🚴 Tour de France 2018


#41

On se situe dans un contexte d’une Landis avec Dumoulin esseulé, Pinot malade, Pozzovivo cramé et Yates qui perd pied totalement en semaine trois.

Ici, on sera dans un contexte avec Landa, Quintana, Valverde, Bardet, Nibali, Fuglsang, Porte, Uran, Martin…


#42

C’est pas tout à fait vrai.

Le jour où il a fait son numéro, Dumoulin n’était pas Esseulé, Thibault n’était pas malade.

Il a fait un baroud d’honneur avec quatre hommes à sa poursuite en prenant du temps tout le long.


#43

Et je rajouterais : on en a rien à caguer de la presse étrangère ou que sais je :papy: Qu’ils pensent qu’on est méchants m’en touche une sans faire bouger celle d’un forumeur d’ici. Moi ce que je vois c’est qu’on est à peu près les seuls à dire merde au dopage :hautain: Le Tour est la plus belle course cycliste du monde, plus aucun tricheur ne doit venir la souiller en venant lever les bras sous l’arc de Triomphe :arlette:

Et puis merde, bardet, il le gagne quand avec ces cons :boudeur:


#44

D’ailleurs, si un jour Bardet est contrôlé positif, je crois plus jamais en rien :boudeur: :boudeur: :boudeur: :boudeur:


#45

Fais gaffe t’as déjà dit ça pour Martin Fourcade.

A force d’en ajouter à ta liste, un jour, tu vas finir par regarder des Chiffres et des Lettres à la télé.


#46

J’espère que Laurent Romejko se dope pas :choke:


#47

M’en souvenais même plus :hoho: Mais oui, lui, avec sa lutte contre les russes et tout, ça serait même plus une chute, ça serait direct le trou noir :dsk:


#48

Il y a donc des gens qui croient encore à un sport professionnel de très haut niveau propre en 2018 ? :juppe1:
Depuis les années 80 il y a un scandale de dopage tous les 5 ans en moyenne pourtant :zed:
Sans oublier les révélations régulières qui passent crème comme papa dans papa, genre Agassi par exemple, ou Riis, ou Eydelie, sans parler des énormes gaffes à la Johnny sur Zazie en Suisse, etc.

Je m’en carre perso, je profite simplement du spectacle :popcorn:


#49

C’est une nouveauté celui là ?

:rami:


#50

#51

Petit zoom sur l’étape ou il y a ce fameux plateau des Glières :

:clarkson:


#52

Il s’agira de la première fois que le Tour de France tracera sa route sur cette longue montée de 6 km de chemins de terre.

EDIT : Oui, ils vont bien faire une portion de grail. :ztfamaz:


#53

Découvrez le Tweet de @yannecy74 :

Découvrez le Tweet de @EricRol65 :

Mais que 2 bornes au sommet à priori


#54

#55

:calm:


#56

La réaction de Bardet, lue je ne sais plus où, est sans doute la plus belle : « Je préfère gagner le Tour en battant Froome que triompher sans lui ».


#57

Je suis assez d’accord. Faut pas vivre dans son monde de bisounours et croire que seule la méchante sky se dope. Surtout si c’est pour supporter AG2R et les faire passer pour une équipe de blanches colombes :obama:

Froome arrivera pas à 100% sur le tour comme par le passé, il était largement prenable sur le giro, il sera pas ultra favoris comme d’habitude. Sur le papier ça promet un tour ouvert c’est tant mieux pour les spectateurs.


#58

Je l’avais supprimé car je voulais pas lancer le débat mais je vais le remettre :

C’est uniquement parce que des gens veulent encore croire à un sport propre que les performances sportives ont encore un sens :tommy:

Je pense que personne ici n’est naïf au point de penser que le dopage s’arrête dans la soute du bus de la Sky, cependant, je suis assez surpris de l’acceptation du dopage et de la résignation dans la lutte contre ce dernier.

Le sport professionnel est la vitrine du sport mondial. On ne peut pas véhiculer les idées du sport à travers des tricheurs qui mettent leur santé en péril, qui bafouent l’éthique et la morale.

Tolérer le dopage c’est tolérer l’injustice. C’est accepter que l’on puisse tricher. Tout ça pour de l’argent et un peu de gloire mais au prix souvent de risques sur la santé énormes.

Aujourd’hui, il y a (parmi d’autres) des enjeux énormes en termes de santé chez les jeunes licenciés partout dans le monde. La fédé de Hand a par exemple fait des affiches pour inciter les jeunes joueurs à pas se shooter. Des gamins qui probablement deviendront addict à des substances de merde et dont la carrière ne dépassera pas leur département. C’est totalement délirant.

Et puis, la performance. Quel sens donner au dépassement de soi ? Le sport, c’est la souffrance. Les victoires sont belles car elles sont difficiles à obtenir, à gagner, c’est énormément de sacrifices. A quoi bon gagner quand on parvient à ne pas aller chercher au fond de soi ce qui fait le sel du succès. Et pire, à quoi bon espérer gagner lorsqu’on sait qu’un tricheur viendra nous voler cette joie ?

Bref, en conclusion, non, je ne suis pas naïf. Et si, je dénoncerai le dopage aussi longtemps qu’il existera (c’est à dire tout le temps). Le sport véhiculent des valeurs autrement plus nobles que celles dont on se satisfait actuellement.

edit : je parle pour moi non pas que je me sente particulièrement visé, mais pour ne pas exprimer un point de vue qui semblerait refléter une opinion générale. Bref, je suis pas le porte drapeau de la lutte anti-dopage :no:

Et pour que ce soit clair, à moins que l’autre enculé nous fasse vriller, j’en parlerai pas durant le Tour, comme ça, pas de souci :v:


#59

Tu as tout dis ! Merci !


#60

Putain, tu va me faire chialer :emo:


Suivre @iunctisFR sur Twitter - Mon Discourse - Programme Partenaire amazon.fr : Amazon Prime - Amazon Prime Video - Amazon Audible