🤼‍♂️ On refait le Catch (WWE, AEW, Indy...)

Drew reste champion et ça nous évite Golberg déjà.
ÇA, c’est une nouvelle bonne.

1 J'aime
Détails

Sur le Rumble féminin, j’ai vraiment hésité entre 3 et 3,25, mais le combo meilleure gagnante possible + super segment de fin m’a fait aller vers 3,25.
Peut-être que mon revisionnage de samedi me fera aller vers 3, mais je me vois pas aller plus bas, car sur un Rumble même si l’in-ring ne doit pas être négligé, le storytelling reste le critère numéro 1, et je l’ai trouvé pas déconnant (contrairement à l’an dernier où c’était franchement médiocre).

Je te rejoins sur la gestion du roster féminin.
C’est pas rare qu’ils laissent énormément de temps aux éléments faibles sur les gros multi-woman (Rumble et Series principalement) alors qu’ils sont pas foutus de leur donner 2 minutes à la TV pour qu’elles prennent un peu d’expérience ou au moins pour qu’on s’attache au personnage.

Du coup, même si on arrive pas aux errements de l’AEW sur le domaine, t’as l’impression que le roster féminin est secondaire 8 mois sur 12 (quand y a pas une rivalité majeure entre deux éléments de leur top 6), alors qu’il y a du potentiel à faire quelque chose de plus permanent (comme on le voit à NXT), surtout à RAW où ils ont trois putain d’heures à combler.

Et oui, même si je suis du genre à défendre la qualité des shows relativement au contexte (surtout pour les PPV et SmackDown, RAW c’est une purge depuis SummerSlam), le booking de 2020 a été trop focalisé sur les valeurs sûres, et ça faisait peu de noms satisfaisants pour exploiter une victoire au Rumble.

Du coup, vu le contexte je comprends la volonté du moment feel good pour Edge, mais il ne faut pas oublier que ça résulte d’une année de conservatisme trop prononcé.

1 J'aime

Pas pu présenter le show comme je suis très chargé en ce moment et que je n’ai pas du tout suivi le build, mais TakeOver : Vengeance Day a été des plus solides.

Je me demande même si c’est pas mon show préféré depuis qu’on n’a plus de public réel (jusque là j’avais un carré avec In Your House et WarGames côté NXT, TLC côté main roster et Full Gear côté AEW).

Mon seul petit grain de sel, c’est le triple threat féminin qui m’a semblé en dessous des attentes.

Les deux matchs solo masculins ont été phénoménaux, et les deux tag ont été très agréables.

Niveau notes provisoires :

4,75 pour Gargano/Kushida
4,5 pour Balor/Dunne
3,75 pour le tag féminin
3,75 pour Grizzled Young Veterans / MSK
3 pour Shirai/Martinez/Storm

Elles peuvent changer, j’ai tendance à revoir les shows, à écouter de multiples review pour voir si j’ai pas loupé des détails qui pourraient changer ma perception et de manière générale à réfléchir à tête reposée aux matchs de manière parfois différente des impressions à chaud.

1 J'aime

Le Gargano Kushida était incroyable ouais.

1 J'aime

Oui ça faisait un bout de temps que j’avais pas été autant charmé par un match US sur le plan de la qualité sur le ring pure (à la limite le FTR/Young Bucks, mais le reste de mes matchs favoris c’était des matchs à stipulation ou des matchs orientés storytelling), il n’y avait pas un move de travers, un bon niveau d’agressivité, un bon tempo, des faux finishs crédibles…

Et en plus le fait qu’il n’y avait pas de shenanigans autour de ce match était une surprise bienvenue vu ce que j’ai entendu du build.
Mon seul petit regret c’est que la défaite de Kushida me fait craindre pour son push.

Pas pu le présenter avant pour les mêmes raisons que le TakeOver, mais j’ai vu Elimination Chamber cette nuit.

Je ne cache pas ma déception face à ce PPV, ce qui est rare pour moi, autant j’ai parfois du mal avec les weeklies, autant je trouve que la WWE avait fait une année 2020 très solide sur les PPV vu les circonstances, à part l’infâme show saoudien.

Je pense attendre demain pour mes notes, comme c’est plus le booking qui me dérange que l’action in ring, et là ça n’est pas à une échelle qui n’est qu’une ombre sur une soirée très sympa comme à Extreme Rules, je ne voudrais pas que l’émotion me déborde.

Je vais tout mettre sous balise spoiler, comme autant des notes je pense que je peux mettre ça en clair, autant des critiques sur le booking…

Détails

Sur l’enchainement entre la première Chamber et le match de Reigns, je suis partagé.

