Netflix

J’ai commencé péniblement le pilote, c’est pas mal.

Aujourd’hui j’ai lancé Nightflyers en mangeant. La fin de la première scène.

blink

Ah c’est ça Le Volcryn. Ok.

Je réveille rien, je donne mon point de vue et j’exprime ma compassion.

1 « J'aime »

Russian Doll (4/8)

Commencé la comédie netflix arrivée la semaine dernière. En lead on a Natasha Lyonne. Une personne qui a l’air très cool mais qui, en actrice, me semble très inconstante. Je peux la trouver très bonne dans son rôle de blasée dans une scène, et mauvaise actrice la scène suivante.

Là elle a un rôle sur mesure (elle a co-écrit la série avec Amy Poehler), où son personnage ne cesse de mourir connement et revient en arrière, le soir de son anniversaire.

La bande annonce était cool. L’humour n’est pas aussi présent dans le premier épisode, mais heureusement ça monte en puissance.

En fait le premier épisode donne vraiment l’impression d’être coupé net, et si t’enchaînes pas directement, ça doit faire bizarre. C’est adapté au streaming du coup car on peut vite voir la suite. Le deuxième épisode est plus drôle, le troisième travaille plus le fil rouge, le quatrième étend l’univers.

Ça a l’air bien construit jusqu’au bout. Et après un début presque décevant, je suis bien rentré dans le délire.

1 « J'aime »

J’ai maté quelques trucs sur Netflix récemment :

Polar :1::1::1::1::1:

J’ai vraiment kiffé, du début à la fin.
Ça bastonne, et l’univers est cool.

Kingdom :1::1::1::1::0:

Ça met du temps à démarrer, mais quand ça s’est arrêté j’étais dégoûté, ça commençait à devenir vraiment bon.
Vivement la suite.

Sex Education :1::1::1::0::0:

On sort du classique “high school teen drama” et c’est pas mal.
J’accroche pas sur tous les persos, mais c’est une bonne surprise.

The Final Year :1::1::0::0::0:

Un docu sur la dernière année de Barack Obama sur le plan des affaires étrangères.
On apprend quelques trucs, mais rien de transcendant.
Au final, mis à part pour les images à l’intérieur de la Maison Blanche, c’est assez creux.

Je pensais tenter prochainement Velvet Buzzsaw, dont la bande annonce m’a donné envie.
Sauf que les critiques sont assez violentes :hoho:

3 « J'aime »

Russian Doll (saison 1)

J’ai vu les 4 premiers hier, j’ai fini aujourd’hui. Le 5ème épisode est décevant, mais ça repart fort. Les persos se développent, l’épisode 7 prend un tournant presque horrifique par moments, le dernier retrouve un peu de légèreté avant un twist réussi et un finish assez cool.

Ça n’a pas pris la tournure que je pensais, mais c’est pas gênant, on s’attache aux persos, l’intrigue est bien construite et surprenante. Le concept du jour sans fin n’est plus original mais le ton et certaines idées changent. Avec un petit humour noir et absurde qui passe bien.

Natasha Lyonne comme je l’ai dis, semble inconstante comme actrice, mais là elle a quelques passages d’une étonnante justesse, et elle montre qu’elle a les épaules pour être le lead d’une série.

Je regarde très rarement les séries en VF, voir jamais, quand je le fais c’est que je veux faire autre chose à côté.
Bref, je matte Kimmy Schmidt et je trouve que le doublage de Titus est exceptionnel.

Get Me Roger Stone

Je viens de voir, j’avais complètement zappé ce doc et avec son arrestation il y a une dizaine de jours, ça m’a titillé.

Excellent documentaire, comme tu dis c’est un vrai requin, prêt à tout pour gagner. La morale il s’en bat totalement les couilles.

Qui porte des chaussettes noires pendant l’amour ?! Ça ressemble à Splitzer selon moi:hoho: :hoho:

Les super PAC, le lobbying forcené, la destruction du parti réformiste, les liens avec l’étranger, l’utilisation des médias. Je savais pas qu’il était impliqué dans le “vol” de l’élection de Bush en Floride (ils en ont reparlé récemment car dans l’élection de 2018 il y a eu une histoire de recompte de votes encore). Il a vraiment révolutionné la politique aux US.

Toute la campagne de Trump c’est sa masterclass en quelque sorte. Il a compris avant tout le monde qu’il pouvait gagner en ayant aucune limite. Le trash talk, les coups bas, les insultes, les fake news. La façon dont il a pris le contrôle du parti pendant la campagne est incroyable et on en voit encore les conséquences.

Le truc fou c’est que pendant les 2/3 du doc, on en arrive presque à le trouver attachant. Bon… après, avec Trump, il est allé à la limite de l’humanité, a baissé son froc et chié dessus. C’est un peu plus chaud.

Mais je dois avouer que le montage final où on voit toutes les chaînes d’infos parler de la victoire acquise d’Hillary, et les voir se désintégrer au fil des heures en est presque drôle. Il a réussi le coup politique du siècle.

Et le voir après un peu plus de deux ans de présidence Trump n’est pas gênant du tout. On voit plein de types qui se sont faits arrêtés depuis, on a encore plus le recul pour voir comment il a réussi un coup brillant. Et comment Trump a utilisé la working class pour les tromper depuis…

Il est aussi détestable que fascinant. Quel personnage

1 « J'aime »

J’ai enfin lancé IO

Il se passait rien pendant 20 minutes, j’en ai eu marre.

Faut sûrement être au top de sa forme et ça peut passer. Pour ceux qui lancent et qui vont tiquer sur l’actrice, c’est celle qui danse comme une folle dans la pub Kenzo, j’ai mis 5 minutes à capter :no:

Bref, je vais pas insister plus longtemps avec le film

Ça m’a permis de voir que Anthony Mackie allait tenir le rôle principal de Altered Carbon S2

1 « J'aime »

Assez étrange quand même cette histoire. Surtout que Netflix n’a pas communiqué sur les données reçues.

Tant que c’est anonyme, il est où le problème ?

C’est comme sur TWD de Telltale. A chaque fin d’épisodes, t’as le pourcentage des gens qui ont fait tels ou tels choix…

Vu le documentaire sur Ted Bundy, 4 épisodes allant de 45 à 70 minutes, j’ai tout vu en une soirée.

Je connaissais ce nom mais en voyant le doc, je me suis rendu compte que je ne savais rien d’autre. Et bordel… :obama2:

Il y a une espèce de faux rythme au début mais ça monte vite en puissance (si on peut dire ça comme ça). Il y a beaucoup de documents, des cassettes (inédites?) où on l’entend, des interview assez pertinentes. Et même un éventuel spoiler pour les prochains épisodes de Mindhunter :no:

L’épisode 3 est totalement fou avec ses deux évasions totalement improbables et sa virée en Floride pour commettre d’autres meurtres atroces. On a l’impression d’un type en tournée. Flippant.

L’épisode 4 est très riche avec le procès, et quelques moments surréalistes avec des femmes qui viennent l’admirer au tribunal pour avoir un petit frisson. Et le jour de l’exécution transformé en frat party. Les étudiants qui viennent faire la fête et célèbrent l’annonce de sa mort. On n’a pas vraiment changé depuis le Moyen Âge.

Je vais bien dormir cette nuit :hamon4:

Vu Fyre. C’est ok mais sans plus. Le mec est un vrai sociopathe. Pourtant il etait entoures de mecs qui paraissaient bons mais il etait beaucoup trop megalo. Le mec ca lui a meme pas servi de lecon… la bahameenne qui s’occupait de la nourriture m’a vraiment touchée. Elle avait l’air d’une gentillesse incroyable, peut etre trop.

Vu pour la 3e fois Icarus. Toujours aussi bien haha. J’adore ce doc l’histoire en elle meme et la serie d’evenement qui.en decoule est assez folle je trouve. Et l’impact que cette “petite histoire” ca a pu avoir au niveau mondial est incroyable. J’essaye de me mettre a la place de Bryan Foyle et il a.quand meme eu des balls d’aller jusqu’ou il est aller.

Enfin, j’ai commencer la serie docu sur Sunderland. Vu les 3 premiers episodes. Pas ultra ultra convaincu par le.doc.en lui meme. Je trouve ca assez plat. Ca vaut le.coup.d’oeil juste pour voir un peu les coulisses du monde pro. Le dernier jour du mercato ca fait un peu amateur quand meme et les scouts m’ont l’air.un peu paumés. Le DG Ellis ne sait que dire “bah il nous faut la.victoire”. Sans rien derriere.

J’ai beaucoup aimé Sunderland till I die pour de nombreuses raisons :

Pour ressentir l’engouement des supporters
Pour voir les coulisses d’un club (en plus c’est un super cas de gestion calamiteuse)
Pour voir les joueurs vraiment se livrer, ca contraste avec ce qu on a dans les médias au très haut niveau
La facon dont sont filmés les matchs est très sympa, on ressent une vrai tension et on se retrouve au coeur du jeu

2 « J'aime »

A voir…

Pour moi cette série est un chef d’oeuvre qui a su s’arrêter quand il le fallait.
La fin ne nécessite pas de suite.

Je suis quand même rassuré de voir qu’il s’agit d’un long métrage et pas d’une série.

1 « J'aime »

Ca sent la mauvaise idée quand même. :/

1 « J'aime »