Actualités - France et Monde


#5883

Spacey ça fait mal de découvrir “ces affaires”. On a pas envie de le détester.


#5884

:confused:

Le chiffre est passé à huit employés sur House of Cards d’ailleurs… WTF.


#5885

:underwood:


#5886

AH merde. :homerhide:


#5887

C’est étrange, je n’avais pas de notif de nouveaux messages sur le sujet. :huum:


#5888

C’est difficile d’en parler à ce moment précis mais moi, ce qui m’interpelle, c’est le souvenir du côté moralisateur et donneur de leçons du tout Hollywood à l’égard de Trump. Il faut certes ne pas tout mélanger et ne pas mettre tout le monde dans le même panier. Mais si tu tiens tant que ça à vivre dans un monde meilleur, commence à balayer devant ta porte non ?

Enfin je sais pas, je trouve qu’il y a une sorte d’illégitimité tout à coup à avoir ouvert sa gueule durant des mois et à le faire encore sur des sujets politiques alors qu’ils cotoient en toute connaissance de cause des pourritures, ça me fait bizarre.

En tout cas, je me doutais que c’était pas tout rose, mais l’ampleur du truc fait flipper grave. Quel milieu moisi.


#5889

Hollywood et le showbiz est souvent ultra liberal (donc pas non plus tout blanc sympa), Trump c’est un peu l’antéchrist pour eux. :hoho: (Ancien pseudo-democrate devenu républicain ultra conservateur bien xénophobe comme il faut avec ce taré de Pence à ses cotés…)

Mais clairement, le coté moralisateur fait pouffer un peu quand on sait le repère de requin que c’est. Alors maintenant que ces affaires pullulent… :confused:


#5890

Kevin Spacey : “le comédien prend le temps nécessaire pour se faire évaluer et traiter”.

Cette blague.

C’est devenu quand la mode de “soigner” les prédateurs sexuels ? Oh le pauvre il est malade comprenez le, c’est pas vraiment sa faute.
Vomissant


#5891

Parce que c’est un comportement déviant et que, justement, ça peut se guérir plus ou moins avec un bon suivi médical (médoc’, psy) ?


#5892

là où je rejoins @Thomas c’est sur le côté pathologique du truc. J’avais vu le reportage de France 2 d’il y’a quelques semaines sur le harcèlement au travail, et la manière dont les victimes parlaient de leur agresseur, tu sentais clairement que les mecs étaient clairement malades au sens premier du terme, qu’il s’agit de pulsions incontrolables pour eux.
Alors ça ne les excuse en rien, mais pour moi ça reconsidère le “sort” à leur réserver, leur place est sûrement plus dans une structure médicale que dans une prison (même si il est bien évidemment incontournable qu’ils aient des sanctions pénales/judiciaires)


#5893

Je me suis mal exprimé.

Je trouve ça honteux que ces mecs agitent la carte du “Ouh là, avec tous ces témoignages, je prends conscience que je suis une ordure. Je vais me faire soigner, z’en faites pas les zamis” pour un truc aussi grave.
Dans certains cas on parle de harcèlement, dans d’autres d’agression, et dans d’autres de viol.
La façon dont c’est tourné, c’est : y’a eu prise de conscience, il va se faire soigner, circulez y’a rien à voir.

Non, je suis pas d’accord. Et si soins il doit y avoir, c’est après une évaluation. Si ça se trouve les mecs sont juste des violeurs en série refoulés, et sous prétexte qu’ils sont connus qu’ils ont plein de thunes, ils vont agiter une carte disant : “je vais dans une institution hors de prix, maintenant laissez moi tranquille merci bye”.

On laisse les agresseurs présumés de n’importe quel délit balancer à la presse : ah zut, j’ai dérapé, je vais m’en occuper ?

Ca me dégoute profondément.


#5894

Il y a eu la jurisprudence Tiger Woods pour qui ça a bien marché la carte “je suis malade je vais me faire soigner” donc les autres n’auraient pas de raison de ne pas tenter !


#5895

Tigerwoods on parlait pas d’agression, mais d’addiction.

Le mec trompait sa femme avec plein d’autres femmes. Je me rappelle pas avoir lu qu’il agressait, harcelait ou violait les femmes en question.


#5896

Non non, c’est pas ce que j’ai dis, mais il a sortit la carte “je suis malade je vais le faire soigner” pour se refaire une image, et garder des sponsors.


#5897

Oui, m’enfin je comprends pas qu’on puisse imaginer sortir cette carte quand on est accusé d’un délit.


#5898

Clair que la déclaration est malhabile et uniquement réactive à une plainte.

Pas sûr que Spacey se ferait soigner si il n’y avait eu de dénonciation
:confused:


#5899

Nan mais il y a aucun rapport la …
Woods payait ou alors les filles étaient consentantes…
Et il y a perdu les 3/4 de ses sponsors et n’a jamais réussi à revenir au niveau qui est le sien …

Woods c’est pardonnable, les autres même s’ils sont malades c’est innaceptable


#5900

“Je l’ai pas entendu dire non” :sac:


#5901

Madame est polie :calm:

Elle parle pas la bouche pleine :sac:


#5902

Ah mais je suis 100% d’accord avec vous, quand je dis que les gros dégueux d’Hollywood ou d’ailleurs auraient tort de pas utiliser la carte “je suis malade”, je ne le pense pas, c’est évidemment du cynisme.
Les américains sont crédules (regardez qui est président), ça peut l’aider à redorer son blason de se déclarer malade.


Suivre @iunctisFR sur Twitter - Mon Discourse - Programme Partenaire amazon.fr : Amazon Prime - Amazon Prime Video - Amazon Audible