Breaking Bad

J’ai commencé hier Breaking Bad :sac:

2 J'aimes

Si je pouvais effacer de ma mémoire cette série pour tout recommencer … tu as bien de la chance :emo:

1 J'aime

La fin de saison 3 m’avait donné des putains de frissons. Pourtant on se doute que Walter ne sera pas tué mais c’est tellement bien fait, bien construit :blanquer:

3 J'aimes

Hypé de diiiingue.

6 J'aimes

Raaah … j’sais pas il y a un truc qui me gêne dans ce trailer.

En tout cas j’ai hâte de découvrir ça.

1 J'aime

Y a une date d’annoncée?

Le 11 octobre sur Netflix.

1 J'aime

Thx, je ne veux/peux même pas regarder le trailer ou les infos histoire de préserver au max le contenu.
Hype hype hype :bave:

1 J'aime

El Camino dispo !

1 J'aime

J’attends de voir les premiers retours mais je trouve que Netflix a été très frileux pour la promo du film, ça annonce rien de spécialement bon.
J’espère me tromper !

1 J'aime

J’ai bien aimé :nadine: on reconnaît la patte de Vince Gillinghan et le passage du format série à film est pas une top réussite (l’intrigue manque parfois de corps et de rebondissements) mais marche bien et quel plaisir de revoir les personnages de BB :+1:

3 J'aimes
El Camino

Faire une sequel d’une série aussi marquante était un pari risqué, les attentes étaient forcément folles, mais il était impossible de faire du Breaking Bad. Vince Gilligan nous propose donc son film de fugitif en nous permettant de connaître le sort de Jesse.

La première demi-heure joue sans forcer sur la fibre nostalgique (avec Badger et Skinny Pete) tout en amener les premières heures de sa fuite, c’est là que le thème du figitif est le plus marquant, Jesse n’a pas vraiment le temps de souffler.

La deuxième partie, avec Todd, mêlant de longs flasbhacks et une fouille explore au max les évènements avant le final de Breaking Bad. C’est une partie qui fait baisser le rythme mais ça monte d’un cran assez vite avec l’arrivée des flics dans son appart, cette séquence n’est peut-être pas au niveau des plus grands moments de tension de la série, mais c’est tout de même captivant et ça marque en plus un tournant pour Jesse qui prend le dessus sur son trauma et devient prêt à tout pour s’enfuir.

On arrive donc au troisième gros axe avec Bast Vacuum, qui permettra à Jesse de fuir ABQ. Il finit par tuer pour pouvoir avoir l’argent nécessaire. La séquence western démarre bien, mais après qu’il ait buté le premier type, ça marche moins, surtout avec les 50 tirs à 3m qui finissent à côté.

Et on conclut ensuite par le moment de nostalgie dans le dernier quart d’heure. Que cela arrive à la fin du film n’est en rien gênant et permet de dire adieu à ces personnages.

En gros, on de l’humour noir (le cadavre balancé de la fenêtre, j’ai ris comme un con), des scènes intenses, une touche de nostalgie, à part un gunfight moyen, je ne demandais pas grand chose de plus.

Je mettrais un solide 8/10 je pense

8 J'aimes

Ah, j’ai vu El Camino la semaine dernière et… c’est tellement de la merde que j’ai même pas pensé à venir en parler ici.

Merci une nouvelle fois Netflix de nous pondre un film sans intérêt. Là c’est clairement pour surfer sur le succès de Breaking Bad.

De base j’ai été ultra surpris (et déçu) de voir que le film commençait pile au moment où la série se termine. Et premier constat, forcément : bah ça marche pas :cringe:

Les acteurs ont vieillis, grossis (Todd sérieux… :hoho:) et je dirai même qu’ils ont périmé car la plupart n’ont pas foutu grand chose depuis le succès de Breaking Bad. Même Aaron Paul, que j’adore de base dans la série, là c’est clairement l’ombre de lui même.
Du coup moi qui ai eu la bonne (et mauvaise) idée de remater l’intégralité de la série il y a 2 mois, bah tout était encore frai dans ma tête.
Le seul personnage qui fonctionne en flash back, c’est Walter White. D’ailleurs je suis tombé sur ce post insta où on voit qu’en fait il ne s’est pas tondu le crâne, mais c’est 100% fake. Impressionnant.

Côté scenar, bah c’est lisse, attendu et chiant quoi. Il n’a aucun mais vraiment AUCUN intérêt.
J’aurai aimé que le film se passe réellement 10 ans après les faits, qu’on suive le nouveau Pinkman et que son « aventure » racontée dans ce film soit introduite dans un ou 2 flashbacks largement suffisant pour comprendre ce qui s’est passé. J’aurai aimé revoir la famille White, Marie ou même la famille de riche dont j’ai oublié le nom.

Côté real ça fait le taff, mais je n’ai absolument pas retrouvé l’ambiance Breaking Bad. La photographie est terne et n’a plus du tout la charte « Breaking Bad » qui se voulait sépia, aride…

Côté bande son, je ne m’en souviens plus. :berlusconi: Preuve qu’elle doit être géniale.

Bref, en résumé ce film qui s’adresse tout de même à un public très niche est complètement useless, sans intérêt. On ne peut pas remettre la faute sur le budget car au tout départ BB est, il me semble, un projet low cost (comparé aux grosses séries).

Je mettrai un bon 3/10

Vu avant hier, ça m’a fait du bien de retrouver les perso, le passage au film est perceptible mais pas rédhibitoire, j’ai passé un bon moment.

1 J'aime