Vos parties FM18

partie
fm18

#403

Sur la page effectif tu as un onglet absences autorisées je crois tu devrais avoir les dates


#404

Bien vu, mais il n’y a rien d’indiquer ici …


Quand je survole le “Vac” sur fond rouge devant le nom du joueur, j’ai juste une info-bulle “En vacances”.


#405

Sur le calendrier des matchs, ça t’indique les absents, tu dois avoir ceux en vacances, tu fais la liste des matchs et ça devrait te donner une idée.

Ca devait être fixé par le jeu ou la bdd tout de suite, d’où le manque d’infos je pense.


#406

C’est bon ils sont revenus … c’était assez funky cette préparation avec 14 joueurs … lol


#407

Après la défaite à City, on s’est vengé sur le PSV puis j’ai voulu assurer en coupe mais je l’ai payé en championnat juste derrière. Une défaite en encaissant à la 81 et 88ème :lebron2: puis une défaite de merde à domicile sur péno :lebron4:

image

Au classement, ça devient déjà archi compliqué :drucker:

Mais 2ème, c’est déjà bien :lebron3:

EN EL, on tombe sur l’AS Monaco :drucker: 16èmes de finale, c’est déjà bien :lebron3:


#408

Je suis que le 7 janvier et j’ai des offres de 87 M€ pour Dolberg :obama2: edit : et 45 M€ pour Zyiech :pls:


#409

pour répondre à ça, moi j’avais un bon truc: “ouais pas de soucis, je te vends si on a une offre à ton prix”, après tu fous le prix demandé à quelque chose de démentiel, et généralement au bout d’un moment il revient la queue entre les jambes “bon en fait City ne me veut plus, je veux bien rester (connard)”


#410

T’as pas joué depuis plusieurs opus non ?

Parce que désormais quand tu lui dis qu’il ne partira que pour une offre qui correspond à son prix, il négocie ce prix avec toi lui même.


#411

Et souvent le joueur estime que la somme est déraisonnable alors qu’elle correspond juste aux prix du marché :no:


#412

j’ai effectivement arrêté à FM 15 haha


#413

Petit compte rendu après avoir terminé ma saison avec Servette.

En championnat, on s’est baladé comme jamais. Alors qu’on avait établi un nouveau record de points l’an dernier avec 97pts en 36 journées (31v, 4n et 1d), on repousse nos limites et on termine invaincus avec un total tout rond de 100pts (32v, 4n)!

En Coupe de Suisse, le parcours a été sans réelle difficulté. Thoune, Wil et Lugano ont été battu tranquillement. En demi-finale, on affrontait le troisième du championnat, GC, qui a fait illusion avant de craquer complètement. En finale, on affronte notre dauphin en championnat. L’équipe était un peu émoussée (voir ci-dessous), et on entame le match de manière catastrophique. On se retrouve mené 2-0 après 16 minutes, je pousse une gueulante et ça porte ses fruits. Touchés dans leur orgueil, mes joueurs accélèrent et Biasi réduit le score à la 19e. Emporté par notre élan, on se fait surprendre en contre et on concède un pénalty. Un tournant.

En effet, Carnesecchi sort le pénalty et, trois minutes après, Brian Milne est à la réception d’un centre parfait de Da Silva pour marquer dans le but vide. Et dans la foulée, Biasi nous donne l’avantage d’une sublime frappe de 20 mètres. On tient bien le match en seconde période et on s’impose au terme d’un sublime retour.

En Europa League, je vous avais laissé à la veille de notre quart de finale face à l’OM, au Vélodrome. Après avoir laissé passé l’orage, nous avons pris le contrôle du match et Milne a logiquement ouvert le score d’une belle volée. En seconde période, le néo-zélandais s’est offert un doublé, avant de toucher deux fois les montants! On s’impose 2 à 0 et on est en très bonne position avant le retour, qui sera quasiment un copié-collé. On domine, on ouvre le score grâce à un boulet de canon de Manasijevic. En deuxième mi-temps, on nous refuse un but valable, puis on touche encore une fois les montants à deux reprises. Adler Da Silva finit par tuer tout suspense à la 80e, avant que les Marseillais ne mettent le but de l’honneur à la 91e.

En demi-finale, on affronte le Herta Berlin. Cette fois, on joue le match aller à la maison. On attaque le match avec beaucoup d’envie, et on mène très vite 2 à 0 grâce à Milne, encore lui, et Biasi. Mais le Herta revient grâce à une belle frappe de Diakhaby. Milne se blesse juste avant et est remplacé par Sturma, qui va immédiatement entrer dans son match en nous redonnant deux buts d’avance peu après la demi-heure de jeu. En seconde période, Berlin marque à nouveau, sur corner cette fois, et on se dirigeait droit vers une victoire 3-2 délicate avant que Biasi n’obtienne et ne transforme un pénalty à la 92e! Nous obtenons une avance précieuse de deux buts avant le déplacement en Allemagne.

Au retour, le Herta a l’obligation d’attaquer, devant marquer au moins deux buts. Et très vite, nous leur compliquons la tâche un peu plus avec un nouveau pénalty. Sur un bon coup franc indirect d’Hoxha, notre latéral droit Luchinger est en effet accroché, pénalty logique. Et Biasi ne se fait pas prier pour nous offrir un break bienvenu. Au retour des vestiaires, on perd le ballon bêtement en attaque et sur le contre, Selke égalise. On pense que l’on va souffrir, mais Biasi se charge de tuer tout suspense à la 50e. On tiendra bien la fin de match et on va en finale!

On retrouve l’AS Roma au Villa Park. Les médias, qui s’étonnaient tour après tour de nous voir passer, pensent cette fois que nous sommes favoris! Nous ne tombons pas dans le piège et refusons d’endosser ce rôle et la pression qui va avec.

La première période est disputée, très équilibrée. La Roma attaque mieux le match, dans le sillage de son duo Giroud - Moussa Dembélé. Mais nous avons ensuite une excellente phase de 25 minutes où nous mettons une pression d’enfer et Milne trouve le poteau droit d’Onana. Dembélé, juste avant la mi-temps, lui répond et Carnesecchi doit réaliser une magnifique parade pour nous permettre de rejoindre les vestiaires sur un score nul et vierge.

Au retour des vestiaires, on se montre les plus entreprenants. Les Romains ont reculé un peu, et nous nous sommes installés dans leur camp. Le déclic se passe à l’heure de jeu. Adler Da Silva est parfaitement lancé par Biasi sur la gauche, centre au deuxième poteau et Onana, qui a tenté de couper le centre, est battu. Milne reprend de volée et ouvre le score! Nous menons 1-0 à trente minutes de la fin du match!

Loin de vouloir reculer, nous continuons à presser. Je fais entrer Beretta à la place d’un English un peu maladroit face au but, pour continuer à mettre un maximum de pression sur la défense adverse. La Roma n’y arrive pas, commence à se découvrir et s’expose à nos contres. Et c’est finalement encore une fois grâce à un dédoublement côté gauche que l’on plie le match. Notre capitaine et latéral gauche Benito et lancé par Da Silva et son centre trouve la tête de Beretta qui nous offre le break à 10 minutes de la fin.

La Roma ne s’en remettra pas et nous remportons le premier trophée européen de notre histoire !

Finalement, l’élimination plus précoce qu’habituellement en Ligue des Champions aura été le moteur de notre deuxième partie de saison. Nous avons été magnifiques en Europa League et j’ai pris beaucoup de plaisir à disputer cette compétition, où l’on a pu démontrer que notre place était bien dans le gratin européen. L’an prochain, nous gagnerons huit places au coefficient UEFA et atteindrons la 24e place.


Voici nos champions. Comme vous pouvez le voir, tout le monde a largement contribué à nos succès, avec pas moins de 24 joueurs a huit matches ou plus, dont une majorité a plus de 20 matches. On a beaucoup souffert de blessures dans le secteur offensif, puisque Callejon, Manzambi ou encore N’Samé on passé une grosse partie de la saison à l’infirmerie. Je vais malgré tout essayer de définir un onze type, avec trois “jokers de luxes”.

GB : Carnesecchi - 22 ans - deuxième saison au club (arrivé pour 4,8M€) - valeur estimée : 7.25M€

DD : Nicolas Luchinger - 28 ans - quatrième saison au club (arrivé pour 0€) - valeur estimée : 5,25M€

DC : Vladimir Stoev - 20 ans - quatrième saison au club (formé au club) - valeur estimée : 8.75M€

DC : Jean-Pierre Rhyner - 27 ans - quatrième saison au club (arrivé pour 575k€) - valeur estimée : 9M€

DG : Loris Benito - 31 ans - troisième saison au club (arrivé pour 2.3M€) - valeur estimée : 5.75M€

MC : Senad Manasijevic - 21 ans - troisième saison au club (arrivé pour 205k€) - valeur estimée : 12M€

MC : Enis Hoxha - 18 ans - troisième saison au club (formé au club) - valeur estimée : 13.75M€

MOD : Brian Milne - 21 ans - troisième saison au club (arrivé pour 900k€) - valeur estimée : 13M€

MOG : Adler Da Silva - 24 ans - huitième saison au club (formé au club) - valeur estimée : 9.25M€

BU : Giacomo Beretta - 31 ans - quatrième saison au club (arrivé pour 0€) - valeur estimée : 2.4M€

BU : Gianmarco Biasi - 20 ans - cinquième saison au club (formé au club) - valeur estimée : 13.75M€

Jokers :

DC : Luis Pinto - 21 ans - cinquième saison au club (formé au club) - valeur estimée : 6M€

MC : Kwadwo Asante - quatrième saison au club (arrivé pour 425k€) - valeur estimée : 12.75M€

BU : Vaclav Sturma - deuxième saison au club (arrivé pour 1.5M€) - valeur estimée : 5.5M€

J’aurais aussi pu citer Marek Musil, qui a été un roc dès son arrivée il y a six mois, mais Pinto a été élu meilleur défenseur de Super League (c’est dire à quel point l’équipe “B” a joué beaucoup en championnat). John English, prêté cet hiver par Southampton, est aussi un joueur exceptionnel, mais à priori on ne pourra le conserver. Djibril Sow est également un excellent milieu, mais Manasijevic, Hoxha et Asante sont un cran au-dessus.

N’hésitez pas si vous voulez un screen d’un joueur ou un autre :slight_smile:


#414

Je suis preneur d’un screen de Biasi


#415

Le voilà !


#416

J’ai eu le cas sur ma partie avec West Ham.

Patrice Evra qui vient gueuler parce qu’il joue pas, qu’il veut partir à Lorient et qu’il veut qu’on fixe un prix raisonnable reflétant sa valeur et permettant son transfert au plus vite.

1M€ ? J’ai dis 0€, il voulait plus partir, il s’est quand même barré :tapie:


#417

C’est chaud le championnat argentin au niveau des restrictions.

Si ton joueur n’est pas argentin il est considéré comme étranger. :eek:


#418

Ah ben j’y suis également, au All Boys.


#419

A Boca pour ma part.

Je vais essayer de me baser sur le centre de formation, voir faire de bonnes plus-values en recrutant quelques bons jeunes. Je voudrais voir ce que ça peut apporter financièrement au club et au championnat.

J’ai remporté la Coupe d’Argentine d’ailleurs, elle se dispute très tôt puisque j’en suis qu’à une dizaine de matchs en championnat.


#420

La coupe ne se déroule pas en même temps que le championnat, c’est sur l’année civile.


#421

Ah ok, ça explique pourquoi c’était si rapide. Merci !


#422

:twss:


Suivre @iunctisFR sur Twitter - Mon Discourse - Programme Partenaire amazon.fr : Amazon Prime - Amazon Prime Video - Amazon Audible