Podcast #02 - NBA

Dans la nuit du 16 au 17 juin, aux alentours de 6h du matin, les Golden State Warriors ont été sacré champions NBA en venant à bout des Cleveland Cavaliers. L’heure est venue de faire le bilan de ces Finals, de la saison des deux champions de conférence et des autres équipes qualifiées en playoffs…

Enregistré le : 18 juin 2015

Animateur : @Steven

Invités :


Générique : 30 du groupe Et après? (@Hoshi)
Cover : Podcast iunctis par @Tyler

iTunes : Podcasts iunctis
RSS : Podcast.xml


NBA Finals 2015


00:00:50 - Analyse des Finals
00:18:00 - Saison de Golden State
00:21:00 - Saison de Cleveland Cavaliers

Discussions


00:26:10 - Houston la bonne surprise ?
00:29:30 - Atlanta, une fin décevante ?
00:35:50 - San Antonio, la fin d’une ère ?
00:43:15 - LA Clippers, une occasion manquée ?

Les autres équipes


00:49:25 - Conférence Ouest (Memphis, Portland, Dallas, New Orleans)
01:05:35 - Conférence Est (Washington, Chicago, Toronto, Milwaukee, Boston, Brooklyn)

Coup de cœur / Coup de gueule


01:30:00 - Golden State Warriors - Swansea FC - Gone Home - AP Gignac à Tigres


4 J'aimes

Ah oui effectivement on sent que y’a un décalage pendant que je téléchargeais :hoho:

Et encore j’ai pas mal bossé sur le montage et réduction des silences :obama5:

Je ne referais plus l’erreur chef, promis :insérerlesmileydeKimJongUnquejetrouvepas:

Très bon podcast :smile:

Un podcast où ça parle de couilles qui pendent et de ce bon vieux fils de pute de Paul Pierce, ça ne peut qu’être excellent !

J’ai écouté en plusieurs parties, je n’ai pas grand chose à redire sur la fin mais je vous ai trouvé un peu dur sur le trade de Rondo. Avec le recul, c’est clair que c’était un mauvais move mais avant son arrivée à Dallas, leurs chances de titre n’étaient pas bien grandes. Cuban a tenté un pari pour augmenter un peu cela. Après, ça paie, ça ne paie pas mais au moins, il a essayé quelque chose pour faire gagner son équipe et j’ai du mal à en vouloir à quelqu’un qui fait cela. A l’époque, personne n’était aussi affirmatif sur l’échec de ce trade même si ça n’allait pas les aider des masses défensivement.