Parlons d'arbitrage

Perdre du temps dans le jeu c’est différent. Si les joueurs mettent du temps pour les touches, les relances du gardien, ou autres astuces d’anti-jeu, ils sont sanctionnés par les arbitres si c’est dans l’abus en général.

Là tu perds du temps sur des blessures et des changements, donc des faits que tu ne « maitrises pas » surtout que maintenant que chaque équipe en à 5 on en perd sacrément. Et au final ce temps n’est pas récupéré alors autant arrêter le chrono à chaque arrêts de jeu ou sorties de balle et ne pas générer de temps additionnels.

1 « J'aime »

Ah perso ça m’agace prodigieusement même si « c’est le jeu » ^^
Les clubs italiens dans les années 90 étaient de grands spécialistes pour ça alors qu’ils n’en avaient pas besoin :ztfwhy:

3 « J'aime »

Là aussi il y a des indications :

  1. Examen/soins après une faute passible d’avertissement ou d’exclusion

Précédemment, un joueur blessé qui était examiné par un médecin sur le terrain devait sortir avant la reprise du jeu. Ceci est injuste lorsqu’un adversaire a entraîné la blessure, car l’équipe fautive profite alors d’une supériorité numérique lors de la reprise du jeu.

Cependant, cette règle a été mise en place car les joueurs utilisaient souvent l’excuse d’une blessure pour retarder la reprise du jeu pour des raisons tactiques.

Pour faire la part des choses entre ces deux situations injustes, l’IFAB a décidé que c’est uniquement à la suite d’une infraction à caractère physique pour laquelle l’adversaire est averti ou exclu qu’un joueur blessé pourra être rapidement examiné/soigné puis rester sur le terrain.

En pratique, le retard ne devrait pas être plus long qu’il ne l’est actuellement lorsqu’un membre de l’encadrement médical entre sur le terrain pour évaluer une blessure. La différence résidera en effet uniquement dans le fait que seul le membre de l’encadrement médical devra sortir du terrain au lieu que ce soit le membre de l’encadrement médical et le joueur, celui-ci pouvant rester sur le terrain.

Pour s’assurer que le joueur blessé ne profite pas ou ne prolonge pas le retard de façon abusive, il est recommandé aux arbitres de :

  • bien comprendre la physionomie du match et toute raison tactique potentielle visant à retarder la reprise du jeu ;

  • informer le joueur blessé que s’il a besoin d’assistance médicale, elle doit se faire rapidement ;

  • faire un signal au membre de l’encadrement médical (non pas aux brancardiers) et, si possible, leur rappeler de faire vite.

Lorsque l’arbitre décide que le jeu doit reprendre :

  • demander au membre de l’encadrement médical de sortir du terrain et au joueur de rester ; ou

  • demander au joueur de quitter le terrain pour être examiné ou soigné (il est alors peut-être nécessaire de faire un signal aux brancardiers).

En règle générale, il est recommandé de ne pas retarder la reprise du jeu de plus de 20-25 secondes après le moment où tout le monde est prêt à reprendre le jeu, sauf en cas de blessure grave et/ou d’examen d’une blessure à la tête.

L’arbitre doit récupérer dans son intégralité cet arrêt de jeu.

Mettez ce lien en favori : International Football Association Board | IFAB ^^
C’est plutôt bien fait et clair.

Oui donc ça valide plus ou moins ce que je dis. ^^
Vu qu’au final dans la réalité peu d’arbitres respectent ça et encore moins en coupant le temps additionnels.

Je prends l’exemple simple du match récent contre Saint-Etienne où je disais qu’on a pas eu de temps additionnels non plus parce que l’OL gagne 5 à 0, même pas 10 secondes après la 90ème.

Au final durant la rencontre il y a eu plusieurs changements et comme tu mentionnes des joueurs au sol, le médecin rentre sur la pelouse, ça met presque une minute, au final ils décident de le faire sortir.

