👑 Présidentielle et législatives de 2022

2022


Ce sujet sera là pour parler uniquement de l’élection présidentielle française de 2022 ainsi que les législatives qui auront lieu au même moment. Ce sujet permet de désengorger le sujet actualité et politique française.

image

L’élection présidentielle française de 2022, douzième élection présidentielle de la Ve République et onzième au suffrage universel direct, est un scrutin permettant d’élire le président de la République pour un mandat de cinq ans. Cette élection se déroulera le dimanche 10 avril 2022, sauf décès ou démission du président en exercice, Emmanuel Macron. Si aucun candidat ne remporte la majorité absolue des suffrages exprimés au premier tour, un second tour aura lieu entre les deux premiers candidats le dimanche 24 avril.


RĂ©sultat final du premier tour

Liste des candidats
Voix
Voix manquantes
% Inscrits
% Exprimés
Jean-Michel ABSTENTION 12 824 135 26,31 -
M. Emmanuel MACRON 9 785 578 3 038 558 20,07 27,84
Mme Marine LE PEN 8 136 369 1 649 210 16,69 23,15
M. Jean-Luc MÉLENCHON 7 714 949 421 421 15,83 21,95
M. Éric ZEMMOUR 2 485 935 5 229 015 5,10 7,07
Mme Valérie PÉCRESSE 1 679 470 806 466 3,45 4,78
M. Yannick JADOT 1 628 337 51 134 3,34 4,63
M. Jean LASSALLE 1 101 690 526 648 2,26 3,13
M. Fabien ROUSSEL 802 615 299 076 1,65 2,28
M. Nicolas DUPONT-AIGNAN 725 356 77 260 1,49 2,06
Mme Anne HIDALGO 616 651 108 706 1,26 1,75
Jean-Michel BLANCS 543 638 73 013 1,12 1,51
M. Philippe POUTOU 268 984 347 668 0,55 0,77
Mme Nathalie ARTHAUD 197 184 71 801 0,40 0,56

RĂ©sultat final du second tour

Candidat % Inscrits % Exprimés Voix 2022 Voix 2017 Changement 2022
Emmanuel MACRON 38,52% 58,54% 18 779 641 20 743 128 - 1 963 487 voix
Abstentions 28,01% - 13 656 109 12 101 366 +1 554 743 voix
Marine LE PEN 27,28% 41,46% 13 297 760 10 638 475 +2 659 285 voix
Blancs 4,57% 6,35% 2 228 044 3 021 499 -793 455 voix
Nuls 1,62% 2,25% 790 946 1 064 225 -273 279 voix

Les dates importantes à venir (À ce jour du 8 février 2022)

4 mars 2022

Date limite de réception par le Conseil constitutionnel des parrainages et des déclarations de situation patrimoniale et déclarations d’intérêts et d’activités des candidats, à 18 heures.

5 / 7 et 8 mars 2022

Mise en ligne des derniers parrainages (5 mars), puis établissement par le Conseil constitutionnel de la liste des candidats à l’élection présidentielle (7 mars). Publication au Journal officiel de la liste des candidats. Début de la deuxième période prévue de contrôle par l’Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique du respect du principe d’équité en ce qui concerne la reproduction et les commentaires des déclarations et écrits des candidats et la présentation de leur personne. Versement aux candidats de l’avance de 200 000 euros. (8 mars)

28 mars 2022

Ouverture de la campagne électorale officielle du premier tour : contrôle par l’ Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique de l’égalité en ce qui concerne la reproduction et les commentaires des déclarations et écrits des candidats et la présentation de leur personne. Mise en place par les mairies des panneaux et emplacements réservés aux affiches électorales des candidats. Mise en ligne des documents sonores de propagande des candidats par la Commission nationale de contrôle de la campagne électorale.

9 avril 2022

Veille du scrutin. Diverses interdictions ou limitations légales à la propagande des candidats ou à la communication au public entrent en application. Premier tour de scrutin en Polynésie française et dans les départements, collectivités et bureaux de vote du continent américain.

10 avril

Premier tour de scrutin.

13 avril

Proclamation des résultats du premier tour de scrutin par le Conseil constitutionnel.

22 avril

Veille du scrutin. Diverses interdictions ou limitations légales à la propagande des candidats ou à la communication au public entrent en application.

23 / 24 avril

Second tour de scrutin en Polynésie française et dans les départements, collectivités et bureaux de vote du continent américain. (23 avril). Second tour de scrutin. (24 avril)

27 avril

Proclamation des résultats de l’élection par Monsieur le Président du Conseil constitutionnel, Laurent Fabius.


Liste des candidats déclarés + Macron qui met des plombes à officialiser

Gauche

  • Nathalie Arthaud (LO) - Ses propositions (Pas encore de programme officiel)

    • Porte-parole de Lutte ouvrière (depuis 2008)
    • Conseillère municipale de Vaulx-en-Velin (2008 - 2014)

    • Porte-parole de Lutte ouvrière depuis 2008, elle est la candidate de ce parti en 2012 et en 2017. LO dĂ©cide de sa candidature Ă  l’occasion de son 50e congrès, en dĂ©cembre 2020, afin d’« assurer la prĂ©sence du courant communiste rĂ©volutionnaire » Ă  cette Ă©lection. Elle annonce sa candidature le 16 septembre 2021.
  • Philippe Poutou (NPA) - Son programme

    • Conseiller municipal de Bordeaux (depuis 2020)
    • Conseiller mĂ©tropolitain de Bordeaux MĂ©tropole(depuis 2020)

    • Ancien syndicaliste Ă  l’usine Ford de Bordeaux, il est candidat du Nouveau Parti anticapitaliste aux Ă©lections prĂ©sidentielles de 2012 (1,15 % des suffrages exprimĂ©s) et de 2017 (1,09 %). Il est investi par son parti en vue du scrutin de 2022.
  • Fabien Roussel (PCF) - Son programme (.pdf 67 pages)

    • SecrĂ©taire national du Parti communiste français (Depuis 2017)
    • DĂ©putĂ© français (Depuis 2017)
    • Conseiller municipal de Saint-Amand-les-Eaux (Depuis 2014)

    • DĂ©putĂ© de la 20e circonscription du Nord depuis 2017, il devient secrĂ©taire national du Parti communiste français en 2018. Il annonce sa candidature le 26 novembre 2020. Les militants du parti confirment leur soutien Ă  sa candidature lors d’une consultation interne en mai 2021.
  • Jean-Luc MĂ©lenchon (LFI) - Son Programme ; L’Avenir en Commun

  • Arnaud Montebourg (DVG) - Sa remontada (oui… Pas encore de programme officiel)

    • Ministre de l’Économie, du Redressement productif et du NumĂ©rique (2012 - 2014)
    • PrĂ©sident du conseil gĂ©nĂ©ral de SaĂ´ne-et-Loire (2008 - 2012)
    • Conseiller gĂ©nĂ©ral de SaĂ´ne-et-Loire (2008 - 2015)
    • DĂ©putĂ© (1997 - 2012)

    • Candidat aux primaires prĂ©sidentielles socialistes de 2011 et de 2017, il quitte le Parti socialiste en 2018 et se retire de la vie politique. Il annonce sa candidature le 4 septembre 2021. Le Mouvement rĂ©publicain et citoyen et la Gauche rĂ©publicaine et socialiste le soutiennent.
    • Retire sa candidature le 19 janvier 2022. Il renonce Ă  soutenir un autre candidat.
  • Anne Hidalgo (PS) - Son programme

    • Première vice-prĂ©sidente de la mĂ©tropole du Grand Paris (depuis 2016)
    • Maire de Paris (depuis 2014)
    • Conseillère de Paris (Depuis 2001)
    • Conseillère mĂ©tropolitaine du Grand Paris (Depuis 2016)
    • Conseillère rĂ©gionale d’Île-de-France (2004 - 2014)
    • Première adjointe au maire de Paris (2001 - 2014)

    • Elle annonce sa candidature le 12 septembre 2021, puis est dĂ©signĂ©e par les adhĂ©rents socialistes le 14 octobre suivant.
  • Christiane Taubira (Walwari) - (Pas encore de programme officiel)

    • Garde des Sceaux, ministre de la Justice (2012 – 2016)
    • Conseillère rĂ©gionale de la Guyane (2010 – 2012)
    • Vice-prĂ©sidente du Parti radical de gauche (2002 – 2004)
    • DĂ©putĂ©e europĂ©enne (1994 – 1999)
    • DĂ©putĂ©e française (1993 – 2012)

    • Elle annonce sa candidature le 15 janvier 2021, lors d’un rassemblement militant pour l’union de la gauche. Elle annonce Ă©galement qu’elle se pliera aux règles de la Primaire populaire.

