de celle-ci ? Dans le deuxième cas, avec toutes les révélations qu’il y a eu ces derniers temps ils peuvent bien trouver une faute qu’ils ignoraient jusque-là.

2 mois après la connaissance de la faute.
Dans le cas de Pierre Menès, ce qui est passé en direct à la TV tout le monde est au courant, le supérieur hiérarchique aussi. Ce qui est passé à la fin de l’émission, levé de jupe et main au cul, apparemment tout le monde était au courant et elle s’en est plainte rapidement auprès de sa hiérarchie. Du coup, ces fautes-là, ne peuvent être sanctionnées aujourd’hui.

Sur trouver d’autres fautes, faut encore qu’elles tiennent la route et qu’elles ne soient pas prescrites non plus. Ce n’est pas parce que nous n’en avions pas connaissance que personne ne savait.
Après, le fait qu’il soit pote du fils du patron n’aide pas à chercher d’autres casseroles non plus.

3 J'aime

Ah oui quand même… déjà que le mec niveau football c’est plus que limite alors s’il se met à faire ce genre de déclarations…

C’est très loin d’être la première

1 J'aime

Canal + ils ne licencient pas un agresseur multirécidiviste, qu’est ce qu’ils vont aller faire quoi que ce soit contre un réactionnaire arriéré ?

Si ils se fait virer, je me demande sur quel plateau il ira rebondir … :praud:

2 J'aime

Il avait déjà eu une sortie sur l’ensauvagement des supporters je crois.

Le mec tu sens que le virage extreme droite de Canal, il l’attendait de pied ferme :hoho:

4 J'aime