Je me rappelle très bien que Denayer s’est ouvert l’arcade et a eu plusieurs points de suture une fois sortie. Mais sur le papier comme tu dis c’est 20-25 secondes normalement comme indiqué.
En réalité tu perds 2 à 3 minutes et rien que ça tu ne le respecte pas dans la phrase de fin « L’arbitre doit récupérer dans son intégralité cet arrêt de jeu. » vu que tu n’en n’accordes pas du tout. :confused:

1 « J'aime »

C’est un match particulier là, une victoire 5-0, je peux comprendre que l’arbitre abrège. Il y avait eu aussi la finale de l’Euro Espagne-Italie qui n’a pas eu de temps additionnel (ou très peu) vu qu’il y avait 4-0.

Après, sur les blessures, quand il y a beaucoup d’interventions (+ de 3 ou 4), oui, l’arbitre a tendance à minorer le temps supplémentaire, ça n’en finit plus sinon.

Il y a la théorie, et il y a la pratique ^^

Faudrait demander son avis à Sir Alex Ferguson tiens :grin:

2 « J'aime »

Ah bordel j’avais oublié cette histoire des remplacements, il y en a 5 par équipe maintenant, ça fait donc 5 minutes de temps additionnel si les 2 les utilisent tous, rien que pour ça. C’est quand même conséquent :eek:

Comme je ne suis plus trop le foot ces derniers temps, il y a pas mal de matchs à + de 6-7 minutes supplémentaires donc ?

Les 5 remplacements doivent se faire sur un maximum de trois interruptions, je pense que l’idée est de garder cette limite de 3 minutes d’arrêt de jeu max pour ces changements là.

J’ai pas noté de gain énorme en arrêts de jeu, on voit un peu plus facilement des 5 minutes avec la VAR, mais rarement plus

2 « J'aime »

Thierry Henry et son pied sur la balle au poteau de corner. Qu’est-ce que j’ai rêvé de le tacler a la gorge en le voyant faire ça, même quand j’en avais rien à foutre du match. Sans doute une des raisons pour lesquelles je n’arrive pas à le blairer…

1 « J'aime »

Enfin Rudi et nos joueurs qui gueulent parce qu’ils souhaitent recommencer à jouer au foot après la 90è, ça me fait bien rire.

Tes remplaçant n’ont pas assez de temps de jeu ? Bah fais tes changements plus tôt connard. On doit avoir le seul mec qui réussit à se surprendre de voir un joueur rentrer à la 89ème et avoir un temps de jeu ridicule :cartman: Slimani il doit être ravi d’avoir signé avec ce coach en carton qui ne le fera jamais jouer…

Tu mets tes ‹ petits scores › sur le compte de l’arbitre, alors que contre Dijon franchement on a fait la passe à 10 pendant 60mn comme des singes, s’exposant à plein de contres et la perte possible de points. Contre Strasbourg, j’ai été surpris de les voir se bouger le cul pendant 45mn alors qu’en temps normal, ils auraient été ravis d’avoir 75mn de vacances supplémentaires après avoir tué le match dans le 1er quart d’heure. Par contre en deuxième MT, on regarde Strasbourg faire ce qu’ils veulent. A 10 et chez nous.

Enfin bref, c’est mignon d’en vouloir aux autres, mais que ce pitre de Rudi commence à regarder son management. TOCARD.

8 « J'aime »
1 « J'aime »

Comment peut-on être contre…

Voilà ce qui arrive quand tu loupes ton recrutement et que tu sens le souffle de la sortie

1 « J'aime »

En gros, ils disent quoi ?

Bonjour monsieur l’arbitre, je voulais vous signaler mon désaccord avec votre décision de ne pas sanctionner d’un carton rouge la faute du joueur niçois, je suis tout de même conscient de la difficulté de votre travail et vous souhaite le meilleur pour la suite.

3 « J'aime »

Ah, d’accord, je me suis laissé tromper par sa grosse voix. Merci pour cette traduction en bonne et due forme :sac:

:hoho:

5 « J'aime »

C’est tellement ridicule…

1 « J'aime »

arbitre.PNG

Source: l’Equipe

1 « J'aime »

On peut critiquer la VAR, mais le plus souvent c’est sur une non-utilisation et/ou une mauvaise utilisation de celle-ci.

Il faut être réaliste, elle apporte bien plus de justice que d’injustice.