Politique (hors US)


#562

Hardi comme la clique sans Patrie et sans Dieu.
Pour la foi Catholique, France est debout car Dieu le veut.


#563

Cette nausée que je me tape depuis quelques jours. :nauseated_face:

Les mots du pape François lorsqu’il a remis à Emmanuel Macron la médaille de Saint-Martin : “C’est la vocation des dirigeants de protéger les pauvres”

Macron après cette phrase.

Mais le pompon… De la bouche de Macron ;

nous avons anthropologiquement, ontologiquement, métaphysiquement besoin de la religion

Au secours.


#564

J’ai jamais compris les chefs d’Etat qui tiennent ce genre de discours, comme pour justifier leur présence auprès du Pape, alors qu’en soit ils n’ont rien à justifier du tout : ils rencontrent un chef d’Etat, celui du Vatican, point.


#565

Macron rentre toujours plus dans son délire.

Quand je vous dit que le concept de démocratie chez nous c’est devenu bien abstrait : On se fiche des grèves et des revendications du peuple.
On opte pour des réformes qui vont contre nos valeurs historiques…

Le progrès est EN MARCHE ! :hoho:

Edit :

Ok Twitter c’est la déchetterie, mais vu les commentaires ça semble pas être un cas isolé…
Mais non, le système est bien fait et favorise le développement de nos élèves.

Des médiocres…


#566

Si on obligeait les députés à sieger, on se sentirait peut être plus en démocratie mais on arriverait pas à bloquer des lois visant à en limiter pleinement le droit d’exercice. Pas facile :chirac:


#567
Ce n’est pas la première fois qu’une prime au mérite est instaurée dans l’Education nationale. En 2012, le ministre Luc Châtel avait généralisé un dispositif de prime pour des profs, enseignant dans des établissements de quartiers classés prioritaires, qui peinaient à recruter. Le professeur volontaire bénéficiait d’une prime allant jusqu’à 3556 euros par an, dont 2400 euros de variable, conditionnée à “la participation et à l’engagement des intéressés”. Les professeurs étaient alors évalués par l’inspection pour les professeurs des écoles ou le chef d’établissement pour le second degré.
“Cela n’avait pas marché, se souvient Francette Popineau, secrétaire générale du SNUIPP-FSU (premier syndicat du premier degré). Il n’y avait pas eu d’effet motivant, au contraire à l’époque, les profs de CM2 de beaucoup d’établissements avaient raflé la plupart des primes, car avec des élèves plus âgés, ils avaient forcément des projets plus ambitieux. Cela avait crée beaucoup d’incompréhension et de défiance”.

Le chef d’établissement, qui ne vient jamais dans les classes, qui ne connait souvent même pas nos noms parce qu’il a autre chose à faire, va donc devoir juger le mérite des enseignants. En se basant sur quoi ? Les projets ? Les notes ?

Ce gouvernement veut tout faire marcher comme une entreprise, mais l’école n’en est pas une, et n’en sera jamais une je l’espère. La compétition entre enseignants, c’est sûr que les gamins vont en sortir gagnant…


#568

#569

Ce qui est sûr c’est que ce sera un système juste sans aucun copinage :macron4:


#570

Chic, on va créer des profs premiers de cordée.

Enfin !


#571

En plus, pour être actuellement en REP jusqu’au 1er septembre, même avec la prime je reste pas. Je préfèrerais avoir des classes ouvertes qu’une prime à la fin du mois.


#572

Ouvre la porte et ta classe sera ouverte :sac:


#573

J’peux pas, j’suis pas loin des chiottes élèves et j’entends tout. TOUT.


#574

Corbiere qui adhère aux thèses anti linky :fillon3:


#575

Ils vont en chier ENEDIS …


#576

#577

:sarko2:


#578

Sur quelle affaire ? :sac:


#579

Seems legit :smart:


#580

Le Parlement européen écarte la nouvelle proposition de directives sur le copyright !

Merci l’UE. :heart: (C’est cadeau @head :sac:)


#581

Ça nique la force des nations tout de même. :sac:


Suivre @iunctisFR sur Twitter - Mon Discourse - Programme Partenaire amazon.fr : Amazon Prime - Amazon Prime Video - Amazon Audible