📰 MĂ©dias jeux vidĂ©o

Si vous voulez un peu de lecture et soutenir un mag en difficulté

Je vais peut-ĂȘtre me prendre le Dreamcast

2 « J'aime »

JV sont encore en difficulté ? :hollande2:

C’est prĂ©caire depuis le dĂ©but, c’est un pari compliquĂ© vu le marchĂ© de la presse papier, mais ils survivent comme ils peuvent.

AprĂšs personne n’est obligĂ© d’acheter, la promo, les derniers jours de confinement et ces hors sĂ©rie Ă  thĂšmes sont une bonne occasion

Les couv sont sublimes.

(Un peu moins celle de N64)

2 « J'aime »

image9

image4

image4

image4

:heart_eyes:

C’est de Pierre Roussel

9 « J'aime »

Toutes les refs :fap2:

1 « J'aime »

Si tu aimes les images avec beaucoup de référence.

https://www.artstation.com/artwork/qAKd1D

https://www.artstation.com/artwork/82g9R

1 « J'aime »

Édit: je viens de voir ton message @d0nald :sac:

1 « J'aime »

Ton topic est mieux, je vais supprimer de mon cÎté :no:

Ça fait suite au rachat de GK par le groupe Reworld Media, des spĂ©cialistes en :poop:

Le courage de l’équipe de rĂ©daction, chapeau bas, gros soutien ! :muscle:

1 « J'aime »

D’ailleurs @Ghoul il y a une diffĂ©rence entre la clause de conscience et la clause de cession ? Je vois qu’on parle de la derniĂšre pour la raison de leur dĂ©mission mais une clause de conscience Ă©tait tout Ă  fait activable aussi Ă  mon sens, du coup j’me demande c’est quoi la diffĂ©rence entre les deux ? J’ai toujours entendu parler de la clause de conscience pour les journalistes.

C’est la mĂȘme chose, enfin presque.

C’est la rupture par le journaliste de son contrat de travail soit pour une raison qui tient Ă  sa conscience (L.7112-5 alinĂ©a 3) ou pour la cessation du journal (AlinĂ©a 2) soit suite Ă  la cession du journal (AlinĂ©a 1).

Ainsi, le mĂȘme article prĂ©voit plusieurs cas de figure dont la conscience du journaliste et la cession du journal.

Le texte in extenso:

DĂ©tails

Article L7112-5

Version en vigueur depuis le 01 mai 2008

Si la rupture du contrat de travail survient Ă  l’initiative du journaliste professionnel, les dispositions des articles L. 7112-3 et L. 7112-4 sont applicables, lorsque cette rupture est motivĂ©e par l’une des circonstances suivantes :

1° Cession du journal ou du périodique ;

2° Cessation de la publication du journal ou périodique pour quelque cause que ce soit ;

3° Changement notable dans le caractĂšre ou l’orientation du journal ou pĂ©riodique si ce changement crĂ©e, pour le salariĂ©, une situation de nature Ă  porter atteinte Ă  son honneur, Ă  sa rĂ©putation ou, d’une maniĂšre gĂ©nĂ©rale, Ă  ses intĂ©rĂȘts moraux. Dans ces cas, le salariĂ© qui rompt le contrat n’est pas tenu d’observer la durĂ©e du prĂ©avis prĂ©vue Ă  l’article L. 7112-2.