🏉 World Cup 2015

Informations

--- - **Organisateur(s) :** WR - **Édition :** 8e - **Lieu :** Angleterre et Pays de Galles - **Date :** du 18 septembre 2015 au 31 octobre 2015 - **Participants :** 20

Villes et stades retenus

--- ![Flowers](https://i.imgur.com/Q6pZ8cK.png) **Angleterre**
- **Londres** - Twickenham *(82 000 places)* - **Londres** - Wembley *(90 000 places)* - **Londres** - Stade olympique *(80 000 places)* - **Newcastle upon Tyne** - St James' Park *(52 387 places)* - **Leeds** - Elland Road *(39 460 places)* - **Manchester** - City of Manchester Stadium *(47 726 places)* - **Leicester** - King Power Stadium *(32 262 places)* - **Birmingham** - Villa Park *(42788 places)* - **Gloucester** - Kingsholm Stadium *(16 500 places)* - **Milton Keynes** - Stadium MK *(32 000 places)* - **Brighton** - Falmer Stadium *(30 750 places)* - **Exeter** - Sandy Park *(12 300 places)*
**Pays de Galle**
- **Cardiff** - Millennuim *(74 500 places)*

Qualifications

--- L'Angleterre est qualifiée en qualité de pays organisateur. Toutes les équipes s'étant classées parmi les trois premiÚres places de leur groupe lors de la Coupe du monde 2011 sont directement qualifiées.

[floatr]Autres qualifiés

  • Afrique : Namibie
  • AmĂ©rique : Canada - États-Unis
  • Asie : Japon
  • Europe : GĂ©orgie - Roumanie
  • OcĂ©anie : Fidji
  • RepĂȘchage : Uruguay[/floatr][floatl]QualifiĂ©s d’office :
  • Angleterre, pays organisateur en 2015
  • Nouvelle-ZĂ©lande, vainqueur en 2011
  • France, finaliste en 2011
  • Australie, troisiĂšme en 2011
  • Galles, quatriĂšme en 2011
  • Argentine, quart de finaliste en 2011[/floatl]

    - Afrique du Sud, quart de finale 2011
  • Irlande, quart de finaliste 2011
  • Tonga, 3e de sa poule 2011
  • Écosse, 3e de sa poule 2011
  • Italie, 3e de sa poule 2011
  • Samoa, 3e de sa poule 2011

Pays qualifiĂ© - Pays ayant participĂ© aux qualifications - Pays non membre de l’IRB


Les groupes du mondial

---

Groupe A

Les matchs du groupe A :

  • 18.09.15 - 21h00 ‱ vs ‱ Angleterre - Fidji :

  • 20.09.15 - 15h30 ‱ vs ‱ Galles - Uruguay :

  • 23.09.15 - 17h45 ‱ vs ‱ Australie - Fidji :

  • 26.09.15 - 21h00 ‱ vs ‱ Angleterre - Galles :

  • 27.09.15 - 13h00 ‱ vs ‱ Australie - Uruguay :

  • 01.10.15 - 17h45 ‱ vs ‱ Galles - Fidji :

  • 03.10.15 - 21h00 ‱ vs ‱ Angleterre - Australie :

  • 06.10.15 - 21h00 ‱ vs ‱ Uruguay - Fidji :

  • 10.10.15 - 17h45 ‱ vs ‱ Australie - Galles :

  • 10.10.15 - 21h00 ‱ vs ‱ Angleterre - Uruguay :


Groupe B

Les matchs du groupe B

  • 19.09.15 - 17h45 ‱ vs ‱ Afrique du Sud - Japon :

  • 20.09.15 - 13h00 ‱ vs ‱ Samoa - États-Unis :

  • 23.09.15 - 15h30 ‱ vs ‱ Écosse - Japon :

  • 26.09.15 - 17h45 ‱ vs ‱ Afrique du Sud - Samoa :

  • 27.09.15 - 15h30 ‱ vs ‱ Écosse - États-Unis :

  • 03.10.15 - 15h30 ‱ vs ‱ Samoa - Japon :

  • 03.10.15 - 17h45 ‱ vs ‱ Afrique du Sud - Écosse :

  • 07.10.15 - 17h45 ‱ vs ‱ Afrique du Sud - États-Unis :

  • 10.10.15 - 15h30 ‱ vs ‱ Samoa - Écosse :

  • 11.10.15 - 21h00 ‱ vs ‱ États-Unis - Japon :


Groupe C

Les matchs du groupe C

  • 19.09.15 - 13h00 ‱ vs ‱ Tonga - GĂ©orgie :

  • 20.09.15 - 17h45 ‱ vs ‱ Nouvelle-ZĂ©lande - Argentine :

  • 24.09.15 - 21h00 ‱ vs ‱ Nouvelle-ZĂ©lande - Namibie :

  • 25.09.15 - 17h45 ‱ vs ‱ Argentine - GĂ©orgie :

  • 29.09.15 - 17h45 ‱ vs ‱ Tonga - Namibie :

  • 02.10.15 - 21h00 ‱ vs ‱ Nouvelle-ZĂ©lande - GĂ©orgie :

  • 04.10.15 - 15h30 ‱ vs ‱ Argentine - Tonga :

  • 07.10.15 - 21h00 ‱ vs ‱ Namibie - GĂ©orgie :

  • 09.10.15 - 21h00 ‱ vs ‱ Nouvelle-ZĂ©lande - Tonga :

  • 11.10.15 - 13h00 ‱ vs ‱ Argentine - Namibie :


Groupe D

Les matchs du groupe D

  • 19.09.15 - 15h30 ‱ vs ‱ Irlande - Canada :

  • 19.09.15 - 21h00 ‱ vs ‱ France - Italie :

  • 23.09.15 - 21h00 ‱ vs ‱ France - Roumanie :

  • 26.09.15 - 15h30 ‱ vs ‱ Italie - Canada :

  • 27.09.15 - 17h45 ‱ vs ‱ Irlande - Roumanie :

  • 01.10.15 - 21h00 ‱ vs ‱ France - Canada :

  • 04.10.15 - 17h45 ‱ vs ‱ Irlande - Italie :

  • 06.10.15 - 17h45 ‱ vs ‱ Canada - Roumanie :

  • 11.10.15 - 15h30 ‱ vs ‱ Italie - Roumanie :

  • 11.10.15 - 17h45 ‱ vs ‱ France - Irlande :


Phase finales

---

4 J'aimes

J’epere que la France va gagnĂ© pas comme la dernier coupe du monde Ă  1 point je crois. Et classe les drapeaux

Je crois qu’il y a des erreurs sur les horaires comme le match d’ouverture est à 21H heure française

DĂ©jĂ  qu’en 2011 c’était assez inatendu d’arriver en finale, alors lĂ  si on y arrive je me teint en roux :sac:

5 J'aimes

Chiche ?

1e septembre, J-17 avant le Mondial, et comme pour le Top 14, nous avons dĂ©cidĂ© avec @aliG, @Aupa et @Potaval de vous faire une prĂ©sentation de chaque nation participante Ă  ce grand Ă©vĂ©nement. Vous aurez le droit Ă  deux fiches aujourd’hui et demain, avant qu’on passe sur un rythme plus tranquille d’une fiche par jour jusqu’au match d’ouverture. Si vous avez des remarques, des suggestions ou encore des questions, n’hĂ©sitez surtout pas. Bonne Coupe du Monde Ă  tous !


Uruguay


Surnom : Los Teros.
Hymne National : Orientales, la Patria o la Tumba.
SĂ©lectionneur : :ury: Pablo Lemoine.
Assistants : :ury: Juan Carlos Bado, :ury: Emiliano Caffera.



PalmarĂšs :


  • Championnat d’AmĂ©rique du Sud (2) : 1981, 2014.



Le passé en Coupe du Monde :


  • DerniĂšre participation en 2003 : 4e de la poule C (4 pts - 1 v, 0 n, 4 d, 56 points marquĂ©s, 255 encaissĂ©s).
L'Uruguay retrouve la Coupe du Monde aprÚs avoir manqué les deux derniÚres éditions. Ce sera leur 3e participation aprÚs 1999 et 2003. Ils sont parvenus à chaque reprise à remporter une rencontre : contre l'Espagne en 99 puis contre la Géorgie en 2003 mais n'ont pas pu éviter les branlées dans les autres rencontres comme ce mémorable 111 à 13 encaissé du cÎté de Brisbane en 2003 contre les Anglais. Pablo Lemoine, désormais sélectionneur, avait réussi à sauver l'honneur ce jour-là en inscrivant un essai.


La forme récente :


L’Uruguay s’est qualifiĂ© pour ce Mondial il y a un an via des barrages. Ils ont tout d’abord disposĂ© facilement de Hong Kong avant de battre la Russie sur une confrontation aller-retour : dĂ©faite 22-21 lĂ -bas, victoire 36-27 Ă  Montevideo.

Mais depuis, los Teros ont oubliĂ© le goĂ»t de la victoire. Ils enchaĂźnent dĂ©faite sur dĂ©faite et contre des adversaires pas toujours prestigieux (Chili ou Fidji Warriors par exemple). Leur seul succĂšs sur leurs dix derniĂšres rencontres a eu lieu dĂ©but aoĂ»t chez eux contre une Ă©quipe bis d’Argentine (30-26). Suite Ă  ça, ils ont affrontĂ© Ă  deux reprises le Japon pour deux dĂ©faites cinglantes : 8-30 puis 0-40. Pas de trĂšs bonne augure avant d’arriver en Angleterre






Le groupe :


Piliers :
Alejo Corral - 34 ans - 1m79 - 106 kg - :arg: San Isidro Club - 43 sél. / 3 essais
Oscar Durån - 33 ans - 1m75 - 118 kg - :ury: Carrasco Polo Club - 31 sél. / 2 essais
Mario Sagario - 29 ans - 1m85 - 120 kg - :fra: RC Massy - 44 sél. / 1 essai
Mateo Sanguinetti - 23 ans - 1m86 - 104 kg - :ury: Club de Gold del Uruguay - 12 sél.

