Amazon Prime Vidéo

Et si je me souviens bien, à ce moment de la série il a déjà attrapé celui qui a tué son fils non ? Il n’a plus de raison de vivre finalement.

Mes souvenirs sont un peu flous mais y avait pas une volonté de sa part d’utiliser son corps pour diminuer la force de la bombe ?

Il me semble que c’est ce que j’en avais tiré, mais je me souviens plus des détails

Détails

J’ai pas l’impression non, il se met pas dessus ou quoi. Il commence à voir son fils et lui tend la main.

Il avait retrouvé le mec, oui, mais ne l’avait pas encore tué. Ils ne savaient pas trop quoi en faire justement.

Je me rends compte que j’avais écris Meyer, mais je voulais dire Murray évidemment :no:

1 J'aime

Quelqu’un a regardé Bosch ?

C’est une série policière avec une affaire (ou deux) par saison, façon The Killing (mais sans la pluie de Seattle, donc moins attrayant). Chaque saison fait 10 épisodes.

On suit Harry Bosch, enquêteur pour la division de Hollywood, dans la première saison il doit faire face à un procès pour avoir tué un suspect dans une ruelle. Il est réputé difficile avec la hiérarchie mais très compétent. En parallèle de ce procès, il peut continuer à travailler et se retrouve à la charge d’une enquête sur des ossements d’un adolescent retrouvés, ils datent d’une vingtaine d’années. Dans le même temps, un tueur en série sévit dans la ville, il s’attaque majoritairement à des hommes prostitués.

La série est bien cotée mais il me semble avoir vu que la première saison était la plus faible. J’ai vu la première en deux jours et la mise en route a été difficile. Ce n’est pas mauvais, mais tout sent le déjà vu. Le décor de Los Angeles déjà, la réalisation sobre mais ultra classique, le personnage du flic talentueux mais difficile, tendance clope/alcool en fin de journée.

Les enquêtes sont correctes, pas folles, j’espérais mieux en terme de rythme notamment, mais c’est assez efficace avec son lot de petites surprises, un ennemi habile, etc etc.

La saison pose les bases au niveau familial, hiérarchique et politique pour se donner des possibilités futures qui, bien exploitées, peuvent être cool. Mais là hormis une relation saine avec son ex-femme et une fille ado pas chiante, il n’y a rien de surprenant.

Le cast est bon, et vu que ça s’améliore rapidement semble-t-il, je vais poursuivre. Mais la première saison est correcte, sans plus.

La saison 2 de Bosch est meilleure à tous les niveaux par rapport à la première.

Les trois affaires sont bien menées, on a des twists bien sentis, un rythme fluide dans le développement (de légers coups de mou à des moments mais loin du creux de la saison 1 après les révélations principales), la politique est plus intéressante et la partie familiale reste de qualité et évite les pièges classiques des autres séries tv.

Je comprends mieux pourquoi la série est estimée.

L’intégrale de The Americans et The Boys en grosses sorties du mois. Pour les fans du PSG un documentaire arrive aussi

2 J'aimes

The Americans

1 J'aime

Source: l’Equipe

Non merci, je passe.

2 J'aimes

Et bah moi je me fais les trois épisodes cette après-midi.

Puis voir les coulisses d’un club de Premier League c’est pas tous les jours…

J’insiste, la série est vraiment cool. C’est pas juste un « show Mourinho ». J’entame l’avant dernier épisode et le Covid arrive !

J’ai commencé la série sur le PSG. Elle revient essentiellement sur le parcours européen de cette année (évoquant les désillusions des années précédentes) et les difficultés rencontrés avec le Covid.

C’est assez spécial, je trouve ça mal foutu à la limite pas intéressant. Je pensais qu’on rentrerai un peu plus en intimité dans le vestiaire, ce n’est pas vraiment le cas (pour le moment).
Le montage est aussi chelou, je pense que quelqu’un qui n’a pas suivi le PSG cet été ne comprendra rien.
Même pour un supporter parisien, si on matte ce reportage dans 5 ans, ça ne sera pas frai dans nos têtes et c’est tellement résumé qu’on ne comprendra pas grand chose.

Petit passage sympa sur les ultras, mais encore une fois c’est assez rapide / inintéressant.

Le reportage est nul qd on compare à All or Nothing, c’est incomparable, y’a quasi 0 image inédite, c’est plus un résumé du final 8 qu’un documentaire, j’ai été assez déçu

1 J'aime

Un résumé mais avec quasi aucune image des matchs :hoho: