🤼‍♂️ On refait le Catch (WWE, AEW, Indy...)

Pas eu le temps de mater le show de STARDOM vu mon calendrier très serré, mais il est toujours au programme, du coup je reste (normalement pour la dernière fois) sur un classement unique.

Concernant mes notes de Fastlane, très peu de changements par rapport à mes impressions générales du show.

Dans l’absolu, je suis partagé sur le show.
J’ai été plutôt séduit par le haut de carte, et ça manquait comme la WWE m’a beaucoup frustré là dessus sur les 2 premiers PPV de l’année après une belle année 2020 en la matière.
Par contre, l’undercard était totalement indigente, la première heure, ça doit être la pire première heure de PPV que j’ai eu l’occasion de voir (enfin en excluant les shows saoudiens), ce qui me fait en plus m’interroger sur les choix d’agencement de la carte (le Riddle/Ali du pre-show aurait pu être un super opener par exemple).

Détail match par match

4,25 pour Reigns vs Bryan

Il y n’y a qu’un vrai défaut à ce match. C’est que la phase où on a posé l’atmosphère du match était trop longue par rapport à la durée totale du match, et c’était d’autant plus dommageable qu’on parle d’un match au résultat prévisible.

Mais à part ça, on a un superbe match, qui est clairement le meilleur du main roster cette année.

Sur l’in-ring, c’était au point, à la surprise de personne quand on a un Daniel Bryan dans le coin, mais j’aimerais souligner la qualité du selling de Roman Reigns, le tap out du bout des doigts, c’est tellement bien fait. On va dire que c’est l’effet secondaire bénéfique d’autant l’avoir vendu comme underdog à contre-emploi, c’est un rôle qui pousse à bosser à fond sur le selling.

Je n’ai pas du tout été gêné sur le final overbooké.
D’abord, je n’ai pas été gêné, comme je savais qu’on ne pouvait pas avoir un finish propre vu la storyline, et comme objectivement, ce n’était en effet pas le bon moment pour un finish propre, ça aide quand ce genre de finishs n’est pas gratuit.

Ensuite, on parle pas d’un roll-up à la con ou d’une distraction standard (pour de bons exemples, voir les 2 premiers matchs de la soirée), mais d’un truc un peu fou avec plein de rebondissements en 5-6 minutes, où plusieurs éléments font sens dans la storyline (Edge qui continue à glisser vers le pétage de plombs total, le tap-out qui était crucial), ce qui donne une petite touche années 90 qui n’est pas franchement désagréable.

Et c’est cool qu’on construise bien une histoire cohérente qui mène au triple threat à Mania, qui plus est un triple threat qui bénéficiera à la qualité in ring (on peut avoir des doutes sur le rythme d’Edge, et on sait que Reigns utilise un rythme très ralenti du fait de ses limitations physiques depuis sa leucémie). On n’est pas sur le fail de WM35.

4 pour McIntyre/Sheamus.

C’est un bon gros clash entre gros morceaux, qui semble être la recette gagnante à RAW en ce moment avec Lashley qui traîne là aussi.

J’ai été très heureux de voir la stipu ajoutée, un 1v1 simple vu la feud, ça n’aurait pas été adapté.
Par contre, quel dommage d’avoir un manque d’enjeu entre le fait que le match de Mania soit fixé et le fait qu’on ait déjà eu 2 opus à RAW, pour moi c’est la plus grosse faute de goût qui a clairement limité mon implication.

Le spot où Sheamus s’est mangé les écrans, je ne m’y attendais pas du tout, et le rendu était top, c’est clairement le temps fort du match.
De manière générale, un super match, on ressent bien le côté très émotionnel pour Drew et la brutalité des échanges.

Après, comme je l’ai évoqué plus tôt, peut-être que voir un match dans le cadre très safe de la WWE sur une rivalité très intense, juste après le lights out féminin de Dynamite, peut réduire son impact. Personnellement, je sais quelles attentes avoir devant les deux shows et ça ne m’a pas troublé, mais je comprendrais que ça bloque d’autres fans.

