The Expanse

netflix
science-fiction

#81
2.04

C’est vrai que certaines parties font un peu rebondissements temporaire comme le vaisseau, les débris, etc. Ce n’est pas le plus réussi de l’épisode.

Mais comme tu dis, les personnages sont mieux écrit. Même si c’était pareil dans le bouquin, on voit un Miller en mode no bullshit qui cherche une mission après la fin de sa traque de Julie qui l’a obsédé.

Et Amos, c’est clair qu’il devient de plus en plus intéressant. Il avait plus le rôle de comic relief dans la deuxième partie de saison, c’est toujours un peu le cas mais on creuse beaucoup plus sa personnalité. Une sorte de sociopathe au grand coeur et ultra loyal. Il assure.


T’es pas obligé de lire :

2.04 (pas de spoil sur la suite de série, mais complément d'éléments du bouquin)

Mon seul regret est qu’ils n’aient pas passé un peu plus de temps sur le retour sur Cérès. Dans le livre, Miller foutu dehors par le Roci crew après l’exécution du scientifique fou, a eu une grosse période de déprime et -de mémoire- parle au fantôme de Julie avant d’envisager le suicide. Et c’est là qu’il a l’idée du Nauvoo. Il y a eu cette vibe solitaire déprimé dans le précédent, mais c’était plus poussé dans le roman. Thomas Jane aurait pu rendre ça super bien.


#82
2.05 - Home

« I’m gonna take my pet nuke for a walk »

On a beau être préparé, voir ce passage qui m’a totalement surpris dans les bouquins se réaliser devant ses yeux fait quelque chose. Ce parcours de Miller est probablement le passage que j’ai le mieux visualisé de tout le roman. J’avais vu la saison 1, je voyais Miller, sa bombe, son chariot et les lumières bleues qui flottaient autour. Il souffre (mais moins que dans le bouquin - sa ballade dure plus d’une dizaine d’heures je crois, il est exténué par la fatigue, et le traitement anti-radiation), Thomas Jane fait un excellent boulot. Et il termine là où il voulait aller, dans les bras de Julie. C’est un moment qui peut être “jump the shark” pour certains, mais l’émotion passe et on met ça de côté.

« We can only choose to trust each other. »

Autre réussite de l’épisode, en peu de scènes, l’aspect politique est intense, les enjeux sur Terre sont immenses, la panique est là, les divergences d’opinions aussi, le délais avec Tycho n’aident pas à agir dans l’urgence.

Les scénaristes savent qu’il ne fallait pas passer trop de temps là car on veut voir Miller et le crew principalement, mais ça aide à garder une force de tout l’aspect géopolitique.

« I appreciate you inviting me into your family there, Holden. »

Ciao Miller. Au revoir Beltalowda


  • Amos est un peu rouillé niveau maths.
  • Amos sourit même quand sa rate lâche, « Ah ah. There goes my spleen. »
  • Les voyages à 10+ G ont l’air de piquer un peu malgré le jus.
  • Le Gin de Ganymède a l’air réputé.
  • Mourir dans les bras de Florence Faivre n’est pas la pire façon de partir.

#83

AH bordel c’etait hier ! Je vais regarder ca tout de suite. :bave:


#84

N’ouvre pas le spoiler, je divulgâche comme un salaud :papy:


#85

Je n’ai pas de mots… C’était magnifique. :ztfhappy:


#86

Absolument d’accord sur l’ensemble, la transcription à l’écran est juste magnifique, du visuel aux clins d’oeil au bouquin (la roue du chariot qui grince, la bouteille de Gin de Ganymède, la relation tendre Avasarala et Arjun, etc).

Oh boy comme dirait Miller.

:hoho:


#87
Spoiler 2.05

Syfy a acheté les droits pour nommer une étoile Joe Miller en hommage au personnage :hoho:

https://twitter.com/ExpanseSyfy/status/835226008383074304


#88

Ah ben la c’est la bonne nouvelle du jour, moi qui accroche à la série, savoir quoi qu’il arrive je pourrai connaitre l’histoire écrite du début à la fin, ca me fait plaisir. Dés le mois prochain, je m’achète le premier tome et en plus je pourrai revoir mon anglais sur un sujet qui me passionne :).


#89

Les trois premiers tomes sont dispos en français, ce sera bien pour se mettre dans l’univers quand même, il y en a 3 autres qui ne sont pas encore arrivés en France + 5 nouvelles non traduites. T’auras de quoi bosser l’anglais avec tout ça :trump3:


#90
2.06 - Paradigm Shift

« That’s the wonderful and terrible thing about technology. It changes everything. »

La série nous sort de nulle part l’histoire de Solomon Epstein, le créateur des moteurs Epstein qui ont permis la colonisation des autres planètes et astéroïdes. Cette histoire était racontée dans la nouvelle Drive (2012), une nouvelle que j’avais beaucoup aimé et qui arrivait en quelques pages à rendre ce voyage émouvant.

Ici, le résultat n’est pas génial, la voix off aide sans doute à laisser le suspense sur sa survie, mais ce n’est pas très bien amené je trouve. Cela rajoutera des explications dans la série (Epstein a été assez peu évoqué) mais sinon ça sonnait plus comme un clin d’oeil qu’autre chose. Cela fait penser à la partie sur Diogo et son oncle dans l’épisode 6 de la saison 1, ça fait un peu bouche trou sur le moment, mais pour les lecteurs ou au revisionnage c’est plus sympa.


Les passages hors-action sont souvent intéressant autour du Roci crew, ça permet souvent de développer les dynamiques entre les personnages, ici on a un bon focus sur Amos et Alex ou le couple Holden/Naomi. Drummer (Cara Gee) se fait aussi une petite place autour de Fred ou de Naomi.

  • Hey… I’m glad that me and Naomi being together isn’t an issue for you.
  • Oh, no. She’s a good person and I like her. But she’s like a sister to me.
  • Right.
  • I mean, don’t get me wrong, I’d do her if she’d let me.
  • I’m glad we had this talk.

  • What the hell are you doing here? You live here or something?
  • Yeah, I got a flop next door.
  • Next door’s a brothel.
  • Yeah.

Ah… Amos :heart:


L’aspect politique est toujours présent, mais peut-être pas aussi habile et prenant que les deux derniers. Fred Johnson a gardé des missiles pour lui et un climat de méfiance se créé entre lui et Holden. Chrisjen… has no chill :

« Maybe they can help him turn himself in. And please let them know that if they can’t… I will rain hellfire down on them all. I will freeze their assets. Cancel their contracts. Cripple their business. And I have the power to do it, because I am the fucking hero who helped save Mother Earth from the cataclysm that Jules-Pierre Mao unleashed. Tell his children that government is more powerful than any corporation. And the only reason they think it tilts the other way is because we poor, public servants are always looking for some fat, private-sectors payoff down the road. But I’m not looking. And by the time they can pull the strings to force me out, it’ll be too late. Their family will be ruined. Their mother, the children, their children, all of them, pariahs. Outlaws. Hunted and on the run for the rest of their days until we find them, and nail each and every last one to the wall. Make sure you tell them that. »

Elle a ciblé Jules-Pierre Mao via Erinwright .


Sinon en vrac :

  • J’avais lu les scénaristes se moquer de Cas Anvar qui avait fait attention à sa ligne entre les deux saisons, mais ça colle pas à Alex, ils lui ont rajouté une fausse bedaine sous sa tenur. Jusque là je voyais pas trop mais dans la scène où il confronte Amos, ça se voit plus.
  • Naomi fait seulement croire qu’elle a envoyé la torpille vers le soleil, elle garde l’échantillon sous le coude.
  • Elias Toufexis jouait l’espion Kenzo durant la première saison et s’est occupé de la motion capture du monstre qu’on voit à la fin.
  • Dernier hommage à Miller : « He was a pain-in-the-ass, suicidal ex-cop… who got the job done. »
  • Pour ceux qui veulent savoir où on se situe par rapport aux bouquins, c’est là que démarre le deuxième tome, Bobbie nous apparaît pour la première fois sur Ganymède, et Chrisjen gère l’après-Eros à l’ONU.

#91

Cette saison 2 , c’est du très bon !

L’aspect cheapos de certaines scènes de la saison 1 est balayé par les effets de cette 2nd Saison !


#92

On a un nouveau smiley sur les bras. :pasrire: Bordel de merde j’en ai chialé de rire.


#93

Quand Amos parle de sa “soeur”


#94

D’ailleurs , j’ai l’impression juste comme ça , que cet acteur a “maigris” , non ?


#95

Ils se sont tous pas mal entraînés entre les deux saisons. Je sais pas si c’est pour être plus aptes pour les scènes physiques (ils ont tous pas mal douillé dans la première avec les scènes sans gravité qui sont éprouvantes), ou juste la motivation qui est venu, mais ils sont tous venus en pleine forme. Ils se font des concours de pompes et d’abdos entre les scènes (bon ptet pas Chad Coleman :sac: )


#96

La fin du sixième épisode. :eek:


#97

@Steven et @Tyler , vous regardez en VO ou en VOSTFR ?


#98

VOST EN pour ma part. Je reverrais avec les ST français sur Netflix plus tard


#99

Parcequ’en Holden il parle , il faut le comprendre le gars !


#100

Yep, pas faux. Ca reste Amos le pire.

Très bon épisode. P-e la fin qui me laisse sur ma faim (les attentes sont grandes aussi), mais attention je spoile, j’espérais avoir un visuel plus abouti de la bataille de Ganymède. J’avais l’oeil sur le chrono me disant que, oui, en 2-3 minutes ils peuvent m’envoyer du lourd en présentant le monstre protomoléculaire engagé le combat contre les terriens puis les martiens. C’est là qu’on se dit que le budget est, p-e, un peu cheap. Ou alors on aura droit à la vidéo enregistrée par la combi de Bobbie et on verra ça au “débriefing”. Bref un poil déçu.


Suivre @iunctisFR sur Twitter - Programme Partenaire amazon.fr : Amazon Prime - Amazon Prime Video - Amazon Audible