Netflix

tv
web
netflix

#1523

Ouais et globalement les acteurs jouent très bien, mais ça passe aussi par leur voix, leurs intonations, etc. Là ça m’a l’air plat et, comme tu dis, les voix correspondent pas du tout.

Aussi, c’est vrai qu’il donne carrément du style à la série!


#1524

Perso je baigne tous les jours au sein de la commu LGBTQ+ car ma meilleure amie est gay et très (trop?) engagée. La communauté a des bons comme des mauvais côté. Comme partout il y a des extrémistes très virulents, j’ai par exemple été pris pour cible lors d’un anniversaire car un gars a su que j’étais hétéro. Ça s’est bien fini et je pense qu’il était un peu éméché mais, comme je dis souvent à mon amie, ça me dérange un peu le fait que les hétéros soient exclus. Je suis du genre hyper ouvert d’esprit et justement je prône pour un monde où on s’en balek total des orientations sexuels de chacun. Je serai limite open pour que la norme devienne la bisexualité.

Bref, tout ça pour dire que je peux comprendre le fait que 20100 n’ait pas envie de regarder une série sur ce thème, ici à Paris on baigne dedans quotidiennement. C’est un thème qui revient souvent et on peut ressentir une forme de lassitude sans être une dickhead.

Dans un tout autre registre, j’avais aussi ressenti une lassitude des séries tournant autour du terrorisme jusqu’à la sortie d’Homeland. Ça tournait vachement en rond, c’était barbant et très caricatural.


#1525

Moui. Enfin tant qu’il y aura des gens pour qualifier “d’épiphénomène” les agressions homophobes, je pense que ça fera pas de mal d’en parler dans les séries.

D’autant qu’encore une fois, dans Sex Education, c’est pas du tout le sujet principal, c’est juste un type de sexualité traitée comme les sont les autres :calm:


#1526

Totalement. Par contre ces gens là ne regarderont pas la série et sont même carrément fermés à tout ce qui se passe de près comme de loin sur ce thème.


#1527

Russian Doll (4/8)

Commencé la comédie netflix arrivée la semaine dernière. En lead on a Natasha Lyonne. Une personne qui a l’air très cool mais qui, en actrice, me semble très inconstante. Je peux la trouver très bonne dans son rôle de blasée dans une scène, et mauvaise actrice la scène suivante.

Là elle a un rôle sur mesure (elle a co-écrit la série avec Amy Poehler), où son personnage ne cesse de mourir connement et revient en arrière, le soir de son anniversaire.

La bande annonce était cool. L’humour n’est pas aussi présent dans le premier épisode, mais heureusement ça monte en puissance.

En fait le premier épisode donne vraiment l’impression d’être coupé net, et si t’enchaînes pas directement, ça doit faire bizarre. C’est adapté au streaming du coup car on peut vite voir la suite. Le deuxième épisode est plus drôle, le troisième travaille plus le fil rouge, le quatrième étend l’univers.

Ça a l’air bien construit jusqu’au bout. Et après un début presque décevant, je suis bien rentré dans le délire.


#1528

Par épiphénomène j’entendais le fait que se faire agresser pour sa sexualité ça concerne plus les gays que les lesbienne ou les heteros je pense.

Les agressions physiques tout du moins.

Même si effectivement y a des zguegue dans toutes les commu visiblement.

La série est franchement cool je le répète et l’acteur qui joue Erik joue vraiment juste. Même en VF c’est le seul qui est réussi je trouve.


#1529

D’ailleurs j’en profite pour faire mon prof de français : épiphénomène fait partie de ces mots à la mode qu’on emploie à tort (comme disruptif @BigBillou ).
Ça veut dire, à la base, “phénomène secondaire” et pas “phénomène rare” ou “sans importance”.

Dingue le nombre d’émission où ce mot est mal employé.


#1530

Ouais puis l’épiphénomanie c’était les galettes des rois en janvier, faut passer à autre chose :no:


#1531

OK donc on est d’accord que les agressions physiques sur les homos sont des épiphénomènes ? :thinking:


#1532

Non. L’épiphénomène est secondaire, issu d’un autre. L’agression homophobe ben c’est une agression homophobe, elle ne découle pas d’autre chose que de l’homophobie, c’est l’événement primaire.


#1533

Faux. :bertrand1:

Ma boulangère me disait l’autre jour que tant que les clients achetaient des galettes, son pâtissier de mari allait continuer à en faire. Je lui en ai racheté 2 cette semaine du coup.

Moi vivant, mon boulanger va faire l’épiphanie toute l’année. :no:


#1534

D’accord. Justement je pensais que l’utilisation que j’en faisais été correcte car l’homophobie c’est le phénomène primaire.
Et les agressions qui en découlent sont secondaires donc dans la série pour moi il arrive un épiphénomène.

En aucuns cas j’ai voulu atténuer le truc qu’on soit clairs. ^^

Merci de la précision. :wink:


#1535

J’ai maté quelques trucs sur Netflix récemment :

Polar :1::1::1::1::1:

J’ai vraiment kiffé, du début à la fin.
Ça bastonne, et l’univers est cool.

Kingdom :1::1::1::1::0:

Ça met du temps à démarrer, mais quand ça s’est arrêté j’étais dégoûté, ça commençait à devenir vraiment bon.
Vivement la suite.

Sex Education :1::1::1::0::0:

On sort du classique “high school teen drama” et c’est pas mal.
J’accroche pas sur tous les persos, mais c’est une bonne surprise.

The Final Year :1::1::0::0::0:

Un docu sur la dernière année de Barack Obama sur le plan des affaires étrangères.
On apprend quelques trucs, mais rien de transcendant.
Au final, mis à part pour les images à l’intérieur de la Maison Blanche, c’est assez creux.

Je pensais tenter prochainement Velvet Buzzsaw, dont la bande annonce m’a donné envie.
Sauf que les critiques sont assez violentes :hoho:


#1536

Russian Doll (saison 1)

J’ai vu les 4 premiers hier, j’ai fini aujourd’hui. Le 5ème épisode est décevant, mais ça repart fort. Les persos se développent, l’épisode 7 prend un tournant presque horrifique par moments, le dernier retrouve un peu de légèreté avant un twist réussi et un finish assez cool.

Ça n’a pas pris la tournure que je pensais, mais c’est pas gênant, on s’attache aux persos, l’intrigue est bien construite et surprenante. Le concept du jour sans fin n’est plus original mais le ton et certaines idées changent. Avec un petit humour noir et absurde qui passe bien.

Natasha Lyonne comme je l’ai dis, semble inconstante comme actrice, mais là elle a quelques passages d’une étonnante justesse, et elle montre qu’elle a les épaules pour être le lead d’une série.


#1537

Je regarde très rarement les séries en VF, voir jamais, quand je le fais c’est que je veux faire autre chose à côté.
Bref, je matte Kimmy Schmidt et je trouve que le doublage de Titus est exceptionnel.


#1538

Get Me Roger Stone

Je viens de voir, j’avais complètement zappé ce doc et avec son arrestation il y a une dizaine de jours, ça m’a titillé.

Excellent documentaire, comme tu dis c’est un vrai requin, prêt à tout pour gagner. La morale il s’en bat totalement les couilles.

Qui porte des chaussettes noires pendant l’amour ?! Ça ressemble à Splitzer selon moi:hoho: :hoho:

Les super PAC, le lobbying forcené, la destruction du parti réformiste, les liens avec l’étranger, l’utilisation des médias. Je savais pas qu’il était impliqué dans le “vol” de l’élection de Bush en Floride (ils en ont reparlé récemment car dans l’élection de 2018 il y a eu une histoire de recompte de votes encore). Il a vraiment révolutionné la politique aux US.

Toute la campagne de Trump c’est sa masterclass en quelque sorte. Il a compris avant tout le monde qu’il pouvait gagner en ayant aucune limite. Le trash talk, les coups bas, les insultes, les fake news. La façon dont il a pris le contrôle du parti pendant la campagne est incroyable et on en voit encore les conséquences.

Le truc fou c’est que pendant les 2/3 du doc, on en arrive presque à le trouver attachant. Bon… après, avec Trump, il est allé à la limite de l’humanité, a baissé son froc et chié dessus. C’est un peu plus chaud.

Mais je dois avouer que le montage final où on voit toutes les chaînes d’infos parler de la victoire acquise d’Hillary, et les voir se désintégrer au fil des heures en est presque drôle. Il a réussi le coup politique du siècle.

Et le voir après un peu plus de deux ans de présidence Trump n’est pas gênant du tout. On voit plein de types qui se sont faits arrêtés depuis, on a encore plus le recul pour voir comment il a réussi un coup brillant. Et comment Trump a utilisé la working class pour les tromper depuis…

Il est aussi détestable que fascinant. Quel personnage


#1539

J’ai enfin lancé IO

Il se passait rien pendant 20 minutes, j’en ai eu marre.

Faut sûrement être au top de sa forme et ça peut passer. Pour ceux qui lancent et qui vont tiquer sur l’actrice, c’est celle qui danse comme une folle dans la pub Kenzo, j’ai mis 5 minutes à capter :no:

Bref, je vais pas insister plus longtemps avec le film

Ça m’a permis de voir que Anthony Mackie allait tenir le rôle principal de Altered Carbon S2


#1540

#1541

Assez étrange quand même cette histoire. Surtout que Netflix n’a pas communiqué sur les données reçues.


#1542

Tant que c’est anonyme, il est où le problème ?

C’est comme sur TWD de Telltale. A chaque fin d’épisodes, t’as le pourcentage des gens qui ont fait tels ou tels choix…