Ca n’a pas servi à rien, car il y a une vraie vue narrative derrière.
L’idée d’avoir Jey Uso qui arnaque un face populaire avant que Reigns n’écrase celui qui reste, c’est une bonne idée narrativement en soi.
On génère pas mal de heat pour établir encore plus clairement Edge comme le face de l’histoire.
Mais surtout, on montre un Reigns qui a voulu s’établir en roi des opportunistes, et qui a été sèchement cueilli par le maître de la discipline.

Mais c’est frustrant de manger une heure juste pour ça.
Si tu blindes le reste du show, c’est un choix narratif courageux qui n’entache pas trop le plaisir.

Le triple threat pour le titre US, c’est le rayon de Soleil de la soirée, le match est plutôt bon, Lashley reste fort sans avoir recours à des ficelles trop énormes, et c’est un plaisir de voir Riddle récompensé.
On regrettera bien sûr de ne pas avoir vu Keith Lee, mais là c’est pas de la faute des bookers.

Le tag féminin, bah c’était un match avec Nia Jax pas mal mise en avant (le gros avantage des oppositions Shayna/Nia vs Sasha/Bayley, c’est que Shayna était la force dominante, et que j’ai beau la critiquer dans les top matchs, Bayley est géniale pour limiter la casse contre des catcheuses médiocres), donc in-ring c’était pas terrible.
Le finish était pas très inspiré, on se demande bien où ça va nous mener ces histoires avec Reginald.
Et quitte à faire perdre la championne sur une distraction à la con à moins de deux mois de Mania, faites au moins un roll-up pour pas trop l’affaiblir, ils en sortent tout le temps, sauf quand il y en aurait besoin.

Le fait de ne pas faire d’open challenge d’Asuka alors que ça avait été sous-entendu dans le pre-show (et pour cause la décision a été prise juste avant le show), c’est extrêmement irritant.
Outre le fait que ça soit très bancal de tout changer au dernier moment, ça montre une nouvelle marque de l’absence de respect qu’ont les bookers pour le règne d’Asuka (4 PPV de suite sans défense, on parle d’un titre mondial), et pour la division féminine en général (hors du push de Bianca, tout est raté, tout le monde est secondaire, sauf Charlotte, et son personnage est abominablement mal écrit), on se rapproche dangereusement du niveau de l’AEW sur ce sujet.
Et sérieux, c’est pas comme si le show aurait été trop long avec ça.

D’ailleurs, le format 2 h 30, ça colle pas vraiment au main roster (MITB 2020 c’est pas pareil, avec aucun simili-public il fallait en effet aller au plus court).
A NXT ça marche, comme il y a une construction de carte très élitiste et deux fois moins de titres impliqués.
Ici vu la qualité médiocre de certains matchs, ça donne juste l’impression que les auteurs ont la flemme.

Enfin, le main event, que de fautes de goût :

  • Aucun storytelling sur Orton.
  • Rien sur le Fiend et Bliss 2 PPV de suite.
  • Rien sur la storyline Kofi/Ali alors que toute la symbolique était à leurs pieds.
  • De manière générale, à part Drew et Sheamus tout le monde était passager du match.

D’ailleurs, tout ce qui a été fait dans le match aurait pu être raconté avec un 1v1 Drew/Sheamus.
Chose qui rend encore plus incompréhensible le fait qu’on n’ait pas donné la Chamber aux dames qui auraient eu grand besoin qu’on construise quelques challengeuses solides, et qui aurait été un bon moyen de se tirer vers le haut du gros booking sac de noeuds qu’on se fade depuis le retour de Charlotte.

Le final relève un peu le tout, avec une belle fin de Chamber, une attaque post-match qui promet pour la suite et le cash-in qui s’enchainent à un rythme infernal, mais j’ai le sentiment que c’est trop peu trop tard.

Les points positifs m’empêchent de dire que le show est une bouse, mais narrativement il est franchement décevant.

Je reprends mon classement de zéro pour 2021.
Pour le moment j’inclus les matchs de Wrestle Kingdom, comme c’est le seul show japonais que j’ai pu voir, je ferai un split entre catch US et catch JP dès que j’aurais l’opportunité d’en voir un peu plus côté japonais (j’aimerais bien tester du Stardom mais c’est pas aussi facile à trouver que la NJPW en tipiakant), comme je me sens un peu mal à l’aise de classer des disciplines aussi différentes ensemble.

Pour le moment, je m’engage juste à noter tous les PPV de la WWE et de l’AEW, ainsi que les NXT TakeOver. Pour les autres shows, ça dépendra de mon humeur du moment et mes dispos.
Je ne note que les matchs de PPV, comme les impératifs des matchs TV me semblent trop différents (rien que la question de la pub ou du prestige des shows).

