Sex Education

Faux. :bertrand:

Ma boulangère me disait l’autre jour que tant que les clients achetaient des galettes, son pâtissier de mari allait continuer à en faire. Je lui en ai racheté 2 cette semaine du coup.

Moi vivant, mon boulanger va faire l’épiphanie toute l’année. :no:

11 « J'aime »

D’accord. Justement je pensais que l’utilisation que j’en faisais été correcte car l’homophobie c’est le phénomène primaire.
Et les agressions qui en découlent sont secondaires donc dans la série pour moi il arrive un épiphénomène.

En aucuns cas j’ai voulu atténuer le truc qu’on soit clairs. ^^

Merci de la précision. :wink:

Je viens de binge la saison 2 de Sex Education, vraiment toujours excellent…

4 « J'aime »

Sex Education - Saison 2 (SPOILERS)

J’ai regardé toute la saison en l’espace de deux jours, exactement comme la première. Je pensais qu’il y avait dix épisodes, j’étais pas prêt quand j’ai vu que le huitième c’était le dernier :no:

Détails

Du coup, on a une nouvelle très bonne saison, mais que je trouve néanmoins moins bonne que la première, tout simplement car on a perdu l’une des choses qui faisait, je trouve, LA force de la série, à savoir le duo entre Maeve et Otis. On ne les retrouve quasiment plus ensemble et je trouve qu’on perd une dynamique qui marchait très, très bien. Dommage.

La saison est sinon extrêmement frustrante dans son ensemble. Les premiers épisodes on attend qu’il dégage enfin Ola, puis quand ça se fait enfin il fait tout capoter avec sa soirée où il est complètement jeté, avant de finalement se reprendre mais évidemment ils se loupent pour dix secondes et il a la super bonne idée de dire à Isaac qu’il lui laisse un message sur son téléphone… Bref, le bal des rendez-vous manqués.

Pour le reste, je trouve toujours que la série aborde des thèmes intéressants, et les intègre plutôt très bien. L’épisode où les filles se retrouvent pour parler de tout ce qu’elles vivent notamment, il y a des séries où ils tentent de faire la même chose et où ça semble hyper forcé, alors que là pour le coup j’ai trouvé ça très bien amené. La série reste surprenante par moment (je pensais pas que Maeve déclarerait ses sentiments à Otis aussi tôt), et les personnages sont tous hyper attachants (et très bien interprétés).

Bref, ça reste du très très bon à mes yeux, et j’ai déjà hâte de binge la saison 3 en deux jours l’année prochaine :no:

2 « J'aime »

Ah et au fait

RUBY putain.

1 « J'aime »

La saison 3 du succès Sex Education sera visible dès le 17 septembre prochain.

Le 17 septembre

Le récap de Sex Education à quelques jours de la saison 3

1 « J'aime »

C’est Charly et Lulu ?

3 « J'aime »

Article bilan de la saison 2 publié en janvier 2020

J’avais zappé que la saison 3 arrivait déjà, comme c’est une série suivie par pas mal de monde ici, je me suis dis qu’un sujet pouvait être utile.

Vu la reprise

Sex Education 3.01

Après une saison 2 qui pouvait laisser un léger sentiment de déception, la reprise est plutôt correcte, on retrouve de l’humour (le nouveau Sex King et les mésaventures de Dex), des dynamiques intéressantes.

La nouvelle directrice peut renouveler les intrigues avec l’autorité dans le lycée, elle semble plus redoutable que Groff, je suis assez curieux de voir comment la série va traiter la nouvelle venue qui semble être transgenre.

Bon, l’épisode n’atteint pas des sommets non plus, ça reste léger et pas chiant, mais c’est ni du grand drama, ni une apothéose en comédie. Jean n’a pas grand chose d’intéressant ici par exemple depuis la saison 2, on a quand même un petit sentiment de gâchis avec Gillian.

Tu m’as fait remémorer une « embrouille » d’ailleurs en déplaçant mon message. :sac:

2019, c’était une époque où je partageais un compte avec mon entourage et j’entendais régulièrement « il y a trop de pé** et goui*** dans leurs séries* », c’est pour ça que j’ai pu monter dans les tours aussi vite et aller sur des petits raccourcis :sac:

Maintenant je relativise bien plus vite, même si je comprends pas.


Sex Education 3.02

L’épisode est long ce qui fait qu’on met trop de temps à en venir au point. Par exemple, on comprend très vite le problème d’Adam avec Eric mais l’épisode va trainer ça.

Pareil pour Otis qui ne pouvait pas supporter le contrôle de Ruby sur sa vie et ses tenues.

Mais, la surprise vient de la fin, Ruby se montre plus ouverte que prévue et Adam grâce aux conseils d’Otis arrive à trouver une méthode pour s’exprimer.

La directrice plutôt discrète dans l’épisode lance ce qui devrait être le fil rouge de la saison au niveau du lycée.

Il était temps de redonner quelque chose à Jean, la promesse d’une vie en « famille » avec Ola et Jakob est bien là et surtout une rencontre avec Aimee pour l’aider.

2 « J'aime »

J’ai bien aimé la saison, surtout l’épisode en France. Par contre, très déçu du traitement de Ruby qui disparait totalement sur la fin.

1 « J'aime »
Sex Education 3.03

En terme de drama c’était plutôt cool, la cohabitation avec Ola est chaotique mais en voie d’amélioration, le double rencard permet de voir une autre facette d’Adam, bien plus habile socialement qu’on le pense. On en apprend plus sur Ruby, la mission de la rendre plus attachante est réussie. Du côté de Jackson c’était relaxant et ça m’a bien plu aussi. Pour Maeve c’était apaisé également.

