Vos parties FM18

fm18
partie

#62

Ouais, économiquement c’est compliqué de lutter. Je m’étais fixé comme objectif une qualif en Ligue Europa dans mes trois premières saisons dans l’Éite. Au final, on a réussi à être champion direct et donc décrocher la LDC. C’est un joli coup pour nos finances, même si clairement je savais que ça voulait pas dire que j’étais le meilleur Club du pays (d’ailleurs objectif de base des dirigeants en début de saison était… le maintien :hoho: ). Là maintenant je respire un peu plus, j’ai quelques dizaines de millions de soldes, j’espère que ça va m’offrir plus de possibilités pour l’été prochain.

Et pour les transferts, pour le moment c’est vrai que je me suis concentré sur des Suisses ou des joueurs libres :hoho:


#63

Au final je décroche la seconde place en championnat et la coupe de suisse !

On a été plus “chanceux” que Bâle (Man Utd, Naples, Lyon) au tirage, puisqu’on hérite d’Anderlecht, Séville et du CSKA Moscou. D’ailleurs les finances explosent déjà, +24M€ en 4 mois.

Puis j’ai été nommé sélectionneur de la Suisse !


#64

MK Dons - Saison 2016/2017

J’ai commencé une partie avec cette équipe, sans réellement de raison. Je voulais absolument un club en troisième division anglaise, avec un logo sympa.
J’ai pas réellement joué à fond les coupes, je souhaitais privilégié le championnat. Mais on parvient tout de même à atteindre la finale du Checkatrade Paint Trophy, qu’on perd face à Middlesbrough.
En championnat, l’équipe est prévue troisième de quoi jouer la montée en Championship. Après une lutte acharnée on termine le championnat comme leader, le premier titre de l’équipe depuis 2007/2008.

La saison prochaine risque d’être compliquée. J’ai absolument aucun budget transfert, un budget salarial très maigre et je dois pourtant renforcer la défense et le milieu de terrain.


#65

Ah le Franchise FC, ils ont une histoire assez spéciale :stuck_out_tongue:

http://cahiersdufootball.net/blogs/teenage-kicks/2012/11/27/le-crazy-gang-lafc-wimbledon-et-mk-dons-13/


#66

Wow, hyper solide quand même ton parcours dans les tours qualificatifs! Sortir l’Ajax et Besiktas comme ça, c’est vraiment fort!

Moi de mon côté on est remonté à la deuxième place au classement, deux points devant Bâle mais toujours neuf derrière Young Boys. Le titre ne sera pas l’objectif, mais assurer une place dans le trio de tête est un objectif. Histoire de pouvoir revivre une aventure européenne l’an prochain.

On vient d’ailleurs, après quatre lourdes défaites, de réussir notre première grosse performance européenne!

On domine l’Inter à domicile, après un match fantastique! On a été hyper dominateur en première mi-temps, pour trouver la faille à la 32e minute. On aurait pu et dû creuser l’écart, mais Handanovic a été incroyable et Kramaric a égalisé à l’heure de jeu. On a failli se faire piéger en contre-attaque, mais Joao Mario a trouvé le poteau droit de Frick sur sa frappe. C’est finalement Giacomo Beretta qui nous offre la victoire à cinq minutes de la fin. Je suis ravi! C’est 1.5M€ de plus pour le club et surtout le droit de rêver à une qualification en Europa League pour le printemps. Il faudra pour ça battre Porto lors de la dernière journée, et que l’Inter ne batte pas Arsenal. J’y crois pas trop, mais c’est déjà génial d’avoir toujours quelque chose à jouer lors de la dernière journée dans un tel groupe!

#67

Mon préféré.


#68

Un gros taré sur le terrain, oui xD
J’ai beaucoup aimé son rôle dans Snatch ^^ :funes:


#69

Je suis surpris mais je cartonne pas mal en PL pour ma 1ère saison à ce niveau.
Premier ex æquo avec Arsenal et City.

Les recrues sont plus bonnes, et Roofe est toujours aussi bon (1ère saison 44m 36buts 14pd, 2nde fin décembre 8(12)m 11buts 7pd).


#70

Après m’être fait viré du Bayern sans ménagement, j’ai commencé depuis une semaine une partie avec Venise en Série B, ville que j’adore parce que pleine de souvenirs d’enfance.

On fait une super saison. J’utilise un 3 - 4 - 3 hyper agressif, avec trois vrais BT, ce qui fait qu’on explose le nombre de buts marqués mais on a une défense vraiment merdique. Un exemple et avant goût de la saison prochaine :


#71

Effectivement, tactique assez kamikaze :hoho:

Moi j’arrive à la trêve de ma deuxième saison dans l’élite du football suisse. On est seconds, douze points derrière Young Boys qui n’a toujours pas perdu après 18 journées (14v - 4n). Nous n’avons pas su donner suite à notre exploit face à l’Inter, perdant 1-0 à Porto et échouant à un point d’une qualification en Europa League.

L’objectif de la deuxième partie de saison sera donc de maintenir notre deuxième place, en espérant pourquoi pas grapiller quelques points sur le leader bernois. Mais le titre me semble déjà hors de portée. J’espère également pouvoir installer définitivement quelques jeunes dans le onze. Notre jeune pépite et mon chouchou Gianmarco Biasi étant déjà le meilleur buteur de Super League, avec 11 buts en seulement 8 titularisations! Le tout à seulement 16 ans…

Le Milan AC et Naples sont d’ailleurs déjà sur lui. Montella était en tribunes lors de mon dernier match pour l’observer. Il a marqué et délivré une passe décisive. J’ai remballé l’entraîneur italien en fin de match en disant qu’il était pas à vendre, mais le joueur ne semble pas insensible au fait que le second et le troisième de Série A le suivent de près…


#72

T’as quand même un sacré ratio tir cadré / but sur cette mise en bouche !


#73

Oui, parce qu’avec ma tactique les attaquants se retrouvent souvent à 3 vs 3 ou 3 vs 2. Je tire peu, c’est beaucoup en contre attaque, mais c’est souvent immanquable par contre :eey:


#74

OMG. Je viens de vivre la fin de saison la plus improbable de ma vie je crois.

Petit flashback, à mi-saison YB possède 12 points d’avance. La deuxième phase nous voit nous affronter quasiment immédiatement, à Berne, où l’on s’incline 2-1. Deux matches plus tard, nous perdrons encore contre Bâle en tirant un trait sur nos espoirs de titre.

Sauf que tout a changé le 18 avril 2020, lors de notre quatrième et ultime affrontement de la saison. Depuis notre défaite contre Bâle, nous n’avons fait que gagner, alors qu’YB a essuyé quelques défaites évitables. Avant ce match, six points nous séparent tout de même à sept journées de la fin. Nous arrivons sur le terrain avec un état d’esprit impressionnant, YB ne voit pas le jour, on s’impose 4-0 grâce à un doublé de Gianmarco Biasi notamment, qui soufflera ses 17 bougies quelques jours plus tard avec déjà plus de 20 buts en Super League à son compteur.

Derrière, le scénario a été complètement fou:

Calendrier YB :

Calendrier SFC :

L’écart de point au fil des matches :

30e journée : 3 points
31e journée : 6 points
32e journée : 3 points
33e journée : 6 points
34e journée : 3 points
35e journée : 3 points
36e journée - MT : 3 points. On mène à Neuchâtel 2-0, ils mènent à Bâle 1-0.
36e journée - 75e : 1 point. Neuchâtel réduit la marque, mais dans le même temps, Eren Derdiyok égalise pour Bâle!
36e journée - 85e : On passe devant à la différence de but! Eren s’offre un doublé pour Bâle!
36e journée : On est champion!!! On s’impose finalement 3-1 grâce à un dernier but de Biasi sur le fil, tandis que Bâle enfonce YB en contre (3-1).

Je pouvais plus voir le résultat d’YB que je suivais en live sur la fin de mon match, car il y avait une action en cours. L’arbitre a sifflé la fin du match et j’ai vu la scène avec la remise de trophée et les confettis, limite une petite explosion de joie :hoho:

Un titre qu’on a été chercher au courage, au mental, et contrairement à l’année précédente en produisant un jeu offensif et attrayant. J’ai laissé tomber mon 4-2-3-1 un peu défensif en début de saison, après la huitième journée. On avait alors que deux victoires, deux défaites et déjà quatre matches nuls. Depuis, nous n’avons plus partagé les points une seule fois.

Cette tactique a permis l’éclosion de la pépite Gianmarco Biasi. Il a signé son premier contrat pro avec une clause de départ à 10M€, mais je compte le prolonger très vite pour la faire grimper à 30M€ au moins. Je veux construire le club autour de lui, Asante et Dixon (l’Australien qui change de couleur tous les mois :hoho: ).

Edit : Biasi qui à 17 ans vient de se voir attribuer un nouveau record du championnat Suisse, avec la meilleure note moyenne jamais établie. Il est également élu meilleur buteur de la compétition avec 27 buts, et neuf de mes joueurs (!!) sont élus dans le onze de l’année! Seuls Lozano, l’attaquant de YB, et Vaclik, le gardien de Bàle, viennent s’insérer dans mon onze type! Encore plus impressionnant, les trois meilleurs défenseurs de l’année et les trois meilleurs milieux de terrain sont chez nous! Biasi termine également attaquant de l’année. Saison fantastique!


#75

Ce cheat complet ton rital :sacco:

Niveau transfert tu vas pouvoir te faire plaiz en tout cas, ca risque de vite devenir facile en championnat


#76

Effectivement, je pense que la qualification en Ligue des Champions a fait un bien fou aux finances l’an dernier. Au moment de prolonger, j’ai demandé aux dirigeants d’améliorer le centre de formation, les travaux viennent d’être lancés!

Et le budget salarial a été triplé (450k€/mois contre 1.4M€/mois) et le budget transfert est passé de 500k€ l’an dernier à… 18M€! Je ne pense pas faire de folies par contre, je vais m’appuyer sur mon groupe (moyenne d’âge de 24 ans), continuer à faire grandir mes jeunes du centre de formation et peut-être faire signer un joueur par ligne pour apporter un plus en terme de stabilité. :slight_smile:


#77

Grosse fin de saison GG


#78

Merci Max!

L’été s’annonce quand même compliqué. Mon Australien avait une clause à 4.9M€ pour les clubs étrangers (il valait même pas 100k€ quand je l’ai récupéré gratuitement), je comprends dans les médias que c’est quasiment fait avec le PSG. Impossible de le prolonger, il veut pas entrer en négociation.

Pareil pour de nombreux joueurs suisses qui m’intéressaient. Je pouvais récupérer Akandji en défense, Bürki (pas Roman, son frère qui est DC/G)… Lozano en attaque. A chaque fois je trouve un accord avec le club, mais les joueurs sont pas intéressés. Alors qu’on est double champion en titre et qu’ils jouent à Bâle ou YB.


#79

Fin de ma 2nde saison avec Leeds, à un fucking point de Chelsea.
Meilleure attaque avec 106 buts, 36 contres.
Destro acheté 5,25M€ MVP.

En coupe j’ai fait de la merde :no:

Juan Reguero c’est un jeune que j’ai piqué à Valence il va envoyé du très lourd je pense.
J’ai des supers regens dans mon centre aussi.

Place à la LDC maintenant !


#80

Première saison en championship, on termine à une belle 13ème place, loin des derniers au classement.

Début de mercato pour attaquer la troisième saison, Bristol City fait péter la clause de mon buteur star Osman Sow (10M€). Sachant qu’avec la gueule des finances j’ai 30% sur les ventes… Autant vous dire que ça va être difficile de le remplacer lui, mais aussi Chuba Akpom qui refuse de signer définitivement.


#81

Servette FC - Saison 2020-2021 (première partie) :

Après avoir arraché un second titre consécutif sur le fil, j’ai abordé le mercato de la pire des manières, en perdant Dixon, mon Australien à la couleur changeante, pour seulement 4,7M€ (clause libératoire). Heureusement, entre les retours de prêts et les quelques arrivées, notre groupe et au final plus compétitif que l’an dernier à mes yeux. J’avais de toute façon trop de joueur au milieu et ce départ forcé est finalement peut-être un mal pour un bien.

On démarre la saison tout feu tout flamme. On a roulé sur le championnat pendant un petit moment, avec en parallèle de brillantes qualifications en Ligue des Champions. Comme l’année dernière, on accède à la phase de groupe, mais avec cette fois un groupe plus abordable. Manchester United, le Zénith et l’Ajax se dressent sur notre route. Autant dire que les Mancuniens ont un boulevard devant eux, et que nous allons devoir nous battre pour la deuxième ou la troisième place.

A une journée de la fin, nous étions deuxième avec 5pts, le Zénith troisième avec 4pts et l’Ajax troisième avec 4pts également. Nous recevions le Zénith, pendant que l’Ajax, qui était à zéro point après trois journées, accueillait MU pour réaliser un incroyable retournement de situation.

Et comme vous pouvez le voir, nous avons été sublimes! Nous avons pulvérisé les russes, contre qui nous avions déjà obtenu un très bon nul en Russie, pour nous hisser en huitième de finale! Vivre un printemps européen, c’est magnifique, mais dans la compétition reine… C’est vraiment un moment dont il nous faudra profiter. Ce sera contre Leipzig, et ce sera compliqué. A noter que Biasi est devenu le plus jeune buteur de l’histoire de la Ligue des Champions et que, tours préliminaires compris, il a déjà inscrit onze buts dans l’épreuve…

En Super League, tout va bien. YB a profité d’un coup de mou de mes joueurs suite à l’enchaînement des matches pour nous passer devant, mais nous les avons ensuite battu dans le choc au sommet (4-5 à Berne!) pour reprendre les commandes. En Coupe de Suisse, Lugano nous a brillamment éliminé en quart de finale.

Enfin, et c’est une grande fierté, Gianmarco Biasi a été élu Joueur suisse de l’année! Il récompense le meilleur joueur de Super League, un sacre mérité pour ce joueur de seulement 17 ans! Il est aussi élu… Jeune Joueur de l’année, ce qui démontre qu’il écrase véritablement la concurrence. Cela ne laisse pas les puissances européennes indifférentes, et je viens de refuser des offres de Chelsea et Manchester City pour notre pépite. Une offre de prolongation de contrat, assortie d’une clause libératoire de 40M€, lui a été formulée et il semble intéressé pour continuer l’aventure.


Suivre @iunctisFR sur Twitter - Mon Discourse - Programme Partenaire amazon.fr : Amazon Prime - Amazon Prime Video - Amazon Audible