3,5 pour Rollins vs Nakamura

J’avais initialement pensé mettre un 3,75 comme c’est le seuil pour entrer dans la liste des recommandés, mais quand il y a filler écrit aussi gros sur la gueule du match, je pense qu’il en faut plus pour entrer dans la liste, et par conséquent j’ai baissé la note à 3,5.

Sinon c’est de l’action solide, avec quelques très belles phases (ce kick de Rollins était superbe) ça a fait plaisir de revoir Nakamura impliqué dans son catch, le booking était intelligent (bonne durée, Rollins montré au dessus pour le mettre fort avant son duel contre Cesaro à WrestleMania sans que ça ne décrédibilise Nakamura)
Et le tout, c’était avec une affiche séduisante même s’il y avait écrit filler en gros.

J’ajouterais que le match a été parfait pour remplir l’office de sauver la hype du show après 3 matchs très compliqués pour commencer, et j’ai tendance à accorder énormément d’importance au fait qu’un match remplisse le rôle qu’on lui demande.

3,5 pour Riddle vs Ali (pre-show)

En carte principale, ça aurait été un 3,75, car là le statut de pre-show vendait totalement le finish, alors qu’avec une place sur la carte principale, ce match aurait pu être indécis, comme on sait que Riddle n’était pas le plan A pour ce titre.

Ceci étant dit, l’action était vraiment très bonne, ce qui ne devrait pas être une surprise vu le profil des deux catcheurs, ça faisait longtemps qu’on n’avait pas eu de vrai gros match de kickoff (le temps des matchs cruiserweight du kickoff qui frisaient parfois le 4 étoiles semblait bien loin ces 12 derniers mois).
J’ai apprécié le fait qu’il n’y ait pas eu d’interférence, ce que je craignais vraiment vu le build.

Concernant le split de Retribution, qui a en soi été correctement exécuté, espérons que ça mène à un repackaging pour Mia, Dijak et Ali au moins, mais on va être honnêtes, mon optimisme est très limité pour leur cas. Pas déçu du split en lui-même, comme le groupe a été trop endommagé, dommage comme après la révélation d’Ali comme leader, ils avaient manière à totalement rattraper leur lancement médiocre.

J’ai l’impression que Retribution et RAW Underground sont à mettre dans le même panier au final, les deux ont été lancés en catastrophe fin juillet à la fois pour relancer les audiences et apposer une griffe Prichard au produit, les deux avaient un potentiel malgré un lacement moyen (Underground aurait vraiment pu renforcer des statuts de badass avec un peu plus de soin à l’écriture), mais la WWE n’a pas su quoi foutre des deux (et ça a tendance à me faire dire que si on les forçait à écrire 3 semaines à l’avance, la moitié de leurs problèmes seraient résolus…)

2,5 pour Basler & Jax vs Banks & Belair

Quel choix d’opener pourri, ce n’est ni destiné à être une spotfest, ni un truc ultra-rythmé, ni un match bien hypant, lancer un show avec ça, c’est casse gueule à mort.

Sur le plan in-ring, c’était légèrement mieux qu’à Chamber à mon sens, principalement avec une meilleur perf de Bianca que j’avais trouvé transparente le mois dernier, mais la barre était vraiment pas haute.
De manière générale, le duo Nia/Shayna n’a vraiment fonctionné que contre Sasha/Bayley, et j’attribuerais ça au combo entre un rôle de tweeners qui marche mieux et au fait que Shayna était mise en avant dans le duo et Nia limitée à quelques power moves.

Le vrai problème pour moi, ce n’est même pas le match, c’est l’angle de fin. Le reproche est débile, la mésentente était pas très travaillée en général, Sasha est censée être face mais on la montre en permanence comme la reine des connasses (son arrogance en général, la cruauté dont elle a fait preuve vis à vis de Reginald, et sa tendance à un peu rabaisser Bianca) et Bianca a vraiment l’air d’une débile à ne pas répondre directement.
J’aurais préféré un vrai heel turn de Sasha avec une agression terrible, qui aurait bien plus pimenté les hostilités.
Et c’est doublement problématique, comme un gros angle de fin aurait été le seul moyen de rendre la place d’opener du match acceptable.

On est à un niveau où je me demande presque si le build de la feud n’a pas été saboté pour que les fans ne gueulent pas trop fort quand on apprendra que le main event de la première nuit est Lashley/McIntyre (on sait que les fans de Sasha sont particulièrement virulents).

1,75 pour Big E vs Crews

Je ne cache pas que dès que j’ai vu que c’était le 2e match, je me disais que ça sentait la merde, comme sur une carte de taille normale, la 2e place, c’est celle du match le moins intéressant de la soirée.

Le match en lui même avait très bien commencé en termes d’action. Mais si on fait un truc aussi court avec finish foireux, ça aurait dû être laissé en weekly.
Et ce finish botché, quelle catastrophe, ça pourrit totalement les bonnes intentions du début.

J’ai mis un 1,75. Je descends pas à 1,5, comme l’action du début était vraiment cool.
Ca a la mérite de nous fixer sur le projet Mania, qui me semble être la bonne option, au moins un point positif à en tirer.

Concernant Braun Strowman vs Elias

Ca aurait dû être réglé en moins d’une minute.
Ca ne sert à rien, ça n’est pas logique, il n’y a rien in-ring…
Je ne le mets dans mon classement comme je ne note pas sous les 5 minutes. Mais si j’avais du noter, je pense qu’on aurait été sur du 1 (qui est d’ailleurs la note donnée par Meltzer), en étant gentil, comme même à RAW j’aurais eu du mal avec un tel match.

Concernant Bliss vs Orton

Bien content que ça ait duré moins de 5 minutes, car je n’avais pas du tout envie de noter ça tant c’est spécial.

J’ai bien aimé le placement, ça fait à la fois une respiration entre les deux gros matchs et un moment qui mérite le cadre d’un PPV. On respire sans se faire chier.
L’exécution côté Bliss est géniale, elle habite vraiment le personnage, elle fout vraiment les jetons, même si je regrette que ça l’ait transformée en accessoire du Fiend, j’aurais vraiment préféré une rivalité sous forme de tag mixte entre le Fiend et Alexa d’un côté et Orton et Rhea de l’autre.

Le négatif, c’est que c’était trop long par rapport à ce que c’était et ils auraient du donner une stipulation ou faire décamper l’arbitre pour éviter la grosse incohérence qui se voyait à 10 bornes.

J’ai été au niveau du consensus de la fanbase Cagematch sauf sur le tag féminin pour lequel j’ai été plus indulgent.
De petites divergences avec Meltzer, parfois en plus, parfois en moins, mais sur la moyenne je suis juste 0,13 au dessus et le plus gros écart c’est un 0,5 sur Big E / Crews.
On va dire que je n’ai pas fait preuve de grande originalité.

On a eu la première nuit de NXT TakeOver : Stand & Deliver

Dans la globalité on a eu un très bon show.
WALTER vs Ciampa est un joyau. Kushida vs Dunne était excellent, et les deux matchs de titre étaient très solides.
Le gauntlet, la plupart des gens ont aimé, et c’est vrai que l’action in ring était cool, mais à mon sens ça a été booké avec les pieds.

Pas fan du format 2 heures, zéro respiration entre les matchs, certains d’eux auraient bénéficié de quelques minutes supplémentaires, et apparemment ils ont été forcés de raboter le main event comme un match a trop trainé, mais bon on sait que c’est une contrainte d’USA Network.

C’était cool d’avoir une foule élargie au Capitol Wrestling Center, elle était plus audible qu’à l’habitude. C’est juste dommage que la régie ait cru balancer des huées sur les entrées des heels alors qu’ils allaient avoir un peu de soutien du vrai public.

Par contre, l’ordonnancement de la carte était très bon, il y a rarement des problèmes avec ça côté NXT de toutes façons.

Mes notes provisoires :

Walter vs Tommaso Ciampa : 4,5
Kushida vs Pete Dunne : 4
Grizzled Young Veterans vs Legado del Fantasma vs MSK : 3,75
Io Shirai vs Raquel Gonzalez : 3,75
Gauntlet Eliminator : 2,75

J’hésite entre 4,5 et 4,75 pour Walter/Ciampa.
J’hésite entre 3,75 et 4 pour le tag.
Même si je peux changer en voyant des éléments forts, je n’ai pas trop d’hésitation sur les autres notes.

Walter vs Ciampa c’est une masterclass

1 J'aime

La comparaison nuit 1 vs nuit 2, à mon sens, c’est l’affrontement entre la perception de fan qui préfère l’in-ring pur, et la perception de fan qui préfère le storytelling.

Comme, même si je reconnais l’importance de la qualité in ring, je suis plus branché storytelling, je suis plus satisfait de la nuit 2 dans le ressenti global, d’autant plus que la nuit 2 m’a plus donné l’aspect d’un TakeOver avec un rythme plus dans la veine habituelle des TakeOver que le rush de la nuit 1.

Cependant, tout n’est pas parfait, le tag féminin, c’est niveau weeklyn et Gargano/Reed a mis trop de temps à décoller pour être un match à recommander.

Vous pouvez foncer sur les 3 autres matchs (même si le Balor/Kross est plus une histoire d’excellent storytelling que de qualité in ring pure), avec forcément une affection particulière pour le Cole/O’Reilly qui est peut-être mon match préféré de l’année côté US (si on fusionne US et JP, Ibushi/White reste au dessus).

Niveau public, content de voir qu’ils ont freiné sur les ajouts de bruits, mais le comportement du public en lui-même n’a pas toujours été des plus adroits.

Mes notes provisoires :

Cole vs O’Reilly : 4,75
Devlin vs Escobar : 4,25
Balor vs Kross : 4,25
Gargano vs Reed : 3,5
Moon/Blackheart vs The Way : 2,5

J’hésite entre 3,25 et 3,5 pour Gargano/Reed
J’hésite entre 4 et 4,25 pour Balor/Kross
Même si je peux changer en voyant des éléments forts, je n’ai pas trop d’hésitation sur les autres notes.

Cole v Kyle bordel. Ce pied.

1 J'aime

Un point rapide sur mon classement avant WrestleMania (je séparerai JP et US quand j’aurai enfin le temps de voir le show STARDOM que je veux voir depuis un mois).

Concernant Stand & Deliver, j’ai donné 16,19/20 à la nuit 2 et 15,85/20 à la nuit 1.
En cela, je sais que je suis en décalage du consensus du discours de la fanbase qui trouvait la nuit 1 nettement meilleure (la nuit 1 est aussi mieux notée sur cagematch, mais l’écart est plus ténu).

Sur les notes match par match.
Je suis assez proche du consensus cagematch sauf sur le gauntlet et le tag féminin pour lesquels j’ai été beaucoup plus sévère (surtout le gauntlet, je pense que je vais avoir une opinion impopulaire à vie sur ce match).

Par rapport à Meltzer, je suis 0,4 étoiles sous sa moyenne pour la nuit 1, mais 0,25 étoiles au-dessus pour la nuit 2.

Pour le coup, ça me donne l’impression que les deux nuits ont été structurées très différemment.