    • Christiane Taubira renonce Ă  la prĂ©sidentielle le 02 mars 2022, dĂ©nonçant un empĂŞchement de rĂ©unir les 500 parrainages.

Centre

  • Yannick Jadot (EÉLV) - Son programme (format .pdf)

    • DĂ©putĂ© europĂ©en (depuis 2009)

    • Après avoir remportĂ© la primaire Ă©cologiste de 2016 face Ă  Michèle Rivasi en vue de l’élection prĂ©sidentielle de 2017, il se retire finalement pour soutenir le candidat socialiste BenoĂ®t Hamon. (:pls:) Candidat Ă  la primaire prĂ©sidentielle de l’écologie en septembre 2021, il l’emporte au second tour face Ă  Sandrine Rousseau.
  • Emmanuel Macron (LREM) - (Pas encore de programme officiel)

    • PrĂ©sident de la RĂ©publique française (Depuis 2017)
    • PrĂ©sident d’En marche (2016 - 2017)
    • Ministre de l’Économie, de l’Industrie et du NumĂ©rique (2014 - 2016)
    • SecrĂ©taire gĂ©nĂ©ral adjoint du cabinet du prĂ©sident de la RĂ©publique (2012 - 2014)

    • A annoncĂ© sa candidature le 03 mars 2022, sous le choc de toute la France, inattendu.

Droite

  • ValĂ©rie PĂ©cresse (LR) - Ses propositions - Son projet (24 pages)

    • PrĂ©sidente de Soyons libres (Depuis 2017)
    • PrĂ©sidente du conseil rĂ©gional d’Île-de-France (Depuis 2015)
    • Conseillère communautaire de Versailles Grand Parc (Depuis 2020)
    • Conseillère municipale de VĂ©lizy-Villacoublay (Depuis 2020)
    • Conseillère rĂ©gionale d’Île-de-France (Depuis 2004)
    • Ministre du Budget, des Comptes publics et de la RĂ©forme de l’État (2011 - 2012)
    • Porte-parole du gouvernement (2011 - 2012)
    • Ministre de l’Enseignement supĂ©rieur et de la Recherche (2007 - 2011)
    • DĂ©putĂ©e française (2012 - 2016)

    • Elle annonce sa candidature le 22 juillet 2021 Ă  la primaire de la droite. Elle remporte le congrès des RĂ©publicains le 4 dĂ©cembre 2021.
  • Nicolas Dupont-Aignan (DLF) - Son projet

    • PrĂ©sident de Debout la France (Depuis 2008)
    • DĂ©putĂ© français (Depuis 1997)
    • Maire d’Yerres (1995 - 2017)
    • PrĂ©sident de la communautĂ© d’agglomĂ©ration Val d’Yerres Val de Seine (2016 - 2017)
    • PrĂ©sident de la communautĂ© d’agglomĂ©ration du Val d’Yerres (2002 - 2015)

    • Il se prĂ©sente aux Ă©lections prĂ©sidentielles de 2012 et 2017, lors desquelles il obtient respectivement 1,79 % et 4,70 % des voix, s’alliant Ă  Marine Le Pen pour le second tour en 2017. Il annonce une troisième candidature le 26 septembre 2020.
  • Marine Le Pen (RN) - (Pas encore de programme officiel)

    • Conseillère dĂ©partementale du Pas-de-Calais (Depuis 2021)
    • DĂ©putĂ©e française (Depuis 2017)
    • Conseillère rĂ©gionale des Hauts-de-France (2016 - 2021)
    • PrĂ©sidente du Rassemblement national (2011 - 2021)
    • Co-prĂ©sidente du groupe Europe des nations et des libertĂ©s au Parlement europĂ©en (2015 - 2017)
    • Conseillère rĂ©gionale du Nord-Pas-de-Calais (2010 - 2015)
    • DĂ©putĂ©e europĂ©enne (2004 - 2017)
    • Conseillère rĂ©gionale d’Île-de-France (2004 - 2010)

    • Élue prĂ©sidente du Front national en 2011, elle en est dĂ©jĂ  la candidate en 2012 et en 2017, oĂą elle termine en troisième puis deuxième position, Ă©tant battue par Emmanuel Macron au second tour de cette dernière Ă©lection. Elle annonce sa candidature Ă  la prĂ©sidence lors d’une confĂ©rence de presse le 16 janvier 2020.
  • Eric Zemmour (REC) - (Pas encore de programme officiel) - Son « programme »

    • PrĂ©sident de ReconquĂŞte (depuis 2021)

    • Journaliste et Ă©crivain, il annonce sa candidature le 30 novembre 2021. Jean-FrĂ©dĂ©ric Poisson, prĂ©sident de VIA, la voie du peuple, se dĂ©siste alors en sa faveur. Jacline Mouraud, ex-figure des Gilets Jaunes, fait de mĂŞme.

C’est compliqué / Attrape-tout / Complotiste

  • HĂ©lène Thouy (PA) - Ses prioritĂ©s - (Pas encore de programme officiel)

    • Co-prĂ©sidente du Parti animaliste (Depuis 2016)

    • Elle annonce en juillet 2021 sa candidature Ă  l’élection prĂ©sidentielle de 2022, estimant que « la question animale n’est pas suffisamment prĂ©sente dans le dĂ©bat politique alors que l’attente des citoyens sur ce sujet est très forte ».

    • N’a pas obtenu les 500 parrainages.
  • Jean Lassalle (RES) - (Pas encore de programme officiel)

    • PrĂ©sident de RĂ©sistons (Depuis 2016)
    • DĂ©putĂ© (Depuis 2002)
    • Vice-prĂ©sident du Mouvement dĂ©mocrate (2010 - 2016)
    • Vice-prĂ©sident du conseil gĂ©nĂ©ral des PyrĂ©nĂ©es-Atlantiques (1991 - 2001)
    • Conseiller gĂ©nĂ©ral des PyrĂ©nĂ©es-Atlantiques (1982 - 2015)
    • Maire de Lourdios-Ichère (1997 - 2017)

    • Membre du Mouvement dĂ©mocrate, il prend ses distances avec François Bayrou sur fond de dĂ©saccord stratĂ©gique et quitte le parti en 2016. Il est connu pour sa marche Ă  travers la France en 2013. Candidat en 2017 ayant obtenu 1,21 % au premier tour, il officialise sa nouvelle candidature le 16 mars 2021
  • François Asselineau (UPR) - Son programme (format .pdf)

    • PrĂ©sident de l’Union populaire rĂ©publicaine (Depuis 2007)
    • Conseiller de Paris (2001 - 2008)

    • Il Ă©choue Ă  se prĂ©senter Ă  l’élection prĂ©sidentielle de 2012, puis obtient 0,92 % des suffrages exprimĂ©s Ă  celle de 2017. Il annonce sa candidature le 4 avril 2019.
    • N’a pas obtenu les 500 parrainages.

Une histoire de parrains ?

Un candidat doit présenter 500 parrainages pour pouvoir se présenter officiellement. La date butoir pour cette élection est le 4 mars 2022. Il faut également que ces parrainages proviennent d’au moins 30 départements différents et sans que plus de 10 % des signatures proviennent d’un même territoire. Sont habilités à parrainer un candidat :

  • les dĂ©putĂ©s, les sĂ©nateurs et les reprĂ©sentants français au Parlement europĂ©en ;
  • les maires (maires, maires dĂ©lĂ©guĂ©s des communes dĂ©lĂ©guĂ©es et des communes associĂ©es, maires des arrondissements de Paris, de Lyon et de Marseille) ;
  • les prĂ©sidents des organes dĂ©libĂ©rants des mĂ©tropoles, des communautĂ©s urbaines, des communautĂ©s d’agglomĂ©ration, les prĂ©sidents des communautĂ©s de communes ;
  • les conseillers de Paris et de la mĂ©tropole de Lyon ;
  • les conseillers dĂ©partementaux et rĂ©gionaux ;
  • les conseillers territoriaux de Saint-BarthĂ©lemy, de Saint-Martin et de Saint-Pierre-et-Miquelon ;
  • les membres Ă©lus des assemblĂ©es de Corse, de Guyane, de Martinique, de la PolynĂ©sie française, des AssemblĂ©es de province de la Nouvelle-CalĂ©donie et de l’assemblĂ©e territoriale de Wallis-et-Futuna ;
  • le prĂ©sident du conseil exĂ©cutif de Corse, le prĂ©sident du conseil exĂ©cutif de Martinique, le prĂ©sident de la PolynĂ©sie française et le prĂ©sident du gouvernement de la Nouvelle-CalĂ©donie ;
  • les conseillers Ă  l’AssemblĂ©e des Français de l’étranger ou les prĂ©sidents des conseils consulaires.

Soit environs 40000 Ă©lus.

Liste finale des parrainages (candidats Ă  +100 uniquement) :

La liste complète se trouve : ici

Candidat Représente Parrainages +500 ? :chess_pawn:
PÉCRESSE Valérie Les Républicains 2636 :white_check_mark: Droite / Extrême droite
MACRON Emmanuel La RĂ©publique en Marche 2098 :white_check_mark: Centre-Droit / Droite
HIDALGO Anne Parti Socialiste 1440 :white_check_mark: Gauche
MÉLENCHON Jean-Luc La France Insoumise 906 :white_check_mark: Gauche / Extrême gauche
ZEMMOUR Éric Reconquête 741 :white_check_mark: Extrême droite
JADOT Yannick Europe Écologie les Verts 712 :white_check_mark: Gauche / Centre-Gauche
LASSALLE Jean RĂ©sistons 642 :white_check_mark: Attrape-tout / Droite
ROUSSEL Fabien Parti communiste français 626 :white_check_mark: Extrême gauche
LE PEN Marine Rassemblement national 622 :white_check_mark: ExtrĂŞme droite
DUPONT-AIGNAN Nicolas Debout la France 600 :white_check_mark: ExtrĂŞme droite
POUTOU Philippe Nouveau Parti anticapitaliste 596 :white_check_mark: ExtrĂŞme gauche
ARTHAUD Nathalie Lutte ouvrière 576 :white_check_mark: Extrême gauche
ASSELINEAU François Union populaire républicaine 293 :negative_squared_cross_mark: Complotiste / Droite / Extrême droite
TAUBIRA Christiane Walwari 274 :negative_squared_cross_mark: Gauche
KAZIB Anasse Indépendant / NPA 160 :negative_squared_cross_mark: Extrême gauche
THOUY Hélène Parti animaliste 139 :negative_squared_cross_mark: Attrape-tout
KOENIG Gaspard Simple 107 :negative_squared_cross_mark: #ThinkTank #Liberal #MonChevalEtMoi

Sondages d’opinions

Honteusement capturé sur wikipédia.

Sondages réalisés après la publication de la liste officielle des candidats

Mars 2022

Fevrier 2022

Janvier 2022

DĂ©cembre 2021


Novembre 2021


Sondages d’Iunctis


Qui sera au second tour ? (7 janvier 2022)

Selon vous, quelle(s) candidature(s) à gauche de Macron va atteindre les 5% des suffrages exprimés au premier tour ? (13 janvier 2022)

Le choix de [candidat] comme président de république pour le prochain quinquennat est… (24 - 26 janvier 2022)

La Grande EnquĂŞte (3 - 10 mars 2022)


Comparatif des programmes

Ă€ venir, en cas de belle motivation, pas de promesses.

12 « J'aime »

Beau boulot!

Si tu mettais les liens vers les programmes des uns et des autres ce serait parfait.

C’est prévu, je fais une petite pause. :hoho:

5 « J'aime »

Je rajouterais « et législatives » parce que c’est là que ça ve se jouer au final entre LR(EM)

Et je pense que le résultat sera encore pire pour la gauche. SI ils dépassent les 50 sièges ce sera un exploit (c’était 75 en 2017). Mais si on prend les pronos je dis 38

Corrigé.

Allez, qui dit elections dit sondages. C’est parti :

Qui sera au second tour de la présidentielle selon vous ?

  • Nathalie Arthaud (LO)
  • Philippe Poutou (NPA)
  • Fabien Roussel (PCF)
  • Jean-Luc MĂ©lenchon (LFI)
  • Yannick Jadot (EÉLV)
  • Arnaud Montebourg (DVG)
  • Anne Hidalgo (PS)
  • Emmanuel Macron (LREM)
  • ValĂ©rie PĂ©cresse (LR)
  • Nicolas Dupont-Aignan (DLF)
  • Marine Le Pen (RN)
  • Eric Zemmour (REC)
  • Autre

0 votant

Vive la droite :sac:

Aucun espoir en vue pour cette présidentielle de mon point de vue. J’en suis dépité d’avance.

pour le sondage, j’ai voté Macron (du calme, c’est pour le sondage :calm: ) et Le Pen.

Je pense que le premier ça ne fait plus trop de doute qu’il sera au deuxième tour pour la deuxième, C’est la grande incertitude. Mais je ne suis pas certain que Valérie Pécresse va pouvoir tenir une campagne de cinq mois sans faire trop de gaffes. L’avantage de Marine c’est que ses électeurs ils en ont rien à branler qu’elle fasse des gaffes.

mais clairement, ça va se jouer entre les deux femmes et Éric Zemmour. Si Marine ou Éric est au deuxième tour, Macron sera réélu si c’est Valérie Pécresse au deuxième tour, je pense qu’on aura la première femme présidente de l’histoire.

petite note personnelle : je peux pas la blairer mais je connais un élu qui est très très proche d’elle du coup si elle est élue, je connaîtrai peut-être un ministre :sac:

plus sérieusement, ça va choquer ce que je vais dire mais il ne faut pas le voir comme une approbation des idées mais je crois que limite j’ai plus de respect pour Marine Le Pen et Éric Zemmour que pour Valérie Pécresse. Dans le sens où leurs idées sont totalement nauséabondes et il y a une vraie opposition idéologique et il faut les combattre. Valérie Pécresse, je trouve ça tellement hypocrite parce que dans l’absolu le quinquennat de Macron c’est peu ou prou le programme des républicains. Donc le mitrailler en permanence alors qu’elle sait pertinemment qu’elle ferait quasiment le même programme c’est totalement ridicule je trouve. Si elle est élue, ce sera juste une politique légèrement plus à droite mais ce sera la même chose. Qu’elle arrête de faire genre qu’elle est complètement différente.

Sinon, personnellement, ça fait chier parce que je me considère bien plus à gauche que Macron et bien plus à droite que Mélenchon et de ce côté-là, c’est le désert.

Et puis bon, deux candidats d’extrême droite pour ne pas dire autre chose à plus de 15 %, mon Dieu, mon pays va vraiment mal.

à bientôt pour mon carnet de vie deuxième épisode :hoho:

1 « J'aime »

Pour l’instant, elle chute dans les sondages de second tour. Macron décime tout le monde.

1 « J'aime »

J’ai surtout l’impression qu’au deuxième tour, il écrase les adversaires car les gens ne veulent pas du RN ou de Zemmour à ce poste.

ouais mais bon je reste persuadé que sur un deuxième tour face a Macron,… j’arrive pas à trouver le terme. En gros il y a tellement de ressenti sur Macron, que je reste persuadé que dans un deuxième tour une candidate « classique » récupérera beaucoup de voies de gauche qui auront envie de voir Macron partir. Et je pense que ça suffira pour gagner. Je peux me tromper mais c’est vraiment mon analyse.

Macron finalement c’est un peu comme Marine. Soit tu l’adore soit tu le déteste. Et donc beaucoup de gens vont voter contre lui au deuxième tour.

C’est pas la gauche le soucis de Macron. Loin de là. C’est l’extreme-droite. (Et il bosse fort pour faire les yeux-doux à ces personnes là :hoho:)

Et c’est justement là que Pecresse peut creuser, parce qu’elle est tout autant immonde sur beaucoup de sujets (anti-gay, anti-immigration etc).


1 « J'aime »

ouais mais je te prends l’exemple de Montebourg qui pourtant n’est pas le plus à droite, quoi que sur certains sujets il est quand même très surprenant, qui a quand même balancé un truc du style « bientôt le vote utile pour battre Macron, ce sera Valérie Pécresse ». Donc tu vois, il y a quand même une volonté de le faire tomber « à tout prix ». Avec le raisonnement derrière de dire que si la droite traditionnelle revient au pouvoir, on peut espérer retrouver l’alternance et donc une gauche gagnante en 2027, etc.…

du coup oui, l’immense majorité des électeurs de Pécresse sont à droite mais pour moi, c’est peut-être quelques électeurs de gauche qui vont faire basculer le vote en sa faveur.

Sinon pour développer sur Pécresse, effectivement, personnellement, je la trouve pathétique. Je pense pas que c’est une femme d’une droite dure (je rappelle qu’elle était l’une des favorites pour devenir première ministre de Macron) mais elle est prête à renier toutes ces valeurs pour avoir le budget de son parti qui ressemble de plus en plus à un parti d’extrême droite.

C’est pour ça que je continue à adorer la politique « vue de dessus» (quand ça parle de stratégie, d’orientation etc.) mais la politique pure, ça ne m’intéresse plus parce qu’ils ont aucune sensibilité en fait. Ils vont juste au gré du vent en fonction de ce qu’ils pensent être le meilleur plan de carrière pour gagner.

là, comme tu le dis très bien, Pécresse elle va aller de plus en plus à droite ça va tellement être ridicule.

et sinon pour revenir sur le fait que Macron allait partir à la chasse à l’extrême droite, ce sera une erreur qui lui sera fatale. Sarkozy avait fait la même chose. Les électeurs d’extrême droite préféreront toujours l’original à la copie. Sauf qu’en faisant ça ils vont perdre des voix à gauche.

Macron chasse pas l’extrême droite, il va chasser la droite qui va délaisser Pécresse qui elle va faire la chasse à l’extrême droite.

C’est ce qu’il fait depuis 2017, et les Républicains lui déroule le tapis rouge car c’est leur seule porte de sortie possible avec les « territoires » (bien que les dirigeants soient tous de gros parisiens de base)

Sinon @Labi fidèle au poste :jlm2:

2 « J'aime »

@Labi :arlette:

1 « J'aime »

@Labi tu sais si le programme L’avenir en commun est dispo gratuitement quelque part ? Et dans un format digeste ? (Pas celui de 160 pages :hoho:)


Ajout de liens vers les programmes (ou projets, ou remontada (Montebourg :pls:)) à coté de chaqua candidats. Si vous avez d’autres liens, n’hésitez pas.

2 « J'aime »

T’as les synthèses : https://melenchon2022.fr/programme/syntheses/

Sinon le meilleur outil : https://melenchon2022.fr/programme/comparateur/ qui compare les autres programmes mais surtout les idées des acteurs de notre monde associatif.

Sinon très bon taff. Intéressé par un sondage a l’échelle Iunctis sur qui vous voterais au 1er tour, en anonyme bien sur pour les moins assumés d’entre nous.

3 « J'aime »

Je viens de tomber sur le compte Insta de Melenchon, il est incroyable son community Manager
Il a reussi à caler du Lil Pump sur une IGTV, il veut vraiment être le président des jeunes.
Entre ça et sa position sur le COVID, il remonte dans mon estime, bon je voterai pas pour lui mais il est sympa.

Enfin c’est quoi sa position sur les impots ? Et la crypto il en a parlé ?
S’il taxe pas trop la crypto, il pourrait presque me convaincre

Bon bah ca va en fait :
Les Insoumis ambitionnent par ailleurs de supprimer le prélèvement forfaitaire unique (PFU) - la flat tax - de 30% qui frappe les produits financiers, pour “imposer les revenus du capital comme ceux du travail”. En cas d’élection de Jean-Luc Mélenchon, les revenus financiers seraient donc nécessairement soumis au barème de l’impôt sur le revenu (IR).