:eng: The Irons | Bienvenido El Ingeniero.

fm19
partie

#1

Sommaire :

Informations diverses sur la partie. | . Préface.
David Moyes non prolongé par West Ham United. | .Chapitre 1.
Your new West Ham United manager… #WelcomePellegrini #ElIngeniero | .Chapitre 2.
Les premiers automatismes se dessinent doucement. | .Chapitre 3.
Conférence de Presse - Ouverture de la Saison. | .Chapitre 4.
West Ham commence sa saison par un nul. | .Chapitre 5.
Chelsea se casse les dents au London Stadium | .Chapitre 6.
Le premier coup tactique de Pellegrini chez les Reds ! | .Chapitre 7.

#2

WHU

735
Version : Football Manager 2019
Patch : 19.0.3
Championnats : Australie, Chine, USA, Mexique, Brésil, Argentine, Europe
Base de Données : Étendue

Propriétaire : David Sullivan
Président : David Gold
Vice-Présidente : Karren Brady
Ambassadeur : Tony Carr
Directeur Sportif : Mario Husillos

westham_
Entraineur : Manuel Pellegrini
Adjoint : Rubén Cousillas
Entraineur des Gardiens : Xavi Valero
Préparateur : Enzo Maresca
Préparateurs Physiques : Jose Cabello, Felix Cao & Joshua Ewens
Responsable de la Formation : Terry Westley

Responsable des Kinés : Richard Collinge
Kinés : Dominic Rogan & Eamon Swift
Recruteurs : Emerson Thomé, T. Hengen, G. Cowie & M. Husillos Jr.


#3

Moyes

735
David Moyes non prolongé par West Ham United.
www.whufc.com > Club News > West Ham United Statement
Mission accomplie mais pas de récompense supplémentaire pour David Moyes. L’entraîneur a quitté West Ham après un peu plus de six mois en poste, a annoncé mercredi le club londonien de Premier League. “West Ham United peut confirmer que David Moyes a quitté le club à la fin de son contrat de courte durée. David était arrivé au London Stadium en novembre avec pour seul objectif d’assurer le maintien en Premier League des Hammers”, a écrit le club de l’est de Londres dans un communiqué.
“Lorsque David et son équipe sont arrivés, les deux parties souhaitaient que l’accent soit mis uniquement sur les six mois jusqu’à la fin de la saison, moment où une décision serait prise quant à l’avenir. Après avoir fait le point sur la situation maintenant que la campagne est terminée, nous estimons qu’il est préférable d’aller dans une autre direction”, a déclaré le coprésident du club David Sullivan, qui a aussi remercié Moyes pour avoir assuré le maintien du club qui a fini 13e du Championnat anglais. Ce dernier a également confirmé que Alan Irvine, Stuart Pearce et Billy McKinlay, les adjoints, partent également avec effet immédiat.

#4

Pellegrini

735
Your new West Ham United manager…
www.whufc.com > Club News > #WelcomePellegrini #ElIngeniero
Manuel Pellegrini est le nouvel entraîneur de West Ham. Le club l’a annoncé ce mardi sur son site internet. Comme pressenti depuis son départ du Hebei Fortune, l’ancien coach de Villarreal, du Real Madrid et de Malaga retrouve l’Angleterre, qu’il a déjà connu en tant que coach de Manchester City. Pellegrini, qui a signé un contrat de trois ans, remplace David Moyes à la tête des Hammers.
Celui qu’on surnomme El Ingeniero tentera de faire remonter West Ham, 13e du dernier exercice, dans le haut de tableau : « Manuel est le premier manager de West Ham United à avoir obtenu un titre de Premier League sur son CV , lance le co-président des Hammers David Sullivan. Nous pensons que son parcours, sa qualité et son expérience éprouvée dans la progression rapide des équipes lui permettront de réussir. »

#5

735
Les premiers automatismes se dessinent doucement.
www.whufc.com > Fixtures > First Team > Results
La volonté du nouveau boss des Hammers, c’était de trouver des automatismes, de la cohésion et de l’esprit d’équipe dans une période ou West Ham reprend avec de nombreuses recrues. Sur toutes les lignes, un nouvel homme est présent et sans faire dans la phrase bateau, ça réclamera du temps de trouver une unité solidaire et soudée. Sous les ordres de Pellegrini, le club se heurte à une philosophie totalement à l’opposé de ce que le club a connu depuis une bonne dizaine d’années minimum, avec un jeu partant de la défense, fait de passes courses, patient, à la recherche de l’ouverture décisive et avec un gros pressing pour étouffer les adversaires dés la perte du ballon. Terminé donc le kick-and-rush britannique fait de passes directes et de tampons qu’à connu West Ham, notamment sous les ordres de Sam Allardyce.
Dans cette optique, nous pouvons être assez confiant dans la capacité de l’équipe à répondre aux prochaines échéances qui s’offriront à elle, la reprise de la Premier League étant programmée avec des déplacements à Southampton, Liverpool et les réceptions de Chelsea et Leicester. Du côté des individualités, nous pouvons observer une bonne entente dans la charnière Balbuena - Diop, une excellente préparation de Cresswell sur le flanc gauche de la défense, une polyvalence intéressante de Marko Arnautovic et une jeunesse émergente (Declan Rice, Grady Diangana, Conor Coventry). Les motifs d’espoirs sont la, les insatisfactions aussi et El Ingeniero attend plus de certains joueurs déjà, et se projette déjà pleinement sur la première sortie de son équipe en championnat, un rendez-vous qui offrira un vrai élément de réponse.

Calendrier

:soccer: Marko Arnautovic (3 buts) - Lucas Perez (2 buts)
:label: Aaron Cresswell (4 passes) - Ryan Frederiks (2 passes)


#6

735
Conférence de Presse - Ouverture de la Saison.
www.whufc.com > Club News > Press Conference
Bonjour Manuel, vous avez eu plus d’un mois pour préparer votre équipe à cette première échéance. Pensez-vous que vos joueurs sont prêts à répondre à ce premier défi ?
On est jamais véritablement prêt. Nous avons eu une préparation correcte sans être exceptionnelle, avec des points positifs et des aspects à améliorer. Dans l’ensemble, nous sommes dans une logique de progression et nous nous trouvons actuellement au stade ou nous devons l’être actuellement.
Débuter une nouvelle campagne de Premier League sur la pelouse du St-Mary’s Stadium, ce n’est pas simple à aborder non ? Ce n’est pas l’assurance de commencer à domicile et c’est le réconfort de ne pas commencer chez un favori non plus.
Je n’accorde pas d’importance à ces données. Vous savez, dans une semaine, nous serons à domicile contre Chelsea, un favori du championnat et dans deux semaines, nous serons à Liverpool, un autre favori donc je pense en tout état de cause, que le confort, quoi qu’il arrive, n’existe pas. Il faut se projeter sur le match de ce lundi, contre un bon adversaire qui va nous poser beaucoup de soucis. Ils ont une ligne offensive puissante et rapide et des milieux qui peuvent déstabiliser un bloc sur une passe, il nous faudra donc être attentif et combattif si on souhaite ramener quelque chose de ce déplacement.
Nous n’avons pas manqué de noter que vous avez accordé beaucoup d’importance au recrutement de personnes pouvant analyser vos adversaires, leurs matchs, leurs forces et faiblesses et ainsi avoir un maximum d’informations à votre portée. Vous savez sans doute ou faire flancher votre adversaire ?
Même si je savais ou se situe les faiblesses de notre adversaire, vous seriez la dernière personne à qui je les divulguerai (rires). Mais oui, c’est un facteur important dans le football moderne d’avoir un maximum d’informations sur nos adversaires, de savoir quelles sont les forces de frappes, les faiblesses potentielles ou la dangerosité sur coups de pieds arrêtés. Il va de soit que ça ne transforme pas chaque rencontre en victoire assurée mais ça contribue à nous y aider, ce sont moi et les joueurs ensuite qui devon assurer.
Manuel, juste un petit point médical avant ce premier rendez-vous ? Vous avez trois blessés et il y a eu quelques pépins durant la préparation pour certains. Qu’en est-il clairement ?
Nous avons des absents avec Winston Ried, Manu Lanzini et Andy Carroll qui sont, comme vous le savez, des blessés longues durées. Ensuite, il y a eu des petits soucis musculaires pour Jack Wilshere, Issa Diop ou Pedro Obiang durant les amicaux et nous ne prendrons aucun risque avec tous. Dans une mesure de sécurité, nous allons débuter vraisemblablement sans ses six au coup d’envoi.
Une dernière question ? Oui ? Au niveau de la situation de Declan Rice, il est en fin de contrat l’été prochain et les intérêts pour lui sont nombreux déjà. Avez-vous discuté de ça avec lui ou son agent ? Êtes-vous confiant de le prolonger assez rapidement pour éviter un hiver houleux ?
Nous avons débuté des premiers pourparlers avec lui et son agent, nous n’en sommes qu’au début bien sur mais il est important de noter et de constater que Declan est important pour le présent et l’avenir du club. Il a effectué une préparation solide, s’entraine de manière professionnelle et de son propre aveu, il souhaite pour le moment s’investir sur la durée avec le club. Les intérêts sont fréquents en football et il est tout à fait normal qu’un joueur comme Declan suscite des convoitises anglaises ou françaises. Pardon ? Oui, il y a des intérêts de Chelsea, Manchester City et du Paris Saint-Germain, mais nous ne nous inquiétons pas pour le moment, nous sommes confiant dans notre capacité de le prolonger.
Sur un tout autre sujet, je souhaite pleinement bonne chance à Massimiliano Allegri qui vient d’être nommé entraîneur du Real Madrid, c’est un club dans lequel j’ai travaillé, où la pression est intense et j’espère qu’il saura répondre aux attentes des supporters, tout comme Antonio Conte, qui revient dans son club de toujours, la Juventus Turin. Ce sont deux coachs respectables et c’est important pour le football qu’ils perdurent ou reviennent sur le devant de la scène. Merci à tous.

#7

735
West Ham commence sa saison par un nul.
www.whufc.com > Fixtures & Results > Saints vs West Ham
Deux équipes de niveau équivalente, mais un spectacle assuré au St-Mary’s Stadium. Rapidement, sur une récupération dans sa propre moitié de terrain, West Ham lance une offensive et Jack Wilshere hérite du ballon au niveau du rond central. Avançant balle aux pieds, il effectue une ouverture lumineuse à destination de Marko Arnautovic qui, grâce à sa vitesse et sa technique, se débarrasse de son vis-à-vis avant de croiser sa frappe et de trouver le petit filet opposé pour ouvrir le score (0-1). Un bonheur de courte durée pour les Hammers puisque cinq minutes plus tard, sur un coup-franc bien frappé par Steven Davis, c’est le danois Jannik Vestergaard qui, étrangement seul, a catapulté le ballon au fond des filets, une erreur de marquage qui coûte cher pour les hommes de Pellegrini (1-1). Le reste du match, bien qu’agréable, n’aura accouché d’aucun but supplémentaire, et ce n’est pas la transversale trouvée par Declan Rice sur corner ou le lob sublime de Nathan Redmond sur une contre-attaque qui changeront la donne de ce match. Match nul donc, un résultat logique grâce à deux équipes joueuses.
11 Barclays Premier League :
713 Southampton FC 1-1 West Ham Utd 735
:soccer: : Jannik Vestergaard (17’) - Marko Arnautovic (12’)

Manuel Pellegrini (Interrogé par Sky Sports) :
Il y a beaucoup de choses positives à retenir de ce match. Pour une première, c’est plutôt encourageant, nous avons eu une bonne possession de balle, des occasions franches, un but mais aussi un manque de réalisme parfois, le tableau ne pouvait pas être parfait du premier coup ! Je déplore le manque de concentration de mes joueurs après notre ouverture du score, d’autant plus sur un coup de pied arrêté qui est d’habitude une force et qui s’est présentée comme une faiblesse aujourd’hui. D’un point de vue général, le résultat nul est logique car notre adversaire a su se procurer quelques occasions aussi. Il nous reste du travail et il nous faudra être plus concentré pour la réception de Chelsea, ce sont souvent des matchs houleux, avec beaucoup de tension et il faudra faire abstraction de tout ça pour jouer notre jeu et tenter de ramener un résultat positif, ne serait-ce que pour les supporters qui attendent que ça.

Bilan : 0 V - 1 N - 0 D (1 BP - 1 BC)
Résultats : 10 Août 2018 - 11 Août 2018 - 12 Août 2018
Classement : Journée 1

#8

En%20Tete

735
Chelsea se casse les dents au London Stadium
www.whufc.com > Fixtures & Results > West Ham vs Blues
Malgré le score nul et vierge, ce fut un match agréable auquel nous avons assisté aujourd’hui, pour ce premier derby londonien de la saison. Emmené par un grand Eden Hazard, innarêtable sur son côté gauche et qui a donné des sueurs froides à Pablo Zabaleta, il n’a pas était suivi par le reste de son équipe, incapable de transformer un des nombreux caviars qu’il a distribué. Ni le poteau de Morata ou les ratés de Willian n’y changeront quelque chose. En face, il y avait du répondant aussi avec Felipe Anderson, qui a donné des frissons aux Blues avec deux coups-francs magistraux et il y a surtout eu beaucoup d’envie, de combat dans la conquête du ballon mais beaucoup de maladresse là-aussi pour transformer un des ballons en but. Il est à noter les blessures de Yarmolenko (genou) et Rice (cheville), qui seront absents une semaine et un mois respectivement.
11 Barclays Premier League :
735 West Ham Utd 0-0 Chelsea FC 630
:soccer: : -

Manuel Pellegrini (Interrogé par Sky Sports) :
La prestation collective est intéressante, nous étions un bloc solide, difficile à bouger. Nous avons commis tout de même trois ou quatre erreurs préjudiciables à ce niveau, on doit garder notre concentration du début à la fin du match, sinon on ira au devant de grandes difficultés. J’ai noté aussi une certaine naïveté sur coup de pied arrêté encore une fois, c’est quelque chose qu’on doit travailler. Ramener un point contre Chelsea, ça reste une chose encourageante en soit, mais la prestation d’ensemble ne me satisfait pas encore, il nous manque de la justesse, de la finesse et de la technique dans la transmission du ballon, dans la circulation et dans la transmission en général, ça prendra du temps et il sera difficile de juger ça sur le prochain match, on s’attend à énormément souffrir sur la pelouse de Liverpool.

Bilan : 0 V - 2 N - 0 D (1 BP - 1 BC)
Résultats : 18 Août 2018 - 19 Août 2018 - 20 Août 2018
Classement : Journée 2

#9

Liverpool

735
Le premier coup tactique de Pellegrini chez les Reds !
www.whufc.com > Fixtures & Results > Reds vs West Ham
Très vite, les hommes de Jürgen Klopp ont su imposer un rythme intense à la rencontre, multipliant les actions dangereuses, sur les côtés notamment grâce au duo infernal Mané - Salah. Sur une incursion du sénégalais, trop rapide pour Zabaleta, il est rentré plein centre avant d’effectuer une transversale vers Salah qui, démarqué au second poteau, a effacé Cresswell d’un crochet avant de s’y reprendre à deux fois pour battre Fabianski à son premier poteau et libérer Anfield à la demi-heure (1-0). A la reprise, c’est un West Ham métamorphosé qui se présente, ligne défensive haute, passes courtes depuis l’arrière, pressing intense qui a étouffé les joueurs de Liverpool et à l’heure de jeu, logiquement, suite à un excellent décalage de Obiang, c’est Yarmolenko qui a crucifié le portier adverse d’une frappe du droit qui rentre avec l’aide du poteau (1-1). Souffrant du pressing des Hammers, les locaux ont perdirent un ballon dangereux dans leur moitié de terrain et Diangana, entré pour la première fois cette saison, décala sur la gauche Cresswell qui, avec son centre, obligea Matip à dégager en catastrophe. A l’entrée de la surface, ayant bien suivi, Carlos Sanchez effectua une demi-volée splendide qui trouva la lucarne opposée de Alisson Becker, à la 94è (1-2).
11 Barclays Premier League :
676 Liverpool FC 1-2 West Ham Utd 735
:soccer: : Mo Salah (29’) - Andryi Yarmolenko (62’), Carlos Sanchez (94’)

Manuel Pellegrini (Interrogé par Sky Sports) :
J’assume l’entière responsabilité de notre première période complètement ratée, nous avions un bloc beaucoup trop bas et espacé pour contenir les nombreux assauts de Liverpool. A la pause, j’ai demandé à mes joueurs d’évoluer plus haut, de construire patiemment et surtout d’exercer un pressing important pour gêner la relance et la construction afin de se donner un maximum de chance de récupérer la balle haut sur le terrain. Il nous fallait plus de puissance au milieu et la rentrée de Pedro est très satisfaisante. C’était important de rectifier le tir et nous avons montré un tout autre visage en seconde période, un visage conquérant, agressif et offensif, c’est sans doute ça qui a perturbé nos adversaires, nous avons coulé sur les quarante-cinq premières minutes mais sur les quarante-cinq dernières, nous avons montré à quel point nous étions à prendre au sérieux. Tout le mérite revient aux joueurs.

Bilan : 1 V - 2 N - 0 D (3 BP - 2 BC)
Résultats : 24 Août 2018 - 25 Août 2018 - 26 Août 2018
Classement : Journée 3

Suivre @iunctisFR sur Twitter - Mon Discourse - Programme Partenaire amazon.fr : Amazon Prime - Amazon Prime Video - Amazon Audible