Achat revente sur le mode FUT 18

fifa18

Qu’est-ce que l’Achat-Revente ?


L’Achat-Revente, que nous appellerons l’AR à partir de maintenant, c’est, comme son nom l’indique, une technique utilisée sur le mode de jeu FIFA Ultimate Team qui consiste tout simplement à acheter puis vendre des joueurs, dans le but de faire un bénéfice sur ce transfert et de gagner des « crédits », monnaie utilisée dans FUT.
Ces crédits étant tout simplement indispensables pour… et bien pour tout en réalité : acheter des joueurs donc, mais aussi les contrats, les éléments formes, les entraîneurs ainsi que, pour les plus riches d’entre nous, ouvrir des packs sans sortir sa carte bancaire. De fait, l’AR est devenue une « spécialisation » à part entière pour certains joueurs FIFA qui utilisent ces différentes techniques pour devenir plus riche que Crésus. Ces différentes techniques ? Et oui, car voilà le nerf de la guerre…

Des techniques innombrables et pas toujours au point


Tech Rare, non-rare, 59, 500, 700, Millionnaire, Avion… Ce n’est ici qu’un petit aperçu des dizaines de techniques référencées sur votre moteur de recherche préféré qui vous promettent toutes des dizaines de milliers de crédits par jour sans difficulté. Nous ne les aborderons pas toutes, elles sont de toute façon disponibles un peu partout sur le Web. Ainsi, nous n’en évoquerons que quelques-unes, testées personnellement, ce qui permettra d’avoir un avis (certes subjectif) sur les résultats réels de ces techniques. Partons du principe que certains sont ici néophytes de cet art qu’est l’AR et commençons par la base…

La tech non-rare, ou technique du pauvre bougre qui n’a plus de crédit

Vous avez plus de 15 000 ou 20 000 crédits ? Allez tout de suite au chapitre 2b bande d’ignares. Pour ceux que ça intéresse quand même c’est simple : vous avez peu ou pas de crédit ? C’est normal, FIFA 18 vient juste de sortir. Pour bien commencer ce « délicieux » mode qu’est FUT, suivez le guide : achetez des joueurs non-rares (cartes de couleur or, non brillantes) en achat immédiat au prix le plus bas (300-350 crédits si possible, un peu plus pour certaines cartes très demandées). Certains vous conseilleront de prendre seulement ceux ayant 7 contrats minimum et 95 de forme. Si vous trouvez de ceux-ci tant mieux, sinon ce n’est pas si grave : ils partiront tout de même, peut-être en mettant un peu plus de temps. Le mieux pour que cette technique marche à son maximum, c’est de se créer une liste de joueurs non-rares, jouant si possible dans des championnats réputés (les cinq majeurs notamment). Vous recherchez, vous achetez et vous re-listez immédiatement avec un prix 200 à 300 crédits supérieur à celui de votre achat. Il faut TOUJOURS re-lister pour UNE heure, trois grand maximum si vraiment vous n’avez pas d’autres choix. Et tant que le joueur n’est pas vendu, vous re-listez le plus fréquemment possible.
C’est tout bête, tout simple et ça vous permettra de vous créer une petite « banque » pour passer aux techniques suivantes. Les bénéfices sont au rendez-vous, la technique est rapide et marche parfaitement en début de jeu. Cependant elle est limitée : à partir de 15 ou 20k crédits, les bénéfices vous sembleront très réduits par rapport au temps que vous demandera la technique. Il faut alors avancer !

La tech rare, ou technique du pauvre qui commence à se sentir riche

Vous avez une petite bankroll, votre équipe est déjà compétitive et vous disposez de suffisamment de contrats pour quelques temps ? Parfait, il est temps de commencer les choses sérieuses. Cette technique n’est pas référencée comme telle et pourtant, par expérience, je peux vous assurer que c’est sur celle-ci que vous passerez le plus de temps. En définitive, faites un copier-coller de la précédente et appliquez là aux joueurs rares : achetez pour le prix le plus bas (600-650 crédits si possible, 900 à 1100 pour certains) et re-listez pour minimum 900 crédits, jusqu’à 1400-1500 pour les meilleurs affaires. Le secret réside ici dans le choix des joueurs : visez ceux issus des championnats majeurs ET plébiscités par les utilisateurs FUT. Vous ne devriez pas avoir de problème à les connaître puisque vous les rencontrerez à chaque match ou presque. Ils sont souvent de Premier League, attaquants, et rapides. L’année dernière, Leroy Sané était l’exemple parfait et c’est lui qui m’a permis de passer un cap dans mon AR : je l’achetais pour 900 crédits environ, jusqu’à 1100 et le revendait jusqu’à 1900 certains jours, notamment les week-ends, FUT Champions oblige.
Créez votre propre liste de joueurs, alternez vos achats et soyez à l’affût des bons coups. En étant assidu, sérieux et en re-listant fréquemment, vous devriez pouvoir atteindre les 50-60k crédits en peu de temps. Il s’agit alors de passer au stade supérieur.

La tech cheat, ou technique de l’ancien pauvre qui devient nouveau riche

On prend la même base, mais on augmente les tarifs. On passe maintenant à ces joueurs souvent cheatés de Premier League, détestés par l’ensemble des joueurs, et utilisés par la plupart : Martial, Smalling, Bailly, Butland, Mané, Kanté, Willian, Vardy, Musa… Vous les connaissez n’est-ce point ? Vos poils se sont hérissés lorsque vous avez lu ces noms ? C’est normal. Ils sont de ces monstres sortis de nul part qui ont hanté vos cauchemars FUT Champions. Alors pourquoi ne pas leur rendre la monnaie de leur pièce ? Faîtes votre gras sur leur tête. C’est bon pour le porte-monnaie et pour le moral. Ils valent entre 8 et 20k (prix sur FUT 17, un Kanté sera cette année totalement innaccessible avant un long moment) et tout le monde les veut. Analysez les premières pages du marché des transferts lorsque vous effectuez votre recherche, ou utilisez l’un de ces nombreux sites qui référencent les prix du marché. Vous avez leur fourchette approximative, maintenant on achète le moins cher possible et on revend au maximum.
Exemple qui sera parlant : Willian et Vardy m’ont rendu riche l’année dernière : pour le brésilien, un achat immédiat entre 15 000 et 17 000 crédits, une revente à 20 500 minimum. Le week-end se prête particulièrement bien à leur vente, soyez donc intelligents : achetez en semaine, lorsque les prix chutent un peu, et s’ils ne partent pas au prix indiqué, ne désespérez pas : FUT Champions sera, pour une fois, votre ami, et ils s’envoleront si rapidement…
Ici il y a deux ou trois choses à savoir : certains vous diront de changer de joueurs fréquemment, d’autres d’avoir une liste toujours remplie au maximum, d’autres au contraire de vous concentrer sur un seul joueur. Pour ma part, je dirais que cela dépend de vous avant tout, de votre envie de chercher la bonne affaire. Ce sera évidemment optimal pour votre porte-monnaie de chercher LA perle rare sur tous les joueurs de ce genre. Mais se concentrer, comme je l’ai fait, sur deux ou trois joueurs, fonctionne aussi parfaitement. Une seule recommandation si vous optez pour cette solution : soyez attentifs au marché. Ce n’est pas parce que un Willian à 17 000 était une bonne affaire lundi, qu’il en est toujours une le mercredi. Le marché bouge en permanence. Mon conseil ? Commencez toujours par chercher à un prix très bas en achat immédiat. Si le jeu vous indique qu’il n’en existe pas à ce prix, augmentez de 500/1000 crédits. Jusqu’au moment où les joueurs s’affichent. Il faut alors regarder le nombre de pages (en fait savoir combien il en existe de disponible à ce prix-là). Vous avez maintenant le prix minimum existant pour ce joueur, ce jour-là et vous pouvez déterminer s’il est intéressant d’investir sur celui-ci ce jour, ou s’il est plus sage d’aller voir ailleurs si l’herbe est plus fertile.

