:eng: The Irons | Bienvenido El Ingeniero.

fm19
partie

#1

Sommaire :

Informations diverses sur la partie. | . Préface.
David Moyes non prolongé par West Ham United. | .Chapitre 1.
Your new West Ham United manager… #WelcomePellegrini #ElIngeniero | .Chapitre 2.
Les premiers automatismes se dessinent doucement. | .Chapitre 3.
Conférence de Presse - Ouverture de la Saison. | .Chapitre 4.
West Ham commence sa saison par un nul. | .Chapitre 5.
Chelsea se casse les dents au London Stadium | .Chapitre 6.
Le premier coup tactique de Pellegrini chez les Reds ! | .Chapitre 7.
Résistant, les tirs au but ont eu raison de Birmingham. | .Chapitre 8.
West Ham maitrise Leicester, bien aidé par une expulsion. | .Chapitre 9.
Remonté deux fois au score, West Ham ramène finalement un point. | .Chapitre 10.
Arsenal, impuissant, s’incline logiquement chez son rival. | .Chapitre 11.
West Ham déroule sur la pelouse de Sheffield United. | .Chapitre 12.
Burnley s’écroule en fin de match devant Yarmolenko. | .Chapitre 13.
West Ham cède pour la première fois en Octobre. | .Chapitre 14.
Novembre sonne avec excellence pour les Hammers | .Chapitre 15.
Comment ce West Ham deviendra champion d’Angleterre… | .Chapitre 16.
Manuel Pellegrini n’a jamais aussi bien porté son surnom d’ingénieur | .Chapitre 17.
Ruben Cousillas : « Manuel compte arrêter après le Community Shield. » | .Chapitre 18.
Un dernier trophée acquis en guise d’adieu. Merci El Ingeniero ! | .Chapitre 19.

2018: The Year in Review
#2

WHU

735
Version : Football Manager 2019
Patch : 19.0.3
Championnats : Australie, Chine, USA, Mexique, Brésil, Argentine, Europe
Base de Données : Étendue

Propriétaire : David Sullivan
Président : David Gold
Vice-Présidente : Karren Brady
Ambassadeur : Tony Carr
Directeur Sportif : Mario Husillos

westham_
Entraineur : Manuel Pellegrini
Adjoint : Rubén Cousillas
Entraineur des Gardiens : Xavi Valero
Préparateur : Enzo Maresca
Préparateurs Physiques : Jose Cabello, Felix Cao & Joshua Ewens
Responsable de la Formation : Terry Westley

Responsable des Kinés : Richard Collinge
Kinés : Dominic Rogan & Eamon Swift
Recruteurs : Emerson Thomé, T. Hengen, G. Cowie & M. Husillos Jr.


#3

Moyes

735
David Moyes non prolongé par West Ham United.
www.whufc.com > Club News > West Ham United Statement
Mission accomplie mais pas de récompense supplémentaire pour David Moyes. L’entraîneur a quitté West Ham après un peu plus de six mois en poste, a annoncé mercredi le club londonien de Premier League. “West Ham United peut confirmer que David Moyes a quitté le club à la fin de son contrat de courte durée. David était arrivé au London Stadium en novembre avec pour seul objectif d’assurer le maintien en Premier League des Hammers”, a écrit le club de l’est de Londres dans un communiqué.
“Lorsque David et son équipe sont arrivés, les deux parties souhaitaient que l’accent soit mis uniquement sur les six mois jusqu’à la fin de la saison, moment où une décision serait prise quant à l’avenir. Après avoir fait le point sur la situation maintenant que la campagne est terminée, nous estimons qu’il est préférable d’aller dans une autre direction”, a déclaré le coprésident du club David Sullivan, qui a aussi remercié Moyes pour avoir assuré le maintien du club qui a fini 13e du Championnat anglais. Ce dernier a également confirmé que Alan Irvine, Stuart Pearce et Billy McKinlay, les adjoints, partent également avec effet immédiat.

#4

Pellegrini

735
Your new West Ham United manager…
www.whufc.com > Club News > #WelcomePellegrini #ElIngeniero
Manuel Pellegrini est le nouvel entraîneur de West Ham. Le club l’a annoncé ce mardi sur son site internet. Comme pressenti depuis son départ du Hebei Fortune, l’ancien coach de Villarreal, du Real Madrid et de Malaga retrouve l’Angleterre, qu’il a déjà connu en tant que coach de Manchester City. Pellegrini, qui a signé un contrat de trois ans, remplace David Moyes à la tête des Hammers.
Celui qu’on surnomme El Ingeniero tentera de faire remonter West Ham, 13e du dernier exercice, dans le haut de tableau : « Manuel est le premier manager de West Ham United à avoir obtenu un titre de Premier League sur son CV , lance le co-président des Hammers David Sullivan. Nous pensons que son parcours, sa qualité et son expérience éprouvée dans la progression rapide des équipes lui permettront de réussir. »

