League Of Legends (LoL)

L’incroyable phénomène League of Legends.


*Avec 70 millions de fans dans le monde, des joueurs starifiés et une scène française en explosion, League of Legends a dépassé le statut de simple jeu.*

À ses débuts en octobre 2009, rien ne prédestinait le jeu de Riot Games à devenir un phénomène populaire. L’époque est alors marquée par le règne sans partage du monstre World of Warcraft du géant Activision sur le monde du jeu en ligne. Un monstre qui écrase ses concurrents les uns après les autres. Cependant, le genre MMORPG, roi incontesté du secteur, s’essouffle et l’intelligence de Riot Games mêlée à un phénomène de « bon endroit, bon moment » va faire décoller la machine. Le modèle économique choisi pour League of Legends y est pour beaucoup.

Riot Games adopte le « free to play » : un jeu gratuit, proposant des micro-transactions pour générer des revenus. Un modèle qui, s’il est devenu totalement majeur dans le jeu en ligne actuellement, était à l’époque stigmatisé et synonyme de jeux mal finis et de seconde zone. League of Legends va pourtant l’imposer. Les joueurs de MMO lassés du coût des abonnements mensuels se lancent à corps perdu dans la ligue, alors que World of Warcraft connaît une chute impressionnante de ses abonnés (de 12 millions en 2010 à 7 millions au deuxième trimestre 2013).

La tendance est inverse pour le jeu de Riot Games. Sur la période de juillet 2011 à juillet 2012, League of Legends enregistre deux fois plus d’heures jouées que World of Warcraft, devenant le jeu PC le plus populaire au monde avec 1 292 millions d’heures passées par les gamers à s’adonner à leur passion. Une croissance exponentielle qui balaye tout sur son passage. League of Legends passe de 1,4 million de joueurs quotidiens en 2011 à 12,5 millions en 2012, le rendant plus visité que des sites comme Instagram. Mais au-delà de cette croissance et de cette prise de pouvoir dans un microcosme qui intéresse finalement assez peu le monde extérieur, l’arrivée sur la place publique de League of Legends est due à quelque chose d’autre : sa scène professionnelle.

Des joueurs stars salariés

Car ce qui attire l’attention des médias et fait office de vitrine pour Riot Games, c’est un ovni pour les non-initiés : ses compétitions et ses joueurs stars. Et là aussi, League of Legends profitera d’une conjoncture bénie des dieux à ses débuts. Alors que le streaming commence sa percée, des personnalités comme l’Espagnol Carlos « Ocelote » Rodríguez - qui a récemment révélé à un quotidien ibérique ses revenus annuels de 700 000 euros - surfent sur la tendance et deviennent de véritables stars du monde électronique. Cependant, malgré une augmentation exponentielle de l’audience des diffusions en direct (plus d’un million de spectateurs simultanés pour les finales de la Coupe du monde 2012) et des récompenses des tournois (l’équipe taïwanaise victorieuse a remporté 1 million de dollars), les joueurs professionnels peu médiatiques peinent à gagner leur vie en pratiquant leur sport. Malgré leur succès, les salaires ne dépassent pas les 400 dollars par mois pour un investissement approchant 90 heures par semaine.

C’est devant ce constat que Riot décide de lancer pour sa saison 3 le format des LCS. Un format uniformisé au niveau international et surtout un salariat assuré par le développeur pour les huit meilleures équipes des continents européen et américain. Calquant la NBA, ce tournoi propose 8 matches par week-end et une exposition médiatique incroyable à ses participants. Des participants comme le Français John « hyrqBot » Velly : « Les LCS sont une opportunité fantastique pour nous les joueurs de vivre pleinement notre passion. » Les sponsors embrayent (Coca Cola Zero vient de signer un contrat pour la D2 des LCS), le public suit, avec plus de 100 000 spectateurs simultanés tous les week-ends. La finale Monde vient clôturer l’exercice 2013 devant plus de 8 millions d’aficionados…

La France n’est pas en reste

Au milieu de la gloire et des paillettes, la France tire aussi son épingle du jeu, outre ses joueurs présents aux LCS John « hyrqBot » Velly, Paul « sOAZ » Boyer et Bora « Yellowstar » Kim qui crèvent l’écran dans l’arène, la France compte un réservoir de talents qui se professionnalisent. Les métiers du Web trouvent sur League of Legends un terrain de jeu favorable. Au vu de la popularité du jeu et de sa complexité, des sites comme Eclypsia, O’Gaming ou Millenium proposent avec succès guides et actualité et rassemblent des communautés de joueurs importantes (la chaîne Dailymotion d’Eclypsia affiche plus de 18 millions de vues par mois).

Et la France compte aussi ses stars du petit écran. Surfant sur la vague de popularité du streaming, des Web TV et de YouTube, des animateurs, commentateurs et ex-joueurs pros se taillent la part du lion. Des personnalités comme Chips et Noi rassemblent plus de 120 000 abonnés YouTube. Plus fort encore, le duo arrive, lors d’un tournoi qu’il crée de toutes pièces, à recueillir 100 000 dollars de crowdfunding et à remplir le Casino de Paris, rassemblant 100 000 spectateurs en ligne pour la finale. Et malgré cela, leur position de leader n’est pas incontestée, des animateurs comme Jiraya et Skyyart affichent une croissance deux fois supérieure à celle de leurs aînés sur YouTube et commenteront le plus gros événement français de l’année à la Paris Games Week. Lege et Tweekz, qui viennent juste de quitter Millenium, rassemblaient aussi en live autant de spectateurs que la paire historique, preuve de l’ébullition et de la compétitivité du milieu.

Une scène encore jeune dont la croissance semble ne pas pouvoir être arrêtée, League of Legends est le fer de lance d’un sport électronique qui arrive enfin à s’imposer médiatiquement. Le gouvernement américain a d’ailleurs reconnu aux joueurs des LCS le statut de sportifs internationaux…

1 J'aime

Pour tous joueurs qui veulent jouer ensemble, laisser votre pseudo avec votre Rank !

Enjoy ! :+1:

Joueurs:

Gégé -> RawKenSen / Gold
Xso -> Michel Leeb / Silver

Michel Leeb
@BigBillou : Ankarstroem
@Fingolfin : Askelääd

Je m’y remet oklm, y’a du monde qui joue encore à ça ? Probablement pas @Jeffrey vu que le mec a disparu du forum depuis Décembre 2016, mais qqun d’autre ?

J’ai arrêté d’y jouer y’a un an environ.

Tu commences ?

J’ai arrêté y’a bien des années et je compte pas m’y remettre.

Non, disons que je m’y remet à chaque fois et que j’arrête au bout de X semaines dégouté du solo Q. Là je suis omega nul, un bon Bronzie comme on les aime. A un moment donné j’étais moins nul, Silver 3 ou 4 chais plus.

Classique.
J’ai totalement arrêté depuis 1 an. Avant j’avais arrêté et repris plein de fois.

J’ai été Platine 4-5 fut un temps, et sinon Or/Argent.
Jamais été un foudre de guerre sur ce jeu.

Si ça en chauffe plusieurs, on peut tenter une partie un soir.

J’y joue plus à part quand des potes me chauffent pour faire des parties détente à base de mode spécial ou de partie à 4 ou 5.

Tout seul et en jouant pour la côte, c’est un coup à faire de l’hypertension, ce jeu.

Platine 4/5 c’est plutôt bon mec.:chirac:

Y’a 60% des gens en Bronze/Silver.

Sinon ouais je suis partant perso, si vous êtes chauds. Je suis clairement pas là pour tryharder, juste pour tester des persos etc.

J’ai remis à jour. Mon pseudo : Ankarstroem

J’ai un compte aussi. Pas fait de classées depuis un moment tellement il y a de toxiques et ça m’a un peu dégoûté du jeu. Je fus au mieux silver 2 je crois lol. Sinon bon vieux bronze 4 ou 5 je crois :hoho:
Pseudo Askelääd. Pourquoi pas faire quelques games en groupe je suis pas contre :wink:

J’ai mis à jour le premier post (enfin mon premier vu que l’OP a disparu), et je vous ajoute de ce pas. On pourra passer par un discord ( histoire de se faire bann… ah non :smiley: ) pour le vocal si vous voulez.

Je t’emmerde ! :nasser:

Et je joue de temps à autre.

1 J'aime

Ohhhhhhhhh Gege.
Je te vois de temps en temps c’est vrai.

Oh la forme le skilleur fou ? ^^

Ouais je te vois jouer en ce moment.

Que pense tu de la refonte de Warwick ?

1 J'aime

La forme sur le jeu, bof bof, je traine mes guêtres en fin fond de Gold, compliqué.

Warwick, j’ai essayé une fois, j’aime pas. Ils ont niqué le seul champion que je maîtrisais.
Heureusement, ils ont laissé Teemo tel quel :sac:

Et toi ?

Il est badass now. :+1:

En même temps Warwick c’était giga simple de le jouer.

Écoute moi je joue de temps en temps entre potes en fun, je me prend plus la tête avec ce jeu. :joy:

La même, j’y rejoue de temps en temps entre potes pour troller mais c’est l’enfer si tu veux jouer sérieusement à ce jeu.

Effectivement tu te fais troller 1 game sur 2 donc ça ne m’intéresse plus. :trump2: