Politique (hors US)


#402

Au niveau d’un pays on ne sait pas, mais j’habite à côté d’Henin-Beaumont et je vois quelque chose de vraiment moche. Je déteste Macron viscéralement, mais si on avait un Briois au gouvernement… j’en tremble.


#403

Ce « brave homme » a été relâché par la justice pour ce qu’on lui re reprochait d’en plus grave.
Quant au « proche » de Macron, il doit en avoir un paquet si même un de ses gardes du corps est considéré comme un « proche »


#404

Oui.
Et donc ?
En quoi cela conteste le fait que Makao est un proche de Manu ?
Il l’a invité à l’Elysée et tout, pas tout le monde peut se vanter d’un pareil honneur. Il s’est séparé de lui uniquement car les gardes du corps du Président c’est le top level genre. Sinon peut être serait il encore à ses côtés.
Et il s’affiche avec ce brave Homme, qui a loger des terroristes qui ont commis une des pires attaques modernes sur notre sol. Ça c’est un fait.
Et donc après le proche de Cazeneuve et maintenant le proche de Macron, ça fait quand même tâche non ?

Cette manie de vouloir défendre l’indéfendable sérieux. On dirait moi parfois.


#405


Source: le parisien

#406

Ah vous allez encore pouvoir m’aider les copains, voilà je me pose une question sur le fonctionnement de l’Assemblée.

Voilà vous voyez sur la vidéo de Lassale, on voit que l’Assemblée est quasi vide.
Sur plusieurs autres vidéos/votes on peut voir que c’est tout de même assez régulier que les députés ne soient pas présents.

Alors bon, y a des branleurs (Coucou Claire O’Petit, entres autres…) et puis y a ceux qui sont pas là car député d’endroits à des centaines de bornes de Paname. Parce que finalement le député sa fonction est de rester à l’Assemblée H24 (mais du coup le côté local de son élection est bidon) ou il doit jongler entres les deux lieux (Assemblée + son lieu d’élection) quitte à paumé quelques votes de loi ?

Parce que du coup une assemblée vide c’est pour moi anti-démocratique à mort.
Les votes/débat jusqu’à tard dans la nuit c’est aussi un frein à l’avancée de ces mêmes débats.

N’y aurait il pas moyen de faire des votes obligatoires et donc de faire en sorte que TOUS les mecs soient présents en 10mn (5mn un député pour la loi, 5m un dép contre) et un vote avec Skype ou je ne sais quoi ? (Développons un systeme made in france tiens !)

Parce que la démocratie… voilà quoi, en l’état ça en est pas une.


#407

Première nouvelle :jlm2:


#408

Bah si tu prends en compte que des votes sont passés sans l’avis de l’ensemble des représentants du peuple, pourtant élu pour ça, t’appelles ça comment ?


#409

On élit bien un Président avec 25 % d’abstention.

Les députés sont représentatifs du peuple français du coup.


#410

Les votes dans une Assemblée vide, en général, ça vient d’un petit arrangement entre partis.

Comme ils ont des journées très chargées (on se moque d’eux comme certains députés méprisent les difficultés des autres tout en exagérant les leurs, mais ça reste un gros boulot en soi, ils ont des dossiers à préparer sur leurs domaines de compétence, voyager sur leur terre d’élection) et qu’ils ne sont pas omniscients en tous domaines, chaque parti préfère envoyer ses députés les plus qualifiés sur le sujet (à peu près à proportion de ses effectifs), ce qui permet aux autres de ne pas rester 2 heures dans l’hémicycle juste pour attendre de voter comme l’a dit leur chef de parti sur un dossier auquel ils ne connaissent pas grand chose.

Du coup, ils ne font que simplifier le procédé. On pourrait se dire que le risque ce serait de faire passer ou rejeter un texte non voulu par la majorité en douce, mais il y a tellement de moyens pour la majorité (nouveau texte ou utiliser le Sénat) de rétablir la situation, que dans 99,9 % du temps, ça revient à la même chose que faire venir les collègues pour rien.
Du coup, j’ai du mal à y voir un déficit démocratique, alors qu’il y a plein d’autres choses qui mériteraient des critiques bien plus dures (le 49-3, le mode de scrutin, la place trop importante du Président…)

La seule critique que je rejoins sur ce procédé, c’est que dans la mesure où tout le monde (ou presque) vient sur des votes importants, ça sous-entend que le sujet du jour ne l’est pas, et les personnes directement concernées peuvent en effet le vivre comme un mépris profond.


#411

Merci de ta réponse.

Et tu me dis que y a d’autres choses critiquables, je te rejoins et par les exemples que tu donnes, ça ne confirme que ce que je pense.
La démocratie en France est une farce.


#412

Le suffrage universel ?


#413

Le suffrage universel c’est pas la reconnaissance du droit de vote pour chaque citoyen justement ?
Donc si les députés, voix du peuple, ne sont pas présents pour des raisons X ou Y hein, le vote de chacun n’est pas représenté. Pourtant des lois passent quand même avec des assemblées vides…


#414

Pour détailler, faut comprendre que lors des débats à l’assemblée pour le vote des lois, les jeux sont faits à 99%, pour deux raisons, la première évidente c’est que avoir une assemblée à 30 ou remplie à 577, LREM reste largement majoritaire donc bon, ça changerait pas grand chose mais aussi chaque proposition de loi, quand elle arrive en débat dans l’hémicycle, a déjà été débattue et travaillée par tous les groupes parlementaire dans les commissions dédiées :
http://www2.assemblee-nationale.fr/decouvrir-l-assemblee/role-et-pouvoirs-de-l-assemblee-nationale/les-organes-de-l-assemblee-nationale/les-commissions-permanentes

Aussi fou que ça puisse paraitre, les lois sont travaillées, étudiées et discutées :jlm1:

Un exemple pour la loi ELAN (en cours de débat) :

Tu as dans le bandeau de gauche tous les travaux relatifs en amont des commissions et … ils sont très nombreux.

Autre petit détail de notre soi-disant non démocratie :

chaque citoyen peut contribuer et donner son avis sur tous les projets de Loi :noah: truc de fou

http://etudesimpact.assemblee-nationale.fr/

Bref, l’assemblée nationale est une énorme machine, elle pilote un Etat au budget de + 1000 Miyards. Que des députés se pointent pas à un vote ça peut paraitre choquant, mais le taf réalisé est énorme. Et la démocratie, on l’a exprimé au moment de choisir qui voulait nous représenter aux législative. Et encore avant aux présidentielles.

La démocratie, c’est une idée, elle existe que si tu la fais vivre et tu (tout le monde) la ferais(t) bien mieux vivre en s’impliquant dans la vie locale ou politique qu’en rouspétant que son député a pas voté une loi pour interdire le téélphone portable dans les collèges.


#415

Et oui c’est terrible. On se croirait en Corée du Nord. :mahmoud:


#416

Merci pour ta réponse Doudou. Je vais lire tout ceci.

Je partage ta vision de la démocratie, le fait de la faire vivre etc … mais franchement, tu me vannes et tout. Mais en vrai, en quoi ce que je dis est faux ?
Tu me dis toi même que dans une assemblée sur lois importantes les dés sont pipés. Les gens voteront avec leurs copains plutôt qu’avec leurs convictions encore fussent ils qu’ils en aient. Haha.

Moi si demain je veux m’immiscer dans mon village, je devrais le faire sans étiquette. Donc autant dire que j’ai 0 chances de disposer d’un espace de parole.

Monter un parti ?
De nos jours, j’aurais qu’à dire : “Je suis contre l’Europe parce que c’est de la daube. Et je suis contre l’immigration massive car je veux pas voir crever des gens pleins d’espoir chez moi (en gros)”.
Dans l’heure, dans la seconde : Ce type est un dangereux neo-fasciste, raciste xenophobes et dispose d’idées d’extrême droite.

Vrai ou faux ?

Donc mon avis, ma volonté de faire vivre la démocratie en vrai, c’est une illusion.

Quant à la comparaison avec la Corée du Nord, ce sophisme n’est pas digne d’intérêt. Je n’y répondrais donc pas. ^^


#417

La majorité a voté Macron et son parti, ils votent les lois.

On peut ne pas être d’accord, mais en gros c’est ce pourquoi on a signé. Je rejoins Gino sur le fait que le 49.3 est bien moins démocratique par contre, c’est une aberration que ça existe d’ailleurs.

La représentativité de l’'Assemblée par contre est trop limitée, et j’aimerais que les votes soient fait par tous aussi, mais le procédé reste démocratique. Souvent frustrant, énervant, contre nos principes, mais démocratiques.

Ce qui me dérange avec ce discours, c’est que ça semble être l’un ou l’autre, aucune autre solution que de virer les étrangers pour sauver nos français. La réalité c’est qu’on ne fait rien pour sauver les français et que les migrants sont la cible faciles pour justifier ça. Or c’est plutôt la politique économique qui met tous ces gens dehors.

C’est une idée d’extreme droite, ne t’en déplaise ^^

Sur l’Europe, beaucoup à gauche veulent en sortir aussi, c’est une distinction toute autre je trouve.


#418

Dire que l’on ne veut pas de migrants pour ne pas les laisser mourir, c’est partir du principe qu’on ne peut pas les aider. Mais c’est faux, personne n’a jamais vraiment tout mis en oeuvre pour réduire la misère, sur ça soit celle “de nos bons SDF français” ou des migrants.

Donc elle n’est juste pas recevable cette idée à mon sens. Je comprends la détresse des calaisiens, j’allais souvent aider là-bas avant, mais il ne faut pas mettre les deux souffrances sur le même niveau ni dire qu’on ne peut rien y faire, parce qu’au final, en aidant les migrants, on aidera aussi les calaisiens.

L’humanisme, c’est pas aussi facile que de dire “venez pas, pour votre bien”. C’est avant tout de traiter humainement ceux qui sont là.


#419

Ah beh oui, je suis contre l’immigration pour tout ce qu’elle emmène derrière.
Laisses des gens crever sans les aider, et tu verras la délinquance augmenter. (D’ailleurs on le voit dans le reportage de Moix tiens.) (Deuxième parenthèse pour signaler que les mecs veulent se barrer d’ailleurs, donc on agi contre leur volonté encore plus, ce qui fait que forcément, ils sont pas contents).

Et du coup, socialement, c’est la débandade.
Je suis contre l’Europe parce que je la trouve profondément anti-démocratique, là encore. Comment un groupement de gens peuvent définir des lois ou autres dans un pays sans que celui ci ne dise rien sérieux ?
Avons nous réellement la parole dans ces débats ?

Ensuite, je n’ai aucun mal à avoir des idées qui vont à l’extrême droite, gauche ou gauche ou droite. Juste, je caricaturais les critiques des gens de notre pays.
Ici : Ne pas vouloir d’immigration, ne pas être pro-Européen, quelque soit ta volonté, ton argument, beh t’es un facho.
Et facho = Extrême droite. Et dans notre bel univers parfaitement ouvert au débat et à l’écoute des idées (lol) beh si t’es d’extrême droite même sur 1 centième de ton programme. Beh t’es condamné à la fermer et à te justifier, ça n’est plus de la politique mais on tombe presque dans le procès.


#420

La note en intégralité


#421

Pour les curieux et parce que ça fait jamais de mal : la constitution française qui explique comment on ne vit pas en démocratie :arrow_down: (les 30 premières pages suffisent)

constitution_01-2015.pdf (197,8 Ko)


Suivre @iunctisFR sur Twitter - Mon Discourse - Programme Partenaire amazon.fr : Amazon Prime - Amazon Prime Video - Amazon Audible