Parlons scouting ou tactique !

hachim-mastour-biografie1-730x410

Vous êtes persuadé d’avoir découvert le Cristino Ronaldo ou Messi de demain ?

Alors venez partagé vos découvertes (propres infos, articles, blog, tweets, …) mentionnant votre bon coup du moment ou espoir de demain. Les suisses, belges ou personnes suivant les divisions inférieurs n’hésitez pas à participer à ce topic pour faire découvrir les bons joueurs du moment.

On attend de voir vos Lulinha ou Freddy Adu ! :fire:

Edit :

Pour redonner vie au topic je trouvais ça sympa de pouvoir aussi partager tout ce qui touche à la tactique. Les conseils tactiques, vidéos, livres ou autres qui éviterez de sur-charger le topic « On refait le foot ».

1 « J'aime »

Je ne sais pas si certains ont déjà entendu parler de ce joueur mais voici un article sympa (d’avril dernier) de Goal sur cet espoir (23 ans) que l’on voit écrit de plus en plus, surtout auprès du mercato d’été de Tottenham.

Il est actuellement 4ème soulier d’or européen derrière Messi, Mbappé et Quagriarella !

Ailier très complet qui a de très belles stats dans tous les domaines (stats de début avril) :

stats-skov_14bey2dmfiur31ewys5ufy362z

Certainement accessible pour une dizaine de millions d’€ !
Le gros coup à faire de cet été mais ça parle surtout de la Premier League (@Irons West Ham aussi sur le coup) alors qu’il pourrait très bien entré dans un onze type de L1. Hâte de voir qui le prendra.

1 « J'aime »

Sans grande surprise, LE joueur qui va beaucoup faire parler de lui lors des futurs mercato !

Erling Haaland a 19 ans, il vient de mettre son 7ème but en LDC cette saison. :fire:

Toutes compétitions confondues il a marqué 22 buts cette saison et délivré 6 passes décisives en 16 matches.


Un petit article d’Eurosport d’ailleurs ce soir :

Camavinga, Moukoko et les stars de NXGN à suivre pendant l’Euro Espoirs

L’Euro Espoirs a démarré mercredi en Hongrie et en Slovénie. Voici les principales pépites à suivre de près durant cette compétition.

Mercredi a débuté la phase de groupes du Championnat d’Europe des moins de 21 ans 2021, avec un certain nombre des meilleurs jeunes footballeurs du monde invités à cette épreuve.

En raison de la pandémie de Covid-19, la compétition a été divisée, les matchs de groupe se disputant en mars et les tours à élimination directe à la fin de la saison européenne, juste avant l’Euro 2020 des seniors.

La Hongrie et la Slovénie se partagent l’organisation des matches et 16 équipes qui s’affronteront cette semaine dans le but d’assurer une place en quarts de finale.

1. Brian Brobbey (Pays-Bas)

image

Age: 19

Club: Ajax

Ayant été comparé à Romelu Lukaku depuis son plus jeune âge, Brobbey exploite son potentiel après avoir récemment fait son entrée dans l’équipe première de l’Ajax.

L’attaquant a marqué cinq buts lors de ses 13 premières apparitions pour l’équipe d’Erik ten Hag. Son séjour à la Johan Cruyff ArenA se termine après avoir conclu un accord pour rejoindre le RB Leipzig à la fin de la campagne en cours.

Une vraie vitrine pour les défenseurs centraux de tout âge, l’Euro lui offre sa première opportunité de faire ses marques au niveau des U21 de la sélection batave.

2. Eduardo Camavinga (France)

image

Age: 18

Club: Rennes

En tout début de saison, beaucoup se seraient attendus à ce que Camavinga postule pour une place dans l’équipe de France A, tant ses performances étaient séduisantes avec Rennes et aussi avec la bande à Didier Deschamps, pour qui il a marqué son premier but à l’automne.

Cependant, le premier véritable ralentissement de sa carrière a fait qu’il se retrouve avec les U21 pour le moment, et le finaliste du NXGN de cette année se dirige vers le tournoi comme l’une des attractions vedettes, malgré la probabilité qu’il puisse faire face à des joueurs de cinq ans ses ainés.

Camavinga pourrait encore faire partie de l’équipe de France pour l’Euro de cet été. Bien performer en Hongrie et en Slovénie ne nuirait certainement pas à ses chances d’y figurer.

3. Lorenzo Colombo (Italie)

image

Age: 19

Club: AC Milan

Considéré comme une future star des Rossoneri, Colombo a déjà joué et marqué pour l’AC Milan, bien qu’il passe actuellement la deuxième moitié de la saison en prêt avec la formation de Serie B Cremonese.

Il y a moins de deux ans, cet attaquant au pied gauche magique marquait un doublé en finale du Championnat d’Europe des moins de 17 ans, même si l’Italie a finalement perdu contre les Pays-Bas.

Appelé tardivement pour le tournoi espoirs de cette année, il pourrait encore être rélégué sur le banc, vu que Patrick Cutrone et Gianluca Scamacca ont les faveurs du coach azzurro.

4. Francisco ‹ Chico › Conceicao (Portugal)

image

Age: 18

Club: Porto

Fils de l’entraineur de Porto, Sergio Conceicao, Chico a fait parler de lui au Portugal ces dernières semaines alors qu’il n’avait fait ses débuts en équipe première qu’en février.

Ces débuts contre Boavista ressemblaient presque à conte de fées après qu’entré en cours de jeu, il a obtenu un pénalty et qui aurait pu déboucher sur un succès précieux n’était-ce un hors-jeu signalé au dernier moment.

La semaine suivante, il a été nommé Homme du match alors qu’il n’était sur le terrain que pendant 24 minutes contre Maritimo, l’ailier - qui est bon du pied gauche mais joue du côté droit - se révélant être un cauchemar pour les défenseurs avec sa belle vitesse d’exécution et son style intrépide. .

5. Mohamed Daramy (Denmark)

image

Age: 19

Club: FC Copenhagen

Capable de jouer devant ou au milieu, Daramy ajoutera beaucoup de force offensive à la sélection danoise. Pour tirer son épingle du jeu, il pourra s’appuyer sur les quatre apparitions qu’il a déjà faites au niveau U21.

Grand fan de Manchester United, le jeune prodige scandinave a déjà été annoncé à Liverpool et au RB Leipzig. Le club allemand avaient même pensé à lui pour remplacer Timo Werner après le départ de ce dernier à l’été 2020.

6. Radu Dragusin (Roumanie)

image

Age: 19

Club: Juventus

Il y a peu de meilleurs clubs que la Juventus pour apprendre le métier d’arrière central et Dragusin en profite certainement, le joueur de 19 ans ayant percé dans l’équipe première de la Vieille Dame sous la direction d’Andrea Pirlo.

Surnommé `` le Van Dijk roumain ‹  › en raison de son aisance balle au pied et de son assurance dans son rôle, il est promis à un très grand avenir. Le PSG, Chelsea et l’Atletico Madrid ont tous déjà manifesté leur intérêt pour un joueur qui possède tous les attributs nécessaires pour devenir un indiscutable chez les champions d’Italie.

7. Wahid Faghir (Danemark)

image

Age: 17

Club: Vejle

Déjà baptisé «le prochain Zlatan Ibrahimovic», Faghir réussit les comparaisons alors qu’il n’a eu que 17 ans en juillet.

Le jeune attaquant est déjà titulaire au sein de l’équipe de Vejle (D1 danoise) et a contribué cinq buts et deux passes décisives à leur cause en 2020-2021.

L’Ajax, Leicester City et les Wolves auraient tous manifesté leur intérêt à son endroit, et un passage à un niveau de compétition plus élevé semble désormais inévitable pour ce prodige.

8. Isak Bergmann Johannesson (Islande)

image

Age: 18

Club: IFK Norrkoping

Fils de l’ancien milieu de terrain pensionnaire de la Premier League et de la Liga, Joey Gudjonsson, Johannesson est le joueur que beaucoup en Islande voient comme le symbole de la prochaine grande génération de ce pays.

Le milieu de terrain polyvalent a connu une saison très séduisante dans l’élite suédoise avec Norrkoping en 2020, marquant quatre buts et fournissant 12 passes décisives dans toutes les compétitions pour la formation scandinave.

Liverpool, le Real Madrid, Manchester United et la Juventus ont tous été crédités d’avoir manifesté un intérêt envers ce prodige, qui a fait ses débuts internationaux contre l’Angleterre en novembre.

9. Adam Karabec (Rep. Tchèque)

image

Age: 17

Club: Sparta Prague

Beaucoup se seraient attendus à ce que l’attraction vedette de Sparta, Adam Hlozek, mène la ligne pour les Tchèques à ce tournoi, mais avec le joueur de 18 ans qui revient en pleine forme après une blessure au pied, tous les yeux seront tournés vers son coéquipier en club, Karabec.

