Netflix

tv
web
netflix

#1402

J’ai vu Bird Box aussi :

Texte visible

Eh bah franchement moi, le fait de ne rien savoir sur cette fameuse entité, ça m’a tué le film. J’attendais la fin pour avoir un semblant d’explications, comment ça a commencé, pourquoi, est-ce que ça va se terminer un jour ou pas? Je suis vraiment resté sur ma faim. :no:

Le reste du film, je te rejoins, les deux timeline ça n’apporte malheureusement pas grand chose, tout est assez prévisible d’ailleurs (à cause du fait qu’on sait directement qu’elle sera seule avec les gamins au final?). Dans l’ensemble, c’était sympa, mais perso j’ai vraiment eu du mal avec cette fin un peu facile genre “on trouve un endroit qui visiblement doit réussir à trouver suffisamment de ressources pour se suffire à soi-même, on s’en fiche de ce qui est dehors du coup et on restera enfermé là-dedans jusqu’à la fin des temps”.


#1403

J’ai commencé à regardé le docu-série sur la saison dernière de Sunderland après en avoir lu du bien sur Twitter.

Alors on sait comment ça se finit, mais pour l’instant je trouve ça très intéressant, de voir les coulisses d’un club pro, notamment le mercato en l’occurrence.

Petit bémol sur la réalisation/le montage, que je trouve parfois un peu “lourd-pathos”, et je ne suis vraiment pas fan du genre. Vu la suite de leur saison je crains un peu…


#1404

39 séries sur Ma Liste :laporte:

Je les choisis toujours à l’aide de random.org, je viens là de commencer The Protector, une série turque et a l’air pas mal du tout !


#1405

Après Making a Murderer, et The Keepers, j’ai une fin d’année très portée sur les meurtres. J’ai lu de bons retours sur The Innocent Man (L’Accusé en français). On est dans un petit comté de l’Oklahoma et ça traite de deux meurtres à moins de deux ans d’intervalle.

J’ai moyennement accroché aux deux premiers, il y a presque un côté trash, trop cru dans la façon de présenter les crimes qui me met mal à l’aise, vu ma première phrase, ça peut être dur à croire, mais je ne suis pas un gros consommateur de documentaires criminels. Je trouvais pas le récit très

La fin de l’épisode 2 relève l’intérêt et l’épisode 3 lance vraiment le doc. Où on prend une tournure à la Making a Murderer, en pointant du doigt des failles énormes (certaines volontairement mises de côté dans les deux premiers épisodes).

Je suis donc à 3 épisodes vus sur 6, je termine ça demain sans doute.


#1406

L’épisode 2 de The Keepers vient de se terminer.

Je le résumerais par un malaise constant, une sorte de “mon dieu …” :jeanf: pendant 45 minutes.

La façon dont les choses sont racontées (personne ne pleure, ou pas beaucoup), les détails donnés, les mises en scènes, et d’imaginer ce que va être la suite …

Soit je suis une petite chochotte, soit c’est un sujet qui me retourne le bide, mais sur l’échelle du dégoût je le situe juste en dessous des vidéos de souffrances animales.

C’est bien foutu sinon, et on commence à voir les ramifications.

Une “nonne” surprise ce docu :hubert:


#1407

Cet épisode aussi m’a retourné le bide, j’avais une sorte de nausée tout du long. La façon de raconter doit jouer, c’est froid, glaçant et ils s’arrêtent pas à un détail martelé, ils envoient tout sans te prévenir :cold_sweat:


#1408

D’ailleurs, je vois dans le tweet plus haut que Spotlight sera sur Netflix le 27 janvier. Le film parle des évènements de Boston qui sont évoqués dans le docu. dans le fameux épisode 2 d’ailleurs je crois.

Vraiment un super flim si vous l’avez pas vu.


#1409

Terminé The Innocent Man (L’Accusé) à l’instant.

La seconde partie du doc est plus intéressante, les erreurs volontaires dans les dossiers sont effarantes encore une fois. Et la justice fait bien chier derrière pour réparer une erreur.

Et toujours cette sensation que certains procureurs sont plus intéressés par le fait de sauver leur réputation quitte à garder un innocent en prison qu’à reconnaître une erreur. La façon dont sont conduites les enquêtes est assez proche qu’à Manitowoc (avec des soupçons envers la police encore plus graves dans ce doc)…

Making a Murderer est plus passionnant, déjà on a beaucoup plus d’archives, le montage me semble plus intéressant aussi. Mais The Innocent Man se regarde assez vite, et sans trop de soucis.


