Politique (hors US)


#1242

Bordel :mais:


#1243

#1244

La violence :hoho:


#1245

C’est quand même marrant la politique chez vous. :sac:


#1246

Doit on te rappeller les périodes sans gouvernement par chez toi ? :benalla:


#1247

Un des candidats à la présidentielle brésilienne s’est fait poignarder (il va bien apparement). Lors d’un bain de foule avant un discours.
Le mec qui l’a poignarder s’est fait salement lyncher par la foule après.
Le candidat est Bolsonaro, un mec assez extrême à droite, un des grand favoris pour la présidentielle d’octobre.
La video est facilement trouvable sur internet pour les curieux.


#1248

http://www.leparisien.fr/international/valls-a-barcelone-c-est-presque-fait-06-09-2018-7879176.php#xtor=AD-1481423553

Bonne défaite là bas. Ne reviens pas :hamon1:


#1249

Pourvu qu’il se paye une croutasse de la mort là bas.
Si il est élu il rendra son poste de député français ou pas ?

Si oui, ça pourrait être la pougnette pour nous. :fapfap:


#1250

#1251

Voilà pourquoi il me saoûle Mélenchon. Dès la fin de sa campagne il est retombé là-dedans, cette fausse indignation qui l’oblige à dire des conneries pour toujours être clivant.

C’est disruptif. :sac:


#1252

Dès la fin de sa campagne

:mouais:


#1253

Oui, j’ai trouvé qu’il s’était assagi durant la campagne. Sans doute pour de faux, visiblement.


#1254

:taubira::trump6::wauquiez4:


#1255

:kaamelott2:


#1256

Cette récupération honteuse putain…


#1257

Ils sont proches des français au moins :sac:

Ils sont à ça de dire que c’était une marche de soutien pour Macron


#1258

Trouvé ceci sur reddit.

L’article date un peu, mais putain…

Il y a un mois, une mère isolée de 36 ans, éducatrice au chômage, a reçu un courrier du Jobcenter de Pankow l’invitant, sous peine de sanctions, à postuler pour un emploi d’agente commerciale dans un sex-shop. « J’en ai vu de toutes les couleurs avec mon Jobcenter, mais, là, c’est le pompon » , a réagi l’intéressée sur Internet, avant d’annoncer son intention de porter plainte pour abus de pouvoir.

Sa retraite inférieure à 500 euros par mois ne lui suffisant pas pour vivre, elle touche un complément versé par son Jobcenter. Comme elle peine toujours à joindre les deux bouts, elle exerce depuis peu un emploi précaire à temps partiel (« minijob ») de femme de ménage dans un centre de soins, qui lui assure un salaire net mensuel de 340 euros.

Le Jobcenter peut aussi débloquer au compte-gouttes des aides d’urgence. Cela lui confère un droit de regard qui s’apparente presque à un placement sous curatelle. Compte en banque, achats, déplacements, vie familiale ou même amoureuse : aucun aspect de la vie privée n’échappe à l’humiliant radar des contrôleurs.

Nul n’est à l’abri du hachoir, pas même les enfants d’allocataires Hartz IV âgés de 15 à 18 ans : en échange de leurs 311 euros mensuels versés au budget de la famille, et même s’ils vont encore à l’école, le Jobcenter peut les convoquer à tout moment pour leur « conseiller » de s’orienter vers tel ou tel secteur sous tension et leur couper les vivres s’ils ratent un rendez-vous.

:triggered:

« Pour nous, la France était exemplaire à bien des égards, ajoute son collègue Ralf Krämer. L’évolution actuelle nous paraît tragique. On espère que les syndicats français ne répéteront pas nos erreurs et sauront se montrer plus offensifs que nous ne l’avons été. »

:arlette:


#1259
  1. Le taux de chômage est excellent.
  2. La population d’assistés est très faible.
  3. La flexibilité de l’emploi est très importante.

Je ne vois pas le problème, c’est même très bon pour l’économie :edouard1: :macron7:


#1260

Il aurait au moins pu trouver une photo où il fait semblant d’écouter :hoho:


#1261

Richard Ferrand élu président de l’assemblée nationale :hoho:


Suivre @iunctisFR sur Twitter - Mon Discourse - Programme Partenaire amazon.fr : Amazon Prime - Amazon Prime Video - Amazon Audible