J’ai ajouté une note basée sur les notes de Cagematch pour représenter le consensus de la fanbase. Ca a ses limites, comme les gens qui connaissent le site ET prennent la peine de noter, c’est du fan acharné et non du casual, mais on fera avec.
Sur la formule, je ne prends pas la moyenne, comme sinon ça serait impossible d’avoir un 0 ou un 5, et ça apporterait des nuances de note que j’utilise pas, mais la médiane.
J’ai ajouté comme subtilité que si les notes inférieures ou égales médiane représentent moins de 60 % du total, j’ajoute 0,25 pour pouvoir exploiter le quart d’étoile qui est absent de leur système de notation, et donner un petit boost à ces notes, comme c’est dur de mettre tout le monde d’accord.
J’ai aussi décidé tant que possible de prendre les notes le vendredi suivant le match, afin que la notation ne soit pas influencée par celle de Meltzer (j’ai vu des matchs dégringoler après une critique négative de sa part, et je ne peux pas m’empêcher de voir un lien vu à quel point il est admiré par une partie des fans acharnés).

J’ai aussi décidé de normaliser les notes.
Concrètement, ça veut dire que si Meltzer donne une note supérieure à 5, je ramène à 5, et s’il donne une note négative, je ramène à 0.
Et ça veut aussi dire que je renonce aux notes négatives au profit du 0 (que je n’avais jamais utilisé si mes souvenirs sont bons).
Ainsi, ça évite des options non utilisables sur cagematch.

2e show du main roster où je suis plus dur que le consensus de la fanbase et que Meltzer, profitez-en je pense pas qu’on reverra pas ça de sitôt, comme vous avez pu voir qu’habituellement je suis plutôt cool avec le main roster, mais là ça fait 2 shows de suite qui me donnent un mauvais ressenti.

Elimination Chamber

J’ai mis 3,75 à l’Elimination Chamber de SD, c’est un peu en dessous du consensus général, mais même si le match est à recommander, j’ai du mal à le trouver mémorable, ça manque de gros spots et la signification du résultat est réduite du fait de son incorporation dans la narration du duel Reigns/Edge.
Ceci dit, ça reste un match à recommander, y a du bon in-ring avec notamment une superbe prestation de Cesaro.

J’ai mis 3,25 au triple threat pour le titre US, ce qui rejoint bien le consensus. Pour un match monté à la va-vite, c’était agréable, cool de voir Riddle avec une ceinture et Lashley en ressort très fort. Peu de reproches de mon côté.

J’ai mis que 3 à l’Elimination Chamber de RAW, et j’ai hésité à mettre que 2,75.
Narrativement, c’est une putain de purge, rien sur le lien Orton/Fiend/Bliss, rien sur Kofi/Ali.
Et puis ce que c’était d’un lent, entre la connerie de débuter sur un Hardy/Orton (avec un Orton pas respecté et un Hardy qui fait dodo 80% du temps) et la longue attente entre le spot Styles et l’entrée de Sheamus alors que le peu de narration du match était totalement sur le duel Drew/Sheamus.
Ce qui me fait aller vers 3 c’est que le spot Styles/Omos est fun et que le final à 3 est bien, et sauve clairement le match niveau in-ring, mais ça doit pas faire occulter le reste.
Mais ça reste un gâchis total de stipulation qui aurait pu aider à construire une star chez les femmes, alors que là tout ce qui a été raconté aurait pu l’être dans un triple threat McIntyre/Sheamus/Styles (et en mieux).
Bon et je sais que ça colle moyen au fait que je pense que le catch c’est fondamentalement subjectif, mais voir un 4 sur cette purge narrative, quand je pense à des tas de matchs géniaux qui ont eu 3,5/3,75, surtout chez les dames, ça m’écœure un peu.

2,75 pour le match du pre-show, un quart d’étoile sous le consensus.
C’était parfaitement décent niveau in-ring, mais ça puait trop le match sans grand prestige (7 minutes dans le pre-show à 4 quoi) pour que j’aille à 3.

2 pour le tag féminin. Loin de la note de Meltze mais autour du consensus des fans.
Le match est un foutage de gueule, Reginald est la principale star de la division féminine de SD en ce moment (tout le show était un foutage de gueule géant vis à vis de la division féminine d’ailleurs), y a aucune avancée narrative entre Sasha et Bianca, et tous les passages avec Jax sont moches.
Il n’y a que les passages sympa entre Sasha et Shayna qui font que je ne vais sous 2 mais c’est très très limite.