Milieu offensif capable à la fois de faire des passes et de dribbler facilement ses adversaires, il compte déjà 30 matches en équipe première pour le Sparta, bien qu’il n’ait fêté ses 17 ans qu’en juillet.

10. Noni Madueke (Angleterre)

image

Age: 19

Club: PSV

Madueke a mérité sa première convocation dans l’équipe des moins de 21 ans d’Angleterre après une saison au cours de laquelle il a été l’une des stars du football néerlandais.

Ayant quitté Tottenham et rejeté Manchester United à l’âge de 16 ans, Madueke a gravi les échelons du PSV avant de devenir un habitué de l’équipe première cette saison.

Son bilan de neuf buts et huit passes dans toutes les compétitions parle de lui-même, en particulier lorsque quelques épisodes de blessure sont pris en compte dans l’équation.

11. Youssoufa Moukoko (Allemagne)

image

Age: 16

Club: Borussia Dortmund

Probablement l’attraction vedette de la compétition ainsi que son plus jeune joueur, Moukoko est désormais habitué à faire face à la pression de l’attente.

Le joueur de 16 ans dont on parle le plus dans le monde du football a déjà commencé à fructifier les promesses en équipe première de Dortmund, avec son record de plus jeune buteur de Bundesliga qu’il a déjà battu.

Reste à savoir à quelle fréquence il jouera dans ce tournoi, l’Allemagne ayant sélectionné une équipe expérimentée ne comprenant que deux joueurs de moins de 20 ans, mais s’il est aligné, attendez-vous à de grandes choses d’un joueur que beaucoup sont déjà en train de décrire comme un futur candidat au Ballon d’Or.

12. Yeremi Pino (Espagne)

image

Age: 18

Club: Villarreal

Sélectionné pour la première fois il n’y a pas su longtemps, Yeremi est l’un des nombreux jeunes ailiers espagnols talentueux qui impressionnent actuellement en Liga, le joueur de 18 ans ayant eu des opportunités de la part d’Unai Emery cette saison.

Après avoir rejeté Barcelone en 2017, l’ancien capitaine espagnol des moins de 18 ans a gravi les échelons du Sous-Marin Jaune avant de bénéficier d’une promotion dans l’équipe première avant la campagne 2020-2021.

Il a saisi l’opportunité à deux mains et compte déjà cinq buts à son actif, ayant parfois été confié pour commencer devant le joueur prêté du Real Madrid Take Kubo et l’international nigérian Samuel Chukwueze.

13. Leonidas Stergiou (Suisse)

image

Age: 19

Club: St. Gallen

Stergiou n’a peut-être eu que 19 ans au début du mois de mars, mais le défenseur central compte déjà plus de 70 apparitions en équipe première pour Saint-Galles à son actif et jouera probablement un rôle clé pour la Suisse lors du tournoi.

Le Borussia Mönchengladbach et le Red Bull Salzburg auraient tous deux manifesté leur intérêt pour ses services, et il y aura probablement encore plus de prétendants potentiels pour l’un des meilleurs jeunes défenseurs européens.

14. Tiago Tomas (Portugal)

image

Age: 18

Club: Sporting C.P.

Ruben Amorim, la grande pépite issue des équipes jeunes du Sporting, s’est déjà fait un nom sur la scène européenne et Tomas est l’un des nombreux jeunes talents qui a impressionné alors que l’équipe de Lisbonne se rapprochait d’une campagne de championnat invaincue.

Titulaire régulier des leaders de la Liga NOS, l’attaquant a déjà six buts à son actif cette saison, il a été lié ces dernières semaines à un transfert à Arsenal.

15. Arsen Zakharyan (Russie)

image

Age: 17

Club: Dynamo Moscou

Le milieu de terrain créatif Zakharyan n’avait même pas fait une apparition en équipe première jusqu’à la fin du mois de février, mais ses performances depuis ont été si fortes qu’il a été jugé prêt à faire le saut des U17 russes à leurs U21.

Après avoir obtenu un penalty et marqué lors de ses débuts au Dynamo, il a confirmé cela dans le match suivant avec une performance d’homme du match et une autre passe décisive, et il y a un sentiment qu’il pourrait être le joker dont la Russie a besoin pour atteindre les huitièmes de finale. cette semaine.