Talonneurs :
Carlos Arboleya - 30 ans - 1m72 - 100 kg - :ury: TrĂ©bol de PaysandĂș - 43 sĂ©l. / 3 essais
Germån Kessler - 21 ans - 1m83 - 104 kg - :ury: Club de Gold del Uruguay - 10 sél. / 1 essai
Nicolås Klappenbach - 33 ans - 1m78 - 97 kg - :ury: Club Champagnat - 44 sél. / 2 essais

DeuxiĂšme lignes :
Franco Lamanna - 23 ans - 1m88 - 91 kg - :ury: Carrasco Polo Club - 22 sél. / 4 essais
Mathias Palomeque - 29 ans - 1m90 - 100 kg - :ury: TrĂ©bol de PaysandĂș - 22 sĂ©l. / 1 essai
Santiago Vilaseca - 31 ans - 1m75 - 80 kg - :ury: Old Boys & Old Girls Club - 31 sél.
Jorge Zerbino - 23 ans - 1m91 - 91 kg - :ury: Old Christians Club - 10 sél.

TroisiĂšme lignes :
Agustín Alonso - 24 ans - 1m72 - 81 kg - :ury: Montevideo Cricket Club - 11 sél. / 2 essais
Fernando Bascou - 28 ans - 1m85 - 90 kg - :ury: Pucaru Stade Gaulois - 23 sél.
Matías Beer - 21 ans - 1m94 - 85 kg - :ury: Old Christians Club - 8 sél. / 1 essai
Juan de Freitas - 25 ans - 1m82 - 83 kg - :ury: Club Champagnat - 33 sél. / 2 essais
Juan Manuel Gaminara - 26 ans - 1m71 - 78 kg - :ury: Old Boys & Old Girls Club - 22 sél. / 3 essais
Diego Magno - 26 ans - 1m87 - 87 kg - :ury: Montevideo Cricket Club - 47 sél. / 4 essais
Alejandro Nieto - 27 ans - 1m85 - 90 kg - :ury: Club Champagnat - 26 sél. / 1 essai

Demis de mĂȘlĂ©e :
Alejo DurĂĄn - 24 ans - 1m66 - 70 kg - :ury: TrĂ©bol de PaysandĂș - 28 sĂ©l. / 2 essais
Agustín Ormaechea - 24 ans - 1m80 - 88 kg - :fra: Stade Montois - 22 sél. / 4 essais

Demis d’ouverture :
Felipe Berchesi - 24 ans - 1m78 - 80 kg - :fra: US Carcassonne - 14 sél. / 1 essai
Manuel Blengio - 21 ans - 1m84 - 76 kg - :ury: Old Christians Club - 10 sél. / 1 essai
Rodrigo Silva - 22 ans - 1m82 - 76 kg - :ury: Carrasco Polo Club - 13 sél. / 3 essais

Trois-quarts centre :
Joaquín Prada - 24 ans - 1m76 - 80 kg - :ury: Club de Golf del Uruguay - 27 sél. / 5 essais
Alberto Romån - 28 ans - 1m85 - 90 kg - :ury: Pucaru Stade Gaulois - 35 sél. / 6 essais
Andrés Vilaseca - 24 ans - 1m73 - 74 kg - :ury: Old Boys & Old Girls Club - 11 sél. / 1 essai

Trois-quarts aile :
Francisco Bulanti - 35 ans - 1m77 - 87 kg - :ury: TrĂ©bol de PaysandĂș - 23 sĂ©l. / 3 essais
Santiago Gibernau - 27 ans - 1m80 - 80 kg - :ury: Carrasco Polo Club - 30 sél. / 10 essais
Leandro Leivas - 27 ans - 1m80 - 90 kg - :ury: Old Christians Club - 39 sél. / 13 essais

ArriĂšres :
Jerónimo Etcheverry - 27 ans - 1m78 - 83 kg - :ury: Carrasco Polo Club - 41 sél. / 8 essais
Gastón Mieres - 25 ans - 1m78 - 70 kg - :ita: RC Valpolicella - 35 sél. / 8 essais


XV de départ type :

1. Corral — 2. Klappenbach © — 3. Duran
4. Vilaseca — 5. Zerbino
6. Gaminara — 8. Nieto — 7. Magno
9. Ormaechea — 10. Berchesi
11. Etcheverry — 12. Roman — 13. Prada — 14. Gibernau
15. Mieres

Le grand absent de l’équipe se nomme Capo-Ortega. Le 2e ligne de Castres a prĂ©fĂ©rĂ© rester en France pour assister Ă  l’accouchement de sa femme. En plus, il semblerait qu’il avait piscine le jour du premier match. Sinon, l’Uruguay va tenter de survivre autour d’un paquet d’avants assez expĂ©rimentĂ© et qui a l’habitude de jouer ensemble. La curiositĂ© de ce pack Ă©tant Vilaseca qui possĂšde un gabarit assez inhabituel pour un 2e ligne : 1m75 pour 80 kilos. DerriĂšre, on retrouve quand mĂȘme un nom connu : Ormaechea. Le demi de mĂȘlĂ©e, fils de Diego (le plus grand joueur Uruguayen de l’histoire) est un honnĂȘte joueur de Pro D2 et pourra apporter sa clairvoyance dans les moments chauds. A ses cĂŽtĂ©s, Berchesi vient tout juste d’arriver Ă  ce niveau en provenance de ChambĂ©ry (FĂ©dĂ©rale 1) oĂč il a terminĂ© meilleur rĂ©alisateur du championnat. En plus de ses qualitĂ©s face aux perches, il semblerait ĂȘtre un bon attaquant dotĂ© d’une grosse pointe de vitesse. Enfin, l’arriĂšre Mieres est un bon talent et pourra Ă©ventuellement exprimer ses talents de relanceur si les mecs devant lui arrivent Ă  plaquer un minimum et obliger les adversaires Ă  taper au pied.



La cote : :0: :0: :0: :0: :0:


Sans trop me mouiller, je pense que cette annĂ©e, ils n'arriveront pas Ă  rĂ©aliser leurs performances prĂ©cĂ©dentes, c'est-Ă -dire remporter une rencontre. MĂȘme le match contre les Fidji, adversaire le plus faible des 4, ne semble pas Ă  leur portĂ©e. On peut juste leur espĂ©rer qu'ils prennent du plaisir, qu'ils visitent bien Londres, qu'ils mettent quelques essais, qu'il ne pleuve pas trop et qu'ils n'aient pas de blessĂ©s.
4 J'aimes

États-Unis


Surnom : The Eagles.
Hymne National : The Star-Spangled Banner.
SĂ©lectionneur : :usa: Mike Tolkin
Assistants : :aus: Phil Bailey (défense), :irf: Justin Fitzpatrick (avants), :aus: Nate Osborne (arriÚres).



PalmarĂšs :


  • MĂ©daille d’Or aux Jeux Olympiques (2) : 1920, 1924.
  • Churchill Cup (2) : 2009, 2011.



Le passé en Coupe du Monde :


  • DerniĂšre participation en 2011 : 4e de la poule C (4 pts - 1 v, 0 n, 3 d, 38 points marquĂ©s, 122 points encaissĂ©s).
Les USA ont participĂ© Ă  toutes les Ă©ditions exceptĂ© celle de 1995, oĂč ils avaient buttĂ©s sur l'Argentine en qualification. Les Eagles ont toujours eu Ă©normĂ©ment de mal contres les trois gros de l'HĂ©misphĂšre Sud (56 pts de moyenne encaissĂ©s contre eux), mais arrivent gĂ©nĂ©ralement Ă  limiter les dĂ©gĂąts contre les nations europĂ©ennes. Et s'ils sont souvent pas passĂ©s loin (25-27 contre la Roumanie en 2003, 18-19 contre les Fidji en 2007 ou 21-25 contre les Samoa en 2011), ils ne comptent que trois victoires dans la compĂ©tition (21-18 contre le Japon en 87, 39-26 toujours contre son rival nippon en 07 et 13-6 contre la Russie en 2011).

En 2011, mis Ă  part l’énorme raclĂ©e reçu contre l’Australie (5-67), ils ont rĂ©ussi Ă  accrocher l’Irlande (10-22) et l’Italie (10-27) en plus de leur victoire contre les russes.





La forme récente :


Les États-Unis sont en progrĂšs et s’affirme dĂ©sormais comme la meilleure nation nord-amĂ©ricaine, supplantant son grand rival canadien qu’ils viennent de battre trois fois de suite (une premiĂšre dans leur histoire !). Et s’ils n’ont fini que 5Ăš (sur 6) de la derniĂšre Pacific Nations Cup en juillet dernier, ils ont quand mĂȘme battu le Japon (4Ăš) en poule. Reste toujours ce point noir contre les nations du Pacifique, qu’ils n’arrivent toujours pas Ă  battre mĂȘme si l’écart se resserre. Enfin, on a eu un aperçu de la marge qu’il leur reste Ă  combler contre les gros de l’HĂ©misphĂšre-Sud lors du match de gala organisĂ© en novembre dernier Ă  Chicago contre les Blacks, avec une cinglante dĂ©faite (6-74) au final.





Le groupe :


Piliers :
Chris Baumann - 28 ans - 1m83 - 118 kg - :usa: Santa Monica RC - 3 sél.
Eric Fry - 28 ans - 1m93 - 117kg - :eng: Newcastle Falcons - 32 sél. / 3 essais
Olive Kilifi - 29 ans - 1m80 - 118 kg - :usa: Seattle Saracens - 11 sél.
Titi Lamositele - 20 ans - 1m80 - 116 kg - :eng: Saracens FC - 12 sél. / 1 essai
Matekitonga Moeakiola - 37 ans - 1m83 - 120 kg - :fra: Avenir Castanéen Rugby - 31 sél. / 1 essai

Talonneurs :
Zach Fenoglio - 26 ans - 1m86 - 116 kg - :usa: Glendale Raptors - 12 sél.
Phil Thiel - 30 ans - 1m80 - 113 kg - :usa: Life University - 31 sél. / 1 essai

DeuxiĂšme lignes :
Samu Manoa - 30 ans - 2m01 - 122 kg - :fra: RC Toulon - 10 sél. / 2 essais
Greg Peterson - 24 ans - 2m03 - 122 kg - :eco: Glasgow Warriors - 7 sél. / 1 essai
Hayden Smith - 30 ans - 1m98 - 116 kg - :eng: Saracens FC - 26 sél.
Louis Stanfill - 30 ans - 1m91 - 110 kg - :usa: Seattle Saracens - 54 sél. / 3 essais

TroisiĂšme lignes :
Danny Barrett - 25 ans - 1m91 - 100 kg - :usa: USA Sevens - 8 sél.
Cameron Dolan - 25 ans - 1m98 - 115 kg - :wal: Cardiff Blues - 15 sél. / 3 essais
Andrew Durutalo - 27 ans - 1m85 - 111 kg - :usa: USA Sevens - 8 sél. / 4 essais
Scott LaValla - 27 ans - 1m97 - 117 kg - :fra: Stade Français Paris - 33 sél. / 1 essai
Alastair McFarland - 26 ans - 1m93 - 114 kg - :usa: New York Athletic Club - 4 sél.
John Quill - 25 ans - 1m88 - 102 kg - :usa: New York Athletic Club - 13 sél. / 1 essai
Joe Taufete’e - 
 ans - 1m85 - 120 kg - :eng: Belmont Shore RFC - 0 sĂ©l.

Demis de mĂȘlĂ©e :
Niku Kruger - 23 ans - 1m72 - 80 kg - :usa: Kutztown Golden Bears - 1 sél.
Mike Petri - 31 ans - 1m78 - 83 kg - :usa: New York Athletic Club - 53 sél. / 5 essais

Demis d’ouverture :
A. J. MacGinty - 25 ans - 1m83 - 87 kg - :usa: Life University - 4 sél.
Shalom Suniula - 27 ans - 1m73 - 86 kg - :usa: Seattle Saracens - 13 sél. / 1 essai

Trois-quarts centre :
Seamus Kelly - 24 ans - 1m81 - 92 kg - :usa: San Francisco Golden Gate Rugby - 19 sél. / 1 essai
Folau Niua - 30 ans - 1m88 - 89 kg - :usa: USA Sevens - 14 sél. / 1 essai
Thretton Palamo - 27 ans - 1m91 - 107 kg - :eng: London Welsh - 9 sél.
Andrew Suniula - 33 ans - 1m86 - 102 kg - :rou: CSM Bucuresti - 37 sél. / 7 essais

Trois-quarts aile :
Takudzwa Ngwenya - 30 ans - 1m78 - 85 kg - :fra: Biarritz Olympique - 31 sél. / 12 essais
Blaine Scully - 27 ans - 1m91 - 93 kg - :wal: Cardiff Blues - 25 sél. / 7 essais
Zack Test - 25 ans - 1m93 - 86 kg - :usa: USA Sevens - 4 sél.

ArriĂšres :
Brett Thompson - 25 ans - 1m93 - 91 kg - :usa: USA Sevens - 4 sél. / 1 essai
Chris Wyles - 32 ans - 1m83 - 93 kg - :eng: Saracens FC - 49 sél. / 14 essais


XV de départ type :

1. Fry — 2. Thiel — 3. Lamositele
4. H. Smith — 5. Peterson
6. LaValla — 8. Manoa — 7. Durutalo

9. Petri — 10. MacGinty
11. Scully — 12. Palamo — 13. Kelly — 14. Ngwenya
15. Wyles ©

Le grand absent de cette sĂ©lection amĂ©ricaine est l’ancien capitaine Todd Clever, exclu du groupe en juin pour de multiples Ă©carts de conduite. Mais sinon le XV de dĂ©part comporte de nombreux joueurs de qualitĂ©. En premiĂšre ligne Eric Fry est un pilier redoutĂ© en mĂȘlĂ©e fermĂ©e et trĂšs fort sur les contests dans les rucks mĂȘme s’il manque un peu de dynamisme et d’endurance. Si la deuxiĂšme ligne est solide et expĂ©rimentĂ©e, la troisiĂšme ligne pourrait briller en Angleterre avec le parisien Scott LaValla et le transfuge du rugby Ă  7 Andrew Durutalo qui a brillĂ© lors de la derniĂšre Pacific Nations Cup en Ă©tant extrĂȘmement disponible dans le jeu en plus d’avoir de trĂšs bonnes qualitĂ© de gratteur dans les rucks. Enfin le nĂ©o-toulonnais Samu Manoa pourrait faire le trait d’union entre les deux unitĂ©s (il pourrait ĂȘtre alignĂ© soit en deuxiĂšme ligne soit en n°8) et ses charges dĂ©vastatrices devrait faire des dĂ©gats.

Sur les lignes arriĂšres, les USA se sont trouvĂ© un ouvreur correct avec A. J. MacGinty qui a Ă©tĂ© convaincant lors de la Pacific Nations Cup. Si la paire de centre ne fait pas franchement rĂȘver et reste le gros point faible de la ligne de trois-quart, le back-three fait quant Ă  lui trĂšs bonne figure. RĂ©vĂ©lĂ© par son cadrage-dĂ©bordement sur Habana en 2007, Takudzwa Ngwenya a brillĂ© avec Biarritz avant de retomber un peu dans l’anonymat mais reste un excellent finisseur. Blaine Scully Ă©tait rĂ©guliĂšrement titulaire avec Leicester et enfin le capitaine Chris Wyles est un pilier des champions d’Angleterre en titre.



La cote : :1: :0: :0: :0: :0:


Dans une poule assez homogĂšne (hormis les Springboks), les amĂ©ricains restent quand mĂȘme les favoris pour finir dernier mais ils ne faudra pas les prendre de haut sous peine d'ĂȘtre puni. Si un exploit contre l'Écosse et les Samoa semble improbable, les Eagles auront surtout Ă  coeur de battre le Japon le 11 octobre Ă  Gloucester.
4 J'aimes

Bien sympa cette itw http://www.lerugbynistere.fr/news/coupe-monde-2015-un-francais-equipe-canadienne-caribou-inside-1-0109151758.php

Namibie


Surnom : Les Welwitschias.
Hymne National : Namibia, Land of the Brave.
SĂ©lectionneur : :wal: Phil Davies.
Assistants : :afs: Pieter Rossouw (arriĂšres).



PalmarĂšs :


  • Coupe d’Afrique de Rugby (5) : 2002, 2004, 2008, 2014, 2015.



Le passé en Coupe du Monde :


  • DerniĂšre participation en 2011 : 5e de la poule D (0 pts - 0 v, 0 n, 4 d, 44 points marquĂ©s, 266 encaissĂ©s).
Depuis 1999, la Namibie est le second participant rĂ©gulier du continent Africain Ă  la Coupe du Monde de Rugby. Frontalier de l’Afrique de Sud, les Namibiens partagent quelques caractĂ©ristiques du jeu des Boks, avec un rĂ©servoir et un talent bien moindre cependant


AprĂšs quatre participations, la Namibie est toujours Ă  la recherche de sa premiĂšre victoire en Coupe du Monde. Lors de la derniĂšre Ă©dition de la compĂ©tition, les Namibiens se sont retrouvĂ© dans une poule les opposant aux Fidji, Samoa, Pays de Galle et Ă  leur voisins Sud-Africains. AprĂšs une premiĂšre confrontation face aux Fidjiens, les Welwitschias n’ont guĂšre fait illusions en encaissant des dĂ©faites cinglantes face Ă  leurs autres rivaux. DĂ©passĂ©s par des nations rompues aux joutes de haut niveau lĂ  oĂč la Coupe du Monde est presque leur seul moyen de s’y confronter, les Namibiens terminent la compĂ©tition Ă  la derniĂšre place de leur poule.





La forme récente :


Les seules rĂ©fĂ©rences solides de la Namibie cette saison sont des dĂ©faites face Ă  l’Argentine qu’ils retrouveront en Poule de Coupe du Monde et la Roumanie qui participe Ă©galement Ă  l’évĂ©nement. Pour le reste, les Welwitschias ont dominĂ© le continent Africain en remportant la Coupe d’Afrique mais ont Ă©galement perdu contre l’Espagne
 Autant dire qu’il est pour le moins difficile de juger le niveau vĂ©ritable de l’équipe mais que l’on s’accorde sans difficultĂ© Ă  dire qu’ils ne devraient pas jouer les troubles fĂȘte dans la compĂ©tition mondiale.

La principale information de la saison reste la dĂ©mission du sĂ©lectionneur Danie Vermeulen Ă  trois mois du mondial ! N’étant pas abonnĂ© au Windhoek HĂ©rald, difficile de tirer de vĂ©ritables conclusions sur les raisons du dĂ©part, mais il laisse la sĂ©lection au mains d’un adjoint renforcĂ© par la venue Pieter Rossouw pour dynamiser le jeu d’arriĂšre. Pas vraiment le mieux pour prĂ©parer un mondial






Le groupe :


Piliers :
Aranos Coetzee - 27 ans - 1m87 - 122 kg - :afs: Free State Cheetahs - 4 sél.
A. J. de Klerk - 27 ans - 1m85 - 136 kg - :nam: Wanderers Windhoek - 5 sél.
Jaco Engels - 34 ans - 1m86 - 118 kg - :nam: Trustco United - 12 sél. / 1 essai
Raoul Larson - 31 ans - 1m85 - 120 kg - :afs: SWD Eagles - 6 sél.
Johnny Redelinghuys - 31 ans - 1m80 - 112 kg - :nam: Wanderers Windhoek - 46 sél. / 5 essais
Casper Viviers - 27 ans - 1m85 - 116 kg - :nam: Trustco United - 13 sél.

Talonneurs :
Torsten Van Jaarsveld - 28 ans - 1m75 - 106 kg - :afs: Central Cheetahs - 7 sél. / 1 essai
Louis Van der Westhuizen - 20 ans - 1m78 - 93 kg - :afs: North West Leopards - 2 sél.

DeuxiĂšme lignes :
Tijuee Uanivi - 24 ans - 2m01 - 109 kg - :fra: CA Brive - 10 sél.
Janco Venter - 21 ans - 1m93 - 100 kg - :afs: Stellenbosch University - 8 sél.

TroisiĂšme lignes :
Renaldo Bothma - 26 ans - 1m90 - 105 kg - :jap: Toyota Verblitz - 7 sél. / 7 essais
Jacques Burger - 32 ans - 1m88 - 105 kg - :eng: Saracens FC - 33 sél. / 5 essais
Wian Conradie - 20 ans - 1m83 - 98 kg - :afs: University of Johannesburg - 1 sél.
Leneve Damens - 22 ans - 1m87 - 105 kg - :nam: Wanderers Windhoek - 3 sél.
Tinus du Plessis - 31 ans - 1m91 - 100 kg - :nam: Wanderers Windhoek - 43 sél. / 6 essais
Rohan Kitshoff - 30 ans - 1m82 - 98 kg - :afs: Durbanville-Bellville - 22 sél. / 11 essais
P. J. Van Lill - 31 ans - 1m93 - 112 kg - :fra: Aviron Bayonnais - 38 sél. / 4 essais

Demis de mĂȘlĂ©e :
Eniell Buitendag - 26 ans - 1m86 - 99 kg - :nam: Wanderers Windhoek - 13 sél. / 1 essai
Eugene Jantjies - 28 ans - 1m80 - 80 kg - :rou: CS Dinamo Bucuresti - 43 sél. / 2 essais
Damian Stevens - 20 ans - .m
 - 
 kg - :afs: IkeyTigers - 1 sél.

Demis d’ouverture :
Theuns Kotzé - 28 ans - 1m81 - 90 kg - :fra: US Bressane - 25 sél. / 3 essais

Trois-quarts centre :
Darryl de La Harpe - 29 ans - 1m82 - 87 kg - :nam: Western Suburbs - 26 sél. / 3 essais
Johan Deysel - 24 ans - 1m84 - 92 kg - :afs: North West Leopards - 9 sél. / 4 essais
J. C. Greyling - 24 ans - 1m87 - 87 kg - :nam: Trustco United - 8 sél. / 3 essais
Danie Van Wyk - 29 ans - 1m83 - 92 kg - :nam: Trustco United - 13 sél. / 1 essai

Trois-quarts aile :
Conrad Marais - 26 ans - 1m93 - 100 kg - :fra: AS Béziers - 8 sél. / 5 essais
David Philander - 28 ans - 1m75 - 94 kg - :nzl: Spotswood United - 23 sél. / 6 essais
Heinrich Smit - 24 ans - .m
 - 
 kg - :afs: NWU Pukke - 11 sél. / 5 essais
Russell Van Wyk - 25 ans - 1m80 - 70 kg - :nam: Western Suburbs - 4 sél. / 5 essais

ArriĂšres :
Chrysander Botha - 27 ans - 1m88 - 78 kg - :eng: Exeter Chiefs - 33 sél. / 16 essais
Johan Tromp - 24 ans - 1m80 - 80 kg - :nam: Wanderers Windhoek - 18 sél. / 8 essais


XV de départ type :

1. Engels — 2. Van Jaarsveld — 3. Redelinghuys
4. Uanivi — 5. Venter
6. Burger © — 8. Van Lill — 7. Du Plessis

9. Stevens — 10. Kotze
11. Marais — 12. De La Harpe — 13. Van Wyk — 14. Philander
15. Botha

Quelques noms connus dans le tas, mais principalement parce qu’ils ont des homonymes Sud-Africains. L’on ne va pas se mentir : il y a un manque de talent Ă©vident dans cette Ă©quipe relativement ĂągĂ©e au demeurant. La relĂšve peine Ă  se montrer et les rares Ă©lĂ©ments qui surnagent auront toutes les peines du monde Ă  tirer l’équipe vers le haut. Au premier rang des hommes Ă  observer Jacques Burger, le capitaine de l’équipe, jouera de tous ses talents de dĂ©fenseur lorsque son Ă©quipe n’aura pas le ballon. A surveiller Ă©galement quelques joueurs Ă©voluant en Europe comme le seconde ligne de Brive Uanivi ou encore l’ancien pensionnaire de Dax Van Lill comme l’ailier Marais Ă©voluant Ă  BĂ©zier. Evoluant Ă  Exeter, l’ArriĂšre Chysander Botha pourra profiter de rares relances pour se montrer Ă  son avantage alors que le demi d’ouverture ** Theuns KotzĂ©** Ă©voluant Ă  l’US Bressanne dĂ©montrera que l’on peut, dans sa vie, jouer en FĂ©dĂ©rale 1 ET affronter les All Black !



La cote : :0: :0: :0: :0: :0:


Clairement, la Namibie dĂ©barque dans une Poule oĂč elle visera probablement les matchs contre la GĂ©orgie et les Tonga pour dĂ©crocher le premier succĂšs de son histoire dans la compĂ©tition. Pour le reste, il n’y a malheureusement pas grand-chose d’autre Ă  espĂ©rer pour les Welwitschias .
4 J'aimes

Roumanie


Surnom : The Oaks (Les chĂȘnes)
Hymne National : Deșteaptă-te, romĂąne !
SĂ©lectionneur : :wal: Lynn Howells
Assistants : :rou: Eugen Apjok (arriÚres), :eng: Neil Kelly (défense), :rou: Marius Tincu (avants)



PalmarĂšs :


  • Coupe des Nations / Tournoi des VI Nations B (9) : 1969, 1975, 1977, 1981, 1983, 2000, 2002, 2006, 2010.



Le passé en Coupe du Monde :


  • DerniĂšre participation en 2011 : 4e de la poule B (0 pt - 0 v, 0 n, 5 d, 44 points marquĂ©s, 169 encaissĂ©s).
La Roumanie va, en Angleterre, participer Ă  sa 8e Coupe du Monde sur 8 Ă©ditions,

Le moins que l’on puisse dire c’est la relation entre la Roumanie et la Coupe du Monde est plutĂŽt chaotique. Les Roumains n’ont gagnĂ© que 5 petits matchs, et a, avec l’Australie, une vĂ©ritable bĂȘte noire. 3-42, 9-57, 8-90. Voici les rĂ©sultats des affrontements entre les deux pays en 1995, 1999 et 2003. La Nouvelle-ZĂ©lande (8-85 en 2007), et l’Angleterre (3-67 en 2011) ne sont pas en reste, alors que les Ecossais et Argentins ont eux aussi collĂ© de belles dĂ©faites aux Roumains.





La forme récente :


Les Roumains vont dĂ©barquer en Angleterre animĂ©s d’une relative confiance. L’annĂ©e 2015 dĂ©marrait parfaitement avec des victoires contre le Portugal, l’Espagne, la Belgique et en Russie poyr le compte du Tournoi des VI Nations B, avant qu’une dĂ©faite en GĂ©orgie ne viennent briser la sĂ©rie.

Au mois de juin dernier, les ChĂȘnes ont participĂ© Ă  la Coupe des Nations lors de laquelle ils ont dĂ©butĂ© par deux victoires face Ă  l’Uruguay et la Russie. C’est ensuite une dĂ©faite face aux Emerging Ireland’s qui vient enrayer la mĂ©canique. Les Roumains se reprennent ensuite de la meilleure des façons puisqu’ils enchaĂźnent 3 victoires face Ă  l’Espagne, la Namibie, et face aux Jaguars Argenins. Lors de ces 3 matchs, les Roumains inscrivent 101 points et n’en encaissent que 12.





Le groupe :


Piliers :
Mihai Lazar - 28 ans - 1m89 - 114 kg - :fra: Castres Olympique - 49 sél. / 2 essais
Paulica Ion - 32 ans - 1m83 - 119 kg - :fra: USA Perpignan - 69 sél. / 1 essai
Horatiu Pungea - 29 ans - 1m88 - 109 kg - :fra: US Oyonnax - 25 sél.
Alexandru Tarus - 26 ans - 1m84 - 108 kg - :rou: RCM Timisoara - 6 sél.
Andrei Ursache - 31 ans - 1m80 - 117 kg - :fra: US Carcassonne - 21 sél. / 2 essais

Talonneurs :
Eugen Capatana - 29 ans - 1m83 - 105 kg - :rou: RCM Timisoara - 18 sél. / 2 essais
Andrei Radoi - 28 ans - 1m85 - 107 kg - :rou: RCM Timisoara - 45 sél. / 2 essais
Otar Turashvili - 29 ans - 1m84 - 118 kg - :fra: Colomiers Rugby - 20 sél. / 1 essai

DeuxiĂšme lignes :
Marius Antonescu - 23 ans - 1m98 - 102 kg - :fra: Tarbes PR - 8 sél.
Valentin Popßrlan - 28 ans - 1m97 - 104 kg - :rou: RCM Timisoara - 46 sél. / 7 essais
Valentin Ursache - 30 ans - 1m93 - 112 kg - :fra: US Oyonnax - 59 sél. / 3 essais
Johannes Van Heerden - 29 ans - 1m96 - 96 kg - :rou: CSM Baia Mare - 0 sél.

TroisiĂšme lignes :
Stelian Burcea - 31 ans - 1m92 - 102 kg - :rou: RCM Timisoara - 50 sél. / 4 essais
Daniel Carpo - 30 ans - 1m91 - 106 kg - :rou: CSM Bucuresti - 50 sél. / 9 essais
Viorel Lucaci - 29 ans - 1m92 - 92 kg - :rou: CSA Steaua Bucuresti - 41 sél. / 6 essais
Mihai Macovei - 28 ans - 1m95 - 94 kg - :fra: Colomiers Rugby - 63 sél. / 11 essais
Ovidiu Tonita - 35 ans - 1m95 - 109 kg - :fra: Aix-Marseille Provence - 70 sél. / 12 essais

Demis de mĂȘlĂ©e :
Tudorel Bratu - 24 ans - 1m72 - 71 kg - :rou: CS Dinamo Bucuresti - 0 sél.
Valentin Calafeteanu - 30 ans - 1m82 - 82 kg - :rou: RCM Timisoara - 73 sél. / 11 essais
Florin Surugiu - 30 ans - 1m69 - 71 kg - :rou: CSM Bucuresti - 50 sél. / 4 essais

Demis d’ouverture :
Danut Dumbrava - 34 ans - 1m87 - 80 kg - :rou: CSA Steaua Bucuresti - 70 sél. / 3 essais
Michael Wiringi - 30 ans - 1m78 - 88 kg - :rou: CSM Baia Mare - 1 sél.

Trois-quarts centre :
Minya Csaba Gål - 30 ans - 1m83 - 90 kg - :rou: CS Universitatea Cluj - 83 sél. / 4 essais
Paula Kinikinilau - 29 ans - 1m85 - 105 kg - :rou: RCM Timisoara - 0 sél.
Florin Vlaicu - 29 ans - 1m86 - 92 kg - :rou: CSM Bucuresti - 80 sél. / 7 essais

Trois-quarts aile :
Adrian Apostol - 25 ans - 1m86 - 88 kg - :rou: CSM Baia Mare - 18 sél. / 4 essais
Ionut Botezatu - 28 ans - 1m78 - 75 kg - :rou: CSM Baia Mare - 27 sél. / 3 essais
Florin Ionita - 25 ans - 1m95 - 96 kg - :rou: CSA Steaua Bucuresti - 16 sél. / 2 essais
Madalin Lemnaru - 26 ans - 1m89 - 95 kg - :rou: RCM Timisoara - 26 sél. / 7 essais

ArriĂšres :
Catalin Fercu - 29 ans - 1m80 - 75 kg - :eng: Saracens FC - 79 sél. / 28 essais
Sabin Stratila - 20 ans - 1m87 - 80 kg - :rou: CSA Steaua Bucuresti - 1 sél.


XV de départ type :

1. Lazar — 2. Turashvili — 3. Pungea
4. Popirlan — 5. Ursache
6. Lucaci — 8. Macovei © — 7. Carpo

9. Calafeteanu — 10. Dumbrava
11. Botezatu — 12. Vlaicu — 13. Gal — 14. Apostol
15. Fercu

Dans le squad roumain, on retrouve de nombreuses tĂȘtes connues par chez nous, notamment devant. Plus besoin de prĂ©senter les Oyonaxiens Horaciu Pungea et Valentin Ursache ou Mihai Lazar, champion de France avec Castres en 2013. Ces trois joueurs seront Ă©paulĂ©s de valeurs sĂ»res de notre Pro D2, Ă  commencer par le capitaine Mihai Macovei, mais aussi Andrei Ursache (frĂšre de Valentin) et de Paulica Ion qui Ă©voluait en Top 14 il y a encore deux ans. Et comment passer Ă  cĂŽtĂ© de Ovidiu Tonita ? Le champion de France 2009 avec l’USAP est encore lĂ  malgrĂ© ses 35 printemps. Soulignons aussi les prĂ©sences des expĂ©rimentĂ©s Valentin Popirlan et Daniel Carpo.

DerriĂšre ce n’est pas le talent individuel qui manque. La charniĂšre ultra-expĂ©rimentĂ©e Calafeteanu-Dumbrava sera un atout non nĂ©gligeable pour cette Ă©quipe. Au centre, on retrouve le non moins expĂ©rimentĂ©s Minya Csaba Gal et le trĂšs efficace buteur Florin Vlaicu (qui selon moi aurait sa place dans en Top 14). Enfin, Ă  l’arriĂšre Catalin Fercu est la star de cette Ă©quipe. En plus d’évoluer chez les Saracens, il est le recordman d’essais inscrits avec la sĂ©lection roumaine.



La cote : :0: :0: :0: :0: :0:


On ne va pas se mentir. Dans un groupe oĂč l'Irlande et la France font figure de favoris, les Roumains ne nourrissent pas de grands espoirs. Leur principal objectif sera de gagner leur rencontre face au Canada, et qui sait, face Ă  l'Italie.
4 J'aimes

Fidji


Surnom : Flying Fijians.
Hymne National : God Bless Fiji.
Haka : Cibi.
SĂ©lectionneur : :nzl: John McKee.
Assistants : :nzl: Tabai Matson, :afs: Frans Ludeke, Mosese Raulini, :nzl: Alan Muir.



PalmarĂšs :


  • Pacific Tri-Nations (9) : 1983, 1985, 1986, 1995, 1996, 1998, 1999, 2002, 2004.
  • Pacific Nations Cup (3) : 2013, 2014, 2015.



Le passé en Coupe du Monde :


  • DerniĂšre participation en 2011 : 4e de la poule D (5 pts - 1 v, 0 n, 4 d, 59 points marquĂ©s, 167 encaissĂ©s).
Les Fidji n'ont manqué qu'une fois le grand rendez-vous mondial : en 1995 en Afrique du Sud. Sinon, ils ont donc participé à chaque édition avec en meilleure performance deux quarts de finale en 1987 (défaite contre la France) et en 2007 (défaite contre l'Afrique du Sud).

C’est lors de ce Mondial en France que les Fidjiens ont fait la plus forte impression. Avec un style de jeu spectaculaire et portĂ© vers l’attaque, les Flying Fidjians sont venus, en poule, Ă  bout du Japon et surtout du Pays de Galles au terme de rencontres aussi gĂ©niales qu’indĂ©cises. En quarts, contre des Springboks futurs champions du monde, ils feront une entame catastrophique (20-6) et on ne donne pas cher de leur peau quand Rabeni prend un carton jaune Ă  la 50e. Pourtant, rĂ©duits Ă  14, les Fidjiens enflamment le match et inscrivent deux essais pour revenir Ă  Ă©galitĂ© ! Malheureusement, ils exploseront en fin de match pour finir par perdre 20-37 mais ils auront gagnĂ© le respect et l’amour d’énormĂ©ment de gens au cours de cette compĂ©tition.

Il y a 4 ans en Nouvelle-ZĂ©lande, les Fidji ont déçu en prenant trois grosses branlĂ©es contre l’Afrique du Sud (3-49), les Samoa (7-27) et le Pays de Galles (0-66). Leur unique victoire est venue contre la Namibie et encore, ils ont trouvĂ© le moyen de prendre 25 points par cette Ă©quipe assez faible (49-25).





La forme récente :


Les Fidjiens vont arriver en Angleterre avec le plein de confiance. En effet, ils restent sur un succĂšs en Pacific Nations Cup oĂč ils ont battu les Tonga, le Japon puis les Samoa en finale aprĂšs avoir fait un nul contre eux en poule. En prĂ©ambule de ce tournoi, ils avaient perdu d’un petit point contre les Maoris NZ malgrĂ© une avance de 16 points Ă  la pause.

Lors de la derniĂšre tournĂ©e d’automne, ils s’étaient inclinĂ©s lourdement en France avant de bien rĂ©sister contre les Gallois (13-17 en faisant la derniĂšre demi-heure Ă  14) et de vaincre aisĂ©ment les USA.





Le groupe :


Piliers :
Lee-Roy Atalifo - 27 ans - 1m90 - 135 kg - :fji: Suva Rugby - 1 sél. / 1 essai
Isei Colati - 31 ans - 1m80 - 117 kg - :fra: USO Nevers - 7 sél.
Campese Ma’afu - 30 ans - 1m84 - 118 kg - :fra: Aix-Marseille Provence - 33 sĂ©l. / 2 essais
Peni Ravai - 25 ans - 1m85 - 105 kg - :fji: Nadroga Rugby - 7 sél. / 1 essai
Manasa Saulo - 26 ans - 1m93 - 119 kg - :rou: RCM Timisoara - 22 sél.