La nuit 1 avait un rythme ultra-frénétique, qui se mariait très bien avec des matchs spectaculaires.
La nuit 2 avait un rythme plus posé, qui se mariait très bien avec le choix de privilégier le storytelling.
J’ai l’impression que sur la nuit 1, il n’y avait pas un seul match techniquement mauvais.
J’ai l’impression que sur la nuit 2, il n’y avait pas un seul match scénaristiquement mauvais.
Et pour le coup je sais que même si beaucoup de monde s’en défend, la fanbase hardcore valorise en moyenne un poil plus la technique que le storytelling et que je pense faire l’inverse.

Toi qui es si fan de storytelling, je ne comprends toujours pas ta note sur Naito Ibushi qui est l’une des rivalités les plus légendaires du catch japonais, qui date de leur début et qui plus est était mis en exergue par le fait que Naito et le titre intercontinental était une histoire d’amour haine que Naito avait construit depuis des années. 12 ans de building de rivalité pour retrouver l’enfant prodige et l’enfant mal aimé au sommet de Wrestle Kingdom et t’ajoutes ça la passion qu’avait Naito pour le défunt titre Intercontinentale, je trouve que ça méritait un demi point en plus vu ton goût des storylines bien amenées.

1 J'aime

En effet, très bonne observation.

Pour le coup comme je suis pas la NJPW de près et que Wrestle Kingdom était juste un test pour moi (j’en entends parfois parler sur les lives de Sturry, et j’ai lu les résumés proposés par le site de la NJPW), et que je n’ai pas modifié mes notes après coup, le sens de la rivalité m’avait échappé sur le coup, comme l’emphase du résumé de la NJPW était beaucoup plus centré sur la rivalité Ibushi/White qui avait émaillé les 2 dernières années et ne disait rien sur le lien entre Naito et le titre IC que je n’ai découvert qu’après.

De plus, pour le coup, j’étais mieux au courrant du contexte pour le Okada/Ospreay dans la même nuit, donc ça l’a surement un peu diminué.

Je pense que si je revoyais le match avec tous les éléments de contexte, j’aurais en effet facilement donné plus, comme j’en ai le souvenir d’un excellent match sur le plan de l’exécution et que je pense que le contexte m’aurait donné le plus pour que je le range dans mes préférés.

C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles j’ai des scrupules à mettre les matchs JP et US sur le même tableau, outre le fait que ce ne soit pas vraiment le même sport à mes yeux, j’ai très peu d’indications sur l’historique de la NJPW, alors que j’en ai pas mal pour les catcheurs WWE et dans une moindre mesure AEW, donc je peux louper des trucs énormes comme le lien entre Naito et le titre IC et ne m’en rendre compte que des semaines après.

1 J'aime

SI vous regardez Mania en différé, faites attention, il y a eu une alerte météo entre l’intro et le début planifié du 1er match.
Du coup y a énormément d’interviews filler en ce moment, pensez à les skipper.

Très satisfait de la nuit 1 de Mania.

Les 3 matchs qui devaient se démarquer par leur qualité sur le ring l’ont fait.
J’hésite entre Cesaro/Rollins et Banks/Belair comme MOTN, mais McIntyre/Lashley a aussi été très solide.
Les 3 matchs orientés divertissement ont superbement rempli cet office.
Le seul hic, c’est le Turmoil qui a été franchement médiocre.

Je dirais d’ailleurs que si la nuit 1 de TakeOver, c’était la nuit du workrate, la nuit 2 du TakeOver, c’était la nuit du storytelling, cette nuit 1 de Mania, c’était celle du divertissement.
Et j’ai vraiment hâte de voir ce que sera la 2e nuit de Mania vu sa carte très séduisante (enfin à part le tag féminin quoi).

Comme il se fait très tard, je préfère attendre demain pour réfléchir aux notes match par match.

Sinon, ceux qui regardent en différé, je vous recommande de sauter les 35 premières minutes à cause des soucis de météo qui ont retardé les matchs.

Je dois aussi vous prévenir que Christophe Agius se charge désormais de la VF avec Nadir Mohammedi. J’ai quand même privilégié la VO, comme il y a un décalage de quelques secondes qui me gênait pas mal, à vous de juger.