The Boys

The Boys


Genre : Action, drama, comédie noire, espionnage
Diffuseur : Amazon Prime
Date de sortie : 2019

Basé sur les comics de Garth Ennis et Darick Robertson
Adaptation par Eric Kripke

Avec Karl Urban (Billy Butcher), Jack Quaid (Hughie Campbell), Antony Starr (Homelander), Erin Moriarty (Annie January), Dominique McElligott (Queen Maeve), Jessie T. Usher (A-Train), Laz Alonso (Mother’s Milk), Chace Crawford (The Deep), Tomer Capon (Frenchie), Karen Fukuhara (The Female), Nathan Mitchell (Black Noir), Elisabeth Shue (Madelyn Stillwell)


The Boys, c’est quoi ?


Le Monde est peuplé de super-héros et ce sont des célébrités. Films, produits dérivés, la corporation Vought en a fait un juteux business. Quand Hughie Campbell voit sa petite-amie mourir sous ses yeux à cause de A-Train, il développe une haine envers ces super-héros et va s’allier à Billy Butcher qui dirige une unité secrète chargée d’enquêter sur Vought et les super-héros.

En parallèle, Annie January accède enfin à son rêve et rejoint le groupe des Seven, les sept super-héros les plus importants de Vought, mais son premier jour vire au cauchemar…

The Boys, c’est bien ?


À venir, après visionnage de la saison complète. Mais le premier épisode est une excellente surprise. Bien moins naïf que les films et séries du genre, on est dans une représentation crédible du monde actuel si les super-héros existaient.
1 J'aime
The Boys 1.01 - The Name of the Game

:pelosi:

Cool cool cool.

Très bonne surprise, j’avais suivi le projet d’assez loin grâce à Antony Starr (Banshee) mais je ne m’y étais pas plus intéressé que cela car les séries de super héros, ça gave un peu.

Mais en fait on est dans un style très très noir qui fonctionne bien. Imaginez qu’une grosse société privatise les super héros et en fasse un business. Rien que ce concept aussi con que génial peut générer pas mal d’idées.

On a des conférences de presse où on parle de profits, on fait des films, des céréales avec les super héros favoris, on vend même des super héros aux villes où le crime est élevé. Et comme en fin d’épisode, si tu menaces la patronne, on peut envoyer un super héros te crasher un avion.

Et ça ne s’arrête pas là, avec le POV d’Annie, on peut voir aussi des super héros égocentriques, pervers. On a le mec qui lui promet une place si elle taille une pipe, l’homme invisible qui passe ses journées aux toilettes pour se rincer l’oeil (c’est pas mon kiff perso, mais bon).

Y a de l’humour, une intrigue d’espionnage en fil rouge, un casting assez cool. C’est prometteur.

Avant l’épisode 2, un article qui montre jusqu’où Eric Kripke est allé

Amazon a dit non à une scène où Homelander (la parodie de Captain America et Superman) se tient sur un toit de New York et se branle en disant « je peux faire ce que je veux » :hoho:

1 J'aime
The Boys 1.02 - Cherry

Contrairement au premier épisode, aucun lien direct entre les deux gros pans de l’épisode (Vought <> The Boys) mais ce n’est pas gênant car l’intrigue se développe.

Côté Vought c’était cool, pour rester sur l’aspect corporate et business, le lobbying de Madelyn pour des contrats militaires est bien dans l’air du temps, et l’utilisation d’un super pour y parvenir est malin. Annie qui l’a joué vigilante dans la rue dans ses habits civils se heurte aussi au côté très encadré d’une grande entreprise, elle va enchaîner les réunions avec les différents services pour gérer la crise :hoho:

Un peu d’humour noir avec A-Train qui rend visite à un gamin mourant qui fait la gueule car il voulait Translucent. A-Train : « peut-être qu’il pourra passer la semaine prochaine » et le doc qui fait signe de la tête que non. Le tout dans un live vidéo qui est déserté par des milliers de personnes chaque seconde :hoho:

Côté Boys, on découvre The French (et Chérie, jouée par une Jordana Lajoie intrigante :bertrand1:) qui a pour spécialité de tuer ou d’incapaciter les super héros notamment. Cela permet à Hughie de passer un cap en tuant Translucent.

Le passage où Homelander rôde autour et inspecte la camionnette est cool. Le côté surpuissant des ennemis marche bien et je suis curieux de voir comment ils vont s’en approcher. Autre que par un coup médiatique pour exposer les super.

J’ai énormément accroché, tellement que j’me suis fait la série en deux soirées.

1 J'aime

Est-ce que ça se maintien en ce sens? C’est toujours le côté niaiseux qui m’empêche d’adhérer au genre. Le pitch à l’air sympatoche ici.

Sur le plan « capitalistique » ça se tient plus que bien, les deux premiers épisodes illustrent (à mon sens) parfaitement comment la société évoluerait avec des super héros.

Et les super héros ont des comportements qui peuvent sembler caricaturaux, mais qui sont à mon sens plus adapté au monde réel aussi :sac:

C’est une série noire et cynique mais pas dans le sens où le super héros se demande s’il fait réellement le bien et si la violence est la solution, bref on n’est pas dans le délire vu 50000 fois.

Y a un côté niais par certains aspects, mais assumé et tourné en dérision

1 J'aime

Excellent premier épisode !

The Boys 1.03 - Get Some

Les deux parties sont toujours très différentes mais elles me plaisent tout autant, à leur façon.

Côté Vought, c’est le cynisme qui règne et la représentation parfaite de la société actuelle. Là c’est Starlight qui devait être engueulée mais comme les sondages sont bons tout va bien pour les patrons, mais elle doit subir un relooking pour le business, on lui impose une tenue plus sexy.

On a tout une autre partie qui rejoint celle des Boys avec A-Train qui doit affronter un rival dans une course à pied. On lance un élément clé de la saison avec le Compound V, produit dopant qui est un sujet d’inquiétude chez Vought.

Les Boys découvrent cette piste en cours d’épisode dans un épisode principalement dédié à l’espionnage et la surveillance. Un nouveau visage les rejoint et la dynamique entre les quatre fonctionne bien. Popclaw fait des débuts remarqués et le final où elle tue un mec en se faisant bouffer le cul est excellente :hoho:

Vought découvre le corps de Translucent, le coeur de la saison se lance maintenant.

The Boys 1.04 - The Female of the Species

Bordel la scène de l’avion :boris:

La froideur de Homelander quand il laisse les gens se crasher. J’arrive pas à cerner totalement la psychologie de ce type, mais j’aime bien ce qu’ils construisent. Vis à vis de Madelyn, Maeve, sa soif de pouvoir mais son côté corporate en même temps. Il a un côté extrêmement dérangeant qu’on voit pas souvent.

Du côté de The Deep, après un premier épisode de prédateur, on construit un côté pathétique du personnage, une autre façon de péter l’image du héros. La scène du dauphin qui se fait écraser était tellement gratuite :hoho:

Hughie continue sa chute en quelque sorte, il apprend que Translucent avait un fils, mais il semble pas plus perturbé que cela. Avec ses absences, on prend un virage vers un psychopathe sans doute :sac:

Les boys sont principalement occupés avec une fille dopée au Compound V, elle va surement intégrer l’équipe mais curieux de voir comment ils vont la contrôler.

1 J'aime
The Boys 1.05 - Good for the Soul

L’utilisation du bébé pour faire une arme putain :hoho:

Episode cool encore une fois, l’étau se resserre sur Frenchie à cause d’A-Train qui découvre la vidéo du bouffage de cul qui a mal tourné. The Female comme le personnage est appelé le sauve en fin d’épisode quand le bavard Black Noir le retrouve. La série est tellement particulière que j’ai failli croire à sa mort, quand la musique se déclenche dans un premier temps, je me disais qu’ils ont monté la sauce sur un personnage qui crève en un combat, ça aurait été cool. Mais on prend une voie plus classique avec le personnage qui se régénère et se réveille.

Le camp religieux extrémiste avec les deux discours qui partent en couille c’était sympa aussi. Annie a un côté faussement naïve, mais naïve à la fois. Elle cède face à The Deep, à Madelyn, à Hughie, à sa mère. Elle pète logiquement un câble mais pardonne assez vite à Hughie en même temps. L’actrice est très bien dans ce rôle, mais j’espère que cette réconciliation express avec Hughie n’est pas une petite faiblesse d’écriture car ses explications étaient assez légères.

J’imagine bien un changement de camp de la part d’Annie en fin de saison, mais il faudra un peu plus de travail de la part d’Hughie j’espère pour la convaincre.

Sinon Homelander encore parfait en type menaçant malgré un sourire de façade, le fait d’enchaîner les épisodes fait que j’avais pas trop de recul pour comprendre la relation avec Madelyn. La fin où on est proche d’un nourrissage au sein est un peu plus clair :sac:

A-Train a tué Popclaw sinon, mais ce passage envoyé dès le début s’oublie finalement très vite.

1 J'aime
The Boys 1.06 - The Innocents

« Good. Let’s reset. Trash back on the beach, please. Background, put the trash back on the beach. »

La pub écolo avec The Deep et on refout les déchets sur la plage :hoho:
Il y a des détails à la con dans la série qui me font bien marrer.

Tout ce pan télé réalité permet d’offrir un peu d’humour, de faire pencher Maeve vers une sortie des Seven (peut-être) mais surtout de poursuivre le développement de Homelander. La théorie des super héros créés par le Compound V est confirmée ici, mais Homelander est un cas unique, on ne trouve aucune trace de parents, de séjour à l’hôpital.

On comprend mieux le mummy issue qu’il a et l’exploitation qu’en fait Madelyn (qui joue aussi sur le désir sexuel). Je sais pas si Homelander passera la saison mais ils ont créé le villain le plus intéressant (malgré un background somme toute assez classique) depuis un bon moment.

Annie confirme qu’elle passe un cap, et n’hésite pas à menacer Madelyn pour ne pas avoir à faire ce que la boss veut. Mais Madelyn a du répondant et écarte The Deep sans sourciller.

Côté Boys, Hughie continue de se rapprocher d’Annie mais Billy se montre plus extrémiste que jamais, il refuse tout rapprochement avec la police si Homelander n’est pas poursuivi et il menace Hughie de balancer sur ses actes s’il persiste avec Annie. J’ai jamais été un gros fan de Urban sur les projets dont je me rappelle, mais là il s’impose bien dans la série.

On en apprend plus sur la fille, dont son prénom : Kimiko. Son origin story (famille tuée, son frère et elle transformés en soldats par des terroristes) mais surtout son arrivée aux US. Vought est concerné et l’a fait venir pour la dopée au Compound V, le but est de la ramener là bas pour qu’elle soit une menace trop importante pour l’armée. Et Vought devient donc indispensable.

Vu comme ça, ça paraît être beaucoup d’efforts pour pas grand chose, mais l’armée US c’est un budget en vrai de plus de 600 milliards, les entreprises font tout pour avoir des contrats, et dans le monde de la série, ça explique cet acharnement pour un contrat militaire.

Bref, revenons à la série, pour lire Kimiko ils ont appelé Mesmer (jolis les clins d’oeil sur une ancienne gloire de la télé devenue un peu has been, Haley Joel Osment a un sacré sens de l’auto dérision), mais ce dernier les trahit en balançant tout à Homelander.

La menace devient très grande maintenant.

2 et 3 enquillés, grosse hype pour ma part.

The Boys 1.07 - The Self-Preservation Society

Ça s’accélère tout en restant dans la retenu :thinking:

Pour rester sur le fil rouge, Homelander révèle aux Seven (enfin aux Five) le rôle de Hughie mais cache l’identité des autres. Il s’en sert pour accuser Annie de trahison. Côté Boys, l’équipe se retrouve acculée mais Billy passe un accord avec Susan Raynor pour faire tomber Vought.

Problème, alors que Susan passe à l’attaque face à Madelyn, une vidéo d’un terroriste avec des pouvoirs de super risque d’étouffer l’affaire. Le contrat militaire pour Vought va s’accélérer.

En dehors de ça, Hughie se tape Annie avant que son rôle dans tout ça soit révélé, elle se sent, à raison, trahie à nouveau. Elle apprend aussi l’origine de ses pouvoirs, ce qui ajoute une trahison de sa mère;

The Deep est envoyé dans une ville tranquille, et il se fait doigter les bronchies :hoho:

Enfin, si on n’a pas tous les éléments concernant la fameuse Mallory, on a l’origine de l’entrée de Billy dans cette lutte. Il voit une vidéo de Homelander qui entre dans la chambre avec Becca avant qu’elle disparaisse. Mallory le recrute.
On apprend par un doc que Homelander avait mis enceinte Becca, alors qu’il n’est pas censé pouvoir concevoir. Mais le bébé super héros a tué Becca pendant l’accouchement et n’a pas survécu.

Enfin, officiellement.

The Boys 1.08 - You Found Me (Fin de saison)

Il y a des aspects prévisibles comme Annie qui rejoint les Boys, Becca qui n’est pas réellement morte, mais si on m’avait dit ça avant cet épisode (du moins pour Annie), je n’y aurais pas forcément cru. J’ai même envisagé le fait qu’Annie passe full villain et soit le second ennemi après Homelander.

Bref, la préparation au final a su maintenir des effets de surprises pour nous faire douter.

On a tout de même quelques surprises comme Homelander qui est derrière les Super Terrorists, ou qu’il finit par tuer Madelyn. Son côté soif de pouvoir et volonté d’indépendance ne sort pas de nulle part, donc c’est bien vu aussi.

On a failli assister à un combat de Super, mais il est tout pété, ça se gère en 30 secondes. C’est peut-être la petite déception, mais la série ne veut sans doute pas tomber dans le genre qu’il « parodie » en quelque sorte donc c’est pas choquant non plus. La résolution ne semble pas venir de nulle part car le sujet des crises cardiaques est déjà venu sur le tapis plusieurs fois de mémoire. Mais bon, avec les moyens qu’on a, je pense que ça aurait pu mettre un peu plus sur le cul.

On a un peu d’humour avec la prison, que ce soit le dialogue avant l’arrivée de Hughie ou le plan de ce dernier pour s’en sortir.

La saison est réussie, il n’y a pas vraiment eu d’épisode à la hauteur du premier je trouve, mais l’ensemble était sacrément solide, le scenario est bien branlé, on n’échappe pas à quelques clichés du genre, mais c’est suffisamment bien tourné (en dérision ou bien amené) pour qu’on ne soit pas gêné.

2 J'aimes

Oh il n’y a rien de niaiseux ici. :hoho: Putain c’est tellement chaud par moment. Homelander est juste fantastique de saloperie.

Petite photo des coulisses de la saison 2. Tout a l’air normal

Surkiffé la saison 1

2 J'aimes

Je viens de tilter que Jack Quaid (Hughie) est le fils de Dennis Quaid et Meg Ryan :hoho:

Tombes dessus par hasard, j’ai regardé la saison sur 3 jours. Assez d’accord avec les derniers commentaires. Hâte de voir la suite !

1 J'aime