Talonneurs :
Sunia Koto - 35 ans - 1m74 - 113 kg - :fra: RC Narbonne - 42 sél. / 1 essai
Talemaitoga Tuapati - 30 ans - 1m80 - 107 kg - :fra: Aix-Marseille Provence - 30 sél. / 2 essais
Viliame Veikoso - 33 ans - 1m84 - 101 kg - :eng: Doncaster RFC - 30 sél.

DeuxiĂšme lignes :
Tevita Cavubati - 28 ans - 2m00 - 120 kg - :nzl: Waimea Old Boys - 7 sél. / 1 essai
Leone Nakarawa - 27 ans - 1m98 - 109 kg - :eco: Glasgow Warriors - 30 sél. / 6 essais
Apisalome Ratuniyarawa - 29 ans - 1m98 - 112 kg - :fra: SU Agen - 16 sél.
Nemia Soqeta - 30 ans - 1m96 - 117 kg - :fra: Biarritz Olympique - 7 sél.

TroisiĂšme lignes :
Sakiusa Matadigo - 33 ans - 1m90 - 109 kg - :fra: Lyon OU - 19 sél. / 1 essai
Akapusi Qera - 31 ans - 1m94 - 112 kg - :fra: Montpellier Hérault Rugby - 46 sél. / 9 essais
Malakai Ravulo - 32 ans - 1m90 - 107 kg - :rou: CSA Steaua Bucuresti - 34 sél. / 2 essais
Netani Talei - 32 ans - 1m88 - 112 kg - :eng: Harlequins FC - 28 sél. / 4 essais
Dominiko Waqaniburotu - 29 ans - 1m96 - 111 kg - :fra: CA Brive - 23 sél. / 4 essais
Peceli Yato - 22 ans - 1m96 - 105 kg - :fra: ASM Clermont Auvergne - 4 sél.

Demis de mĂȘlĂ©e :
Nemia Kenatale - 29 ans - 1m73 - 92 kg - :rou: Farul Constanta - 31 sél. / 5 essais
Nikola Matawalu - 26 ans - 1m73 - 81 kg - :eng: Bath Rugby - 25 sél. / 6 essais
Henry Seniloli - 26 ans - 1m75 - 75 kg - :ita: Benetton Rugby Treviso - 7 sél. / 1 essai

Demis d’ouverture :
Josh Matavesi - 24 ans - 1m85 - 112 kg - :wal: Neath-Swansea Ospreys - 13 sél. / 1 essai
Ben Volavola - 24 ans - 1m91 - 96 kg - :aus: NSW Waratahs - 5 sél.

Trois-quarts centre :
Levani Botia - 26 ans - 1m82 - 103 kg - :fra: Atlantique Stade Rochelais - 4 sél. / 1 essai
Vereniki Goneva - 31 ans - 1m78 - 97 kg - :eng: Leicester Tigers - 35 sél. / 14 essais
Gabiriele Lovobalavu - 30 ans - 1m82 - 95 kg - :fra: Aviron Bayonnais - 19 sél. / 2 essais

Trois-quarts aile :
Nemani Nadolo - 27 ans - 1m96 - 126 kg - :nzl: Canterbury Crusaders - 19 sél. / 15 essais
Waisea Nayacalevu - 25 ans - 1m95 - 104 kg - :fra: Stade Français Paris - 10 sél. / 3 essais
Asaeli Tikoirotuma - 29 ans - 1m87 - 91 kg - :eng: Harlequins FC - 12 sél. / 2 essais

ArriĂšres :
Kini Murimurivalu - 26 ans - 1m78 - 94 kg - :fra: Atlantique Stade Rochelais - 10 sél. / 3 essais
Metuisela Talebula - 24 ans - 1m86 - 98 kg - :fra: Union Bordeaux BÚgles - 16 sél. / 9 essais


XV de départ type :

1. Ma’afu — 2. Koto — 3. Saulo
4. Cavubati — 5. Nakarawa
6. Waqaniburotu — 8. Matadigo — 7. Qera ©
9. Matawalu — 10. Matavesi
11. Tikoirotuma — 12. Nadolo — 13. Goneva — 14. Talebula
15. Murimurivalu

Beaucoup de noms connus dans cette liste, notamment chez les arriĂšres. En effet, 15 joueurs Ă©voluent en France et certains sont mĂȘmes des vedettes de notre cher Top 14. Le plus connu est sans doute Talebula, meilleur marqueur d’essais du Top 14 en 2013-14, qui est capable de tout sur un terrain. Moins en vue avec l’UBB l’an passĂ© suite Ă  son replacement au centre, il joue essentiellement Ă  l’aile ou Ă  l’arriĂšre pour le plus grand bonheur de sa sĂ©lection. MĂȘme cas de figure avec le rĂ©cent champion de France Waisea. Ailier avec son pays, il a Ă©tĂ© une des rĂ©vĂ©lations du championnat l’an passĂ© au centre de l’attaque du Stade Français oĂč ses jambes ont fait d’énormes dĂ©gĂąts. Au centre, on devrait retrouver l’expĂ©rimentĂ© Goneva qui a franchi un Ă©norme palier Ă  Leicester et le colosse des Crusaders Nadolo qui est dominant en Super Rugby. En passant, petite pensĂ©e Ă  Nalaga, Ratini ou encore Votu qui aurait pu faire parti de ce groupe et qui dĂ©montre bien la richesse des 3/4 chez les Fidjiens. La faiblesse des lignes arriĂšres se trouve plutĂŽt au niveau des demis. Matawalu et Matavesi sont des joueurs honnĂȘtes mais ils ont du mal Ă  vraiment gĂ©rer le tempo de l’équipe et leur jeu au pied laisse Ă  dĂ©sirer.

Devant, les Fidjiens possĂšdent une mĂȘlĂ©e trĂšs faible, la faute notamment Ă  des piliers peu rĂ©putĂ©s. C’est un peu mieux en 2e ligne avec des mecs comme Nakarawa ou l’encore Agenais Ratuniyarawa qui semble partir en tant que remplaçant. En 3e ligne, il y a du talent avec les titulaires 100% made in France : le guerrier Waqaniburotu, l’agile Matadigo et le puissant capitaine Qera qui vivra lĂ  sa 3e Coupe du Monde. Comme je l’ai dit dans la fiche de Clermont, gardez un oeil sur le jeune Yato qui possĂšde une puissance et une vitesse impressionnante pour un joueur de son gabarit.



La cote : :1: :0: :0: :0: :0:


Les Fidji paraissent bien mieux prĂ©parĂ©s qu'il y a 4 ans mais sont malheureusement tombĂ©s dans la poule de la mort en compagnie de l'Angleterre, de l'Australie et du Pays de Galles. Accrocher une de ces trois nations (le match des Gallois semble ĂȘtre le plus abordable) serait dĂ©jĂ  une belle performance et il faudra ensuite tout lĂącher lors du dernier match contre l'Uruguay oĂč l'on est en droit d'attendre un festival d'essais.
3 J'aimes

Japon


Surnom : The Cherry/Brave Blossoms.
Hymne National : Kimigayo.
SĂ©lectionneur : :aus: Eddie Jones
Assistants : :eng: Steve Borthwick (avants), :wal: Leigh Jones (arriĂšres).



PalmarĂšs :


  • Tournoi des V Nations Asiatique (23) : (1969, 1970, 1972, 1974, 1976, 1978, 1980, 1984, 1992, 1994, 1996, 1998, 2000, 2002, 2004, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015).



Le passé en Coupe du Monde :


  • DerniĂšre participation en 2011 : 5e de la poule A (2 pts - 0 v, 1 n, 3 d, 69 points marquĂ©s, 184 points encaissĂ©s).

La sĂ©lection nippone est une habituĂ©e de la phase finale de Coupe du Monde, ayant participĂ© Ă  toutes les Ă©ditions depuis sa crĂ©ation. S’ils avaient limitĂ© les dĂ©gĂąts en 87 et 91 (avec mĂȘme une victoire contre le Zimbabwe 52-8 lors de cette derniĂšre, la seule de leur histoire jusqu’à prĂ©sent), l’édition 95 tourna en cauchemar pour les Cherry Blossoms avec 84 pts encaissĂ©s de moyenne en trois match dont l’une des plus lourde dĂ©faite de l’histoire de la Coupe du Monde : 17-145 contre les All-Blacks. Les trois Ă©ditions suivantes furent tout aussi difficiles pour les japonais avec encore de mĂ©morables fessĂ©es (64-15 contre les gallois en 99 - 91-3 contre l’Australie et 72-18 contre le Pays de Galles en 2007). Mais en 2007, ils n’étaient pas passĂ© loin d’une victoire contre les Fidji (31-35), Ă  l’issue d’une fin de match mĂ©morable, ou contre le Canada (12-12).

En 2011, on avait pu apercevoir les progrĂšs du rugby japonais. AprĂšs avoir fait tremblĂ© la France pendant 70 min, ils avaient craquĂ© sur la fin pour finalement s’incliner (21-47). Ils ont ensuite pris la gifle de rigueur contre l’hĂŽte nĂ©o-zĂ©landais (7-83), avant de s’incliner avec les honneurs contre les Tonga (18-31) et laisser Ă©chapper une victoire mĂ©ritĂ©e sur une pĂ©nalitĂ© Ă  la derniĂšre seconde contre le Canada (23-23).



La forme récente :


Depuis que l’ancien sĂ©lectionneur des Wallabies, Eddie Jones, a pris les rĂȘnes de l’équipe en 2012, le Japon continue sa progression. Lors des deux derniĂšres tournĂ©es de Juin, ils ont rĂ©ussi Ă  faire tomber deux Ă©quipes europĂ©ennes (le Pays de Galles, amputĂ© de ses joueurs sĂ©lectionnĂ©s avec les Lions Britanniques certes, en 2013 et l’Italie en 2014) et ont remportĂ© la Pacific Nations Cup 2014 avec les Fidji mĂȘme si un bĂ©mol peut-ĂȘtre apposĂ© sur cette victoire (le format de la compĂ©tition ne les ont opposĂ©s qu’aux USA et au Canada).

Sur l’annĂ©e Ă©coulĂ©e, les rĂ©sultats sont toutefois moins probants, avec une dĂ©faite en GĂ©orgie en novembre dernier, et trois dĂ©faites (serrĂ©es) en quatre matchs lors de la derniĂšre Pacific Nations Cup et une 4Ăš place finale. Ils se sont toutefois lĂ©gĂšrement rassurĂ© ces derniĂšres semaines en Ă©cartant facilement l’Uruguay lors de deux matchs de prĂ©paration.





Le groupe :


Piliers :
Kensuke Hatakeyama - 30 ans - 1m78 - 122 kg - :jap: Suntory Sungoliath - 67 sél. / 10 essais
Keita Inagaki - 25 ans - 1m83 - 115 kg - :jap: Panasonic Wild Knights - 6 sél.
Masataka Mikami - 27 ans - 1m78 - 107 kg - :jap: Toshiba Brave Lupus - 28 sél. / 1 essai
Hiroshi Yamashita - 29 ans - 1m83 - 121 kg - :jap: Kobelco Steelers - 44 sél.

Talonneurs :
Shota Horie - 29 ans - 1m80 - 104 kg - :jap: Panasonic Wild Knights - 37 sél. / 7 essais
Takeshi Kizu - 27 ans - 1m83 - 110 kg - :jap: Kobelco Steelers - 36 sél. / 12 essais
Hiroki Yuhara - 31 ans - 1m73 - 102 kg - :jap: Toshiba Brave Lupus - 22 sél. / 3 essais

DeuxiĂšme lignes :
Shoji Ito - 34 ans - 1m91 - 100 kg - :jap: Kobelco Steelers - 34 sél. / 1 essai
Shinya Makabe - 28 ans - 1m92 - 110 kg - :jap: Suntory Sungoliath - 30 sél. / 4 essais
Hitoshi Ono - 37 ans - 1m92 - 102 kg - :jap: Toshiba Brave Lupus - 93 sél. / 13 essais
Luke Thompson - 34 ans - 1m96 - 108 kg - :jap: Kintetsu Liners - 57 sél. / 9 essais

TroisiĂšme lignes :
Michael Broadhurst - 28 ans - 1m96 - 112 kg - :jap: Ricoh Black Rams - 21 sél. / 7 essais
Ryu Holani - 33 ans - 1m88 - 115 kg - :jap: Panasonic Wild Knights - 40 sél. / 22 essais
Justin Ives - 31 ans - 1m96 - 100 kg - :jap: Canon Eagles - 29 sél. / 5 essais
Michael Leitch - 26 ans - 1m90 - 105 kg - :nzl: Waikato Chiefs - 42 sél. / 11 essais
Amanaki Mafi - 25 ans - 1m85 - 98 kg - :jap: NTT Shining Arcs - 2 sél.
Hendrik Tui - 27 ans - 1m89 - 110 kg - :aus: Queensland Reds - 31 sél. / 16 essais

Demis de mĂȘlĂ©e :
Atsushi Hiwasa - 28 ans - 1m65 - 72 kg - :jap: Suntory Sungoliath - 46 sél. / 1 essai
Fumiaki Tanaka - 30 ans - 1m66 - 72 kg - :nzl: Otago Highlanders - 48 sél. / 8 essais

Demis d’ouverture :
Kosei Ono - 28 ans - 1m71 - 83 kg - :jap: Suntory Sungoliath - 28 sél. / 5 essais
Harumichi Tatekawa - 25 ans - 1m80 - 95 kg - :jap: Kubota Spears - 37 sél. / 7 essais

Trois-quarts centre :
Kotaro Matsushima - 22 ans - 1m76 - 86 kg - :jap: Suntory Sungoliath - 11 sél. / 5 essais
Male Sa’u - 27 ans - 1m83 - 98 kg - :jap: Yamaha JĂșbilo - 22 sĂ©l. / 8 essais
Yu Tamura - 26 ans - 1m81 - 87 kg - :jap: NEC Green Rockets - 32 sél. / 5 essais
Craig Wing - 35 ans - 1m80 - 89 kg - :jap: Kobelco Steelers - 9 sél. / 1 essai

Trois-quarts aile :
Yoshikazu Fujita - 21 ans - 1m84 - 90 kg - :jap: Waseda University - 26 sél. / 25 essais
Kenki Fukuoka - 23 ans - 1m75 - 83 kg - :jap: Tsukuba University - 15 sél. / 11 essais
Karne Hesketh - 30 ans - 1m78 - 98 kg - :jap: Munakata Sanix Blues - 9 sél. / 6 essais
Toshiaki Hirose - 33 ans - 1m73 - 83 kg - :jap: Toshiba Brave Lupus - 28 sél. / 11 essais
Akihito Yamada - 30 ans - 1m81 - 90 kg - :jap: Panasonic Wild Knights - 13 sél. / 12 essais

ArriĂšres :
Ayumu Goromaru - 29 ans - 1m85 - 98 kg - :jap: Yamaha JĂșbilo - 51 sĂ©l. / 17 essais

XV de départ type :

1. Mikami — 2. Horie — 3. Hatakeyama
4. H. Ono — 5. L. Thompson
6. Leitch © — 8. Tui — 7. Broadhurst

9. Tanaka — 10. Tatekawa
11. Yamada — 12. Wing — 13. Sa’u — 14. Matsushima
15. Goromaru

Si les japonais ont toujours eu des problĂšmes en mĂȘlĂ©e fermĂ©e, dĂ» Ă  leur manque relatif de puissance en premiĂšre ligne, le pilier Kensuke Hatakeyama est peut-ĂȘtre celui qui s’en sort le mieux. Ne pas oublier non plus les qualitĂ©s dans le jeu de ces avants nippons, comme celles du talonneur Shota Horie, pas maladroit ballon en main et qui a disputĂ© deux saisons en Super Rugby aux Melbourne Rebels. En deuxiĂšme ligne, le vĂ©tĂ©ran Hitoshi Ono est devenu un homme de base, n’ayant pas manquĂ© un seul match depuis la prise de fonction d’Eddie Jones et devenant Ă©galement le joueur japonais le plus capĂ© de l’histoire. On retrouvera Ă  ses cĂŽtĂ©s le virevoltant Luke Thompson, nĂ©o-zĂ©landais naturalisĂ©, qui a dĂ©jĂ  fait parler de lui en Coupe du Monde. NĂ© en Nouvelle-ZĂ©lande de parents fidjiens, Michael Leitch est arrivĂ© au Japon Ă  15 ans pour les Ă©tudes et s’est totalement imprĂ©gnĂ© de la culture nippone au point, selon ses propres mots, de mieux parler le japonais que l’anglais. Titulaire Ă  part entiĂšre avec les Chiefs en Super Rugby, il est le fer de lance d’une troisiĂšme ligne composĂ©e de Kiwis naturalisĂ©s.

Doublure d’Aaron Smith aux Highlanders et rĂ©cent champion du Super Rugby, Fumiaki Tanaka est Ă  l’image de sa ligne de trois-quarts : extrĂȘmement vif et douĂ© techniquement, il souffre d’un manque de puissance Ă©vident. Le poste d’ouvreur manque quant Ă  lui d’un jeu au pied fiable. Mais le talent ne manque pas derriĂšre, avec l’ex-star australienne du XIII Brad Wing, la petite perle nĂ©e en Afrique du Sud Kotaro Matsushima ou le finisseur Akihito Yamada (65 essais en 72 matchs en Top League japonaise). Enfin, si l’arriĂšre Ayumu Goromaru est loin d’ĂȘtre un foudre de guerre dans le jeu, c’est un buteur trĂšs rĂ©gulier qui pourrait sanctionner la moindre pĂ©nalitĂ© sifflĂ©e en leur faveur.



La cote : :1: :0: :0: :0: :0:


A l'image des États-Unis, le Japon aura Ă  cƓur d'accrocher l'Écosse ou les Samoa. Mais la tĂąche s'annonce difficile nĂ©anmoins mĂȘme si cela reste dans le domaine du possible. Le vrai objectif des japonais sera de battre les USA lors du dernier match de poule afin de dĂ©crocher enfin cette deuxiĂšme victoire en Coupe du Monde, 24 ans aprĂšs la premiĂšre.
4 J'aimes

Mauvaise nouvelle pour les USA :

GĂ©orgie


Surnom : Les Lelos.
Hymne National : Tavisoupleba.
SĂ©lectionneur : :nzl: Milton Haig.
Assistants : :fr: Didier Bés (avants) :geo: Irakli Machkhaneli (arriÚres) et :irf: Michael Bradley (défense).



PalmarĂšs :


  • Championnat EuropĂ©en des Nations (8) : 2001, 2008, 2009, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.



Le passé en Coupe du Monde :


  • DerniĂšre participation en 2011 : 4e de la poule B (4 pts - 1 v, 0 n, 3 d, 48 points marquĂ©s, 90 encaissĂ©s).
Les GĂ©ogiens sont des invitĂ©s europĂ©ens rĂ©guliers de la Coupe du Monde depuis l’édition de 2003. A cette occasion, les Lelos sont rentrĂ©s au pays les valises pleines, se faisant notamment humiliĂ©s par le futur vainqueur Anglais. En 2007, les GĂ©orgiens remportent le premier succĂšs de leur histoire dans la compĂ©tition face Ă  la Namibie avant de perdre ses trois autres matchs contre l’Irlande, la France et l’Argentine.

Lors de la derniĂšre Coupe du Monde, les Lelos dĂ©butent par une courte dĂ©faite 15-6 face Ă  l’Ecosse oĂč leur dĂ©fense se sera rĂ©vĂ©lĂ©e avant de cĂ©der 41-10 face Ă  l’Angleterre. Les GĂ©orgiens s’assurent de ne pas terminer Ă  la derniĂšre place du Groupe en dominant la Roumanie 25-9 avant de s’incliner face Ă  l’Argentine. Au cours de cet exercice, les Lelos auront une nouvelle fois dĂ©montrĂ©e leur rudesse dĂ©fensive comme leur conquĂȘte correcte et leur amour du combat. A l’image de leur match contre l’Ecosse, les GĂ©orgiens se sont alors imposĂ©s comme une Ă©quipe du haut du panier de la seconde division europĂ©enne.





La forme récente :


Cette annĂ©e, les GĂ©orgiens se sont frottĂ©s Ă  quelques nations fortes du Rugby Mondial et en sont ressortis avec des dĂ©faites plus ou moins cuisantes. L’on retiendra le fait qu’ils furent totalement dĂ©passĂ©s face Ă  l’Irlande comme leur opposition fĂ©roce face aux Tongas qu’ils retrouveront en Poule de Coupe du Monde. A cĂŽtĂ© de cela, les Lelos auront rayonnĂ©s face Ă  des Ă©quipes « de leur division », s’assurant un Grand Chelem dans le tournoi des Six Nations B et remportant des succĂšs face au Japon, l’Uruguay comme le Canada !

Des rĂ©sultats qui confortent le fait que les GĂ©orgiens sont Ă  la tĂȘte de la « seconde division mondiale » et qu’ils dĂ©barquent en Angleterre pour assumer ce statut en disposant d’équipes « infĂ©rieures » avec, pourquoi pas, l’ambition de poser des problĂšmes aux nations majeures et, pourquoi pas, crĂ©er la surprise sur un match.





Le groupe :


Piliers :
Karlen Asieshvili - 28 ans - 1m84 - 121 kg - :fr: CA Brive CorrÚze - 11 sél. / 1 essai
Levan Chilachava - 24 ans - 1m88 - 120 kg - :fr: RC Toulon - 24 sél. / 2 essais
Davit Kubriashvili - 29 ans - 1m87 - 123 kg - :fr: Stade Français Paris - 39 sél. / 1 essai
Mikheil Nariashvili - 25 ans - 1m86 - 118 kg - :fr: Montpellier Hérault Rugby - 40 sél. / 4 essais
Davit Zirakashvili - 31 ans - 1m79 - 120 kg - :fr: ASM Clermont Auvergne - 48 sél. / 8 essais

Talonneurs :
Jaba Bregvadze - 28 ans - 1m81 - 115 kg - :geo: Kochebi Bolnisi - 27 sél. / 1 essai
Simon Maisuradze - 24 ans - 1m81 - 97 kg - :fr: ROC La Voulte-Valence - 24 sél. / 3 essais
Shalva Mamukashvili - 28 ans - 1m77 - 102 kg - :eng: Sale Sharks - 30 sél. / 4 essais

DeuxiĂšme lignes :
Giorgi Chkaidze - 34 ans - 1m95 - 109 kg - :fr: Lille Métropole Rugby - 82 sél. / 7 essais
Levan Datunashvili - 32 ans - 1m96 - 114 kg - :fr: Stade Aurillacois - 70 sél. / 4 essais
Konstantin Mikautadze - 24 ans - 2m00 - 115 kg - :fr: RC Toulon - 34 sél. / 2 essais
Giorgi Nemsadze - 30 ans - 1m96 - 120 kg - :fr: Tarbes PR - 49 sél. / 9 essais

TroisiĂšme lignes :
Mamuka Gorgodze - 31 ans - 1m95 - 120 kg - :fr: RC Toulon - 60 sél. / 24 essais
Viktor Kolelishvili - 25 ans - 1m92 - 110 kg - :fr: ASM Clermont Auvergne - 31 sél. / 3 essais
Lasha Lomidze - 23 ans - 1m95 - 110 kg - :fr: AS Béziers - 13 sél. / 1 essai
Shalva Sutiashvili - 31 ans - 1m93 - 110 kg - :fr: RC Massy - 48 sél. / 1 essai
Giorgi Tkhilaishvili - 24 ans - 1m76 - 100 kg - :geo: Batumi RC - 21 sél. / 1 essai

Demis de mĂȘlĂ©e :
Giorgi Begadze - 29 ans - 1m80 - 80 kg - :geo: Kochebi Bolnisi - 35 sél.
Vazha Khutsishvili - 21 ans - 1m64 - 73 kg - :geo: Rustavi Kharebi - 5 sél. / 1 essai
Vasil Lobzhanidze - 18 ans - 1m77 - 75 kg - :geo: RC Armazi Tbilissi - 5 sél.

Demis d’ouverture :
Lasha Khmaladze - 27 ans - 1m79 - 78 kg - :geo: Lelo Saracens - 38 sél. / 5 essais
Lasha Malaguradze - 29 ans - 1m85 - 88 kg - :fr: BagnÚres de Bigorre - 57 sél. / 3 essais

Trois-quarts centre :
Davit Kacharava - 30 ans - 1m85 - 95 kg - :ru: Yenisey STM Krasnoyarsk - 81 sél. / 17 essais
Tamaz Mchedlidze - 22 ans - 1m95 - 105 kg - :fr: SU Agen - 30 sél. / 4 essais
Merab Sharikadze - 22 ans - 1m86 - 90 kg - :fr: Stade Aurillacois - 35 sél. / 7 essais

Trois-quarts aile :
Muraz Giorgadze - 21 ans - ?m?? - ?? kg - :geo: RC Armazi Tbilissi - 2 sél.
Giorgi Pruidze - 21 ans - 1m94 - 96 kg - :geo: AIA Kutaisi - 4 sél.
Sandro Todua - 27 ans - 1m81 - 90 kg - :geo: Lelo Saracens - 47 sél. / 5 essais

ArriĂšres :
Giorgi Aptsiauri - 21 ans - ?m?? - ?? kg - :geo: AIA Kutaisi - 8 sél.
Merab Kvirikashvili - 31 ans - 1m77 - 80 kg - :fr: Montluçon Rugby - 84 sél. / 12 essais
Beka Tsiklauri - 26 ans - 1m82 - 85 kg - :geo: Lokomotiv Tbilissi - 20 sél. / 3 essais

XV de départ type :

1. Asieshvili — 2. Mamukashvili — 3. Chilachava
4. Datunashvili — 5. Nemsadze
6. Sutiashvili — 8. Lomidze — 7. Gorgodze ©

9. Begadze — 10. Malaguradze
11. Todua — 12. Mchedlidze — 13. Sharikadze — 14. Pruidze
15. Kvirikashvili

Ne cherchez pas derriĂšre les noms les plus connus, c’est bien devant que se trouvent les stars du XV GĂ©orgien. VĂ©ritables artistes de la mĂȘlĂ©e, les Lelos pourront compter sur le briviste Karlen Asieshvili et sur le toulonnais Levan Chilachava pour bien entamer les Ă©difices adverses avant que ne rentrent les secondes lames. Si la premiĂšre ligne semble ĂȘtre le poste le plus fourni de la sĂ©lection, c’est en troisiĂšme ligne que l’on retrouve le cƓur et l’ñme de la sĂ©lection en la personne de Mamuka Gorgodze. Son arrivĂ©e dĂ©cevant Ă  Toulon derriĂšre lui, le colosse GĂ©orgien sera de tous les combats pour son Ă©quipe en tant que capitaine comme leader de dĂ©fense. DerriĂšre, compliquĂ© de dĂ©gager des profils de gazelles quand bien mĂȘme le vĂ©tĂ©ran Merab Kvirikashvili apporte de l’expĂ©rience alors que l’Agenais Tamaz Mchedlidze pourrait ĂȘtre une bonne surprise. L’on retrouve beaucoup de joueurs Ă©levĂ©s aux joutes de ProD2 dans cet effectif et tous seront Ă  mĂȘme de rĂ©pondre au combat dans la plus pure expression du collectif.



La cote : :1: :0: :0: :0: :0:


Forts de leur succÚs dans le Tournoi des Six Nations B, les Géorgiens arrivent en Angleterre pour décrocher au minimum un succÚs et chercher à titiller les ogres présents dans leur poule. Si la rencontre contre la Roumanie peut paraitre acquise, gare à ne pas trop se focaliser sur la confrontation avec les Tongas pour se retrouver avec deux défaites en ayant trop fantasmé deux victoires .
4 J'aimes

Si Mchedlidze est une bonne surprise, je me les coupe. :no:

La diffĂ©rence entre toi et moi, c’est que je suis un Ă©ternel optimiste !

Puis tu me dois déjà une couille, autant avoir la seconde :hyene:

Venant du roi des downplayers (copyright om’), c’est savoureux !

Si il marque un essai, c’est considĂ©rer comme une bonne surprise ? :no:

Un miracle mĂȘme.

Rhys Webb et Leigh Halfpenny sortis sur civiùre cette aprùs-midi face à l’Italie