Un épisode plutôt positif du coup, ce qui nous donne cette même sensation, ça me va bien. Mais on devine qu’un virage arrivera prochainement.


Sex Education 3.04

Bon c’était un épisode un peu mou, la série ne bouscule pas trop les intrigues et les personnages. Le côté Education de son titre est parfois trop présent au point de laisser le reste en plan.

Néanmoins, la scène entre Maeve et Isaac était sympa c’était le meilleur moment de l’épisode pour moi. Le voyage en France va bouger un peu plus j’espère.


Sex Education 3.05

Le voyage en France était destiné à être un tournant, et il l’a en bonne partie été, on bouleverse un peu les relations. La bonne surprise vient de l’humour. La série a un humour très pipi-caca-pet cette saison, mais le coup de la merde balancée par Rahim qui cause un accident était excellent. Et on se marre franchement à plusieurs reprises sur d’autres sujets, comme le bordel qu’ils foutent ou le discours de Kyle qui conclut bien le voyage.

La série nous a fait attendre ces explications entre Maeve et Otis. Le timing ne me plaît pas car il était trop évident mais l’alchimie entre les deux reste très bonne et la scène marche. Ça permet de sauver une écriture de ce duo qui reste assez prévisible et frustrante par moments.

Mais c’est aisément le meilleur épisode de la saison pour l’instant.


Sex Education 3.06

Je n’ai pas aimé la première partie, la série va un peu aux extrêmes pour développer ses intrigues. Hope devient tout simplement psychopathe et dangereuse, Otis et Isaac n’ont aucun savoir vivre en se montrant jaloux alors que Maeve vit une crise perso. Rendre ses personnages aussi stupides n’aide pas.

Le détour au Nigeria évite la mise en danger d’Eric qu’on pouvait imaginer pour quelque chose de libérateur et personnel qui convient bien mieux. C’était sympa.

Sex Education 3.07

J’ai trouvé la scène Maeve/Otis à la station service réussie, là ça marche moins bien, car on a tous les clichés du genre, c’est dommage. Mais au moins on va retrouver la « clinique » et c’est une bonne nouvelle.

L’épisode est marqué par la grande présentation à la porte ouverte, ça part en couille comme il faut, le prof de musique m’a bien fait rire en tout cas.

Sinon j’ai bien aimé la trame de Michael, qui cherche à s’ouvrir à son âge et se découvre une passion pour la cuisine. L’épisode est pas mal, mais ça ne m’a pas accroché à fond.


Sex Education 3.08

C’est un épisode plus paisible que j’imaginais, rien de vraiment marquant je trouve, si les rumeurs de départ d’Emma Mackey sont réelles, je trouve ce départ assez mal géré, ça garde une ouverture pour un retour en fin de série, mais les enjeux n’ont pas vraiment pris.

Les affaires sentimentales d’Eric sont un peu lassants même si sa façon d’embrasser ses origines est assez sympa.

Les personnages secondaires sont une nouvelle fois inégaux, mais certains s’en sortent bien comme Jackson, l’arrivée de Cal a été plaisante et permet de voir des gens non-binaires (quelque chose que je connais très peu je dois avouer) ce qui est peu fréquent.

Mais globalement, il y a un sentiment de déception sur la saison, la série paie le fait d’avoir écarter Otis trop longtemps des conseils, chaque scène où il aide les autres est bien plus intéressante que les moments où il est trop centré sur lui.

La série devient de plus en plus chorale, ce qui me plaît, ça donne à l’école une vie, mais l’écriture n’est pas assez fine je trouve pour les intégrer à un fil rouge intéressant. Ils ont chacun leur petite scène avant de disparaître, c’est frustrant parfois.


En résumé : le meilleur épisode est pour moi le voyage en France, où on retrouve ce brin de folie et ce bon rythme qui plaît bien. Mais je suis moyennement conquis dans l’ensemble.

Je viens de finir la saison.

Globalement j’ai bien aimé, mais je ressors tout de même super frustré. Je trouve que ce qui fait la force de cette série, c’est l’alchimie entre Emma Mackey et Asa Butterfield. Leurs scènes marchent quasiment toujours, et au final la série s’en prive volontairement depuis la saison 1. Sérieux ils ont dû échanger six lignes de dialogue sur la saison là. C’est du gâchis.

Les histoires d’Eric ont fini par me gonfler. A l’inverse Jackson, Adam et Ruby sortent renforcés même si cette dernière disparait à la mi-saison.

Bref, c’est une bonne série, j’ai regardé avec plaisir, mais je reste sur ma faim. Comme pour la saison 2, on reste sur quelque chose de bien mais sans plus et on ne parvient pas à égaler l’excellente saison 1.

Je rejoins vos avis.

Spoiler

Si Maeve se casse, ca va être compliqué pour la série de survivre non?

A moins qu il y ait un nouveau personnage aussi « marquant » qu’elle.

Sans surprise, la série est renouvelée pour une saison 4

Je pensais qu’ils allaient annoncer une saison finale pour augmenter les chances de garder Anderson et éventuellement Mackey sur la durée, mais rien d’annoncé sur ce point. Mais jusqu’à preuve du contraire, tout le monde reviendra, j’imagine que les contrats sont bien calés

1 « J'aime »