Actualités - France et Monde


#6083

Carrément gâteux le pépère.


#6084

C’est ce bon vieux Finky. Tu t’attendais à quoi ?


#6085

“Fatwa bancaire” :hoho:


#6086

Les commentaires sous l’article :facepalm:


#6087

Disons qu’on l’a quand même connu un peu plus inspiré :trump4: La les ficelles sont un peu grosses quand même, honnêtement, même des débiles comme Valls ou Wauquiez l’auraient pas osé je pense :titi:


#6088

Souvenirs, souvenirs :

:berlusconi2:


#6089

BERNARD-HENRI LÉVY :partyhard:

Enfin bon, avec lui c’est pas du jeu, il est hors-concours depuis des années.


#6090

Haziza ? L’Haziza ? Mais n’en disait on pas, jadiS, “je te veux si tu veux de moi” ?

Il aurai tant changé ? :jeanf:


#6091



#6092

Les Trumpistes insultent LeVar Burton au lieu de LaVar Ball


La boutique du Parc National vend des produits du Président, au cas où le conflit d’intérêt évident depuis des mois n’était pas assez clair


Tu peux exclure les noirs, les juifs et handicapés de tes annonces de location d’appartement sur Facebook sans le moindre soucis


#6093


#6094

:conf:


#6095

:jlow: :hollande2:


#6096

#6097

Je suis d’accord avec tout, sauf les points médians ^^ Je préfère qu’on écrive, pour reprendre l’exemple cité dans l’article, “les interlocutrices et interlocuteurs” plutôt que “les interlocuteur·rice·s”. Pour une simple question de lisibilité et de facilité de lecture. Quand je vois mon fils Henri qui a déjà un peu de mal à lire, ou les dyslexiques, ça va pas arranger d’écrire ainsi.
Mais bon, c’est un simple avis personnel :calm:


#6098

Moi je retiens surtout ça de l’article :

Une langue ne peut voir sa structure changer qu’au rythme de l’évolution du peuple qui la parle

De ce fait, être pour ou contre, c’est pas le problème. Dans tous les cas, on n’imposera jamais une nouvelle règle de grammaire par la force. Il suffit de regarder vers le Coréen ou le Russe et leur histoire respective pour se rendre compte que ça ne prend jamais comme le voudrait le pouvoir en place, c’est impossible.


#6099

Pourtant ça a été plus ou moins le cas en Angleterre avec la conquête normande, non ? C’était dans les cours qu’on parlait français et que du coup l’anglais de l’époque s’est adapté, non ?


#6100

C’est encore différent parce que là, ils ont carrément imposé une langue. Et se fut un échec, puisqu’au final, on a eu un mélange de leur langue avec le français de l’époque qui a donné l’anglais moderne, mais le français ne s’est jamais totalement imposé, justement parce que dans la rue on parlait un mélange des deux.

Là, en admettant qu’on impose l’accord de proximité à l’école, on en verra les effets peut-être dans 50, 60 ans. Avec sans doute des exceptions qui se créeront d’elles-mêmes, sans trop qu’on sache pourquoi.


#6101

Intéressant dilemme :huum:


#6102

Alors que nous tu es modéré pour un vulgaire gif :no:

:sac:


Suivre @iunctisFR sur Twitter - Mon Discourse - Programme Partenaire amazon.fr : Amazon Prime - Amazon Prime Video - Amazon Audible