Actualités - France et Monde


#7154

Ce qui est dingue c’est qu’on en revient à la problématique du RSA y a deux jours. On est à une époque où on préfère regarder en dessous, ce qu’on ceux qui ont peu (ou rien) et les jalouser s’ils ont à peine plus que nous, plutôt que regarder vers le haut où sont les vraies problèmes de l’économie.

On en reviendra au meme, au lieu de te plaindre des “privilèges” de certains salariés, qui n’en sont en plus pas, par définition même du mot, (ce sont des avantages, ce qui est bien différent. On est censé avoir aboli les privilèges, LOL, on a réussi a conserver à quelques endroits les avantages acquis, et souvent en se battant pour cela. On se moque de la SNCF assez souvent mais s’ils les possèdent encore ces fameux avantages c’est qu’eux ils ont eu les burnes de se foutre en grève lorsqu’on a tenté de leur enlever des choses. On les raille souvent pour ça mais eux se battent au moins.

Donc si tu veux des avantages mérités, ou les conserver bats toi pour. Mais ne reprochez pas aux autres d’en avoir encore car eux ont fait ce que tu n’as pas su ou pas voulu.

Et pour finir, je prendrais un exemple simple pour expliquer le faux problème de la SNCF ou des autres secteurs qu’on veut toujours revoir à la baisse : demain tu sors de la boulangerie, avec une baguette et ton portefeuille dans la main. Un mec arrive, te bouscule, et te prends la baguette puis part en courant. Au même moment, un second arrive, te bouscule et te prends ton portefeuille, puis part en courant.

Tu poursuis qui ?


#7155

Bigre, c’est vrai que la façon dont je l’explique, on dirait que les grands patrons sont bénévoles. :sac:
C’est pas la première fois que je m’exprime mal ici en même temps. :hoho:

Tu as évidemment raison, sur ce graphique. Néanmoins, dans les enseignes que je connais, les salariés n’ont jamais été autant blindés de primes que de nos jours. Car les grilles de rémunération sont dynamiques et changent en fonction de différents items qui permettent du coup de redistribuer en plus.
A côté de ça, sans être exploiter, les salariés gagnent plus, travaillent bien, dans un environnement sain. Dans ce que j’ai pu connaitre en tout cas !

En outre, le budget alloué au divers magasins est en lien avec les résultats, généralement, ça permet, si le management est bien fait, de pouvoir gérer son mag’ sereinement, de recruter etc … C’est pas une enveloppe quasi illimité à base d’argent public quoi.
Ce que je reproche au statut du coup c’est l’impossibilité de virer les planqués, les incompétents qui biaisent la qualité de service, l’image de l’entreprise, et qui entraînent donc des pertes sèches. Et de là, tu crée une situation irréversible. Le travail n’est pas fait, les “travailleurs” bossent plus, les clients ne sont pas satisfaits et tu ne peux pas envisager des actions de changement. Si ce n’est changer ce statut pour tenter de pouvoir relever la tête.

D’autant que je le répète, selon moi, les avantages du travail doivent être les mêmes pour tout le monde. Derrière, c’est les lois qui influent sur le travail qu’il faut changer. Si la SNCF perds de l’argent, ou en fait perdre à l’état, c’est parce que y a un problème quelque part.
On pourrait donner plus, pour pas qu’ils perdent de l’argent mais si derrière les charges du coût du salariés notamment coûte une blinde MAIS que tu peux pas faire de plan humain convenable comme dans toute entreprise qui n’as pas le statut de cheminot : beh tu n’avanceras jamais.

EDIT : @ImJustAnIllusion : J’ai rien panné au sens de ton exemple. :hoho:
Dans l’idée c’est trop vague. D’instinct je poursuis le porte-feuille, rien que pour la galère de refaire les papiers. J’ai généralement pas beaucoup d’argent liquide sur moi donc c’est pas lié au fric.
Le gars qui me prends la baguette ? Baah c’est “que” 75 cts, si le gars à risqué le low kick pour un morceau de pain, c’est qu’il en a besoin et il en fera meilleur usage que moi.
Mais du coup, tout le monde aura une réponse différente de la mienne, donc je comprends pas le truc pour comparé avec ce que je reproche au statut de cheminot qui est cette sécurité de l’emploi qui est abusive selon moi. J’ai été souvent en CDI et si ton taff est fait, t’as pas besoin d’un logement gratuit en plus que de l’assurance de jamais perdre ton taff. ^^


#7156

Prochaine étape : les hôpitaux et, par ricochet, la Sécu :edouard1:


#7157

L’exemple est simple : le mec qui “vole ta baguette” c’est les “privilégiés” qui coûtent de l’argent a l’État apparemment et on peut étirer à tous ceux qui sont chassés aujourd’hui (migrants, les soits disants assistés, les mecs au RSA, les fraudeurs sociaux) bref tous les mecs à qui l’on attribue tous les maux économiques de la société actuelle. Le portefeuille c’est les grands patrons et actionnaires qui récupèrent des millions, les fraudeurs fiscaux ect.

D’emblée tu as répondu le portefeuille et c’est logique dans cet exemple. Mais alors pourquoi on parle souvent / tout le temps de ceux qui “volent” la baguette. Rien que les deux derniers débats ici, le RSA ou les “privilèges” des cheminots, qui ne sont qu’une goutte d’eau comparé aux vrais problèmes / pertes issues des autres voleurs/fraudeurs.

Voilà pourquoi cet exemple, je sais pas si c’est clair pour toi. Pour résumer on devrait chasser les voleurs de portefeuille mais on les oublie si facilement pour taper sur ceux qui volent des baguettes. C’est des faux-débats qui cachent le vrai.

P.S: c’était pas forcément dirigé contre toi d’ailleurs c’était un exemple global s’appliquant a de très nombreuses choses et notamment les derniers débats ayant eu lieu ici, ou encore plus largement ceux qu’on nous sert dans les médias le plus souvent (presque tous les soirs en fait).


#7158

Dans ton exemple le voleur de baguette il coute plus à l’acheteur et à la boulangère qu’à l’Etat ?

Ensuite, la notion de vol biaise l’exemple. Car dans notre monde, ce n’est pas du vol. C’est tout de même une grande différence. Je pense.


#7159

Tu as réellement voté FI @Head ?
Si oui, c’est étonnant avec tout ce que tu racontes aujourd’hui à propos des cheminots :huum:


#7160

Oui, pourquoi, qu’est ce qui colle pas ?


#7161

Oh là là, tout un tas de trucs. Déjà niveau vocabulaire, champ sémantique. Tout ce que tu as écrit à propos des “privilèges” des cheminots. Ce que tu penses qu’il faudrait faire, etc.
Il y a trop de choses à dire.

Tout ce que tu as écrit aujourd’hui, un Wauquiez te féliciterait.


#7162

Après, j’ai la flemme de me lancer dans un débat avec toi ou de reprendre patiemment point par point, ce serait bien trop long :dsk:


#7163

Hein ? Il coutera toujours moins à qui que ce soit que le voleur de portefeuille non ?

Ah. Donc la fraude n’est pas du vol à l’État par exemple ?

C’est un exemple très imagé tu t’en doutes. Tu vas pas me faire croire que tu as pas compris le message derrière. Tu peux ne pas être d’accord avec celui ci, mais je pense quand même que l’exemple est assez clair : et si on arrêtait de parler et de taper sur les petits qui coûtent peu, et qu’on commençait par régler les problèmes de ceux qui prennent beaucoup trop ?


#7164

:ztfeyes:

Quand on connait la situation du secteur hospitalier en France, c’est juste effarant comme décision.


#7165

L’exemple est de toi ?

Si non, n’hésites pas à me balancer une autre explication alors parce que non je comprends pas.

Oui la fraude fiscale est un vol. Mais ça représente ni une baguette, ni le contenu de mon portefeuille. C’est pour ça que j’ai pas panné le délire, surtout dans un exemple pour les cheminots. :pascompris:

@Thomas : C’est vrai que le vocabulaire et le champ sémantique représente parfaitement nos votes. :hoho:

Enfin, je dis pas qu’il faille supprimer les avantages sociaux du travailleurs. Je pense que sur le statut des cheminots oui, y a des trucs qui vont pas. Les logements fourni par le taff, gratuit qui plus est quand c’est de l’argent publique ouais j’ai du mal à comprendre l’intérêt.
Tout comme cette sécurité outrancière dans l’emploi, si tu captes pas la dérive que ça engendre, c’est déjà différent. Mais je vois pas en quoi ça fait de moi “un mauvais votant FI” hein.
Ensuite, FI s’est très peu exprimée sur cette histoire. Mais quand il l’ont fait, c’est bien pour dire qu’ils ne veulent pas d’une privatisation de la SNCF. Ce que je ne veux pas non plus. Puisque le sujet n’est pas là.

En revanche, oui, je persiste certains avantages sont abusés. Par rapport à l’état financier de ce service, et en plus à l’état général du service qui n’en finit pas de créer du mécontentement.

Et pour faire bien tiens, je serais pour que les logements propriété de la SNCF soit une propriété d’Etat et qu’on puisse filer ça à des sans abris plutôt que de les parqués dans des gymnases. Pas pour loger gratuitement un mec qui gagne déjà sa vie mieux que beaucoup d’autres, qui eux paient normalement pour leur logement.
Ouais, ça me fais chier cet avantage.

Et d’un point de vue fonctionnel le “sur-recrutement” c’est un gâchis d’argent public monstre. Qu’est ce qui a de mal à dire ça ? Hein ?

Bordel ce ton que vous employez à chaque fois me gave vraiment. “Un Wauquiez te féliciterait” et alors ?
Il dit que de la merde le Wauquiez encore ? Je sais pas, je me suis pas trop penché sur lui, plutôt sur les LR.
Sans doute que je vais le rejoindre sur ce qu’il dit, oui, et alors ? Ça gêne ça aussi ?

Sur ce maffre de Wauquiez : Quand il parle des députés LREM : il a 100% raisons, ce sont des pins, et à cause d’eux j’ai honte de mon pays de l’état de la politique dans mon pays. Alors du coup je passe comme un soutien de Wauquiez ?
Mais comme FI déclare aussi que nos députés LREM sont des ânes, alors comme on fait ?

Mon dieu, un consensus d’avis entre deux partis opposés ? Comment on fait ?


#7166

L’évasion fiscale qui n’a aucune répercution sur ton portefeuille ?


#7167

Vous faites exprès hein ?

Le mec me parle d’une baguette. Exemple ou pas. Image ou pas. En quoi, un mec qui me vole une baguette représente la fraude fiscale ?
Dans son exemple il me dit que le vol de la baguette coûte de l’argent à l’Etat. Beh non c’est faux.
Celui qui trinque c’est le volé, et la boulangère peut être qui si elle est sympa, m’offrira une baguette vu qu’on m’as volé mon porte feuille.

“On peut étirer à tous ceux qui sont chassés” : Non, on peut pas non, ou alors il m’explique. Ce que j’attends.

Et en plus je lui dit que dans son exemple je cavale derrière le voleur de porte feuille même pas pour l’argent mais pour l’administratif derrière pour refaire les papiers. Pas pour une histoire de vol d’argent.
Sa réponse n’as aucun sens avec la mienne quoi.

Après derrière vous rebombez sur un truc différent, oui l’évasion fiscale à des répercutions sur mon portefeuille, mais pas dans son exemple, je n’ai aucune répercutions sur mon argent, comme je l’ai expliqué. Et après ?

EDIT : Je viens de voir que Corbière à récemment parlé de défendre le statut de FONCTIONNAIRE pour la sécurité à l’emploi. Ce qui n’est pas pareil. Encore une fois, “salarié” de l’état tu as des avantages par rapport au privé ok.
Là le soucis c’est que des gens sont recrutés avec le statut cheminots et ont donc des avantages supplémentaire que les gens embauché en tant que contractuels.
En plus, ce que dit le gouvernement c’est pas de supprimer les avantages des gens qui sont déjà cheminots mais de ne plus embaucher en cheminot et uniquement en contractuels (pour limiter la casse financière sans doute) .
Et je viens de voir que le gouvernement ne veut pas privatiser la SNCF. Donc il ne suit pas à la lettre le rapport Spinetta.

Beh en ce sens, je suis plutôt d’accord avec l’idée.
Oui je sais, je suis un mauvais votant FI. Honte sur moi, je ne suis pas digne de parler politique.

EDIT 2 : Et avant qu’on me réponde : Dans mon délire de je cavale derrière le porte feuille pour l’administratif, je pense que dans ce faux débat le soucis c’est surtout que la merde à la SNCF vient d’autre chose que ce foutu statut de cheminot.
Y a des lignes qui servent à quedal par exemple, il est là le fossé financier. Et il est là mon délire administratif, on cavale derrière le mauvais voleur en somme. Et on s’entretue (lol) pour un statut inutile qui de toute façon ne changera rien puisque personne ne va perdre son statut. Donc ses avantages. Et que les nouvelles recrues seront de simples fonctionnaires qui partiront à la retraite comme tout le monde.
Je suis pas forcément en désaccord avec le gouvernement sur le statut. Je suis fortement contrasté quant aux conclusions du rapport Spinetta et de la direction que le GVT prend.


#7168

Ok je vois ce que les autres voulaient dire. Tu cherches absolument la petite bête en jouant sur les mots et en faisant semblants de pas comprendre les rapports. Vu qu’apparemment il faut tout t’expliquer : tu representes l’état. La baguette c’est la fraude sociale, les “privilèges”, toutes ces petites choses qui coûtent de l’argent apparemment et à qui on fait la chasse. Le portefeuille c’est tous les autres privilèges (les vrais, #ministère, #président, #CICE et autres) et la fraude fiscale qui coûtent beaucoup.

C’est plus clair ou il te faut un schéma avec des sous titres ? Si après ça tu comprends toujours pas c’est que je serai un piètre professeur ou que tu veux pas le comprendre. Les deux me semblent possibles à ce stade, aux autres de dire si vraiment je m’exprime si mal, si tel est le cas bien désolé messieurs.


#7169

Non, je cherche pas la petite bête non.

Ok je comprends le délire maintenant. Très bien. Quel rapport avec le statut de cheminot maintenant ?
Vu qu’ils sont clairement avantagés par rapport à d’autres collègues pour le même taff, je les rangerais côté porte-feuille oui.
Explique moi le contraire si tu penses que j’ai tort.

Et plus de baguette :sac:


#7170

Euh… attends. L’exemple est là pour montrer qu’au lieu de s’en prendre aux cheminots et leurs “petits privilèges” y a bien plus important. Tu es en train de m’expliquer que tu rangerais les cheminots du côté des réformes et actions à faire absolument car c’est ce qui cause le plus de tort, coûte le plus de l’argent ? Les cheminots sont donc les voleurs de portefeuille. Soit.

À ce moment là je comprends mieux ton argumentation et le fait que tu ais pas capté l’exemple effectivement oui. Forcément vu que je pars de la théorie complètement inversé tu risquais pas de comprendre.


#7171

J’ai rien pigé à ton exemple de baguette et de porte feuille non plus.

Et malgré tes explications je ne pige toujours pas.


#7172

J’ai dû mal m’exprimer alors. À l’écrit c’est pas toujours simple. Oublions l’exemple alors. Ça me paraît très logique personnellement mais c’est parfois difficile de retranscrire tout cela. Tant pis


#7173

Non je dis pas ça.

Mais alors pas du tout. Et ce ne sont pas des “petits privilèges” hein. Pas selon moi quoi. Surtout quand tu compares à leurs collègues qui font le même taff sans ce statut. Le statut doit être retravaillé, c’est important. Mais en aucun cas je dis que c’est prioritaire puisque je parle aussi des lignes de TGV en trop, qui sont selon moi le vrai gouffre.
Les cheminots ne sont ni les voleurs de baguette, ni le voleur de portefeuille dans ma tête.

En vrai ton exemple me les brise. Il veut juste rien dire dans le contexte. Et c’est important. Le contexte.


Suivre @iunctisFR sur Twitter - Mon Discourse - Programme Partenaire amazon.fr : Amazon Prime - Amazon Prime Video - Amazon Audible