#5

735
Les premiers automatismes se dessinent doucement.
www.whufc.com > Fixtures > First Team > Results
La volonté du nouveau boss des Hammers, c’était de trouver des automatismes, de la cohésion et de l’esprit d’équipe dans une période ou West Ham reprend avec de nombreuses recrues. Sur toutes les lignes, un nouvel homme est présent et sans faire dans la phrase bateau, ça réclamera du temps de trouver une unité solidaire et soudée. Sous les ordres de Pellegrini, le club se heurte à une philosophie totalement à l’opposé de ce que le club a connu depuis une bonne dizaine d’années minimum, avec un jeu partant de la défense, fait de passes courses, patient, à la recherche de l’ouverture décisive et avec un gros pressing pour étouffer les adversaires dés la perte du ballon. Terminé donc le kick-and-rush britannique fait de passes directes et de tampons qu’à connu West Ham, notamment sous les ordres de Sam Allardyce.
Dans cette optique, nous pouvons être assez confiant dans la capacité de l’équipe à répondre aux prochaines échéances qui s’offriront à elle, la reprise de la Premier League étant programmée avec des déplacements à Southampton, Liverpool et les réceptions de Chelsea et Leicester. Du côté des individualités, nous pouvons observer une bonne entente dans la charnière Balbuena - Diop, une excellente préparation de Cresswell sur le flanc gauche de la défense, une polyvalence intéressante de Marko Arnautovic et une jeunesse émergente (Declan Rice, Grady Diangana, Conor Coventry). Les motifs d’espoirs sont la, les insatisfactions aussi et El Ingeniero attend plus de certains joueurs déjà, et se projette déjà pleinement sur la première sortie de son équipe en championnat, un rendez-vous qui offrira un vrai élément de réponse.

Calendrier

:soccer: Marko Arnautovic (3 buts) - Lucas Perez (2 buts)
:label: Aaron Cresswell (4 passes) - Ryan Frederiks (2 passes)


#6

735
Conférence de Presse - Ouverture de la Saison.
www.whufc.com > Club News > Press Conference
Bonjour Manuel, vous avez eu plus d’un mois pour préparer votre équipe à cette première échéance. Pensez-vous que vos joueurs sont prêts à répondre à ce premier défi ?
On est jamais véritablement prêt. Nous avons eu une préparation correcte sans être exceptionnelle, avec des points positifs et des aspects à améliorer. Dans l’ensemble, nous sommes dans une logique de progression et nous nous trouvons actuellement au stade ou nous devons l’être actuellement.
Débuter une nouvelle campagne de Premier League sur la pelouse du St-Mary’s Stadium, ce n’est pas simple à aborder non ? Ce n’est pas l’assurance de commencer à domicile et c’est le réconfort de ne pas commencer chez un favori non plus.
Je n’accorde pas d’importance à ces données. Vous savez, dans une semaine, nous serons à domicile contre Chelsea, un favori du championnat et dans deux semaines, nous serons à Liverpool, un autre favori donc je pense en tout état de cause, que le confort, quoi qu’il arrive, n’existe pas. Il faut se projeter sur le match de ce lundi, contre un bon adversaire qui va nous poser beaucoup de soucis. Ils ont une ligne offensive puissante et rapide et des milieux qui peuvent déstabiliser un bloc sur une passe, il nous faudra donc être attentif et combattif si on souhaite ramener quelque chose de ce déplacement.
Nous n’avons pas manqué de noter que vous avez accordé beaucoup d’importance au recrutement de personnes pouvant analyser vos adversaires, leurs matchs, leurs forces et faiblesses et ainsi avoir un maximum d’informations à votre portée. Vous savez sans doute ou faire flancher votre adversaire ?
Même si je savais ou se situe les faiblesses de notre adversaire, vous seriez la dernière personne à qui je les divulguerai (rires). Mais oui, c’est un facteur important dans le football moderne d’avoir un maximum d’informations sur nos adversaires, de savoir quelles sont les forces de frappes, les faiblesses potentielles ou la dangerosité sur coups de pieds arrêtés. Il va de soit que ça ne transforme pas chaque rencontre en victoire assurée mais ça contribue à nous y aider, ce sont moi et les joueurs ensuite qui devon assurer.
Manuel, juste un petit point médical avant ce premier rendez-vous ? Vous avez trois blessés et il y a eu quelques pépins durant la préparation pour certains. Qu’en est-il clairement ?
Nous avons des absents avec Winston Ried, Manu Lanzini et Andy Carroll qui sont, comme vous le savez, des blessés longues durées. Ensuite, il y a eu des petits soucis musculaires pour Jack Wilshere, Issa Diop ou Pedro Obiang durant les amicaux et nous ne prendrons aucun risque avec tous. Dans une mesure de sécurité, nous allons débuter vraisemblablement sans ses six au coup d’envoi.
Une dernière question ? Oui ? Au niveau de la situation de Declan Rice, il est en fin de contrat l’été prochain et les intérêts pour lui sont nombreux déjà. Avez-vous discuté de ça avec lui ou son agent ? Êtes-vous confiant de le prolonger assez rapidement pour éviter un hiver houleux ?
Nous avons débuté des premiers pourparlers avec lui et son agent, nous n’en sommes qu’au début bien sur mais il est important de noter et de constater que Declan est important pour le présent et l’avenir du club. Il a effectué une préparation solide, s’entraine de manière professionnelle et de son propre aveu, il souhaite pour le moment s’investir sur la durée avec le club. Les intérêts sont fréquents en football et il est tout à fait normal qu’un joueur comme Declan suscite des convoitises anglaises ou françaises. Pardon ? Oui, il y a des intérêts de Chelsea, Manchester City et du Paris Saint-Germain, mais nous ne nous inquiétons pas pour le moment, nous sommes confiant dans notre capacité de le prolonger.
Sur un tout autre sujet, je souhaite pleinement bonne chance à Massimiliano Allegri qui vient d’être nommé entraîneur du Real Madrid, c’est un club dans lequel j’ai travaillé, où la pression est intense et j’espère qu’il saura répondre aux attentes des supporters, tout comme Antonio Conte, qui revient dans son club de toujours, la Juventus Turin. Ce sont deux coachs respectables et c’est important pour le football qu’ils perdurent ou reviennent sur le devant de la scène. Merci à tous.

#7

735
West Ham commence sa saison par un nul.
www.whufc.com > Fixtures & Results > Saints vs West Ham
Deux équipes de niveau équivalente, mais un spectacle assuré au St-Mary’s Stadium. Rapidement, sur une récupération dans sa propre moitié de terrain, West Ham lance une offensive et Jack Wilshere hérite du ballon au niveau du rond central. Avançant balle aux pieds, il effectue une ouverture lumineuse à destination de Marko Arnautovic qui, grâce à sa vitesse et sa technique, se débarrasse de son vis-à-vis avant de croiser sa frappe et de trouver le petit filet opposé pour ouvrir le score (0-1). Un bonheur de courte durée pour les Hammers puisque cinq minutes plus tard, sur un coup-franc bien frappé par Steven Davis, c’est le danois Jannik Vestergaard qui, étrangement seul, a catapulté le ballon au fond des filets, une erreur de marquage qui coûte cher pour les hommes de Pellegrini (1-1). Le reste du match, bien qu’agréable, n’aura accouché d’aucun but supplémentaire, et ce n’est pas la transversale trouvée par Declan Rice sur corner ou le lob sublime de Nathan Redmond sur une contre-attaque qui changeront la donne de ce match. Match nul donc, un résultat logique grâce à deux équipes joueuses.
11 Barclays Premier League :
713 Southampton FC 1-1 West Ham Utd 735
:soccer: : Jannik Vestergaard (17’) - Marko Arnautovic (12’)

Manuel Pellegrini (Interrogé par Sky Sports) :
Il y a beaucoup de choses positives à retenir de ce match. Pour une première, c’est plutôt encourageant, nous avons eu une bonne possession de balle, des occasions franches, un but mais aussi un manque de réalisme parfois, le tableau ne pouvait pas être parfait du premier coup ! Je déplore le manque de concentration de mes joueurs après notre ouverture du score, d’autant plus sur un coup de pied arrêté qui est d’habitude une force et qui s’est présentée comme une faiblesse aujourd’hui. D’un point de vue général, le résultat nul est logique car notre adversaire a su se procurer quelques occasions aussi. Il nous reste du travail et il nous faudra être plus concentré pour la réception de Chelsea, ce sont souvent des matchs houleux, avec beaucoup de tension et il faudra faire abstraction de tout ça pour jouer notre jeu et tenter de ramener un résultat positif, ne serait-ce que pour les supporters qui attendent que ça.

Bilan : 0 V - 1 N - 0 D (1 BP - 1 BC)
Résultats : 10 Août 2018 - 11 Août 2018 - 12 Août 2018
Classement : Journée 1

#8

En%20Tete

735
Chelsea se casse les dents au London Stadium
www.whufc.com > Fixtures & Results > West Ham vs Blues
Malgré le score nul et vierge, ce fut un match agréable auquel nous avons assisté aujourd’hui, pour ce premier derby londonien de la saison. Emmené par un grand Eden Hazard, innarêtable sur son côté gauche et qui a donné des sueurs froides à Pablo Zabaleta, il n’a pas était suivi par le reste de son équipe, incapable de transformer un des nombreux caviars qu’il a distribué. Ni le poteau de Morata ou les ratés de Willian n’y changeront quelque chose. En face, il y avait du répondant aussi avec Felipe Anderson, qui a donné des frissons aux Blues avec deux coups-francs magistraux et il y a surtout eu beaucoup d’envie, de combat dans la conquête du ballon mais beaucoup de maladresse là-aussi pour transformer un des ballons en but. Il est à noter les blessures de Yarmolenko (genou) et Rice (cheville), qui seront absents une semaine et un mois respectivement.
11 Barclays Premier League :
735 West Ham Utd 0-0 Chelsea FC 630
:soccer: : -

Manuel Pellegrini (Interrogé par Sky Sports) :
La prestation collective est intéressante, nous étions un bloc solide, difficile à bouger. Nous avons commis tout de même trois ou quatre erreurs préjudiciables à ce niveau, on doit garder notre concentration du début à la fin du match, sinon on ira au devant de grandes difficultés. J’ai noté aussi une certaine naïveté sur coup de pied arrêté encore une fois, c’est quelque chose qu’on doit travailler. Ramener un point contre Chelsea, ça reste une chose encourageante en soit, mais la prestation d’ensemble ne me satisfait pas encore, il nous manque de la justesse, de la finesse et de la technique dans la transmission du ballon, dans la circulation et dans la transmission en général, ça prendra du temps et il sera difficile de juger ça sur le prochain match, on s’attend à énormément souffrir sur la pelouse de Liverpool.

Bilan : 0 V - 2 N - 0 D (1 BP - 1 BC)
Résultats : 18 Août 2018 - 19 Août 2018 - 20 Août 2018
Classement : Journée 2

#9

Liverpool

735
Le premier coup tactique de Pellegrini chez les Reds !
www.whufc.com > Fixtures & Results > Reds vs West Ham
Très vite, les hommes de Jürgen Klopp ont su imposer un rythme intense à la rencontre, multipliant les actions dangereuses, sur les côtés notamment grâce au duo infernal Mané - Salah. Sur une incursion du sénégalais, trop rapide pour Zabaleta, il est rentré plein centre avant d’effectuer une transversale vers Salah qui, démarqué au second poteau, a effacé Cresswell d’un crochet avant de s’y reprendre à deux fois pour battre Fabianski à son premier poteau et libérer Anfield à la demi-heure (1-0). A la reprise, c’est un West Ham métamorphosé qui se présente, ligne défensive haute, passes courtes depuis l’arrière, pressing intense qui a étouffé les joueurs de Liverpool et à l’heure de jeu, logiquement, suite à un excellent décalage de Obiang, c’est Yarmolenko qui a crucifié le portier adverse d’une frappe du droit qui rentre avec l’aide du poteau (1-1). Souffrant du pressing des Hammers, les locaux ont perdirent un ballon dangereux dans leur moitié de terrain et Diangana, entré pour la première fois cette saison, décala sur la gauche Cresswell qui, avec son centre, obligea Matip à dégager en catastrophe. A l’entrée de la surface, ayant bien suivi, Carlos Sanchez effectua une demi-volée splendide qui trouva la lucarne opposée de Alisson Becker, à la 94è (1-2).
11 Barclays Premier League :
676 Liverpool FC 1-2 West Ham Utd 735
:soccer: : Mo Salah (29’) - Andryi Yarmolenko (62’), Carlos Sanchez (94’)

Manuel Pellegrini (Interrogé par Sky Sports) :
J’assume l’entière responsabilité de notre première période complètement ratée, nous avions un bloc beaucoup trop bas et espacé pour contenir les nombreux assauts de Liverpool. A la pause, j’ai demandé à mes joueurs d’évoluer plus haut, de construire patiemment et surtout d’exercer un pressing important pour gêner la relance et la construction afin de se donner un maximum de chance de récupérer la balle haut sur le terrain. Il nous fallait plus de puissance au milieu et la rentrée de Pedro est très satisfaisante. C’était important de rectifier le tir et nous avons montré un tout autre visage en seconde période, un visage conquérant, agressif et offensif, c’est sans doute ça qui a perturbé nos adversaires, nous avons coulé sur les quarante-cinq premières minutes mais sur les quarante-cinq dernières, nous avons montré à quel point nous étions à prendre au sérieux. Tout le mérite revient aux joueurs.

Bilan : 1 V - 2 N - 0 D (3 BP - 2 BC)
Résultats : 24 Août 2018 - 25 Août 2018 - 26 Août 2018
Classement : Journée 3

#10

Gardien

735
Résistant, les tirs au but ont eu raison de Birmingham.
www.whufc.com > Fixtures & Results > Blues vs West Ham
Dans une rencontre pourtant à sens unique, une seule tentative pour les locaux, West Ham n’est pas parvenu à faire la décision durant le temps réglementaire. La tactique des Blues était simple, contenir, résister et espérer un exploit durant la séance aléatoire des tirs au but. La tactique fut respectée mais la chance a tournée du côté des Hammers, qui repartent avec une victoire on ne peut plus logique. Beau jeu, dédoublements, football offensif intéressant, les hommes de Pellegrini ont manqué de réalisme, de chance aussi et sont sans doute tombé sur un Kuszczak des grands soirs, qui a tenu les siens hors de l’eau durant les quatre-vingt dix minutes de jeu.
1301427 Carabao EFL Cup :
609 Birmingham City (2) 0-0 (4) West Ham Utd 735
:soccer: : -

Manuel Pellegrini (Interrogé par Sky Sports) :
Il est difficile de reprocher quoi que ce soit aux joueurs ce soir, nous avons sans doute manqué de mouvements sur certaines actions, d’imagination dans certaines situations dangereuses et peut-être avons-nous également montré un peu trop de suffisance face à un adversaire en difficulté dans son championnat. Il faut saluer le très bon match du portier adverse sans qui, objectivement, nous aurions passé ce tour sans avoir recours aux tirs au but. Maintenant, le principal est assuré et nous allons nous projeter sereinement sur le prochain match dans cette compétition, selon le tirage au sort dont nous hériterons.

Bilan : 2 V - 2 N - 0 D (3 BP - 2 BC)
Résultats : Deuxième Tour
Tirage : Troisième Tour

#11

Balbuena

735
West Ham maitrise Leicester, bien aidé par une expulsion.
www.whufc.com > Fixtures & Results > West Ham vs Foxes
Lors d’un match disputé et plutôt bien engagé, c’est une expulsion qui a sans doute était le tournant du match. Averti une première fois après vingt minutes, James Maddison s’est vu indiquer le chemin des vestiaires suite à une nouvelle vilaine faute non loin de son propre but, une infériorité numérique qui fut fatale à son équipe, impuissante ensuite (rouge, 26è). Dans une situation d’attaque-défense durant la grosse heure restante, c’est après la pause sur une ouverture lumineuse de Pedro Obiang que la situation s’est décantée, puisque son ballon a trouvé Arnautovic, qui fusilla le portier adverse pour ouvrir la marque (1-0). Un quart d’heure plus tard, c’est sur un corner venant de la droite que Fabian Balbuena, bien positionné au premier poteau, ne s’est pas fait prier pour inscrire son premier but sous le maillot des Hammers, mettant ainsi fin à tout suspense dans cette partie (2-0).
11 Barclays Premier League :
735 West Ham Utd 2-0 Leicester City 673
:soccer: : Marko Arnautovic (48’), Fabian Balbuena (64’)

Manuel Pellegrini (Interrogé par Sky Sports) :
Bien sur, avant d’abordé toute chose, je préfère préciser que oui, l’expulsion a eu un impact non négligeable dans cette partie. Sans ça, le déroulement aurait sans doute été différent et le score aurait pu être différent. Seulement, nous avons su mettre cette équipe en difficulté, en proposant un jeu offensif sur toute la largeur, en effectuant des dédoublements intéressants, en mettant du rythme. Bien sur, vous n’êtes pas à l’abri qu’une équipe réduite à dix se transcende et se révèle plus forte qu’à onze. L’impact de plusieurs joueurs est intéressant, Marko se révèle important en pointe et offre une concurrence supplémentaire, et il y a aussi la satisfaction de ne pas prendre de but. L’enchaînement est intéressant, mais nous allons sur un calendrier moins évident, et plus nous avançons, plus nous sommes attendu.

Bilan : 3 V - 2 N - 0 D (5 BP - 2 BC)
Résultats : 31 Août 2018 - 01 Septembre 2018 - 02 Septembre 2018
Classement : Journée 4

#12

Mooy

735
Remonté deux fois au score, West Ham ramène finalement un point.
www.whufc.com > Fixtures & Results > Terriers vs West Ham
Sur une belle récupération dans le rond central, Marko Arnautovic est alerté sur le côté gauche. Il élimine son vis-à-vis et lance en profondeur Chicharito, qui prend son défenseur de vitesse avant d’ajuster du droit avec un grand sang-froid le portier adverse pour donner un but d’avance aux Hammers (0-1). Sur une nouvelle récupération plein axe, mais pour Huddersfield cette fois-ci, Mooy s’engouffre dans la moitié de terrain adverse avant de lancer en profondeur Kachunga côté droit. Ce dernier prend de vitesse Cresswell et adresse un centre à ras de terre parfait que Mounié n’a plus qu’à convertir en but (1-1). Alors qu’on se dirige tranquillement vers un nul à la pause, Cresswell encore lui, hérite d’un coup-franc aux trente mètres. De sa patte gauche, il niche le ballon dans la lucarne et s’offre un but remarquable (1-2). Peu avant l’heure de jeu, Declan Rice perd un ballon dans sa moitié de terrain sous la pression adverse, et Van la Parra est alerté sur son aile gauche. Il temporise, fixe son adversaire et adresse une passe en retrait appuyée pour Mooy qui, d’une frappe du gauche, trouve la lucarne et égalise (2-2).
11 Barclays Premier League :
664 Huddersfield Town 2-2 West Ham Utd 735
:soccer: : Steve Mounié (30’), Aaron Mooy (58’) - Chicharito (2’), Aaron Cresswell (38’)

Manuel Pellegrini (Interrogé par Sky Sports) :
Je reste assez heureux d’avoir obtenu ce match nul, il faut reconnaitre que nous avons subi, énormément sur une bonne partie de la première période et également en fin de deuxième, le pressing haut nous a gêné et nous nous estimons heureux d’obtenir un point. Nous ne pouvons pas toujours bien jouer et lorsque c’est le cas, c’est important de ne pas perdre et c’est ce que nous avons fait. L’erreur de Declan, bien sur, offre sur un plateau ou presque un but à Huddersfield, mais c’est un jeune joueur qui a besoin de jouer, d’expérience pour apprendre et éviter de commettre ces erreurs. Il en reviendra plus fort et il est inutile de blâmer qui que ce soit.

Bilan : 3 V - 3 N - 0 D (7 BP - 4 BC)
Résultats : 14 Septembre 2018 - 15 Septembre 2018 - 16 Septembre 2018 - 17 Septembre 2018
Classement : Journée 5

#13

Diop

735
Arsenal, impuissant, s’incline logiquement chez son rival.
www.whufc.com > Fixtures & Results > West Ham vs Gunners
Suite à une faute à quarante mètres des buts, Arsenal concède un coup-franc que frappe Felipe Anderson. Ce dernier enroule au second poteau et trouve Aubameyang, revenu défendre et qui dégage son camp. Le ballon retombe dans les pieds de Wilshere à l’entrée de la surface, qui décale Diop aux six mètres, ce dernier ajuste une frappe tout en finesse qui ne laisse aucune chance à Cech (1-0). Peu inspiré offensivement et maladroit sur les rares occasions, les Gunners auraient pu égalisé en fin de match sur une contre-attaque éclaire, mais le jeune buteur Nketiah a buté sur Adrian en manquant cruellement de sang-froid dans ce face-à-face. Annoncé comme vainqueur, la formation de Unaï Emery livre une prestation très décevante, naïve défensivement et sans inspiration offensive, bien en-deça de ce qu’on attend d’une telle armada.
11 Barclays Premier League :
735 West Ham Utd 1-0 Arsenal FC 602
:soccer: : Issa Diop (24’)

Manuel Pellegrini (Interrogé par Sky Sports) :
La victoire à Liverpool, en début de saison, était un grand coup mais nous sortions d’une domination globale des Reds. Ici, nous tenons réellement notre match référence, dans l’intensité, dans la concentration, dans la création d’occasion, la solidité défensive ou bien encore dans l’implication. On a su mettre sous pression très vite les milieux adverses, couper les relations de passes et ainsi récupérer le ballon plus haut et s’offrir beaucoup d’opportunités en supériorité numérique. Nous prenons les matchs les uns après les autres, sans se préoccuper de ce que font les autres, mais je suis convaincu que ce match et cette victoire sera un véritable tournant dans notre saison.

