The Expanse

science-fiction
roman
saga

#1

Auteur : :usa: James S. A. Corey (Daniel Abraham et Ty Frank)
Genre : Science-fiction, space opera

Sommaire The Expanse


#1 - L’Éveil du Léviathan (Leviathan Wakes, 2011)


L’humanité a colonisé le système solaire (Mars, la Lune rebaptisée Luna, la Ceinture d’astéroïdes et au-delà), mais les étoiles restent toujours hors de sa portée.
Jim Holden est second sur un transport de glace qui effectue la navette entre les anneaux de Saturne et les stations installées dans la Ceinture. Quand son équipage et lui croisent la route du Scopuli, un appareil à l’abandon, ils se retrouvent en possession d’un secret qu’ils auraient souhaité ne jamais connaître. Un secret pour lequel certains sont prêts à tuer, et à une échelle impensable pour Jim et son équipage. La guerre dans tout le système solaire devient inévitable, à moins qu’il ne découvre qui a abandonné ce vaisseau, et pourquoi.
L’inspecteur Miller recherche une jeune femme. Elle n’est qu’une personne parmi des milliards, mais ses parents ont les moyens, et l’argent peut beaucoup. Quand l’enquête le mène au Scopuli et à Holden, devenu sympathisant des rebelles, Miller comprend que cette jeune femme est peut-être la réponse à tout.
Holden et Miller doivent désormais jouer la partie en finesse, entre le gouvernement de la Terre, les révolutionnaires des Planètes extérieures et certaines firmes aux visées obscures. Leurs chances sont minces mais au cœur de la Ceinture les règles sont différentes, et un petit vaisseau peut changer le destin de l’univers.


#2 - La Guerre de Caliban (Caliban’s War, 2012)


Synopsis

Sur Ganymède, la lune de Jupiter transformée en grenier à blé pour les planètes extérieures, un sergent des Marines de Mars assiste au massacre de sa section d’élite par un supersoldat monstrueux.

Sur Terre, une personnalité politique de haut rang s’évertue à éviter un conflit interplanétaire, en dépit des intérêts divers de groupes de pression tentaculaires et sans scrupule.

Sur Vénus, la protomolécule extraterrestre a investi la planète entière. Elle y prolifère à l’abri des regards, génère des bouleversements mystérieux qui menacent de propager l’indicible dans tout le système solaire.

Et à bord du Rossinante, fatigué d’assurer la sécurité des transports appartenant à l’Alliance des Planètes extérieures dans l’espace, James Holden et son équipage acceptent d’aider un scientifique de Ganymède dans la recherche de sa fillette kidnappée.

Ils l’ignorent, mais l’avenir de l’humanité tout entière pourrait bien dépendre d’une poignée de laissés-pour-compte du genre tenace qui pensent que l’univers leur doit des réponses, et de leur capacité à empêcher une invasion extraterrestre. Si, bien sûr, celle-ci n’a pas déjà commencé…



#3 - La Porte d’Abaddon (Abaddon’s Gate, 2013)


Synopsis

La protomolécule, qui a colonisé Venus à la suite des événements décrits dans le premier volume de la série, L’Éveil du Léviathan, a envoyé une structure dans l’espace au-delà de l’orbite d’Uranus. Cet artefact s’avère être une porte gigantesque, s’ouvrant vers un espace sans étoiles.

Le forces politiques en place, les Nations Unies représentant la Terre, la république Martienne et l’Alliance des Panêtes Extérieures, représentant la Ceinture d’Astéroïdes ont envoyé chacune à proximité du mystérieux artefact, une flottille de vaisseaux spatiaux, scientifiques et militaires; Chaque puissance affichant secrètement la volonté d’être la première à représenter l’humanité devant la civilisation extra-terrestre inconnue ayant conçu ce mystérieux artefact.



#4 - Les Feux de Cibola (Cibola Burn, 2014)


Synopsis

Les portes ouvertes par la protomolécule au cours des événements décrits dans le roman précédent La Porte d’Abaddon, permettent à l’humanité d’accéder à des milliers de planètes.

Le premier de ces mondes à être ouvert à la colonisation est appelé New Terra, il a été attribué par l’ONU à une compagnie terrienne , la Royal Charter Energy (RCE), qui a en a obtenu la concession d’exploitation, pour l’extraction des minéraux et la recherche scientifique. RCE a envoyé un vaisseau spatial, l’Edward Israel, avec une équipe de scientifiques et une équipe de sécurité pour prendre possession de la planète pour le compte des actionnaires de la compagnie RCE.

Mais l’Edward Israel n’est pas le premier vaisseau arrivé sur New Terra, il a été précédé depuis plus d’un an, par le Barbapicolla qui a transporté de colons Ceinturiens, anciens réfugiés de Cérès, venus démarrer une nouvelle vie sur cette nouvelle planète qu’ils ont nommé Illus. Les squatters qui ont construit un village, First landing, et exploité un gisement de lithium qu’ils comptent rééxpédier par le Barbapicolla dans le système solaire pour négocier les équipements qui leur permettront d’assurer leur subsistance sur la planète.

Si RCE, n’entend pas céder ses droits sur New Terra- Illus, les activistes squatters ceinturiens se montrent prêts à tout pour rester. La confrontation entre activistes ceinturiens et agents de sécurité terriens dérive rapidement en actes de violence dont l’intensité va croissante.

Conscient de l’exemple pour l’humanité de la façon dont est gérée la première planète, l’ONU et L’OPA (Alliance des Planètes Extérieures) ont conjointement nommé un médiateur pour résoudre pacifiquement le différend entre RCE et colons Ceinturiens. Ce médiateur qui a la confiance de Chrisjen Avasarala, sous-secrétaire générale de l’ONU et de Fred Johnson, leader de l’OPA, n’est autre que James Holden.

Ainsi le Rossinante est envoyé au cours d’un voyage de plusieurs mois en high burn, dans l’orbite d’Illus, où James Holden et son équipage vont tenter de sauver des vies humaines de l’enchaînement des évènements, et seront confronté à un autre danger laissé par la mystérieuse civilisation alien qui a occupé et abandonné Illus il y a plus d’un milliard et demi d’années



#5 - Les jeux de Némésis (Nemesis Games, 2015)


Synopsis

Depuis qu’elle a découvert des milliers de nouvelles planètes, l’humanité s’est lancée dans la plus grande ruée vers les terres de son histoire. Des vaisseaux colons disparaissent mystérieusement sans laisser la moindre trace. Des années privées se forment en secret. Le der- nier échantillon existant de la protomolécule est volé. Des attaques terroristes inimaginables auparavant mettent à genoux les planètes intérieures. Au milieu de ce chaos, tandis qu’un nouvel ordre humain tente de se faire jour dans le sang et les larmes, les membres de l’équipage du Rossinante se séparent. Il est temps pour chacun d’entre eux d’affronter son passé. Véritable charnière de la série the Expanse, Les Jeux de Némésis constitue le pivot passionnant d’un cycle romanesque qui ne cesse de prendre de l’ampleur.



#6 - Les Cendres de Babylone (Babylon’s Ashes, 2016)


Synopsis

Une révolution en cours depuis des générations a commencé dans le feu. Elle finira dans le sang. La Flotte libre – un groupe de Ceinturiens versé dans le trafic de vaisseaux militaires – a fait subir des revers à la Terre et mène une violente campagne de piraterie au sein des planètes extérieures contre les vaisseaux colons. James Holden et son équipage connaissent les forces et les faiblesses de cette armée mieux que personne. Dépassés en nombre et sous-armés, les restes des anciennes forces politiques font appel au «Rossinante »pour mener la mission de la dernière chance. Le sixième volet d’un cycle devenu une célèbre série télévisée.



#7 - Persepolis Rising (2017)


Synopsis

An old ennemy returns

In the thousand-sun network of humanity’s expansion, new colony worlds are struggling to find their way. Every new planet lives on a knife edge between collapse and wonder, and the crew of the aging gunship Rocinante have their hands more than full keeping the fragile peace.

In the vast space between Earth and Jupiter, the inner planets and belt have formed a tentative and uncertain alliance still haunted by a history of wars and prejudices. On the lost colony world of Laconia, a hidden enemy has a new vision for all of humanity and the power to enforce it.

New technologies clash with old as the history of human conflict returns to its ancient patterns of war and subjugation. But human nature is not the only enemy, and the forces being unleashed have their own price. A price that will change the shape of humanity – and of the Rocinante – unexpectedly and forever.



#8 Tiamat’s Wrath (2019)


Synopsis

Thirteen hundred gates have opened to solar systems around the galaxy. But as humanity builds its interstellar empire in the alien ruins, the mysteries and threats grow deeper.

In the dead systems where gates lead to stranger things than alien planets, Elvi Okoye begins a desperate search to discover the nature of a genocide that happened before the first human beings existed, and to find weapons to fight a war against forces at the edge of the imaginable. But the price of that knowledge may be higher than she can pay.

At the heart of the empire, Teresa Duarte prepares to take on the burden of her father’s godlike ambition. The sociopathic scientist Paolo Cortázar and the Mephistophelian prisoner James Holden are only two of the dangers in a palace thick with intrigue, but Teresa has a mind of her own and secrets even her father the emperor doesn’t guess.

And throughout the wide human empire, the scattered crew of the Rocinante fights a brave rear-guard action against Duarte’s authoritarian regime. Memory of the old order falls away, and a future under Laconia’s eternal rule - and with it, a battle that humanity can only lose - seems more and more certain. Because against the terrors that lie between worlds, courage and ambition will not be enough . . .



#9 Titre inconnu (2020)


Le Tome 9 sera le dernier de la saga The Expanse et devrait sortir aux US en 2020


Les nouvelles


En plus de la série de romans, James S. A. Corey a publié des nouvelles, servant de préquel ou donnant de nouveaux points de vue, ils apportent des éléments supplémentaires à la compréhension de l’univers ou ses personnages :

  • The Butcher of Anderson Station (2011) : Sert de prequel à la série, et est centrée sur le personnage de Fred Johnson, expliquant les origines de son surnom, le Boucher de la station Anderson. Disponible en anglais uniquement et en format ebook (Amazon).

  • Drive (2012) : est à l’origine une anthologie à la saga Edge of Infinity, il servira finalement de Prequel à The Expanse. L’action prenant place environ 150 ans avant les évènements de la série et nous présente Solomon Espstein, créateur du moteur du même nom qui permettra aux humains de coloniser la Ceinture. En marge de l’arrivée de la série en 2015, la nouvelle a été rendu disponible en ligne gratuitement sur Syfy.com.

  • Gods of Risk (2012) : est une nouvelle entre les tomes 2 et 3 qui nous présente le point de vue de David Draper, neveu de Bobbie Draper et étudiant sur Mars. Disponible en anglais uniquement et en format ebook (Amazon).

  • The Churn (2014) : cette nouvelle nous présente le passé d’Amos Burton. Vivant à Baltimore sur Terre, il cherche sa place dans une ville bondée et rongée par le crime organisé. La nouvelle a été publié entre les tomes 3 et 4, il est conseillé de la lire avant le tome 5. Disponible en anglais uniquement et en format ebook (Amazon).

  • The Vital Abyss (2015) : nous raconte une histoire parallèle entre les tomes 5 et 6, racontée par Paolo Cortázar. Paolo est un prisonnier dans un endroit non identifié de l’Espace qui est gardé par des Belters. Disponible en anglais uniquement et en format ebook (Amazon).

  • Strange Dogs (2017) : est une nouvelle écrite entre les tomes 6 et 7, centrée sur Cara et sa famille qui ont exploré les nouveaux recoins de la Galaxie pour faire avancer la science, mais l’arrivée des militaires change à présent la donne. Disponible en anglais uniquement et en format ebook (Amazon).


Les covers



La série The Expanse


La première trace d’annonce d’une série intervient en avril 2014 quand les chaîne Syfy (US) et Space (CA) confirment la commande d’une saison de 10 épisodes. La production a commencé dès le mois d’octobre de la même année, la diffusion a débuté aux US en décembre 2015.


Liens utiles



The Expanse
:heart: Vos coups de coeur du mois - Novembre 2017
Créer un sommaire (ancrage)
The Expanse
Podcast #10 - Mensuel (Mars 2016)
Podcast #16 - Mensuel (Août 2016)
#2

Oui, alors un pote s’est mis a lire le T1, c’est pas du tout un lecteur, et il m’en dit que du bien, du coup je vais meme pas attaquer la serie, et je vais me lacher sur les bouquins


#3

The Expanse est présentée par @Hoshi dans le podcast mensuel de mars 2016. Cela démarre à 1:01:45


#4

@Steven Tu as continué de lire ? Je pense à entrer dans la dance, j’ai besoin d’un nouveau cycle. ^^


#5

Pas encore commencé, je dois prendre le bouquin version broché quand je le trouverai (il est dur à trouver). Mais c’est en projet dans les deux prochains mois, sûr


#6

Oui je viens de voir, 43€ pour le broché, ça le fait moyen. :mais:
Poche, je ne peux plus. :’(


#7

Je suis à 2/3 du tome 2. @Tyler : fonce, c’est vraiment bien.


#8

Chez Price Minister, j’ai trouvé à moins cher le premier tome en broché

http://www.priceminister.com/mfp/5224830/the-expanse-tome-1-l-eveil-du-leviathan-james-s-a-corey?pid=277889741&filter=20&scroll=shop_sections

J’ai acheté à un vendeur pour 20€ en tout, FDP compris


#9

C’toi l’FDP. :wesh:

Merci ! Je vais voir ça. Je vais regarder pour la VO au pire.


#10

Arrivé aux deux-tiers du premier tome L’Éveil du Léviathan, cela coïncide avec la fin de la saison 1 de la série (la fuite de la Station Eros). J’ai évoqué les différences (sans grande importance jusque là) sur l’autre sujet.

Je ne suis pas un expert en SF et pas un grand lecteur en règle général, le bouquin est néanmoins fort plaisant et très bien rythmé. Le premier tome est uniquement du point de vue de deux personnages : Holden et Miller. L’un est dans l’espace sur le Canterbury, l’autre sur Cérès, un astéroïde colonisé par les Hommes. Cérès est rattachée à la Ceinture qui est peuplée de 50 à 100 millions de personnes. Au niveau géopolitique, la Terre et Mars sont dans une sorte de Guerre froide, la tension est vive mais ils gardent leurs distances. La Ceinture fait un peu office de Tiers Monde avec ses habitants métamorphosés par le peu de gravité (ils sont plus grands et fins que les Terriens). La Ceinture est très dépendante des transports de glace, et ils vouent quasiment une haine aux planètes intérieures (Terre et Mars en gros).

Le bouquin est très compréhensible, il n’y a pas une volonté de nous noyer dans des éléments très pointus pour faire bander les fans hardcore du genre, ce qui le rend accessible. Mais il y a assez d’éléments et de détails pour y voir des éléments futuristiques.

Les deux points de vues montrent à la fois deux aspects des tensions qui se créent mais ont aussi deux styles très différents. Holden fait partie d’un équipage, et c’est une partie très action du roman. Même si Miller a des partenaires, on sent plus l’aspect solo du personnage. La psychologie de cet homme en perdition est plus mis en avant.

Du coup forcément, une partie du roman pourrait plus plaire qu’une autre, perso j’attendais avec impatience les chapitres d’Holden (même en sachant ce qui allait se passer), ceux de Miller sont intéressants, et on sent petit à petit l’envergure du récit, mais il faut reconnaître que ce personnage est un peu du déjà vu et les chapitres sont moins passionnants.

Vers les deux-tiers du premier tome néanmoins tout s’accélère et chaque chapitre s’enchaîne avec plaisir, que ce soit l’un ou l’autre, les points de vues sont intéressants et très dynamique.

Par sa forme (les chapitres font rarement plus de 10 pages) et son style, c’est un roman accessible et bien prenant.

#11
The Expanse 1 - L'Éveil du Léviathan (Spoilers majeurs)

Je reviens pas sur ce que j’ai déjà dit. Le troisième tiers est en tout cas très réussi, comme le reste, on est dans un rollercoaster, des périodes calmes suivies de plusieurs chapitres très action.

Dresden, le plan pour détruire Eros, la course contre Eros, sur la fin j’ai dit plusieurs fois à voix haute “What the fuck”, en particulier quand Eros se déplace pour éviter le Nauvoo, ou quand Miller comprend que Julie est encore “vivante”.

Pendant les derniers chapitres, j’essayais d’imaginer comment Miller allait pouvoir s’en sortir vivant, j’étais persuadé qu’il était dans les autres bouquins. Damn, la détresse quand j’ai compris que c’était fini :hoho:

C’est plutôt logique, il était au bout de son voyage, usé par ses années d’alcoolisme, les radiations prises sur Eros, et il termine avec Julie, mais putain je m’y attendais pas. Ca va faire un vide… même si on avait peut-être fait le tour. J’espère que les nouveaux persos ne vont pas décevoir.

J’ai reçu le tome 2 juste à temps, je vais pouvoir démarrer ce soir


#12

Ne pas lire ne pas lire ne pas lire ne pas lire ne pas lire ne pas lire ne pas lire ne pas lire ne pas lire. :calme:


#13

Tu va voir, franchement non il ne manque pas, Avasarala va etre très presente, et les deux nouveaux persos, Bobbie et Prax, sont vraiment interessants. Le 2 met un peu de temps à se mettre en route après une excellente intro, mais c’est vraiment pas décevant.


#14

Ne pas lire ne pas lire ne pas lire ne pas lire ne pas lire ne pas lire ne pas lire ne pas lire ne pas lire. :calme:







:sac:


#15

j’ai rien à répondre mais je veux faire chier Tyler

edit : en fait si je vais parler un peu. Outre la construction en petits chapitres, j’aime bien dans le contenu le fait que le voyage dans l’espace n’est pas une partie de plaisir. Ils gardent des séquelles, que ce soit des radiations, ou les accélérations de plusieurs G. Les détails fréquents sur les couilles d’Holden qui s’écrasent contre lui-même :jorpass: ou tous les détails après l’irradiation de la sonde de la taille d’un crayon dans l’urètre. Et Miller qui espère qui espère qu’Holden n’a pas eu une érection en parlant à Naomi :hoho: Parfois c’est bien dégueulasse


#16
The Expanse 2 - La Guerre de Caliban (50-60%)

J’ai failli poster hier pour dire que j’étais un peu déçu de ce tome; Mais finalement j’ai pas eu trop le temps et finalement j’ai bien fait.

Le tout début du roman est bon, que ce soit Holden, Bobbie ou même Prax, c’est très intéressant. Mais après quelques chapitres, j’ai eu plus de mal. La partie Bobbie/Avasarala tarde vraiment à décoller, et même du côté de Holden et Prax le passage sur Ganymède m’a paru bien moins intéressant que ceux sur Eros dans le tome 1.

Et puis hier soir, j’ai avancé et je suis arrivé dans du très lourd. Après Ganymède, Holden et l’équipe découvrent un “homme” contaminé par la protomolécule dans la soute du Rossi. Et de leur côté, Bobbie et Avasarala découvrent la trahison de Soren et de Errinwright.

Dans le Rossi les chapitres sont tout simplement passionnants et l’enjeu politique devient enfin prenant du côté des filles. J’espère que ça va tenir ce bon rythme.

Je suis au chapitre 33 (Prax), un peu après la moitié du bouquin. Holden vient juste d’aller confronter (bêtement) Fred Johnson. Avasarala met en place un plan pour rester dans la partie alors qu’elle est en route vers Ganymède dans le vaisseau personnel de JP Mao.


#17
The Expanse 2 - La Guerre de Caliban (Fin)

Et voilà, terminé hier soir, je m’étais gardé des pages pour ça, mais j’avais vu un peu trop large, il restait 100 pages à lire :obama2:

Comme j’ai mis sur l’avis à mi-parcours, le début était plus difficile, je pense que la construction autour d’Holden terrorisé qui s’est Millerisé a pénalisé un peu l’esprit de l’équipage. Et forcément, quand on retrouve le vrai Holden, tout fonctionne mieux. C’était un choix, qui sans être totalement payant a le mérite de développer le trauma d’un personnage.

La construction du côté des Nations Unies a été un peu poussive : Avasarala a tendance à être chiante tant elle est désagréable et la Marine peine à trouver ses marques et à dynamiser le récit. Mais une fois les enjeux posés, là aussi tout fonctionnait mieux.

Et quand les deux équipes sont réunies là c’est excellent, chaque chapitre est un régal et la dernière ligne droite est très bonne.

Un de mes chapitres favoris est quand Prax doit expliquer le plan à l’équipage, ils comprennent rien et il doit s’y reprendre à plusieurs fois. Ca se finit avec Amos qui dit un truc du genre “Donc si je résume les méchants sont sur Io. Vous auriez pas pu dire ça avant doc ?” :hoho:

Le livre se finit par un cliffangher d’enculé avec Miller qui apparait à Holden et lui dit qu’ils doivent parler.

Je ne sais pas si j’enchaîne le T3 direct ou si je me donne 24h pour digérer les deux bouquins. (Les chances que je démarre dès ce soir sont de 99%, soyons honnêtes)

MVP : Amos, hilarant à chaque chapitre


#18

T’a binge le bouquin quoi :hoho: Je suis totalement d’accord avec toi sur le rythme du tome2, d’ailleurs tu va me depasser j’ai pas le 3 encore


#19

Je me prends une heure et demi de lecture par soir à peu près en ce moment, du coup ça enquille bien :sarko2:


#20
The Expanse 3 - La Porte d'Abaddon (50-60%)

À mi-parcours du troisième tome. C’est un tome qui se détache par sa construction.

Dans les deux premiers, on était dans un rollercoaster où on ne savait pas où on allait pouvoir aller 3 pages plus loin. Là c’est plus linéaire. On sait vite où on va et quel va être le lieu principal du bouquin. Là dessus pas trop de surprises du coup (mais il y en a quand même par moments).

Cela pourrait sembler plus prévisible, mais les auteurs sont parvenus à créer une tension et une certaine appréhension du moment où le plan sera en marche.

On a une nouvelle fois trois nouveaux personnages en plus de Holden. Anna, une représentante religieuse située sur Europa au début du roman. Bull, un terrien travaillant pour Fred Johnson (donc pour la Ceinture) et la partie la plus prometteuse est vite représentée par Melba. De son vrai nom Clarissa Melpomene Mao. Elle est décidée à faire chier Holden (en vengeant sa famille de cet homme qui a détruit le nom Mao). Elle est légèrement instable cette fille :hoho:

Sans trop entrer dans les détails, j’ai eu du mal avec la partie sur Anna jusque là, mais là j’arrive à un moment où ça peut bien évoluer. Bull est dans le Behemot, c’est l’ancien Nauvoo reconstruit en vaisseau de guerre pour la Ceinture. C’est pas mal cette partie, sans être dingue dingue.

Melba donc est bien tarée mais ça donne des chapitres intéressants et des passages où on se marre en découvrant ses fantasmes.

Du côté de Holden, c’est plus calme en coulisse que les précédents, si bien que c’est pas forcément la folie non plus à lire, mais au moins le bon esprit dans l’équipage reste présent. Et quand les évènements viennent à lui, c’est captivant.

Là par contre ça part un peu en vrille quand Holden part en direction de la structure de la protomolécule. L’expérience qu’il vit en touchant le centre, les dialogues avec Miller. C’était un peu spé.

Là les martiens l’ont récupéré, ça va bien bouger.

Le gros moment de cette moitié du bouquin est bien sûr quand Clarissa envoie le message du faux Holden pour déclencher la guerre et que le Rossi doit s’enfuir avec les vaisseaux terriens, martiens et APE au cul :hoho: