Umbrella Academy

fantastique
action
#1

:open_umbrella: THE UMBRELLA ACADEMY :open_umbrella:


Genre : Action - Science-fiction - Fantastique
Diffuseur : Netflix
Date de sortie : 2019

Basée sur le comic book de Gerard Way et Gabriel Bá et adaptée par Steve Blackman
Avec Tom Hopper (#1 - Luther), David Castañeda (#2 - Diego), Emmy Raver-Lampman (#3 - Allison), Robert Sheehan (#4 - Klaus), Aidan Gallagher (#5 - Five), Justin H. Min (#6 - Ben), Ellen Page (#7 - Vanya), Colm Feore (Sir Reginald Hargreeves), Jordan Claire Robbins (Grace Hargreeves), Adam Godley (Pogo), Mary J. Blige (Cha-Cha)


En 1989, 43 femmes tombent mystérieusement enceinte et accouchent le même jour. Un milliardaire, Sir Reginald Hargreeves, adopte sept de ces enfants qui ont un pouvoir unique et les entraîne dans l’Umbrella Academy, une école pour super-héros.

Les années ont passées et ses membres désormais trentenaires vivent chacun leur vie. Ils se retrouvent brièvement, le temps des funérailles de leur père adoptif.

Recapitulatif des séries
#2
Umbrella Academy 1.01 - We Only See Each Other at Weddings and Funerals (7/10)

« Sorry, I’m just gonna go murder Mom. Be right back. »

Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre, n’ayant rien lu sur la série. Le concept nous est présenté très simplement, les personnages ont des traits un peu forcés pour l’instant mais rien de choquant, on les discerne très rapidement ainsi. L’idée de la famille (adoptive) de super-héros qui sont très distants depuis des années peut être intéressant.

Le mystère sur la mort du père se fait un peu timide mais la dernière scène de Five donne le ton.

Côté technique, visuellement c’est très soigné, on va juger le cast quand les personnages seront affinés, Robert Sheehan que j’aime beaucoup surjoue un peu mais c’est le rôle qui le veut, semble-t-il.

Le rythme n’est pas fou fou, mais on ne s’ennuie pas pour autant.


Umbrella Academy 1.02 - Run Boy Run (6/10)

La grande majorité des scènes montrant Five sont bonnes, on y installe un mystère qui me plait bien et l’arrivée du duo de villains permet d’offrir quelques bons passages. Les musiques sont d’ailleurs excellentes.

Le reste est un peu plus inégal, la fracture de la famille est assez bien cerné à présent.

#3

Sans vouloir être spoilé et donc lire tes reviews, c’est bien ou pas ?

#4

Je pense que les notes aident assez bien.

Perso je vais commencer ce week-end.

#5

C’est pas un rythme de malade, mais il y a de bonnes scène, en attendant que l’intrigue décolle

#6
Umbrella Academy 1.03 - Extra Ordinary (6/10)

Le dernier quart d’heure est excellent. Les musiques, la mise en scène, ça s’exécute parfaitement.

Mais c’est sur le reste que j’ai du mal, les scènes calmes, le drame familial, je n’accroche pas trop, je décroche même sur quelques scènes.

Avec Klaus capturé, on peut penser que les mondes de chacun vont mieux s’emmêler et que les épisodes trouveront plus vite leur rythme.


Umbrella Academy 1.04 - Man on the Moon (7/10)

L’épisode forme un tout plus cohérent, plus consistant. Chaque petite intrigue construit quelque chose de plus visible et le fil rouge sur Klaus est intéressant. On en découvre plus sur son trauma et les raisons qui le poussent à se droguer, l’utilisation de son pouvoir est maline aussi.

La fin est assez tragique avec la mort de Patch.

#7

J’ai commencé à regarder, je dois être à l’épisode 7. C’est pas mal, les flashback replacent le contexte plutôt pas mal, y’a toujours des scènes décalées qui viennent un peu couper le rythme, mais qui sont souvent bienvenues.

Bref c’est pas trop mal pour l’instant.

#8
Umbrella Academy 1.05 - Number Five (7/10)

Quelque chose m’empêche d’apprécier pleinement la série, je pense que ça manque de liant entre les scènes ou dans l’intrigue. L’épisode est riche pourtant, avec des frères qui s’allient, Klaus qui revient d’une année traumatisante dans le passé, Five qui tente de trouver une faille pour stopper l’apocalypse, Vanya qui s’épanouit sans son traitement. Pogo a son petit mystère, mais certaines scènes sont peut-être trop longues et je ne suis pas totalement captivé.

Petite théorie : J’ai l’impression que Vanya a le pouvoir le plus puissant et que les médicaments avaient pour but de la canaliser. Leonard a peut-être un rôle mineur, c’est juste un stalker, ou alors sa mission est de déclencher l’apocalypse en isolant et en sortant Vanya des médocs.


Umbrella Academy 1.06 - The Day That Wasn't (7/10)

Il y a quelques très belles scènes, la danse et le retour en arrière particulièrement. Ce qui a été mis en place dans cette journée était intéressant.

Les flashbacks de Klaus, sa sobriété sont pas mal aussi. Leonard maintient notre pleine curiosité. Sans être pleinement captivé, c’est peut-être l’épisode le plus solide depuis le début.


Umbrella Academy 1.07 - The Day That Was (8/10)

Quelques révélations (dont le suicide du père pour réunir sa famille), un ton plus sombre qui dénote un peu du précédent.

Cette même journée sur deux épisodes a proposé deux choses complètement différentes, et chacune à sa façon m’a plu.

J’ai l’impression que la série trouve son rythme, parvient à plus nous toucher avec ses personnages et les changements qui arrivent sont prometteurs.

#9

Bon ben ça fait deux séries de suite (sur des superhéros) dont la fin est un cliffhanger. J’en ai un peu ma claque, pour être honnête. Je sais bien que ça peut s’arrêter là, mais on sent que ça appelle une nouvelle saison (non confirmée pour l’instant). Bref, déçu de la fin.

Après j’ai bien aimé la série en général.

#10
Umbrella Academy 1.08 - I Heard a Rumor (7/10)

L’épisode explique correctement ce qui pousse Vanya à explorer son pouvoir et à choisir son allégeance à Leonard, le père continue d’être dépeint comme un sacré connard.

Les hommes sont également en retrait, ce qui ne fait pas de mal, ça met en avant Allison et Vanya.

Mais hormis le choc à la fin de l’épisode avec Vanya qui tue Allison (à moins qu’ils puissent la sauver ?), je trouve que ça manquait un poil de rythme pour apprécier pleinement le développement.


Umbrella Academy 1.09 - Changes (7/10)

Il y a des révélations qui ne surprennent pas vraiment, mais des éléments comme la mort de Leonard précipitée ou le duo Chacha/Hazel qui s’entretue prennent des contre-pieds plus efficace.

Le contre-coup de la dispute Allison/Vanya ne me semble pas parfaitement exploité, il y a des passages qui manquent un peu d’émotion (et pour une fois, je trouve Ellen Page légèrement décevante) ou de tension. C’est un peu à l’image de la série, c’est beau, c’est pas si con, mais il manque un truc pour que l’alchimie prenne vraiment.


Umbrella Academy 1.10 - The White Violin (8/10)

L’épisode a quelques faiblesses, certaines scènes sont expédiées comme la mort de Pogo, la mère ou encore Diego qui affronte Cha-cha, j’aurais également aimé que la scène d’action au bowling soit un peu plus longue. Malgré cela, c’est la première fois que l’émotion a fonctionné, que l’enjeu se faisait ressentir aussi.

Même si on devine assez vite que c’est Vanya qui déclenche l’apocalypse, ça ne prive pas du plaisir des scènes.

Même Klaus et son professionnalisme en tant que guet m’a bien fait marrer. On ferme un gros chapitre, en laissant une grosse porte ouverte. Curieux de voir le chemin pris par la suite.

 - I think I have a way outta here. But you gotta trust me on this.
 - Yeah, I don’t think so.
 - No.

#11

J’ai vu les 6 premiers épisodes, et donc les 6 premiers retours de @Steven

Texte visible

Je te rejoins assez, c’est bon mais ça s’envole pas complètement, il y a un peu cette impression permanente de rester sur notre faim. Et c’est sans doute exacerbé par le fait que ce 6ème épisode, qui était sans doute le meilleur, ne s’est finalement pas passé :hoho:

On devine que Vanya va être au coeur des événements amenant l’apocalypse, reste à voir comment ça va être amené.

Ah et la scène de la danse était vraiment très belle pour le coup! Ce qui me fait penser que globalement je trouve les musiques excellentes depuis le début!

#12

Je viens de finir la 1ère saison !

Bien cool cette série, je rejoins pas mal @Steven dans ses retours d’épisodes. Vite que la suite arrive ça s’annonce prometteur quand même dans l’ensemble.

Par contre aussi déçu du jeu d’Ellen Page, je la trouve décevante dans son rôle, moi qui avait adoré Beyond et était content de la voir en actrice. Par contre Robert Sheehan se régale clairement !

1 Like
#13

Cette série est un bijou, j’ai ADORÉ.

Pourtant elle n’est pas exempt de défaut. Le casting par exemple, j’ai eu beaucoup de mal au début à part Chacha et Hazel qui sont géniaux, on dirait 2 personnages de Tarantino.

Je rejoins Stevy sur Ellen Page, son rôle lui va bien mais je l’ai trouvé énervante.

Sinon, la réalisation est vraiment au dessus du lot, que ce soit la photographie ou la bande son.
Cette série met une claque considérable à toutes les séries Marvel (si on peut comparer).
Le côté second degré qui accompagne la série est super bien géré, on ne tombe jamais dans le “trop” ou dans la facilité. Même le personnage de Klaus, qui laisse dubitatif aux premiers épisodes, s’en sort très bien.

Dans l’écriture, petit bémol on sent qu’ils ont été sur la retenu. J’espère qu’au vu du succès de la série, ils se lâcheront sur les prochaines saison.
Un peu comme Santa Clarita Diet qui s’est métamorphosé entre la S01 et la S02.

Bref, je la conseille à tous les frustrés des Marvel ou ceux qui veulent suivre une aventure de “super héros” totalement innovante.

3 Likes
#14

Dans le cast j’ai trouvé qu’il y avait du très bon et du beaucoup moins. Klaus j’ai adoré, mais bon je kiffe l’acteur depuis Misfits, j’ai trouvé le gamin (5) excellent aussi, alors que Luther et Allison… mouais. Autant j’ai trouvé la scène de la danse sublime, autant je les trouve pas toujours crédibles.

Mais perso j’ai bien aimé, et comme toi j’ai trouvé la photographie et la bande son vraiment au top!

1 Like
#15

Exactement le même avis que toi sur les acteurs.

Numéro 5 dans son rôle est parfait.
Luther et Allison par contre :face_with_hand_over_mouth:

1 Like
#16

Pas une grosse surprise, la série reviendra pour une seconde saison

3 Likes