6 « J'aime »

Déjà un crack sur FM et Fifa 21 le petit jeune tchèque a l’air de pas mal confirmer cette saison !

Je le prendrais bien à un LOSC lui :hoho:

Ligue 1 : Wahi, Lihadji, Gusto… Les 10 talents à suivre cette saison

Alors que la L1 reprend ses droits ce vendredi, Goal a sélectionné dix joueurs qui pourraient se révéler au cours de la saison 2021-2022.

A quelques heures de la reprise de la L1, Goal s’est intéressé aux talents qui pourraient se révéler cette saison. Pour ce faire, nous avons demandé l’avis de nombreux observateurs du football hexagonal. De cette consultation ressort une dizaine de noms qui devraient s’exprimer tout au long de l’exercice 2021-2022. Tour d’horizon.

1. Lucas Gourna-Douath

Le nom de Lucas Gourna-Douath est revenu à de nombreuses reprises dans l’actualité stéphanoise la saison passée. Apparu à 30 reprises dont 13 fois en tant que titulaire, le jeune milieu stéphanois (18 ans, depuis jeudi) a laissé entrevoir des qualités : intelligent dans le placement défensif, il est un vrai numéro six qui assure l’équilibre de l’équipe.

Et a aussi suscité de nombreuses convoitises. Décrit comme discret et altruiste, le garçon originaire du Val-de-Marne devrait probablement prolonger dans le Forez, dans un club qui lui a offert ses premières minutes en professionnel. Avec comme réflexion de se stabiliser pour mieux progresser.

Si ce choix se confirme, le rôle de Claude Puel est à souligner. Son passif d’entraîneur qui n’hésite pas à faire confiance aux plus jeunes a donné matière à réfléchir. L’ancien coach Lille et de Nice a aussi donné une feuille de route avec des axes de progression à Gourna-Douath, que ce dernier travaille auprès d’un staff parfaitement à l’écoute. Il lui reste maintenant à accomplir une première saison complète.

2. Mohamed-Ali Cho

Au gré des pérégrinations professionnelles de ses parents, Mohamed-Ali Cho a tour à tour fréquenté la France puis l’Angleterre. Né à Stains en 2004 (17 ans), le futur attaquant n’a pas encore une semaine que ses parents traversent la Manche. Retour à six ans, où il intègre l’académie du PSG jusqu’à ses 12 ans. A Paris, il est régulièrement surclassé avec les 2003 puis les 2002 et évolue même avec le jeune Arnaud Kalimuendo.

De retour en Angleterre entre Manchester et Liverpool. Il intègre l’académie d’Everton avant de rejoindre Angers en janvier 2020 et de découvrir la Ligue 1 contre Bordeaux en août dernier. Au total 21 apparitions mais seulement une titularisation, sans pour autant jouer avec la réserve.

Depuis l’arrivée de Gérald Baticle, il a débuté tous les matches de préparation et les impressions qu’il a laissées ont été très positive avec notamment un doublé contre Troyes. Et s’il confirme, le public devrait découvrir un garçon techniquement bon, puissant et rapide, qui est aussi capable de mettre des passes décisives.

3. Eliot Matazo

Arrivé en 2018 en provenance d’Anderlecht, qu’il a quitté libre, l’espoir belge (19 ans) fait presque partie des murs à Monaco. A l’époque Vadim Vasilyev était encore le vice-président de l’ASM et Mikael Emenalo avait impulsé un projet de recrutement très jeune.

Depuis Eliott Matazo a fini sa formation au sein de l’académie monégasque et traversé une belle période de galère avec une blessure qui l’a éloigné pendant six mois des terrains. Mais le gamin de la banlieue de Bruxelles (19 ans) a du caractère et est parvenu à se faire une place dans l’effectif monégasque en parvenant à disputer 10 matches de L1 la saison passée, dont trois titulaires (1 but et 1 passe décisive).

4. Christopher Wooh

Les amateurs de Ligue 2 ont eu l’occasion de le découvrir la saison passée. Entre février et mai dernier, le défenseur (19 ans) n’a cessé de gagner du temps de jeu avec l’AS Nancy, jusqu’à terminer les sept dernières journées de championnat en tant que titulaire.

Christopher Wooh a choisi de poursuivre sa progression à un niveau supérieur. Il aurait pu le faire dans de grands clubs européens, tant les sollicitations ont été nombreuses pour ce joueur qui a quitté l’ASNL libre. Mais sa réflexion l’a mené vers Lens : sa volonté de rester en France, le discours de Franck Haise qui est aussi un formateur reconnu, la possibilité de jouer dans une défense à trois, sans oublier la jurisprudence Loïc Badé sont autant d’arguments qui l’ont amené à poser ses valises dans le Nord.

Pour préparer cette nouvelle aventure, il s’est attaché les services d’un préparateur physique durant le mois de juin. Son intégration a d’ailleurs été saluée par son nouveau coach. « C’est un jeune joueur, mais il a prouvé qu’il était dans le ton. Christopher de son côté fait une bonne préparation. Il fait de petites erreurs comme d’autres, mais on sent qu’il est attentif et je suis satisfait de ce qu’il fait pour le moment. »

5. Elye Wahi

La lumière s’était déjà braquée sur Elye Wahi alors qu’il évoluait avec les U15 de Caen depuis ses 13 ans. Originaire de Suresnes, l’attaquant (qui a aujourd’hui 18 ans) avait claqué 89 buts en une saison avec la jeune équipe normande.

Pour des raisons disciplinaires, il n’est finalement pas conservé malgré le soutien de Francis de Taddeo à l’époque directeur du centre de formation. C’est d’ailleurs ce dernier, qui en quittant le Stade Malherbe pour Montpellier, le fait signer dans l’Hérault en août 2018. Deux ans et demi plus tard, il découvre la L1 et y inscrit 3 buts et 1 passe décisive en 18 matches (3 titularisations) montrant des qualités d’endurance et de répétition des efforts qu’on le lui connaissait peu.

L’arrivée d’Olivier Dall’Oglio sur le banc du MHSC a contribué à le mettre un peu plus en confiance et les matches de préparation l’ont montré : il est le meilleur buteur héraultais avec 4 réalisations en cinq rencontres. Un bon démarrage pour un joueur qui s’est fixé un objectif personnel : inscrire au moins dix buts cette saison.

6. Habib Keita

Voilà un joueur qui ne vient pas de la formation française. Originaire de Bamako, le Malien (19 ans) a fait ses classes à l’académie Jean-Marc Guillou comme le latéral droit de Rennes Hamary Traoré. Sa venue en septembre 2020 est initiée par Patrice Girard, responsable du recrutement pour l’académie lyonnaise. Lors d’une visite au sein de l’école de football JMG Mali, le profil de Habib Keita lui tape dans l’oeil.

Sa première année à l’OL aurait dû lui permettre d’obtenir du temps de jeu avec la réserve mais les conditions sanitaires liées à la pandémie de la Covid-19 ont amené les instances du football français ont stoppé les compétitions. Finalement, il est apparu 5 minutes en fin de saison dernière face à Lorient. Depuis, le milieu de terrain réalise une bonne préparation et devrait profiter des absences de Guimaraes (Jeux Olympiques), Paqueta (reprise tardive) et Thiago Mendes que Peter Bosz ne souhaite pas conserver.

A l’aise techniquement, le milieu a du volume et est capable de travailler offensivement et défensivement. Mais ce qui frappe ceux qui le cotoient c’est sa détermination sans limites.

7. Malo Gusto

Pour le jeune garçon de 18 ans, les derniers mois ont été fastes. En décembre 2020, il signait son premier contrat professionnel jusqu’en 2023, avant de prolonger d’un an en juin. Entre temps, le latéral a fait ses deux premières apparitions en L1 contre Saint-Etienne (5-0) en janvier puis Lorient (4-1). Profitant du retour tardif de Léo Dubois, appelé par Didier Deschamps à l’Euro.

Avant de se fixer au poste de latéral droit, Malo Gusto a aussi évolué chez les jeunes en tant que milieu relayeur puis ailier. Ce qui en fait un joueur bon défensivement et offensivement, capable de répéter les efforts. « En l’absence de Dubois, Lyon a son latéral et peu importe le système à deux ou trois centraux », note même un observateur.

8. Castello Lukeba

Ceux qui l’ont vu arriver à Lyon n’auraient peut-être pas parié sur lui. A l’image de Billy Koumetio, parti depuis à Liverpool, le défenseur (18 ans) n’a pas toujours été titulaire chez les jeunes de l’OL et a même parfois dépanner au poste de latéral gauche. Mais au sein de l’académie lyonnaise, le gaucher a une progression constante. Entré en jeu lors du traditionnel premier match de préparation face à Bourg-en-Bresse, il a démarré trois des quatre gros matches amicaux lyonnais, avec de bonnes performances contre Wolfsburg et Porto.

Un match lors duquel il a montré ses qualités de placement pour couper les angles de passe. S’il est bon dans le jeu court, Lukeba peut encore améliorer son jeu long mais aussi son impact au duel.

9. Lesley Ugochukwu

Il faut croire que les jeunes milieux de terrain rennais se révèlent contre le PSG. Après Eduardo Camavinga en août 2019, Lesley Ugochukwu (17 ans) a connu sa première titularisation contre Paris en fin de saison dernière. D’origine nigériane, le Rennais est né à quelques encablures du centre d’entraînement de la Piverdière, quelques encablures du centre d’entraînement de la Piverdière.

Même si ses parents ne sont pas nés en France, Rennes est presque devenu une marque de fabrique. Son oncle Onyekachi Apam y a joué pendant quatre saisons (entre 2010 -et janvier 2014). Et son petit frère évolue au sein de l’académie des rouge et noir.

Avec les départs de Steven Nzonzi et celui annoncé de Camavinga, il devrait trouver du temps de jeu beaucoup plus régulièrement, même si Rennes étudie des profils au poste de milieu défensif. Avec une bonne qualité de passe et de l’impact physique, Lesley Ugochukwu a montré de belles dispositions.

10. Isaac Lihadji

Avant de se casser la jambe à l’âge de 13 ans avec son club de quartier, l’attaquant originaire de Marseille était regardé par toute l’Europe et avait même fait des essais du côté de Barcelone. Tout doucement, le minot est revenu dans la lumière chez les U17 de l’OM, avant de jouer avec la réserve et de taper dans l’oeil d’André Villas-Boas.

Refusant de signer son premier contrat pro dans le club phocéen, Lihadji (19 ans) a rejoint Lille à l’été 2020 et n’a été titulaire en L1 qu’une seule fois (17 apparitions au total). Si d’éventuels départs peuvent lui permettre d’obtenir un peu plus de temps de jeu (comme celui de Luiz Araujo vers Atlanta en MLS), il reste à savoir comment le garçon vit le fait que son nom soit associé à des affaires extra football dans le cadre de son arrivée au Losc. Mais aussi comment il a digéré un drame personnel intervenu en fin de saison dernière.

J’aime bien les articles de Goal de manière générale, ils sont plutôt réussi et ils se ratent rarement sur leurs jeunes qu’ils recommandent. D’ailleurs j’ai remarqué que sur la liste des 10 il y en a 3 de l’OL et c’est plutôt logique au vu du fait qu’en fin de saison passée ils commençaient à avoir leurs chances et sur cette préparation avec Bosz ils ont autant de temps de jeu que certains titulaires.

Vu que ce topic n’est pas très utile et que je ne savais pas trop où poster certains articles/vidéos en rapport avec la tactique je me suis dis que ça pourrait être une solution pour éviter de surcharger le topic « on refait le foot » et diversifier ce topic. :+1:

Je mets parfois des vidéos et analyses de Julien Momont ou la Gazette Tactique que j’apprécie beaucoup mais là je voulais partager une nouvelle vidéo de Max de Foot (très souvent intéressant) sur le rôle du joueur de demi-espace :

C’est une petite série lancée avec Contes de foot (très très bonne chaine Youtube sur l’histoire) et qui au prochain épisode va traiter le rôle de « regista » dans le football. La 1ère vidéo est simple à comprendre et bien cool ! :ok_hand:

5 « J'aime »

Seulement 2 jours plus tard, on a déjà la suite de la série ! En fait ça sera ça la période de sortie des épisodes donc c’est plutôt un bon rythme pour les vidéos, c’est sympa. Là ils ont switché de chaîne Youtube.

Du coup ça parle donc du rôle de « regista ». Et qui de mieux que Pirlo pour traiter le sujet ? Contes de Foot sort un épisode parlant du joueur et de son rôle qui a permis d’inspirer de nombreux coachs et joueurs par la suite ! Vidéo encore une fois très intéressante.

D’ailleurs pour l’anecdote, en parlant de « regista » le 1er nom qui m’étais venu dans la tête était Verratti et j’étais curieux de voir s’il allait en parler dans sa vidéo parce qu’il sort de l’ordinaire. Mais qu’est-ce que j’aime ce joueur et ce profil totalement atypique !