Netflix

netflix
tv
web

#446

Le contraste entre Skylan et Sativa. :hoho:


#447

En fait je l’ai vu 2 fois, j’étais un peu moins hype la seconde fois :hoho:
Le truc qui me fait kiffer c’est le dieu de la mort qui est quand même ultra fidèle, le DN aussi… mais sinon ouais on a l’air d’être dans du teen drama en puissance.


#448

J’ai fini la première saison de El Chapo.

Les 4-5 premiers épisodes sont aussi bons que le reste c’est totalement pourri. :no:


#449

#450

Alors, qui a vu Castlevania ? :slight_smile:


#451

#452

WTF :schboyq:


#453

Ca partait bien et puis … :hoho:


#454

#455

Ils ont une politique de création trop agressive, on a combien de nouvelles séries par mois ? C’est trop. Cela diminue le côté évènementiel d’une nouvelle série, et le choix est trop vaste pour que ça cartonne. T’es en milieu d’une saison et t’as déjà une autre série qui débarque…

En plus cela les amène à annuler des séries dès leur première saison, et ça va entraîner une sorte de méfiance. Qui va vouloir binger une saison d’un drama dont on n’est pas sûr de voir la suite ? Glow, Ozark, et autres, perso je ne m’y investit pas tant que je suis sûr que ça continuera et qu’on aura le fin mot de l’histoire.

Le cas sense8 a fait très mal je trouve (d’autant que leur annonce d’un film de conclusion n’est pas suivi de faits, les auteurs n’ont aucune info, aucun contact n’a été établi, aucun membre du cast n’a été contacté pour prolonger).

Ils sont obsédés par l’arrivée de nouveaux clients (c’est leur justification pour les annulations récentes), mais faut pas faire fuir ceux qui sont déjà là et qui sont investis dans leurs programmes


#456

Mais surtout qu’au final, ils font presque aucune pub ou annonce pour le 3/4 des nouvelles séries/ajouts.
Combien de flops dans l’ombre du succès de Stranger Things par exemple ?

Ah beh apparemment, “Jameson” pense comme moi. :hoho:



#457

Ozark par exemple a un très bon casting, t’as eu un trailer, un tweet pour dire que c’est dispo et basta.

OITNB on a eu un mois de promo non stop, là ils mettent le paquet sur Defenders, on aura l’habituelle promo agressive sur House of Cards, mais le reste y a rien en effet

Lovesick que j’aime beaucoup personne ne le connait, apparemment le film To the Bone est excellent, mais pareil, sans un site non officiel j’aurai jamais appris son existence. C’est stupide.


#458

Ozark est vachement bon en plus. :confused:


#459

Ils ont pris énormément d’animes aussi, j’ai vu le catalogue il y a quelques temps, il y en a de plus en plus c’est ouf.


#460

Non mais, chaque dois que j’allume Netflix je tombe sur une nouvelle série qui me tente et dont j’ai jamais entendu parler…


#461

En parlant de nouvelle série.

Pas mal Macron dans le role principal d’ailleurs. :sac:


#462

Spa une technique pour payer moins d’impots ?


#463

#464

ICARUS sur Netflix - :1::1::1::1::0:

SPOIL

Texte visible

Ça part comme un docu France Télévisions sur le cyclisme, avec des images de Lance, toussa, l’athlète qui tente un truc, et qui documente par vidéo.
Je me suis demandé si je m’étais pas embarqué dans un énième truc sur le vélo, que ça va plus vite en se dopant, et nia et nia.

Synopsis :

Le réalisateur fait une course cycliste amateur qui s’appelle Haute Route (en France), et décide de se doper, voir si il est meilleur que l’année d’avant (spoiler : non).
Par connaissance, il demande à un scientifique relativement calé de suivre son programme de dopage à un niveau amateur pour passer les contrôles.
Or, ce scientifique se trouve être le directeur du Laboratoire anti-dopage Russe qui a fait la une des news pendant les JO de Sotchi et ceux de Rio.
Et ce reportage a lieu pendant que les événements commencent.

Et là … :hoho:

Au final, c’est un documentaire à deux vitesses, avec un final hallucinant.
A voir plus pour le contexte de l’histoire et les couilles au cul que le réalisateur a eu de tomber sur ce type à ce moment précis que pour la qualité des recherches (ça lui tombe gratos dans la main le truc).

Evidemment, à la fin, on a une énorme envie de gerber sur les institutions Olympiques et Russes. ÉNORME ENVIE.

Très très bon.

PS : et le mec a un putain de niveau en vélo :hoho:


:syringe: Dopage dans le sport
#465

Quelques stand up vu ces derniers temps :

  • Chris D’Elia - Man on Fire j’aime bien l’énergie qu’il dégage dans les sitcom, mais en stand up les deux show que j’avais vu m’avaient plutôt fait chier. Là c’est nettement meilleur, il est plus dans la retenue, laissant son texte parler. J’ai un peu décroché par moments, mais c’était pas mal.

  • Rory Scovel Tries Stand-Up for the First Time j’aime bien le concept de faire son premier stand up. Il a un début de spectacle que j’ai beaucoup aimé, en faisant volontairement un début foireux ou totalement déjà vu. C’est totalement absurde mais ça marche. Son idée d’agacer le public aussi avec sa tenue est bonne. Par la suite, plus irrégulier, mais globalement c’était cool.

  • Maz Jobrani - Immigrant beaucoup aimé le début, son interaction avec le public pour voir la diversité des spectateurs est simple mais ça cartonne car il amène des clichés à sa façon. Le passage sur le airport protest est excellent. J’ai pas trop retrouvé les défauts que j’avais noté dans son précédent spectacle (le fait de pas mal répéter quelques répliques), il l’a fait qu’une fois en démontrant pourquoi les perses ne gagnent rien en sports co. Pas mal comme spectacle.

En films :

  • We’re The Millers je n’avais pas vu ce film à l’époque, j’aime beaucoup Sudeikis, Aniston m’a donné chaud. C’est une bonne surprise car c’est une comédie vraiment marrante par moments. Je ne m’y attendais pas, étant pas mal déçu des comédies du gang SNL en général. On n’échappe pas à des trucs prévisibles, mais je ne me suis pas ennuyé une seule seconde.

  • Le dernier jour de ma vie c’est le petit film buzz du moment. Mélangez Un jour sans fin avec les thèmes favoris de Netflix pour les teens (bullying et la mort) et ça donne 75-80% du film prévisible. La première partie est volontairement insupportable. Mais c’est VRAIMENT insupportable, je voulais pas qu’elle se réveille pour me refaire revivre une de ses journées. La deuxième partie du film est meilleure, j’ai réussi à surpasser ma haine pour certains personnages. Il y a des choses habiles. La fin est assez bonne mais est une petite escroquerie quand même. Y avait mieux à faire, mais je ne regrette pas d’avoir regardé ça pour autant.


Suivre @iunctisFR sur Twitter - Programme Partenaire amazon.fr : Amazon Prime - Amazon Prime Video - Amazon Audible