Bilan : 4 V - 3 N - 0 D (8 BP - 4 BC)
Résultats : 21 Septembre 2018 - 22 Septembre 2018 - 23 Septembre 2018
Classement : Journée 6

#14

Obiang

735
West Ham déroule sur la pelouse de Sheffield United.
www.whufc.com > Fixtures & Results > Blades vs West Ham
Le ballon est récupéré par les Hammers suite à une possession de Sheffield. Une longue ouverture de Fredericks trouve Obiang, étrangement seul aux trente mètres. Ce dernier avance ballon au pied et envoie une puissante frappe qui ne laisse aucune chance au portier adverse, battu sur sa droite (0-1). Un petit numéro s’organise entre Cresswell et Felipe Anderson, à base de remises et une-deux, et le latéral anglais, après avoir débordé, centre à destination du point de penalty. Le défenseur adverse, jugeant mal la trajectoire est lobé, et Chicharito, bien placé, reprend de la tête pour doubler la mise (0-2). Sur une nouvelle offensive sur les ailes, Ryan Fredericks propose un centre bien repoussé par la défense adverse, mais avec beaucoup d’énergie et d’agressivité, Michail Antonio récupère le cuir, s’infiltre dans la surface et tir en force à ras de terre du droit, un ballon qui trouve le petit filet (0-3). Enfin, sur une ultime incursion dans la moitié de terrain adverse, Marko Arnautovic hérite d’un bon ballon et sans contrôle, il ajuste une frappe enroulée du pied droit qui rentre avec l’aide de la barre transversale pour conclure le show de West Ham (0-4).
1301427 Carabao EFL Cup :
708 Sheffield Utd 0-4 West Ham Utd 735
:soccer: : Pedro Obiang (18’), Chicharito (61’), Michail Antonio (85’), Marko Arnautovic (90’)

Manuel Pellegrini (Interrogé par Sky Sports) :
Tout a fonctionné, nous avions un plan précis, concret et nous avons su reproduire sur le terrain ce dont nous avions couché sur papier. Le contenu est intéressant, formation de seconde division ou pas, dans l’agressivité, le réalisme et la solidité défensive. Il est toujours évident de parler de football mais une équipe qui ne prend pas de but a plus de chance que son adversaire de gagner si elle en marque ne serait-ce qu’un de plus. Nous sommes souvent dans cette configuration de nul ou de mener au score, ce qui rend les choses plus évidentes naturellement. Le jour ou nous serons confronté à une situation de match ou notre adversaire mènera au score, nous saurons si nous avons un mental à toutes épreuves.

Bilan : 5 V - 3 N - 0 D (13 BP - 4 BC)
Résultats : Troisième Tour
Tirage : Quatrième Tour

#15

Yarmolenko

735
Burnley s’écroule en fin de match devant Yarmolenko.
www.whufc.com > Fixtures & Results > Clarets vs West Ham
Corner en faveur de West Ham, de la droite vers la gauche que tire Aaron Cresswell. Le ballon est flottant vers le second poteau et Yarmolenko, lancé, propulse d’une tête puissante le ballon au fond des filets en ne laissant aucune chance à Joe Hart, qui ne peut qu’effleurer le ballon (0-1). Sur le coup d’envoi, Burnley ne s’en est pas remis et perd le ballon au milieu du terrain, c’est ainsi qu’une ouverture s’ouvre pour Felipe Anderson qui dépose son adversaire grâce à sa vitesse. Il effectue un centre au second poteau et une nouvelle fois lancé, Yarmolenko prend le dessus sur son vis-à-vis et bat de nouveau Joe Hart sur sa droite (0-2).
11 Barclays Premier League :
622 Burnley FC 0-2 West Ham Utd 735
:soccer: : Andryi Yarmolenko (85’, 86’)

Manuel Pellegrini (Interrogé par Sky Sports) :
Le score est flatteur, Burnley est une belle équipe, capable de mettre en danger un bon nombre de formations de notre championnat. La paire d’attaque fonctionne bien et aurait pu nous mettre en difficulté assez facilement aujourd’hui grâce à leurs qualités dans le domaine aérien. L’avantage, c’est que nous avons su nous montrer solide derrière et surtout d’un réalisme glaçant devant en marquant deux buts coup sur coup. Cela confirme notre bonne série, puisse cela durer encore longtemps.

Bilan : 6 V - 3 N - 0 D (15 BP - 4 BC)
Résultats : 28 Septembre 2018 - 29 Septembre 2018 - 30 Septembre 2018 - 01 Octobre 2018
Classement : Journée 7

#16

Chicharito

735
West Ham cède pour la première fois en Octobre.
www.whufc.com > Fixtures & Results > West Ham 2018-2019
La réception de Cardiff City, qu’on annonce souvent comme une formalité, fut plus difficile que prévu. Mené deux fois au score, les hommes de Pellegrini ont eu les ressources nécessaires pour revenir par deux fois dans le match, avant de s’imposer devant leur public dans une prestation offensive intéressante et une fébrilité défensive inquiétante. Le premier revers de la saison lui, est intervenu sur la pelouse de Goodison Park, face à un Everton pauvre techniquement mais ultra réaliste. Dans un match qui ne restera pas dans les annales, West Ham a cédé sur un centre et une passivité défensive qui profita à Oumar Niasse, mieux placé que les défenseurs. Le match face à Crystal Palace, une autre équipe en forme, fut spectaculaire et animé. Bloqué sur un match nul à dix minutes de la fin, la rentrée de Carroll aura changé le cours du match, ce dernier marquant le second but et offrant même le troisième à Jack Wilshere, un retour de blessure en fanfare pour cet enfant terrible du football anglais. Enfin, le gros coup, le nouveau, vient du succès obtenu sur la pelouse de Manchester City en coupe. Avec un onze certes remanié, les gars ont su faire preuve de réalisme et d’une solidité défensive impressionnante pour se qualifier pour les quarts de finale. La revanche aura lieue prochainement, puisque City accueillera de nouveau West Ham dans quinze jours.
11 Barclays Premier League :
735 West Ham Utd 3-2 Cardiff City 625
:soccer: : Marko Arnautovic (13’, 59’), Mark Noble (60’) - Sean Morrison (8’), Fabian Balbuena (csc, 23’)
11 Barclays Premier League :
650 Everton FC 1-0 West Ham Utd 735
:soccer: : Oumar Niasse (44’)
11 Barclays Premier League :
735 West Ham Utd 3-1 Crystal Palace 642
:soccer: : Andryi Yarmolenko (10’), Andy Carroll (81’), Jack Wilshera (92’) - Scott Dann (13’)
1301427 Carabao EFL Cup :
679 Manchester City 1-2 West Ham Utd 735
:soccer: : Danilo (83’) - Chicharito (9’, 23’)

Manuel Pellegrini (Interrogé par Sky Sports) :
Il n’y a aucune raison de s’alarmer, il fallait s’attendre tôt ou tard à subir une première défaite, surtout dans un championnat aussi relevé que la Premier League. On aurait pu l’éviter avec plus de concentration et de solidité, mais c’est ainsi. Le gros coup, bien sur, reste notre nouveau match référence sur la pelouse de City, c’est un moment toujours particulier pour moi d’y retourner et je suis fier de la performance de mes gars dans cette partie. J’ai hâte d’y retourner dans quinze jours, histoire que l’on confirmer notre bonne première sortie et montre ainsi que ce n’était pas qu’un coup de chance. Nous sommes nettement en avance sur notre tableau de marche et il faut profiter de cet état de grâce tant qu’il dure.

Bilan : 9 V - 3 N - 1 D (23 BP - 9 BC)
Journée 8 : 05 Octobre 2018 - 06 Octobre 2018 - 07 Octobre 2018
Journée 9 : 19 Octobre 2018 - 20 Octobre 2018 - 21 Octobre 2018 - 22 Octobre 2018
Journée 10 : 26 Octobre 2018 - 27 Octobre 2018 - 28 Octobre 2018
Classement : Journée 10
Carabao EFL Cup : Résultats (1/2) - Résultats (2/2)
Tirage : Quarts de Finale

#17

MA

735
Novembre sonne avec excellence pour les Hammers.
www.whufc.com > Fixtures & Results > West Ham 2018-2019
Deux réceptions pour un déplacement. Deux équipes abordables à domicile et un monstre à l’extérieur. Le tableau n’était pas très attirant pour les hommes de Pellegrini, surtout pour le seul match hors du London Stadium, ou ils allaient devoir défier l’ogre mancunien, le vrai de ces dernières années. Au final, après un joli match et une victoire aisée contre Bournemouth, tout le monde attendait de savoir ce que valait vraiment West Ham sur le match au City of Manchester Stadium, ou Etihad Stadium pour les plus pointilleux. La vérité ? C’est que la formation de Guardiola, bien que supérieure niveau possession, n’a presque pas vu le jour sur les quatre-vingt dix minutes tant les hommes du chilien furent agressifs, réalistes, solides… Après le succès obtenu à Liverpool, c’est à Manchester que Manuel Pellegrini tente et obtient son second gros coup de poker en mettant à terre un second cador du championnat. La dernière contre, à domicile contre Watford, fut remporté également bien que le début de partie fut brouillon et difficile. Un trois sur trois, de quoi entrevoir le futur avec sérénité pour les hommes qui font des petites bulles.
11 Barclays Premier League :
735 West Ham Utd 3-0 Bournemouth 600
:soccer: : Michail Antonio (63’, 86’), Felipe Anderson (67’)
11 Barclays Premier League :
679 Manchester City 0-1 West Ham Utd 735
:soccer: : Marko Arnautovic (32’)
11 Barclays Premier League :
735 West Ham Utd 2-1 Watford FC 732
:soccer: : Felipe Andersonn (46’), Marko Arnautovic (79’) - Adalberto Peñaranda (5’)

Manuel Pellegrini (Interrogé par Sky Sports) :
Nous traversons une très bonne période, trois succès en trois matchs, dont une victoire haute en courage sur la pelouse de City, mes joueurs ont su répondre au combat, à la pression et à l’engouement que suscite le début de saison excitant qu’ils réalisent. Bien sur, le plus dur arrive, nous allons entrer dans une période charnière du calendrier, celle du mois de décembre ou les matchs s’accumulent tous les trois jours, ou les organismes sont mis à rudes épreuves et ou tout peut se gagner comme se perdre. J’ai tendance à dire depuis des années que fin décembre, les trois clubs qui se trouvent aux trois premières places, il y a le champion dans ce trio, ça ne trompe rarement, il faudra être présent, pour rêver.


#18

WHU

735
Comment ce West Ham deviendra champion d’Angleterre…
www.whufc.com > Club News > Opinion
Nous osons la comparaison : Rendu début décembre, cette formation de West Ham a un goût de déjà vu, de répétition d’un film que tout le monde aurait vu. Oui, ce West Ham de Pellegrini ressemble étrangement en tous points ou presque au Leicester City de Claudio Ranieri version 2015-2016. Un statut d’outsider, loin derrière les monstres du championnat, un effectif intéressant s’appuyant sur des individualités en mesure de faire des différences sur des matchs clés, comme les Foxes à l’époque avec les Huth, Kanté, Albrighton, Mahrez ou Vardy, une solidité défensive à même de frustrer les plus grosses armadas d’un championnat qui se veut pourtant spectaculaire et offensif et un réalisme glacial, ou West Ham est en mesure, sur quatre-vingt dix minutes, de ne pas exister et sur une contre-attaque, de plier le match en frustrant totalement son adversaire. Si ça, ce n’est pas un portrait qui ressemble comme deux gouttes d’eau au Leicester de Mister Ranieri, on ne sait pas ce qu’il vous faut de plus…
La base de la réussite de Pellegrini, c’est avant tout une solidité défensive impressionnante : Cresswell, Masuaku, Ogbonna, Balbuena, Diop, Zabaleta, Fredericks et bien sur Fabianski et Adrian, ce sont les garants d’une défense solide, puissante, frustrante pour les adversaires. C’est une complémentarité lorsqu’un des deux centraux sort balle aux pieds pour relancer lorsque le second, plus en retrait, offre une couverture physique et défensive indéniable. C’est aussi le travail de chien abattu par un homme devant la défense : Declan Rice. Le jeune prodige des Hammers, 19 ans à peine, s’installe comme un titulaire en puissance et ratisse le terrain de gauche à droite, capable de gratter des ballons par sa puissance ou son aisance dans le domaine aérien et derrière, il sait garder cette lucidité indispensable pour relancer court et proprement sur des joueurs plus créatifs. C’est un peu les rôles de Noble, Obiang et Wilshere : Les deux premiers offrent une panoplie d’agressivité et de vision de jeu intéressante, dans un rôle de box-to-box qui harcèle, étouffe et distribue avant même parfois de conclure. Jack Wilshere, dans tout ça, rode tel un vicieux au milieu, attend les ballons, regarde avant les autres, propose, ouvre, décale et offre des caviars aux offensifs, des hommes comme Anderson, Yarmolenko, Antonio, Diangana, Arnautovic, Chicharito, Carroll…
C’est aussi ça la patte de Pellegrini, deux ailiers aux styles diamétralement opposé : Un profil à gauche plus technique, rapide, imprévisible avec Anderson, les folies du brésilien étant compensé par l’énorme activité d’un box-to-box aux trois poumons et un profil plus rude, aérien et physique à droite, capable de poser des soucis à un latéral plus frêle, plus petit. Cet ailier droit, si costaud, offre un repli défensif indéniable et libère ainsi Wilshere au milieu qui, lorsque la balle est récupérée, est en mesure d’avoir le temps de se retourner, de voir le jeu et d’orienter avec une précision chirurgicale. Et l’autre base de tout ça, c’est le buteur isolé qui doit faire des différences seul, un profil de chien fou comme Arnautovic, capable de mettre la tête sur un centre comme de sortir une frappe monstrueuse de trente mètres ou Carroll, ce pivot anglais tant décrié mais tant redouté tant sa présence dans les airs pose des maux de têtes aux défenseurs adverses. Sur le papier, nous avons quelque chose de très simple, très basique et très connu dans le football moderne mais sur le fond, ce West Ham la oui, a quelque chose de différent, ce grain de folie supplémentaire qui nous fait croire, nous, qu’une issue de champion d’Angleterre peut être possible.

#19

1

735
Manuel Pellegrini n’a jamais aussi bien porté son surnom d’ingénieur.
www.whufc.com > Fixtures & Results > West Ham 2018-2019
Compétition
Adversaire
Score
Buteur(s)
Détails du Match
Premier League
Tottenham 1-1
Carroll
Compte-Rendu
Premier League
Wolverhampton 2-0
Lucas, Anderson
:x:
Premier League
Newcastle 4-1
Lascelles csc, Noble, Yarmolenko
:x:
Premier League
Brighton 1-2
Balbuena
:x:
Carabao EFL Cup
Chelsea p1-1
Ogbonna
Compte-Rendu
Premier League
Southampton 1-1
Obiang
:x:
Premier League
Fulham 1-0
Lucas Perez
:x:
Premier League
Manchester Utd 1-1
Balbuena
Compte-Rendu
Premier League
Chelsea 0-0
/
:x:
FA Cup
Blackpool 4-1
Chicharito, Coventry, Balbuena
:x:
Carabao EFL Cup
Burnley 1-0
Diop
Compte-Rendu
Premier League
Liverpool 0-1
/
:x:
Premier League
Leicester 1-0
Antonio
:x:
Carabao EFL Cup
Burnley 0-0
/
Compte-Rendu
FA Cup
QPR 2-0
Diangana, Arnautovic
:x:
Premier League
Huddersfield 2-0
Wilshere, Obiang
:x:
Premier League
Arsenal 2-2
Anderson, Noble
Compte-Rendu
Premier League
Burnley 0-0
/
:x:
FA Cup
Southampton 0-1
/
:x:
Premier League
Cardiff City 1-0
Maguire
:x:
Carabao EFL Cup
Watford 2-1
Arnautovic, Noble
Compte-Rendu
Premier League
Everton 4-0
Antonio, Anderson
Compte-Rendu
Premier League
Crystal Palace 1-1
Arnautovic
:x:
Premier League
Bournemouth 1-1
Arnautovic
:x:
Premier League
Watford 2-0
Arnautovic, Wilshere
:x:
Premier League
Manchester City 0-0
/
Compte-Rendu
Premier League
Tottenham 1-1
Arnautovic
Compte-Rendu
Premier League
Wolverhampton 2-0
Arnautovic, Obiang
:x:
Premier League
Newcastle 3-0
Ogbonna, Carroll, Diangana
:x:
Premier League
Brighton 2-0
Coventry, Suarez csc
:x:
Premier League
Manchester Utd 0-0
/
Compte-Rendu
Premier League
Fulham 4-1
Obiang, Arnautovic, Coventry, Carroll
:x:

Bilan : 29 V - 14 N - 4 D (76 BP - 27 BC)
Classement : Journée 38
Récompenses : Buteurs | Meilleur Joueur | Footballeur de l’Année | Meilleur Espoir | Meilleur Coach
Onze Type : Barclays Premier League
Meilleur Buteur : Marko Arnautovic (15 buts)
Meilleur Passeur & Note Moyenne : Aaron Cresswell

#20

Incroyable cette première saison, GG.

Diop a l’air excellent sur FM19.