:jo: JO Pyeongchang 2018 - News, résultats et live


#183

Ok, donc change par “des insultes” plutôt qu’un flot. Pour le reste? Madrid cabron, ce soir 3-0, “si on ne gagne pas ce soir, je supprime mon compte”, etc. La vraie question dans mon message c’était de savoir si t’étais ou non un bonhomme qui se tenait à ce qu’il disait quand il faisait le ouf comme ça avant match :eey:

Là je constate juste que t’as fait le chaud, et derrière plus rien. T’aurais au moins pu en rire, faire une blague à ce sujet, assumer un peu quoi. :hoho:

Bref, osef de toute façon.


#184

Un bonhomme mdr c’est un forum gars je m’en fiche


#185

Oui bah pense aux autres. Tous ceux qui se sont fait une fausse joie en voyant CR7 marquer, qui ont exulté quand Marcelo a crucifié le PSG. On a tous eu la même pensée à ce moment là, cette joie immense de ne plus te lire. Tu penses un peu à nous? :sadboy:


#186

Toutes les nuits tkt


#187

:sac:


#188

Bah lol si c’est qu’un forum et puisque tu t’en fiches tu devrais avoir aucun souci à supprimer ton compte mdr

Bref, retour aux JO les gars :no:
Cette nuit, une surprise pour la France, m’sieur Théaux :champion:

Car il peut pas aller bas :blaguin: :sac:


#189

Moi je lâche l’affaire… grasse matinée.

Je profite que le programme de demain midi soit désertique côté français pour enregistrer la nuit et me la refaire demain.

J’ai pris la période 03h=>09h (Avec la bascule à 5h55 :sac: ) pour me faire Le super-G, le snowboard et le ski de fond.

Faudra juste que je pense à ne pas aller sur Internet :hoho:


#190

Allez Chloé! Flemme de me lever à 4h50 par contre :no:


#191

Snowboard Cross, on a 3 favorites qui se ratent toutes à divers degrés (ceci dit vu comme la première était impressionnante, je pense que ça aurait été dur de faire mieux qu’argent + bronze)
Par contre la gamine de 16 ans qui faisait office d’outsider prend la médaille d’argent dans le plus grand des calmes.

Grand classique du sport français.


#192

5ème place à 4 secondes du podium pour Maurice :sadboy:

Edit : beaucoup d’émotions au micro de France 3 :emocry:


#193

Chloé Trespeuch qui était toute triste après sa course :jorjor:


#194

Déjà rattrapé mon retard. Le sans faute dans les pronostics quand même :stuck_out_tongue:

En faite la bonne technique c’est juste d’être ultra pessimiste avec l’équipe de France


#195

Les chances de médailles françaises pour la huitième journée (ça concerne donc les médailles décernées le samedi 17 février) :

• Patinage Artistique :

Cette nuit nous retrouverons l’épreuve homme du patinage artistique. Plus précisément la suite de l’épreuve homme puisqu’hier a eu lieu le programme court. Dans cette compétition, la France a toujours été plus ou moins présente. On pense notamment aux médailles de Philippe Candeloro, aux échecs de Brian Joubert… mais cette année, le français n’était pas au niveau. En effet, Chafik Besseghier ne fera pas ce programme libre puisque pour cela, il fallait finir dans les 24 premiers du programme court. Il a finit 26e (sur 30).

Horaire : 02h00

• Ski Alpin :

Un programme plus classique en ski alpin aujourd’hui puisque le retard a été rattrapé. Cela pourrait être de courte durée car le retour du vent est annoncé pour la deuxième semaine. Nous retrouvons donc pour le moment le super-G féminin. Normalement les françaises ne devraient pas prétendre à la médaille mais elles ont prouvés au cours de la saison qu’elles étaient capables d’exploits. En effet, Tiffany Gauthier et Tessa Worley ont déjà accroché une quatrième place cette saison. Concernant la deuxième, même si ce n’est pas sa discipline de prédilection, on espère une réaction après la déception du slalom géant.

Les Français : Tiffany Gauthier, Romane Miradoli, Jennifer Piot, Tessa Worley

Mon pronostic : pas de médaille

Horaire : 03h00

• Ski Acrobatique :

Avant de retrouver la suite des épreuves de saut dès demain, cette nuit, ce sera la finale du ski Slopestyle. Nous avons déjà eu la version snowboard, c’est la même chose… avec des skis ! Il y aura deux françaises dans la compétition. L’une d’elle, Tess Ledeux est actuellement septième mondiale. Elle aura donc comme objectif minimum de rentrer en finale (elles seront 12 sur les 23 présentes au départ dans cette finale). Attention cependant, comme pour le snowboard il y a quelques jours, l’épreuve pourrait être perturbée par le vent.

Les Français : Lou Barin, Tess Ledeux

Mon pronostic : pas de médaille

Horaire : 05h00

• Ski de fond :

Avant les très longues distances le week-end prochain, nous retrouvons les relais par équipe. Au programme du jour, ce sera le relais 4 × 5 km femmes. À la surprise générale, il y a quatre ans, l’équipe de France avait pris une quatrième place. Trois des quatre filles présentes à Sotchi le seront encore aujourd’hui. La quatrième, Célia Aymonier a depuis abandonné la discipline pour le biathlon. On ne va pas se mentir, il sera extrêmement compliqué pour les françaises de rééditer cet exploit. Normalement, le podium n’est pas envisageable. Mais bon, personne n’avait imaginé leur performance il y a quatre ans.

Les Français : l’équipe de France féminine (Delphine Claudel, Anouk Faivre-Picon, Aurore Jean, Coraline Thomas Hugue)

Mon pronostic : pas de médaille

Horaire : 10h30

• Biathlon :

C’est déjà la fin des épreuves individuelles en biathlon. À moins d’un retournement de situation aujourd’hui et demain, le bilan sera globalement décevant pour l’équipe de France. En effet, les français et françaises n’ont quasiment jamais trouvé l’équilibre sur les tirs. C’est arrivé deux fois… une médaille d’or et une médaille de bronze. Malgré tout, la bonne nouvelle c’est que ces piètres résultats ont quand même permis d’envoyer quatre représentantes sur la mass. Marie Dorin qui était la moins bien placée se qualifie grâce à sa quatrième place sur le sprint. Pour rappel, la mass start, ce sont les 30 meilleures (pour être totalement précis, ce sont les 15 meilleures du classement général de la coupe du monde puis les 15 meilleures de ces JO) qui s’élancent en même temps. Quatre tirs, deux couchés et deux debouts et la première arrivée est championne olympique. Je ne vais pas me répéter sur les chances françaises mais on espère vraiment une réaction de la part de cette équipe qui en a largement les moyens.

Les Français : Anaïs Bescond, Justine Braisaz, Anaïs Chevalier, Marie Dorin-Habert

Mon pronostic : pas de médaille

Horaire : 12h15

• Short track :

Après quelques jours de repos, le short track est de retour. Deux finales sont programmées aujourd’hui. Le 1500 m femmes et le 1000 m hommes. Chez les femmes, il y aura deux françaises dans les séries. Chez les hommes, les séries ont déjà eu lieux et le français Thibault Fauconnet est en quart de finale. Normalement, il était plus à l’aise sur le 1500 m (on se rappelle de sa terrible chute après un coup de pied dans le visage en finale) mais si il y a bien un sport qui est difficile à pronostiquer, c’est le short-track. Tout est possible. Pour nos françaises aussi bien entendu.,

Les Français : Thibault Fauconnet, Tifany Huot-Marchand, Véronique Pierron

Mon pronostic : pas de médaille

Horaire : 13h05 (1500m femmes) et 13h20 (1000m hommes)

• Skeleton :

Après les hommes hier, nous retrouvons les troisième et quatrième descentes de l’épreuve femme. L’athlète en tête au chronomètre des quatre descentes cumulées sera championne olympique. Comme en luge, une française, Agathe Bessard, avait réussi une performance suffisante pour se qualifier. Elle est dans le top 50 mondial et a terminé 10e des derniers championnats du monde juniors. Pour d’obscures raisons, la fédération a décidé de ne pas aligner ses jeunes athlètes aux JO. La course se fera donc sans française.

Horaire : 13h45

• Saut à ski :

L’épreuve la plus spectaculaire du saut à ski, c’est bien entendu l’épreuve du grand tremplin. Avec le combiné nordique ou encore la luge biplace c’est l’une des rares épreuves exclusivement réservée aux hommes. Comme pour le petit tremplin, nous retrouverons deux français dans cette finale. Un podium n’est pas d’actualité. Jonathan Learoyd qui a terminé 30e de l’épreuve du petit tremplin continuera à accumuler de l’expérience. À seulement 17 ans, sa performance est honorable. Il aura probablement des ambitions totalement différentes à Pékin dans quatre ans.

Les Français : Vincent Descombes Sevoie, Jonathan Learoyd

Mon pronostic : pas de médaille

Horaire : 14h30

• conclusions :

Après une nouvelle journée sauvée par le snowboard hier et remplie de regrets (une 4e place en super-G, une 5e place en ski de fond…) cette journée de samedi est peut-être ce qu’il faut pour relancer la délégation tricolore. Aucune compétition avec le statut de favori pour la France mais plusieurs réelles chances de médailles que ce soit en short-track, en biathlon, en ski alpin ou encore en ski acrobatique… des médailles inattendues qui, si elles arrivaient, feraient du bien à tous.


#196

Une petite pièce sur un podium de Tess Ledeux. Et Lou Barin est très mignonne ça vaut le coup de regarder :sac:


#197

Sympa :smile:


#198

Waiiiiiiiiiiiit. +25 MINUTES ? :eek:


#199

Vous pensez qu’on a le droit de dire qu’on aurait probablement mis une mine à au moins un olympien dans son sport cette année ? :sac:


#200

Après je suppose que faire 15 km en ski de fond en moins d’une heure pour un novice c’est pas mal non ?


#201

Non, moi je ne peux même pas :emocry:

:sac:

Mais je regarderai les paralympiques pour me dire ça aussi.


#202

Petite remarque sur le biathlon, les relais peuvent encore offrir un bilan dans la norme des grands championnats récents (le triomphe exceptionnel d’Oslo il y a 2 ans avec 11 médailles, avec un Fourcade exceptionnel et Dorin dans la meilleure forme de sa carrière, excepté), c’est un peu tôt pour parler de déception.