La tech 59, ou technique du mec qui fait tout à la dernière seconde

Il fallait tout de même la mentionner car c’est l’une des plus connus. Le principe est on ne peut plus simple, acheter le moins cher possible et pour cela, on achète, dans la théorie, avant la 59ème minute de la mise aux enchères. De fait, toutes les possibles erreurs de prix, notamment sur les joueurs utiles pour les DCE, sont pour vous ! Ça c’est la théorie, dans la pratique malheureusement, des dizaines, des centaines voire des milliers de joueurs feront la même chose et il vous faudra une très bonne connexion, un bon timing et beaucoup de chance pour récupérer un joueur très demandé avec cette technique. Cependant, avec de l’envie et un peu d’acharnement on peut réaliser de très gros coups. J’ai notamment en mémoire une heure où j’ai réalisé un bénéfice de 20-30k seulement sur des joueurs canadiens de MLS nécessaires pour un DCE gros match. Les erreurs étaient parfois plus que grossières, avec certains joueurs affichés à 500-550 crédits et pouvant se revendre de 7 000 à 8000 ! Je le répète toutefois, il faudra une grosse dose de patience et beaucoup de réussite pour réaliser de telles affaires, et l’on s’épuise vite mentalement à recharger inlassablement une page et voir s’afficher le fameux message : « Cette enchère n’existe plus » sur chaque coup potentiel. Elle sera donc réservée aux plus courageux d’entre vous !

La tech fourre-tout, ou technique du mec qu’en a déjà beaucoup mais qu’en veut beaucoup plus

Pour ne pas vous abreuver inefficacement de techniques et autres conseils, je vous propose un pêle-mêle les autres techniques, soit pour parfaire votre AR des trois premières méthodes, soit pour continuer à engranger de plus en plus de crédits :
  • La tech amélioration : applicable aux trois premières méthodes, et à tous les achats, tous les joueurs : on améliore ce dernier, soit en lui appliquant des contrats supplémentaires (pour atteindre un minimum de 7) soit en lui appliquant un élément forme (95 de forme minimum) soit, bien plus intéressant pour l’AR, en lui appliquant un style convenable : les styles Ombre, Chasseur notamment, peuvent faire grimper le prix d’un joueur de plusieurs centaines de crédits. Le top restant évidemment d’acheter si possible un joueur ayant déjà tous ces éléments sur sa carte, quitte à le payer quelques crédits supplémentaires. Car le bénéfice final pourra être au final plus important.

  • La tech grosses stars : c’est très simple : vous êtes blindés de crédits ? Vous en voulez plus ? Achetez ces joueurs qui ne sont pas accessibles à tous. Ces 85-86 de général et plus, qui sont très chers pour la plupart des joueurs. Leur avantage c’est que les fourchettes de prix peuvent être plus larges de plusieurs milliers de crédit, donc les bénéfices potentiels sont démultipliés. Toujours la même base, achetez le moins cher possible et revendre à un prix bien supérieur. Attention tout de même ! C’est l’une des techniques les plus risquée puisque les prix peuvent chuter rapidement, ils sont bien moins stables que pour les autres joueurs et soumis à de grosses variations. Cela peut donc être à double tranchant : de gros bénéfices ou de grosses désillusions. Ne pratiquez celle-ci que si vous possédez un gros matelas de crédits et que vous pouvez vous permettre une perte sèche.

  • Toutes les techniques liées à l’actualité du jeu : ce sont les grosses nouveautés depuis deux ans, et encore plus pour cette année avec l’arrivée de plus en plus de SBC (ou DCE), ainsi que les nouveaux objectifs hebdomadaires, quotidiens, mensuels, etc. qui permettent de donner une valeur à certains joueurs délaissés la majorité du temps. Exemple très récent : les DCE sur la Süper Ligue et la Liga Bancomer Mx. Les joueurs membres de ces deux championnats auront une valeur quelque peu supérieure, voir parfois démultipliée (à l’excès) tant que les DCE seront disponibles, et qu’ils seront les rares disponibles. Soyez donc attentifs, notamment aux DCE Gros matchs qui mettent en avant huit équipes par semaine, et qui peut vous permettre de gros bénéfices sur certains joueurs essentiels à leur réalisation. De fait, un conseil : ne jetez RIEN. Tous les joueurs, bronze ou argent, peu importe leur carte, seront peut-être utiles dans l’année, soit pour réaliser vous-mêmes un SBC soit pour vous faire un max de crédits sur leur carte !

Pour conclure, je vous dirai de retenir quelques conseils essentiels : soyez attentifs au marché des transferts, ne vous précipitez pas dans vos achats et tenez vous au courant de l’actualité du jeu. Enfin, n’oubliez jamais que EA Sports vous « vole » sur chaque transaction, sur chaque vente, 5% du total de crédit. Essayez de toujours avoir cela à l’esprit quand vous listez un joueur au risque de ne pas faire de bénéfice sur celui-ci. Enfin, le plus important dans l’AR c’est d’y prendre plaisir, d’utiliser ses crédits durement acquis pour se faire plaisir, soit en achetant de grands joueurs, soit en ouvrant des packs par exemple. Le jeu ne dure qu’un an et vos 49 225 421 crédits ne vous serviront plus à rien d’ici juillet 2019 !
Cette page a vocation à être complétée si cela vous intéresse, je vous laisse donc la possibilité de réagir à ces informations, à me corriger si des erreurs ont été écrites, et ce serait avec plaisir de voir votre progression en AR en utilisant ces techniques, ou d’autres trouvées ou inventées !
Bon courage et bonne rage à tous ;) !


Explorer l’univers jeux vidéo sur iunctis avec notre catégorie #jeuxvideo
Retrouvez nos articles jeux vidéo sur le hashtag #jeux-video
Et les jeux FIFA sur le hashtag #fifa

10 J'aimes

Si vous avez de bons youtuber ou des guides sur des techniques plus pointues, on n’est pas sectaires ici, vous pouvez les poster sans soucis. J’ai vu une vidéo circuler sur le topic fifa18, ça peut être pratique de les regrouper ici. Faut voir ce guide comme une base.

La vidéo que j’ai postée sur le sujet FIFA est interessante, le denommé Robert 87000 est excellent pour ça :slight_smile:

1 J'aime

Re todo el mundo. Petit message pour vous dire de bien regarder si par hasard vous avez pas des joueurs des 4 championnats pour obtenir les cartes ligues (de mémoire y a la Liga Nos, D1 Russe, Liga BancomerMx et Super Ligue)

J’ai fait le tri ce matin, +25k environ sur une douzaine de joueurs, quasiment tous des argents jouant dans des petits clubs de ces championnats. Soyez vigilants, et que le dieu des crédits soit avec vous !

Tu les mets en vente direct ?
j’ai la masse de portos moi
J’ai toute ces quiches moi vu que je pack que de la merde :sac:

Oui. Je regarde le prix, et je mets au prix mini du marché en achat immédiat (je me concentre sur ceux qui valent au moins 1500 crédits argents ou bronzes). Je me dis que la hype passera vite donc je vends maintenant ^^.

Merci, c’est plus rentable de tout vendre vu ma chance dans les packs :sac:

C’est moi ou les prix sont en train d’augmenter ?? L’effet WE ?

Je trouvais des mecs pas chers pour revendre, là, je les trouve au prix ou je les revendais :no: Du coup, si je les avais stocké toute la semaine, je me serai fait des couilles en bronze (en Or, trop cher :sac:).

1 J'aime

C’est ça, tous les week-ends les prix grimpent à cause de FUT Champion. Les joueurs font leurs équipes et du coup ils achètent plus qu’ils ne vendent. Typiquement Blanc, que j’ai finalement encore, il a pris quasiment 100k en trois jours.

Traoré de Lyon qui est booosté, il prend un +4. Je l’ai acheté en OTW la semaine derniere, bon choix !

1 J'aime

image
J’aurai du le vendre :sac:
1 étoile mauvais pied, c’est pas possible

1 J'aime

Non, il est redescendu à 18k