The Expanse

science-fiction
roman
saga

#41
The Expanse 4 - Les Feux de Cibola (Fin)

La fin a gardé un bon rythme, des problèmes sont résolus, d’autres s’ajoutent, parfois en même temps. La construction des chapitres est sympa, on a Havelock et Basia dans le Roci pour bien développer l’action là-bas, Holden et Elvi pour la planète, ils sont parfois séparés, parfois ensemble, ça permet de tout couvrir. J’ai aimé le fait que Alex ait un plus grand rôle dans ce bouquin, sa relation avec Basia était intéressante.

Pour soigner le problème d’aveuglement j’avais misé sur le traitement anti-cancer de Holden, ce détail était cité un peu trop souvent pour que ce soit anodin. Ce qui est intéressant c’est que ça a un sens au niveau médical.

Les rebondissements dans la dernière ligne droite, reposent comme souvent sur les humains, ça marche un peu moins bien que les précédentes fois, les raisons sont moins bien “justifiées”. Murtry et Koenen sont vraiment trop bornés et obstinés. The Expanse aime beaucoup parler des failles des humains, de leur soif de pouvoir, je ne suis pas surpris que des humains fassent de la merde, mais c’était un poil trop.

Si j’avais un autre petit reproche, il a été difficile de visualiser les lieux, les décors, certaines actions, ça manquait de description ou de clarté et je savais pas du tout quoi imaginer, notamment dans la zone morte de la planète où Elvi et Miller-bot affrontent des machines. Faudra attendre la série pour avoir plus clairement la vision des auteurs.

La fin est un peu courte, j’aurai aimé plus de dialogues avec la famille de Basia, un salut à Elvi, etc. Mais c’est pas trop le genre de la série de s’étendre non plus. Tout ça irait s’il n’y avait pas cette scène sur le Roci où Holden détruit la dernière trace de protomolécule, disant adieu à Miller :sob:

La toute fin est bonne avec l’épilogue pour Avasarala qui espérait un échec de Holden et montre un gros soucis pour Mars : avec l’arrivée des nouveaux mondes dont des dizaines habitables, personne ne va s’emmerder à terraformer Mars qui reste une planète “hostile”. De plus Mars envoie ses meilleurs vaisseaux et têtes nucléaires, perdant vraiment tout ce qui fait sa valeur. On y voit aussi que son entente avec Fred est bonne et surtout… elle embauche Bobbie pour la suite.



Mon ordre de préférence des bouquins :

#1 - L’Éveil du Léviathan - Un rollercoaster, bourré d’idées, de rythme, un duo de narrateurs inoubliables. Superbe façon de lancer l’univers
#4 - Les Feux de Cibola - Il arrive rapidement à nous plonger dans la complexité de l’univers, les personnages sont vite dans l’action et le livre ne faiblit jamais dans le rythme.
#2 - La Guerre de Caliban - Des thèmes intéressants et beaucoup de détresse dans ce livre qui arrive à rendre la protomolécule encore plus menaçante.
#3 - La Porte d’Abaddon - Le plus poussif du lot, les personnages peinent à captiver autant que dans les autres livres, le dernier tiers est fabuleux et un personnage donne envie d’être revu très vite.


#42

Tome 3 sort en Poche pour mars :carlton:


#43

L’avenir des auteurs après la fin de la saga The Expanse (prévue en 2019) est assuré. Ils ont signé, toujours sous le nom James SA Corey pour une trilogie. Ce sera un nouveau space opera, séparé de l’univers Expanse.


#44

Ai terminé le 3e tome. Pas mauvais mais pas au niveau des 2 précédents.
Fort long pour finalement pas raconté grand chose de neuf sur la protomolécule, ses tenants et aboutissants. Les héros initiaux ne sont plus les personnages centraux et réduits finalement à des rôles de “gros bras” et les nouveaux personnages secondaires manquent d’étoffe.
Je crois avoir saisis la critique sociale à travers la/les religion(s) et ses déviances extrémistes (ça m’a d’ailleurs énervé) mais voilà ce n’est pas ce que j’attendais de ce space opera.
Faut bien le dire, il faut attendre 400 pages pour arriver à quelques choses de plaisant à lire avec des scènes de combats intéressantes. Là c’était trop long pour si peu.


#45

Cette nuit je lance une recherche pour savoir si le tome 5 approche, vu les retards j’espérais rien

Il est sorti en début de mois !

Je suis complètement passé à côté :sob:

J’ai commandé dans la foulée, je vais l’intégrer au premier message du sujet. Je m’en veux de ne pas avoir regardé avant


#46

La version française du T5 vient de sortir le 6 juin en même temps.
Ne te flagelle pas non plus^^

Je vais probablement devoir attendre mars 2019 pour le T4 en Poche
:hillary4:


#47

Premier message édité, ajout de la fiche des Jeux de Némésis, ajout aussi du tome 8 qui sortira aux US cette année. Il se nomme Tiamat’s Wrath.

Reste plus qu’à attendre mon bouquin et la semaine prochaine, je ferai mon retour sur le tome 5 du coup

S’ils accélèrent les publications en France c’est cool, lire tout un bouquin en anglais sur une tablette je suis pas encore tout à fait prêt.


#48
The Expanse 5 - Les Jeux de Némésis (15/51)

Un peu plus d’un quart du bouquin entamé, j’aurais aimé aller plus vite mais je manquais méchamment de sommeil et après trois ou quatre chapitres fallait que je me stoppe. Cela n’augure en rien de la qualité du bouquin, au contraire, je somnolais souvent avant de lire et je me forçais à arrêter.

J’attendais pas mal ce bouquin en ayant vu il y a quelques années le principe : les quatre points de vue de ce tome sont… Holden, Naomi, Alex et Amos. Pas de nouveau personnage inconnu, notre crew du Roci.

Après les évènements de New Terra/Ilus, le Rocinante doit subir de lourds travaux d’entretien, chaque membre en profite pour aller régler des petits soucis personnels aux quatre coins du système. Amos va sur Terre pour rendre hommage à Lydia (personnage présenté dans The Churn) et fait du Amos. Ce mélange d’agresseur froid et d’homme respectable. On y croise un ancien de The Churn justement mais aussi et surtout Avasarala (qui est très pressée qu’il se barre :hoho:). Et là je suis au moment où il demande à voir Peaches avant de repartir :laporte2:

Naomi part sur Cérès pour aider Filip… son fils. Son existence a été révélée plus tôt dans la série, ce n’est donc pas un choc. Il travaille pour la partie terroriste de l’APE et a besoin d’un coup de main pour se cacher des autorités. C’est une partie plus personnelle pour développer son passé. La question tourne surtout autour de Marco, qu’a-t-il pu bien faire pour l’effrayer autant.

Alex lui part sur Mars, pour rendre visite à son ex femme. Ca se ne passe pas très bien et avant de partir va voir Bobbie, qui est toujours une civile mais a une petite mission donnée par Avasarala. Le truc se développe bien avec une histoire de marché noir autour de vaisseau MCRN pour explorer les nouveaux systèmes. Ils se sont d’ailleurs agressés, on pense que c’est pour faire peur à Bobbie, mais les agresseurs cherchaient à savoir ce qu’Alex faisait là. La réputation du Roci doit être derrière ça.

Holden lui reste sur Tycho pour aider à la réparation du Roci, pour s’occuper il retrouve Monica, la journaliste qui a accompagné le vaisseau dans Abaddon’s Gate. Elle enquête sur une douzaine de vaisseaux qui ont disparu des radars en traversant des portails. Elle pense à la protomolécule qui n’a pas révélé tous ses secrets, Holden, lui, penche pour la branche terroriste de l’APE qui traffic sur la station Medina (le Nauvoo/Behemot qui sert de relais dans l’anneau).

Bref, les personnages sont intéressants, on revoit beaucoup d’anciens, sans que ce soit Gimmick. Le rythme est bon et on a quelques fins de chapitres qui donnent envie d’aller voir directement ce qui se passe pour ce personnage.

Le fait qu’Amos, Alex et Naomi aient aussi leur histoire permet de les développer un peu plus qu’à travers Holden.

Il démarre bien.


#49
The Expanse 5 - Les Jeux de Némésis (32/51)

Un ou deux chapitres après mon post, ça commençait à s’emballer, le milieu du bouquin est excellent.

Holden est sur Tycho qui subit une attaque de plein fouet, la station est attaquée par des missiles, et un commando s’attaque à Fred dans son bureau.

Amos sur Terre rend visite à Peaches dans une prison souterraine et au bout de quelques heures, elle est en quarantaine car un deuxième astéroïde a touché la Terre, ce n’est donc pas un accident mais une attaque terroriste.

Alex et Bobbie poursuivent leur enquête en sortant de Mars, ils prennent le Razorback et vont voir un vaisseau qu’Holden lui avait demandé de voir. Ils sont vite attaqués et doivent trouver refuge vers l’escorte du Premier Ministre Smith de Mars (en route vers Luna pour voir Avasarala).

Naomi qui pensait aider son fils se retrouve en fait prise au coeur du groupe terroriste, ses anciens amis et son fils l’ont trahi, elle est kidnappée pour voir Marco, son ex.

Marco est le leader de toute cette opération simultanée qui attaque la Terre, Mars et Tycho. Le but ultime n’est pas encore énoncé clairement mais en gros, ces Ceinturiens savent que la ruée vers les nouveaux systèmes les condamneraient. Les ceinturiens ne pouvant vivre sur une planète avec une gravité.

Toutes ces attaques sont parfaitement amenée, l’une après l’autre, chacun étant impliqué plus ou moins directement. Amos essaie de s’en sortir avec Peaches hors de la prison, Alex et Bobbie tentent d’abord de fuir et une fois en sécurité, le repos est de courte durée, le vaisseau du Premier Ministre est pris d’assaut. Naomi a aussi de bons chapitres quand elle découvre que tous les autres la trahissent.

Ce qui est assez cool aussi c’est que les chapitres ne se sont jamais aussi bien enchaînés je trouve. Le POV qu’on aimerait avoir est quasiment systématiquement celui qui arrive. Quand l’intrigue d’Holden est un peu en attente, il apparaît moins, et on voit plus Amos par exemple.

Aucun chapitre n’est à jeter. La partie sur Naomi à laquelle j’accrochais moins a bien monté en puissance aussi. Les passages avec Amos sur la Terre complètement dévastés ont une vibe post apo vraiment cool.

Il est vraiment tout près d’être le meilleur de la saga pour le moment.


#50
The Expanse 5 - Les Jeux de Némésis (51/51)

Fini ! Et c’était toujours aussi bon.

Alors certes, plus encore que le premier, on pourrait se dire qu’Amos et Alex tombent un peu au mauvais endroit au mauvais moment, mais c’est pas la première fois, on s’en fout tant qu’on vit une aventure.

Amos nous a permis de retrouver une Avasarala en pleine forme, leurs vannes ont été excellente, on sent la complicité à chaque passage, c’est vraiment un plaisir et j’ai hâte de retrouver ça dans la série d’ici deux ans. Ils n’ont pas trop forcé le côté badass au milieu des balles, pour mettre en avant ses compétences d’ingénieur en fin de voyage à Baltimore et c’est une super idée. J’ai noté des passages comme quand il célèbre la réussite de leur fuite mais qu’il est le seul encore conscient après l’accélération. Il intègre (enfin tente d’intégrer) Peaches en apprenti pour le Rocinante, et là je dis oui oui oui.

Alex nous a permis de retrouver Bobbie, et de développer leur amitié, d’une petite enquête, ça a viré en fuite face aux vaisseaux martiens capturés. Ca a donné quelques bons chapitres d’action. Sur la fin, on a la vibe que j’aime bien dans les bouquins, le vaisseau transporte quelqu’un de haut placé, ou quelqu’un qui n’est pas à sa place. Sauf qu’on a troqué le Roci contre le Razorback, avec les défauts du vaisseau. Alex peut faire parler ses talents de pilotes pour approcher le Chetzemoka où Naomi s’était réfugié. Alex a aussi un rôle un peu de relais, c’est lui qui a le premier contact avec Naomi, qui communique le plus avec Holden et Amos. Ses chapitres ont été une réussite.

Holden avait un rôle un peu différent que d’habitude, il sert un peu de catalyseur à toutes les intrigues du Roci, là il était seul, inquiet, déprimé sans que ça nuise aux chapitres. C’est lui qui a les avancées les plus importantes sur le plan politique de tout ça car il voyage avec Fred. Il est plus passif sur la fin quand Naomi est là, mais comme on était dans les chapitres de conclusion, on dévore ça très vite.

Naomi, c’était la partie qui m’inspirait moins au début, le virage avec le kidnapping au coeur du groupe de la Flotte Libre et une fuite face à sa première famille s’est révélé très prenant. Elle se montre assez froide à son retour, évasive. Le trauma était important car elle s’imaginait mourir, mais ça peut éventuellement changer la dynamique du couple et du groupe.

J’étais déjà satisfait de toute l’aventure, dans le premier bouquin le roller coaster est génial mais les chapitres Miller m’accrochaient parfois moins dans la première partie (n’étant pas fan du genre noir), Cibola Burn souffre de quelques personnages vraiment trop idiots malgré le plaisir de la découverte d’une nouvelle planète et de l’aventure assez intense. Ce tome là a des personnages forcément géniaux, le retour d’anciens qu’on adore, un rollercoast, de la variété, de l’humour. J’ai même été touché sur la fin quand tout le monde se retrouve.

ET ils proposent le cliffangher qu’on avait presque oublié. L’enquête de Monica était bien sur la bonne piste. Des vaisseaux disparaissent dans les anneaux. Et c’est pas humain.

L’épilogue nous propose un avant goût de ce qui se produit.

Ce bouquin marque aussi la cassure dans le style de narration. Avant on avait 2 à 4 personnages, dont certains apparaissaient pour la première fois. Dans celui-ci, ce sont quatre personnages du début, dans le suivant, on a presque une vingtaine de POV, Persepolis Rising est un mix de tout ça. Et surtout on va plus resserrer l’intrigue sur les gens qu’on a découvert sur les 5 bouquins. Ce qui va donner une fin de saga vraiment intéressante.

Note pour moi-même : voici un court récap des forces en présence : la Terre est quasiment dévastée par la chute des astéroïdes. Des milliards de morts et un peu plus chaque jour. Mars est déjà en train de se dépeupler à cause des nouveaux systèmes solaires et le projet de terraformation est quasi à l’abandon, mais en plus le Commandant Duarte a trahit Mars pour s’allier à Marco Inaros et ce serait lui le stratège derrière ces attaques, et le voleur de la protomolécule.
La Flotte Libre dirigée par Marco Inaros, l’ex de Naomi, contrôle l’espace, Medina (l’ancien Nauvoo/Behemot qui sert de station relais vers les Anneaux) et attaque les vaisseaux de colons. S’ils ont fuit le combat contre le convoi du ministre de Mars Smith, ils semblent avoir une flotte importante et gagnent en puissance de jour en jour. Tycho est toujours au main de l’OPA, Fred Johnson a remis les clés à Drummer le temps de la réunion sur Luna (la Lune).

Avasarala, Smith et Johnson se réunissent pour organiser les secours, et la contre-attaque.

La Ceinture pourrait toutefois souffrir de ce conflit, la Terre a besoin de se remettre sur pied, Mars est affaiblie, et ils ne risquent pas de ravitailler la Ceinture après les attaques.



Mon ordre de préférence des bouquins :

#5 - Les Jeux de Némésis - Intense de bout en bout, des personnages qu’on aime avant même de commencer le bouquin, de grosses surprises pour un vrai tournant à la saga.
#1 - L’Éveil du Léviathan - Un rollercoaster, bourré d’idées, de rythme, un duo de narrateurs inoubliables. Superbe façon de lancer l’univers
#4 - Les Feux de Cibola - Il arrive rapidement à nous plonger dans la complexité de l’univers, les personnages sont vite dans l’action et le livre ne faiblit jamais dans le rythme.
#2 - La Guerre de Caliban - Des thèmes intéressants et beaucoup de détresse dans ce livre qui arrive à rendre la protomolécule encore plus menaçante.
#3 - La Porte d’Abaddon - Le plus poussif du lot, les personnages peinent à captiver autant que dans les autres livres, le dernier tiers est fabuleux et un personnage donne envie d’être revu très vite.


#51

Après le jeu de société plutôt basé sur la série, un RPG sur table a été financé en moins de 24h


#52

Le Tome 8 est reporté au printemps 2019 aux US

Le truc curieux, c’est que c’est à la demande de l’éditeur, et pas des auteurs.


#53

Le tome 6, Les Cendres de Babylone sortira le 6 février 2019 en France

https://livre.fnac.com/a12909877/James-S-A-Corey-Les-cendres-de-Babylone

Reste plus qu’à attendre


#54

lol.

Et sinon, games of… quelque chose, ça existe toujours ? :sac:


#55

Y a une sortie prévue en novembre :trump:


#56
The Expanse 6 - Les Cendres de Babylone (13/53)

Après un tome 5 de très grande qualité, j’attends avec impatience ce tome car l’univers a beaucoup changé et on allait être dans une suite quasi directe. Pour rappel, la Terre a été attaquée par des astéroïdes par Marco Inaros (ex de Naomi), qui dirige la Flotte Libre. Ils se sont alliés à des types de Mars. Aussi, des vaisseaux commencent à disparaître après le passage de l’anneau, et ça ne semble pas lié à une activité humaine.

On est trois mois seulement après les évènements du tome 5 et assez vite on devine le ton de ce roman. Cela va être très politique.

Sans dire que c’est mou, on passe plus de temps avec les Ceinturiens, on prépare le terrain pour une vraie Guerre dans l’Espace, j’ai mis un peu de temps à rentrer dedans, même si, comme souvent, chaque fin de chapitre amène une certaine impatience de lire la suite. Que ce soit quand Filip apprend que sa mère est toujours en vie et que sa haine grandit, quand l’équipe du Roci doit accueillir un supérieur hiérarchique dans le vaisseau (mais que c’est Bobbie!), etc.

Il y a des passages assez forts comme Avasarala qui enregistre un message pour son mari qui est probablement mort sur Terre, Holden qui sauve Clarissa durant l’attaque de l’Azure Dragon, ou encore Avasarala qui offre à Holden la visite de tous ses parents.

Niveau épique c’est assez léger, la grosse scène d’action autour de l’Azure Dragon était un peu dure à visualiser avec le combat qui se déroule en extérieur sur la coque du Roci, mais c’était tout de même un bon chapitre.

J’aime bien le petit jeu d’échec qui se prépare avec Avasarala qui pense surprendre Marco en attaque Cérès, mais ce dernier a déjà un plan pour les contrer. Mais Michio Pa, un des points de vue principaux du tome (une des chef du Behemot dans le tome 3), pense à laisser tomber Marco car il est un peu flippant.

On a eu pas mal de personnages différents niveau point de vue

Namono (femme d’Anna) dans le prologue. Elle est sur Terre en pleine crise humanitaire
Pa (x3) en route vers Cérès
Filip avec son père Marco
Holden (x4) sur Luna
Salis, nouveau personnage, station Medina
Clarissa, sur le Roci
Dawes, sur Cérès
Avasarala, sur Luna
Prax, sur Ganymède

Quasiment tous nous sont connus, et rien ne semble sortir du bouquin ou tomber au mauvais moment, ça apporte un regard sur la situation humaine ou géopolitique. Salis et Prax sont des chapitres assez isolés, mais on sent que c’est pour préparer à une évolution importante au fil du livre. Le premier est en première loge pour le soucis des vaisseaux qui disparaissent. Le second est sur une station vitale pour le contrôle du système solaire.

Le dernier chapitre que j’ai lu c’est Prax qui réapparaît. J’étais content et puis vu le déroulé du chapitre “nooon Prax, n’ouvre pas la porte :fear:” il est bien dans la merde sur Ganymède. La station qui nourrit la majorité du système solaire est officiellement neutre, mais très largement contrôlée par la Flotte Libre.

On sent que ça va être un enjeu majeur dans le combat que vont mener à distance Marco et Avasarala.

Mon passage favori ?

Avasarala a une mission pour le Roci crew mais ils auront un commandant de mission avec eux :

t6

 

#57

Étrange notation quand même.


#58
The Expanse 6 - Les Cendres de Babylone (30/53)

Le deuxième tiers confirme cette première impression qu’on est dans une Guerre, la géo politique prend le dessus, Michio Pa a annoncé son refus de suivre les ordres et Marco veut en faire un exemple en détruisant tous les vaisseaux qui l’ont suivi.

Sur Cérès, le Roci et les équipes de Fred Johnson gèrent la crise après la fuite volontaire de Marco. On est d’abord sur un ton léger (avec Alex qui a pécho Sandra Ip :proud:), puis dans la partie politique avec Fred qui tente de prévoir la suite. Il programme une réunion entre les derniers chefs de l’APE pour tenir Cérès tout d’abord et éventuellement prévoir une contre-attaque.

Lorsque le Roci part vers Tycho pour la réunion, ils sont retrouvés par Marco et sa flotte (trois vaisseaux en tout), on assiste alors à une bataille épique, introduite sous le regard de Filip, puis Bobbie et enfin Holden. C’est avec Bobbie que le plus gros est montré, elle doit réduire la flotte adverse pour se donner un peu d’air, contrer les torpilles lancées sur le Roci mais aussi repousser les vaisseaux car c’est pas sûr qu’ils aient assez de munitions pour tenir.

Elle sort de sa manche un plan pour tendre une petite embuscade au Pella qui doit prendre la fuite. La bataille sous haute gravité montre bien la difficulté de réflechir et d’agir sous cette pression. Elle veut aussi faire ses preuves car elle intègre (sans le dire officiellement) le crew du Roci.

Mais après la bataille, une alerte médicale se déclenche. Au début, je pensais juste à Bobbie, mais non c’est Fred. Il a fait une attaque à cause des 8-9G dans la gueule, Bobbie l’emmène à l’infirmerie et sur la page suivante…

image

Le choc, comme Miller, j’étais au début dans le déni, ça pouvait pas arriver, c’était un personnage périphérique majeur.

Le reste du chapitre poursuit sur ce choc, puis on a un chapitre avec Avasarala qui découvre la nouvelle. Sous la fatigue, la pression tout en gérant le deuil de son mari, elle craque aussi. Cette mort est parfaitement amenée et parfaitement traitée.

Holden va devoir se rendre à Tycho pour la réunion au sommet de l’APE. Sans Fred.

J’imagine que c’est là que Drummer prend de l’importance dans le récit, hâte de voir ça.

Mais putain, je m’attendais pas à ça

 

#59
The Expanse 6 - Les Cendres de Babylone (41/53)

D’habitude je sépare mes avis en 2 ou 3 fois, mais j’avance pas vite, manquant un peu de temps pour lire le soir. Je me suis forcé à ne pas lire un chapitre de plus hier soir car après le chapitre de Prax (qui a un coup de flippe quand il est interrogé par les agents de la Flotte Libre sur Ganymède où les disparitions s’enchaînent), on arrivait à un tournant.

Mars, l’APE et la Terre vont contre-attaquer face à la Flotte Libre de Marco, je vais donc me réserver cette dernière ligne droite sur une partie séparée.

Entre les chapitres 30 et 40 on a donc une forme de transition mais très agréable. L’attaque de Marco sur le Roci et la mort de Fred ont laissé des traces. Holden négocie avec l’APE et doit concevoir un plan avec Avasarala, et le crew est en escale à Tycho.

Amos a un truc qui le tracasse, une torpille lancée sur le Pella n’a pas explosé, il analyse, réfléchit et confronte enfin Holden qui lui explique qu’il a choisit de désamorcer la torpille après avoir vu le fils de Naomi. Amos reste inquiet et se demande si Holden a ce qu’il faut pour finir le travail si une autre occasion se présente, mais n’en fait pas un drame.

Alex profite des moments avec Sandra Ip pour vivre un peu de tendresse avant d’être appelé pour l’attaque de Medina.

Le chapitre de Dawes est excellent, mon favori de cette partie. Un modèle de politicien qui revient la queue entre les jambes après avoir rejoint Marco. Mais, comme il est habile, il manipule un peu les dirigeants de l’APE pour qu’ils acceptent d’aider Holden. Il sait qu’il doit se rendre indispensable pour se faire pardonner. Son émotion face aux photos de Fred sont touchantes aussi. Même s’il l’a trahit avant sa mort, il est revenu aussi pour lui. L’enchaînement des discussions avec les dirigeants peut sembler un peu gimmick (il dit un truc sur Holden, et dit l’inverse à un autre pour le convaincre sur un autre angle), mais c’est drôle et étrangement crédible :hoho:

Du côté de la Flotte Libre, c’est la merde. La défaite face au Roci est un coup dur, tout le monde doute de Marco et lui choisit de s’en prendre à Filip en l’accusant d’avoir foiré les tirs. Le crew se moque de lui, Marco l’ignore. Filip sombre mais un truc va tout changer. L’annonce de la mort de Fred change le ton. Enfin une victoire. Filip est célébré, Marco récupère un peu de mérite comme un bon enculé (de politicien aussi :hoho:).

Ça va redonner des forces à la Flotte Libre.

Je commençais à me demander si ce livre allait montrer le combat final contre la Flotte Libre et Marco (avant que les livres suivants n’évoquent à nouveau l’Anneau et les disparitions), on semblait prendre une autre direction mais finalement c’est peut-être ce qu’on va vivre.

La Terre et Mars vont faire diversion (à mon avis, ils vont aller vers Ganymède) pendant que le Roci et une petite armée de l’APE vont tenter de prendre Medina.

 

#60
The Expanse 6 - Les Cendres de Babylone (fin)

J’arrivais au lancement des batailles. La surprise est qu’on n’en verra qu’une. Celle de l’assaut du Rocinante et du Giambattista sur Medina et la structure alien. Le Roci est en observation pendant que Bobbie, Amos et les ceinturiens prennent d’assaut la structure. Le point de vue depuis Medina est vraiment sympa à voir. Ils célèbrent la destructions des centaines de missiles ou mini vaisseaux leurres mais Roberts comprend que le plan était de prendre l’autre station pour contrôler les armes de défense.

Bobbie, principalement, a droit à de l’action néanmoins et doit improviser en voyant que la station est mieux gardée que prévue, elle doit détruire le générateur qui alimente les armes. Cela permet de gagner la bataille mais après coup gros soucis : la station sans énergie n’est plus armée.

Cela donne l’un des twists les plus intéressant du bouquin : Marco l’apprend et emmène toutes ses troupes vers Medina. Holden et les autres ne pourront pas leur résister. Marco dit fièrement que c’était le plan depuis le début. Une nouvelle défaite, mais prévue, pour pouvoir contre-attaquer. Filip en a marre du bullshit de son père et reste sur Callisto. Il cherche du travail et change de nom, pour Filip Nagata.

A ce moment-là, vu le nombre de chapitres, restants je me suis dis : bon finalement, on ne verra pas la fin de Marco dans ce bouquin et on va peut-être finir sur un cliff, avant l’assaut vers Medina.

Mais non, cette trilogie va bien marquer la fin d’un gros chapitre. On résout en même temps l’histoire des vaisseaux disparus et l’attaque de Marco. Naomi analyse les données récoltées sur Medina sur les vaisseaux disparus et au bout de quelques jours commence à déceler un pattern. Elle ne comprend pas exactement, mais comme dit Holden, il suffit de savoir comment prévoir le pattern pour s’en servir.

Les vaisseaux disparaissaient en raison d’un surplus d’énergies causé par l’anneau. Quand un vaisseau traversait, il y avait un pic d’énergie sur l’anneau, qui retombait doucement. Et quand trop de vaisseaux passaient, ils disparaissaient. Bon, c’était plus clair en lisant :dsk:

Du coup ils préparent un plan, le Giambattista va passer juste avant les vaisseaux de Marco, pour causer une surcharge d’énergie et causer la disparition des vaisseaux suivants.

Le Roci se prépare quand même à mourir, au cas où :sac:

Gros cliff, le chapitre Holden ou Naomi s’arrête juste quand Marco traverse l’anneau, et on enchaîne avec un chapitre sur Marco. Il s’approche de l’anneau, sent l’odeur de la revanche dans sa bouche, il aperçoit même le Rocinante mais en passant l’Anneau, tout disparaît. “Quelque chose de sombre traversa le nuage pour se ruer vers lui”. Cela fait penser au dernier plan de la saison 3 de la série d’ailleurs.

Marco disparaît. Je pensais, qu’éventuellement, les vaisseaux étaient envoyés ailleurs, mais ils semblent se désintégrer. Un peu comme le vaisseau qui entrait dans Vénus après que la protomolécule y soit envoyée.

Bref, Marco est vaincu, l’alliance Terre/Mars/APE l’a emporté. Il reste 2-3 chapitres pour conclure la seconde trilogie.

Tout le monde réalise que conserver l’Anneau et envoyer des colons nuisent à la Ceinture, eux ne peuvent pas coloniser les planètes, ne pouvant supporter la gravité. Holden a donc une idée : la Ceinture va gérer Medina et le trafic des vaisseaux, pour éviter que l’Anneau ne fasse disparaître d’autres vaisseaux. Cela va donner du travail, et assurer la survie financière de la ceinture. Il appelle ça Guilde Médiatrice.

Avasarala veut que ce soit Holden qui gère ça, elle l’annonce dans la réunion au sommet sans qu’il n’ait été mis au courant avant, il réagit direct en disant qu’il faut que ce soit un Ceinturien qui gère ça, et propose Michio Pa.

On ne saura pas si elle a accepté, mais probablement le cas. Clarissa se demande ce qu’ils vont faire, Holden l’inclut dans l’avenir du Roci, ils pensent escorter les futurs colons, voire explorer quelques nouvelles planètes, mais faudra voter en famille. Dans la famille agrandie avec Holden, Naomi, Amos, Alex, Bobbie, Clarissa.

Il y a donc 1373 systèmes solaires à visiter. Enfin non 1372, car Laconia a été colonisée par Duarte qui mijote quelque chose. Ce sera sans aucun doute un élément important de la dernière trilogie.

On termine avec Anna qui fait son retour dans l’épilogue, rien de très important si ce n’est qu’elle est en route vers Eudoxia, une colonie. Des colons catholiques, comment ça pourrait mal tourner :sac:


Holden (à Avasarala) : Je peux vous parler deux minutes, en privé ?
Avasarala (à Michio) : Veuillez m’excuser. Même avec ses deux mains, Holden est incapable de trouver sa queue sans qu’on lui montre où elle se trouve

:titi:

Je fais un résumé assez complet de la fin car ça me sert bien avant de lire le tome suivant.

 

Mon ordre de préférence des bouquins :

#5 - Les Jeux de Némésis - Intense de bout en bout, des personnages qu’on aime avant même de commencer le bouquin, de grosses surprises pour un vrai tournant à la saga.
#1 - L’Éveil du Léviathan - Un rollercoaster, bourré d’idées, de rythme, un duo de narrateurs inoubliables. Superbe façon de lancer l’univers
#6 - Les Cendres de Babylone - Beaucoup de politiques et de nombreux points de vue pour la conclusion de la seconde trilogie, qui a été un grand succès.
#4 - Les Feux de Cibola - Il arrive rapidement à nous plonger dans la complexité de l’univers, les personnages sont vite dans l’action et le livre ne faiblit jamais dans le rythme.
#2 - La Guerre de Caliban - Des thèmes intéressants et beaucoup de détresse dans ce livre qui arrive à rendre la protomolécule encore plus menaçante.
#3 - La Porte d’Abaddon - Le plus poussif du lot, les personnages peinent à captiver autant que dans les autres livres, le dernier tiers est fabuleux et un personnage donne envie d’être revu très vite.


J’avais oublié de lire The Vital Abyss, une nouvelle publiée entre le tome 5 et 6, je m’y attelle très prochainement, j’ai déjà acheté l’ebook