#1410

Fini Bodyguard.

C’était pas mal, sans être la série du siècle ça se regarde bien.
J’ai un peu de mal avec le côté WTF du personnage principal limite à la John McClane par moment. Beaucoup (trop) d’incoherences et d’irrealisme dans le script pour que je succombe totalement.
C’est dur de regarder ça après avoir vu Homeland.
Heureusement c’est une série en 6 épisodes du coup on enchaîne très facilement.


#1411

J’ai commencé Bird Box.

Sérieux le casting :hoho: Plus cliché tu meurs.
On a donc : un noir, un gay, un asiat, une blanche, un vieu neo-nazi sur les bords, un junky, une latino énervée en marcel, un baraqué, une grosse et une vieille.

Sinon le scénario a l’air sympa et original pour du post-apo (ça ressemble un peu à Sans Un Bruit), je continue avant d’y laisser mon avis.


#1412

:hoho:


#1413

Au final c’était très bof. :man_shrugging:t2:


#1414

C’est très rare si ce n’est unique que Netflix donne des chiffres

45M pour Bird Box en 7 jours


#1415

Et combien de gens déçus ?

Je dis ça mais je l’ai même pas vu encore :stuck_out_tongue:


#1416

Le point fort de Netflix n’a jamais été le cinéma et ça se confirme avec Birdbox.

C’est néanmoins pas un mauvais film.

Ses 2 défauts principaux sont :

  • qu’il souffre de lacunes récurrentes dans les films Netflix : une bonne idée et une réalisation correcte ne permettent pas de compenser un scénario moyen voir mauvais
  • comme @d0nald en parlait , malheureusement il ne tient pas la comparaison avec “Sans un bruit” qui est mieux fait et plus angoissant.

Sur Birdbox l’idée de base est pas mauvaise mais de trop nombreux clichés, un scénario assez prévisible, des dialogues écrits par un enfant de 12 ans, c’est pas compensé par Sandra Bullock ou de jolis mouvements de caméra.

Je pense que la qualité des films devrait aller en augmentant. Et puis après Annihilation avec N. Portman on ne peut que s’améliorer … :fillon3:


#1417

Exactement, j’ai presque même envie de rajouter que ça s’applique a pas mal de leurs séries :no:

A chaque fois c’est la frustration qui domine de se dire que ça aurait pu être mieux.


#1418

Et pourtant, sans un bruit est déjà bourré de défauts. :sac:

Pas un seul con dans la famille pour se dire, hey, pourquoi on ne va pas vivre à coté de la cascade ?


#1419

Le docu-série sur Sunderland est absolument à regarder. Le déroulé de leur saison ça défie tout ce qu’un scénario aurait pu imaginer… Leur dernier match à domicile putain…


#1420

Hier je trainais un peu pour voir les films made in Netflix pour en mettre dans la liste. je vais essayer de voir prochainement Le Rituel et Annihilation. En attendant je me suis tourné vers le thriller Cam qui est recommandé à 90+%

Je pensais qu’on était dans l’univers youtube, mais on est en fait dans le milieu des cam girls (y a donc du cul) : Lola est une jeune cam girl qui rêve d’accrocher le top 50, et aller encore plus haut. Pour ça elle tente des show parfois spectaculaire et tente de maintenir une relation avec sa communauté. Mais un jour, elle ne parvient plus à accéder à son compte. Pourtant, elle se produit en live au même moment.

J’ai volontairement essayé de ne pas trop me renseigner, d’où ma petite confusion (non pas que je me plaigne :dsk:), la première partie est plutôt cool, on fait monter un certain malaise et bon faut avouer qu’il y a des petites scènes sympa :bertrand1:

La deuxième partie tout comme la conclusion me laissent plus sceptique, sans que je puisse pointer ce qui ne marche pas, j’ai pas vraiment été captivé par le truc et la résolution est moyenne. Cela dit, c’est un film qui est pas trop mal, qui a une vibe à la Black Mirror.


#1421

L’episode 3 de la saison 4 de Kimmy Schmidt est une perle :hoho: