Groupe D - :cro: :esp: :cze: :tur:

Classement du groupe

Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Croatie 7 3 2 1 0 5 3 +2
2 Espagne 6 3 2 0 1 5 2 +3
3 Turquie 3 3 1 0 2 2 4 -2
4 République Tchèque 1 3 0 1 2 2 5 -3

Calendrier des matches

12 juin 2016 - 15:00 (Compte-rendu)
:tur: Turquie 0 - 1 Croatie :cro:

13 juin 2016 - 15:00 (Compte-rendu)
:esp: Espagne 1 - 0 République Tchèque :cze:


17 juin 2016 - 18:00 (Compte-rendu)
:cze: République Tchèque 2 - 2 Croatie :cro:

17 juin 2016 - 21:00 (Compte-rendu)
:esp: Espagne 3 - 0 Turquie :tur:


21 juin 2016 - 21:00 (Compte-rendu)
:cze: République Tchèque 0 - 2 Turquie :tur:

21 juin 2016 - 21:00 (Compte-rendu)
:cro: Croatie 2 - 1 Espagne :esp:

2 J'aimes
Présentation des équipes

###Sommaire :


:cro: <size=8>CROATIE


Sélectionneur : :cro: Ante Čačić
Meilleure performance à l’Euro : Quart de finale (1996, 2008)
Qualifications : 6V 3N 1D (2e)
Lieu de résidence : Deauville

Gardiens

1 - Ivan Vargić - 23 ans - :cro: Rijeka - 2 séls - 0 but
12 - Lovre Kalinić - 26 ans - :cro: Hajduk Split - 4 séls - 0 but
23 - Danijel Subašić - 31 ans - :fr: Monaco - 20 séls - 0 but

Défenseurs

2 - Šime Vrsaljko - 24 ans - :it: Sassuolo - 18 séls - 0 but
3 - Ivan Strinić - 28 ans - :it: Napoli - 34 séls - 0 but
5 - Vedran Ćorluka - 30 ans - :ru: Lokomotiv Moscou - 87 séls - 4 buts
6 - Tin Jedvaj - 20 ans - :de: Bayer Leverkusen - 3 séls - 0 but
11 - Darijo Srna - 34 ans - :ukr: Shakhtar Donetsk - 130 séls - 22 buts
13 - Gordon Schildenfeld - 31 ans - :cro: Dinamo Zagreb - 26 séls - 1 but
21 - Domagoj Vida - 27 ans - :ukr: Dinamo Kiev - 37 séls - 1 but

Milieux

4 - Ivan Perišić - 27 ans - :it: Inter Milan - 46 séls - 13 buts
7 - Ivan Rakitić - 28 ans - :es: Barcelona - 76 séls - 11 buts
8 - Mateo Kovačić - 22 ans - :es: Real Madrid - 27 séls - 1 but
10 - Luka Modrić - 30 ans - :es: Real Madrid - 90 séls - 10 buts
14 - Marcelo Brozović - 23 ans - :it: Inter Milan - 16 séls - 4 buts
15 - Ante Ćorić - 19 ans - :cro: Dinamo Zagreb - 2 séls - 0 but
18 - Marko Rog - 20 ans - :cro: Dinamo Zagreb - 2 séls - 0 but
19 - Milan Badelj - 27 ans - :it: Fiorentina - 19 séls - 1 but

Attaquants

9 - Andrej Kramarić - 24 ans - :de: Hoffenheim - 10 séls - 3 buts
16 - Nikola Kalinić - 28 ans - :it: Fiorentina - 28 séls - 11 buts
17 - Mario Mandžukić - 30 ans - :it: Juventus - 66 séls - 24 buts
20 - Marko Pjaca - 21 ans - :cro: Dinamo Zagreb - 7 séls - 1 but
22 - Duje Čop - 26 ans - :es: Málaga - 3 séls - 0 but

La note d’iunctis
:1: :1: :1: :0: :0:



:esp: <size=8>ESPAGNE


Sélectionneur : :es: Vicente del Bosque
Meilleure performance à l’Euro : Vainqueur (1964, 2008, 2012)
Qualifications : 9V 0N 1D (1er)
Lieu de résidence : Saint-Martin-de-Ré

Gardiens

1 - Iker Casillas - 35 ans - :por: FC Porto - 167 séls - 0 but
13 - David De Gea - 25 ans - :eng: Manchester United - 9 séls - 0 but
23 - Sergio Rico - 22 ans - :es: Sevilla - 1 sél - 0 but

Défenseurs

2 - César Azpilicueta - 26 ans - :eng: Chelsea - 15 séls - 0 but
3 - Gerard Piqué - 29 ans - :es: Barcelona - 77 séls - 4 buts
4 - Marc Bartra - 25 ans - :es: Barcelona - 10 séls - 0 but
12 - Héctor Bellerín - 21 ans - :eng: Arsenal - 3 séls - 0 but
15 - Sergio Ramos - 30 ans - :es: Real Madrid - 132 séls - 10 buts
16 - Juanfran - 31 ans - :es: Atlético Madrid - 18 séls - 0 but
17 - Mikel San José - 27 ans - :es: Athletic Bilbao - 7 séls - 0 but
18 - Jordi Alba - 27 ans - :es: Barcelona - 43 séls - 6 buts

Milieux

5 - Sergio Busquets - 27 ans - :es: Barcelona - 84 séls - 2 buts
6 - Andrés Iniesta - 32 ans - :es: Barcelona - 109 séls - 13 buts
8 - Koke - 24 ans - :es: Atlético Madrid - 23 séls - 0 but
9 - Lucas Vázquez - 24 ans - :es: Real Madrid - 1 sél - 0 but
10 - Cesc Fàbregas - 29 ans - :eng: Chelsea - 109 séls - 15 buts
14 - Thiago - 25 ans - :de: Bayern Munich - 10 séls - 0 but
19 - Bruno Soriano - 31 ans - :es: Villarreal - 8 séls - 0 but
21 - David Silva - 30 ans - :eng: Manchester City - 99 séls - 24 buts

Attaquants

7 - Álvaro Morata - 23 ans - :it: Juventus - 9 séls - 3 buts
11 - Pedro - 28 ans - :eng: Chelsea - 58 séls - 17 buts
20 - Aritz Aduriz - 35 ans - :es: Athletic Bilbao - 6 séls - 1 but
22 - Nolito - 29 ans - :es: Celta Vigo - 9 séls - 4 buts

La note d’iunctis
:1: :1: :1: :1: :1:



:cze: <size=8>RÉPUBLIQUE TCHÈQUE


Sélectionneur : :cze: Pavel Vrba
Meilleure performance à l’Euro : Finaliste (1996)
Qualifications : 7V 1N 2D (1er)
Lieu de résidence : Tours

Gardiens

1 - Petr Čech - 34 ans - :eng: Arsenal - 121 séls - 0 but
16 - Tomáš Vaclík - 27 ans - :sui: FC Bâle - 6 séls - 0 but
23 - Tomáš Koubek - 23 ans - :cze: Slovan Liberec - 2 séls - 0 but

Défenseurs

2 - Pavel Kadeřábek - 24 ans - :de: Hoffenheim - 18 séls - 2 buts
3 - Michal Kadlec - 31 ans - :tur: Fenerbahçe - 65 séls - 8 buts
4 - Theodor Gebre Selassie - 29 ans - :de: Werder Brême - 36 séls - 1 but
5 - Roman Hubník - 32 ans - :cze: Viktoria Plzeň - 26 séls - 3 buts
6 - Tomáš Sivok - 32 ans - :tur: Bursaspor - 55 séls - 5 buts
8 - David Limberský - 32 ans - :cze: Viktoria Plzeň - 38 séls - 1 but
11 - Daniel Pudil - 30 ans - :eng: Sheffield Wednesday - 32 séls - 2 buts
17 - Marek Suchý - 28 ans - :sui: FC Bâle - 27 séls - 1 but

Milieux

9 - Bořek Dočkal - 27 ans - :cze: Sparta Prague - 24 séls - 6 buts
10 - Tomáš Rosický - 35 ans - :eng: Arsenal - 103 séls - 23 buts
13 - Jaroslav Plašil - 34 ans - :fr: Bordeaux - 100 séls - 7 buts
14 - Daniel Kolář - 30 ans - :cze: Viktoria Plzeň - 28 séls - 2 buts
15 - David Pavelka - 25 ans - :tur: Kasımpaşa - 8 séls - 0 but
18 - Josef Šural - 26 ans - :cze: Sparta Prague - 11 séls - 1 but
19 - Ladislav Krejčí - 23 ans - :cze: Sparta Prague - 23 séls - 4 buts
20 - Jiří Skalák - 24 ans - :eng: Brighton - 10 séls - 0 but
22 - Vladimír Darida - 25 ans - :de: Hertha Berlin - 36 séls - 1 but

Attaquants

7 - Tomáš Necid - 26 ans - :tur: Bursaspor - 39 séls - 11 buts
12 - Milan Škoda - 30 ans - :cze: Slavia Prague - 9 séls - 3 buts
21 - David Lafata - 34 ans - :cze: Sparta Prague - 39 séls - 9 buts

La note d’iunctis
:1: :1: :0: :0: :0:



:tur: <size=8>TURQUIE


Sélectionneur : :tur: Fatih Terim
Meilleure performance à l’Euro : Demi-finale (2002)
Qualifications : 5V 1N 2D (3e)
Lieu de résidence : Saint-Cyr-sur-Mer

Gardiens

1 - Volkan Babacan - 27 ans - :tur: İstanbul Başakşehir - 17 séls - 0 but
12 - Onur Recep Kıvrak - 28 ans - :tur: Trabzonspor - 12 séls - 0 but
23 - Harun Tekin - 26 ans - :tur: Bursaspor - 0 sél - 0 but

Défenseurs

2 - Semih Kaya - 25 ans - :tur: Galatasaray - 23 séls - 0 but
3 - Hakan Balta - 33 ans - :tur: Galatasaray - 46 séls - 2 buts
4 - Ahmet Yılmaz Çalık - 21 ans - :tur: Gençlerbirliği - 4 séls - 0 but
7 - Gökhan Gönül - 31 ans - :tur: Fenerbahçe - 56 séls - 1 but
13 - İsmail Köybaşı - 26 ans - :tur: Beşiktaş - 19 séls - 0 but
15 - Mehmet Topal - 30 ans - :tur: Fenerbahçe - 59 séls - 1 but
18 - Caner Erkin - 27 ans - :tur: Fenerbahçe - 47 séls - 2 buts
22 - Şener Özbayraklı - 26 ans - :tur: Fenerbahçe - 8 séls - 0 but

Milieux

5 - Nuri Şahin - 27 ans - :de: Borussia Dortmund - 49 séls - 2 buts
6 - Hakan Çalhanoğlu - 22 ans - :de: Bayer Leverkusen - 19 séls - 6 buts
8 - Selçuk İnan - 31 ans - :tur: Galatasaray - 52 séls - 8 buts
10 - Arda Turan - 29 ans - :es: Barcelona - 91 séls - 17 buts
11 - Olcay Şahan - 29 ans - :tur: Beşiktaş - 24 séls - 2 buts
14 - Oğuzhan Özyakup - 23 ans - :tur: Beşiktaş - 20 séls - 1 but
16 - Ozan Tufan - 21 ans - :tur: Fenerbahçe - 24 séls - 1 but
20 - Volkan Şen - 28 ans - :tur: Fenerbahçe - 17 séls - 0 but
21 - Emre Mor - 18 ans - :dnk: Nordsjælland - 2 séls - 0 but

Attaquants

9 - Cenk Tosun - 25 ans - :tur: Beşiktaş - 9 séls - 3 buts
17 - Burak Yılmaz - 30 ans - :chi: Beijing Guoan - 44 séls - 20 buts
19 - Yunus Mallı - 24 ans - :de: Mayence - 6 séls - 0 but

La note d’iunctis
:1: :1: :1: :0: :0:
4 J'aimes
:but: -
:cj: Tosun, Balta, Şen   :cr: -

:but: Modric (41)
:cj: Strinić   :cr: -


Note du match

[poll name=match type=number min=0 max=10][/poll]


:tur: TURQUIE

[poll name=equipe1 type=number min=0 max=10][/poll]


:cro: CROATIE

[poll name=equipe2 type=number min=0 max=10][/poll]

2 J'aimes
:but: -
:cj: Tosun, Balta, Şen :cr: -

:but: Modric (41)
:cj: Strinić :cr: -



Les deux équipes se retrouvent dans un groupe très compliqué puisqu'il est composé de l'Espagne et de la République Tchèque. Il fallait à tout prix ne pas perdre ce match pour ne pas prendre de retard sur les autres cadors du groupe.

La Croatie montre d’entrée qu’elle veut s’imposer ce soir avec dès la 2ème minute de jeu une magnifique frappe d’Ivan Rakitic qui passe à gauche du but Turc.
Le temps passe et cette première mi-temps n’est pas des plus passionnante jusqu’à la 29ème minute de jeu, Ozan Tufan reprend de la tête un centre mais il n’arrive pas à trouver d’angle et le ballon est aisément capté par Subasic.

A la 42ème minute de jeu, un ballon chaud dans la surface turque est dégagé par un défenseur … Modric s’élance et reprend directement de volée à plus de 25 mètres du but et fait mouche ! Le gardien est battu, la Croatie prend l’avantage.

La seconde période est à sens unique. Darijo Srna frappe un coup-franc sur la barre à la 52ème minute avant de rater une occasion en or à la 55ème avec une frappe de volée qui passe à droite d’un but quasi-vide.
Brozovic et Perisic rendent fou les défenseurs turques qui sont à la ramasse et ce dernier va reprendre de la tête un centre de Mandzukic qui s’échouera sur la barre ! Quelques minutes plus tard c’est Brozovic à son tour qui reprend un ballon de la tête, très bien détourné par Babacan alors que le ballon se dirigeait vers le haut du but.

Ca continue de chauffer dans la surface avec Perisic qui se trouve sur le côté droit du rectangle et déclenche une frappe bien repoussée par Babacan qui avait fermé l’angle.

Les Turques n’arrivent pas à se procurer des occasions et la Croatie file tranquillement vers sa première victoire de la compétition.


Turquie##


V.Babacan (4) : Le capitaine de l’équipe Turque n’a pas été très bon ce soir. Difficile de lui reprocher grand-chose sur le but de Modric, on peut toutefois noté qu’il a été très souvent sans réaction face aux tirs adverses (et notamment les tirs de Srna et Perisic qui échouent sur le montant).

**C.Erkin (6) :**Très actif sur son couloir il a apporté de belles choses offensivement. Par contre défensivement il s’est fait souvent manger par ses vis-à-vis mais il faut dire que la non-défense de Turan ne l’a pas aidé.
H.Balta (3) : Très mauvaise prestation du défenseur. Il est le principal responsable des marquages douteux sur les actions croates et s’est fait débordé à plusieurs reprises par Brozovic.
M.Topal (4) : A peine meilleur que son compère, Topal a également souffert contre Perisic lors de ses incursions dans la surface.
G.Gonul (3) : Invisible en attaque, à la ramasse en défense, une prestation à oublier.

S.Inan (5) : Il a souffert du match dégueulasse de ses deux coéquipiers dans le rond central mais Inan s’est plutôt bien battu. Présent dans les phases défensives et propre à la relance, il a joué à son niveau.
O.Ozyakup (2) : Une catastrophe. Outre ses défauts dans l’entre-jeu turque, il faut surtout noter qu’il n’a jamais su contenir une offensive croate, laissant fréquemment le milieu de terrain croate lui rouler dessus ainsi que les ailiers.
O.Tufan (4) : Meilleur qu’Ozyakup mais tout aussi décevant pour Tufan. Il y avait la place pour mieux faire mais lui aussi à sombrer face au trident adverse.

A.Turan (0) : Il était censé être le dynamiteur de l’équipe … c’est raté. Il a souvent cassé le rythme du jeu, a dézoné en permanence, est descendu très (trop) bas pour chercher les quelques ballons qu’il a touché, inexistant en défense … La liste des défauts sur ce match est longue comme un bras.
H.Calhanoglu (1) : La tristesse absolu là encore … On attendait beaucoup de ce joueur mais au final il a été un pétard mouillé comme Turan. Trop soliste, des mauvais choix à la passe (quand il en a fait), transparent toute la seconde période … Plus de défense que Turan en tout cas.

C.Tosun (4) : Forcément avec deux ailiers aussi minables c’était difficile d’évoluer en pointe. Trop esseulé et peu servi, Tosun a montré quelques belles choses, des déviations intéressantes et des occasions jouables.

Remplaçants : V.Sen (6) est entré en début de seconde période et a tout de suite apporté du dynamisme à l’équipe, provocant plusieurs offensives turques intéressantes. Il a néanmoins baissé le pied en fin de rencontre. B.Yilmaz (3) est rentré à la 65ème minute et n’a pas fais grand-chose. Pire encore il a probablement gâché une des seules occasions turques en seconde période avec cette tête hasardeuse. E.Mor (5) découvrait le niveau international à 18 ans en rentrant à la 69ème minute. Il a eu du mal à évoluer face au milieu croate mais il a par moment montré des signes d’un futur bon joueur.

Croatie##


D.Subasic (6): Rien à signaler pour le portier monesgasque qui a fait le job ce soir, rassurant son équipe sur les quelques actions turques.

D.Srna (8) : Fantastique match pour le capitaine croate qui a éclaboussé le terrain de son talent. Ses percées sur le couloir droit ont très souvent fait mouche et il a proposé quantité de bons centres. A noter également son coup-franc qui échoue sur la barre. Petit regret quand il avait l’opportunité de marquer à la 55ème minute.
V.Corluka (6) : Il a passé tout le match à faire des allers-retours entre le terrain et les soigneurs mais on ne peut lui retirer cette combativité. Il a fait un très bon match, maîtrisant les ballons longs que balançaient régulièrement les Turques.
D.Vida (6) : Tout comme son compatriote, Vida a livré une belle performance en défense central et n’a rien laissé passé.
I.Strinic (5) : Un peu déçu du match de l’arrière gauche. Défensivement il a fait un très bon travail pour bloquer son couloir mais il est très peu monté dans son couloir, une petite déception mais un bon match tout de même.

M.Badelj (6) : On ne l’a pas énormément vu mais Badelj a abattu un très gros travail devant la défense avec Modric. Très propre à la relance, peu de ballons perdus, c’est un bon match pour Badelj.
L.Modric (9) : Quel match. Le poumon de la Croatie a montré tout l’étendu de son talent ce soir avec un but de classe mondiale mais également une technique et une conservation du ballon incroyable. Véritable tour de contrôle du milieu croate, il a détruit ses adversaires.

M.Brozovic (6) : Quelques décisions me laissent sur ma faim avec Brozovic, quelques choix pas forcément judicieux en attaque. Mais rien de pénalisant, Brozovic a rendu une très belle copie lui aussi.
I.Rakitic (8) : Un peu éclipsé par Modric, il ne faut néanmoins pas omettre Rakitic qui a lui aussi livré une prestation de grande classe. Lance de fer de l’attaque croate, il a malmené le milieu adverse de part ses passes lumineuses mais aussi de part ses chevauchées à travers les lignes de défense.
I.Perisic (7) : Une première mi-temps un peu discrète suivi d’une excellente seconde période. Il a été très tranchant et était le dynamiteur principal des offensives croates.

M.Mandzukic (5): Je reste un peu sur ma faim avec Mario. Il a plus souvent joué sur un côté que dans l’axe de l’attaque mais il a délivré un centre intéressant.

Remplaçants : A.Kramarij, G.Schildenfeld et M.Pjaca sont entrés à la toute fin du match et n’ont rien fait.


Notes gloables


Note du match : 6
Les Croates ont rendu le match très agréable et heureusement qu’ils étaient là pour proposer du jeu parce que c’était franchement pas glorieux en face. Il y avait de l’intensité des deux côtés en tout cas, tout le monde a pris conscience des enjeux.

Note Turquie: 3
Il faudra espérer bien mieux pour sortir de la poule. Offensivement c’était le néant, le milieu de terrain s’est fait manger tout cru et la défense a fait ce qu’elle a pu pour rattraper les conneries du milieu.

Note Croatie : 8
Les Croates peuvent être fier de leur prestation du jour. Une belle construction en attaque, un milieu de terrain en forme et des défenseurs qui font le job. L’équipe est talentueuse et elle peut se révéler très dangereuse si le duo Modric/Rakitic peut maintenir son niveau de jeu.

Note de l’arbitre : 6
Pas le souvenir d’avoir été choqué par une action en particulier. L’arbitre a fréquemment laissé l’avantage et c’était une bonne décision vu la boucherie.

7 J'aimes

Le père de Srna est mort pendant le match :worried:. Il devrait louper le match face à la Rep. Tchèque, une grosse perte pour les croates.

Il a appris la nouvelle après le match, j’imagine pas le choc … le pauvre

C’est au moment du coup-franc sur la barre ou quand il foire sa frappe qu’il ne cadre pas ?
Désolé.

2 J'aimes
:but: Piqué (87)
:cj: -   :cr: -

:but: -
:cj: Limberský   :cr: -


Note du match

[poll name=match type=number min=0 max=10][/poll]


:esp: ESPAGNE

[poll name=equipe1 type=number min=0 max=10][/poll]


:cze: RÉP. TCHÈQUE

[poll name=equipe2 type=number min=0 max=10][/poll]

Autant le match était un peu chiant, les attaques défenses tout ça… Mais là franchement les tchèques m’ont saoulé à se réveiller après le but.:desch:

1 J'aime

Ce qui m’a gavé c’est d’entendre Da Fonseca dire “Tchéquie” tout le long du match :blam:

1 J'aime

J’ai mis 5 au match parce que c’était assez chiant, 5 aux espagnols parce que je les ai trouvé assez inefficaces face au but et j’ai mis 4 aux tchèques parce qu’ils auraient pu faire quelque chose si ils n’avaient pas autant eu peur. :no:

Sauf qu’en fait, il a le droit maintenant

2 J'aimes

Classement du groupe

Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Croatie 3 1 1 0 0 1 0 +1
2 Espagne 3 1 1 0 0 1 0 +1
3 République Tchèque 0 1 0 0 1 0 1 -1
4 Turquie 0 1 0 0 1 0 1 -1
2 J'aimes

La République Tchèque finalement punie d’avoir joué avec cette mentalité dégueulasse, c’est cool. Ils ont des joueurs talentueux (le jeune ailier gauche qui a mis la misère sur corner à la défense espagnole par exemple), mais ont tout simplement dressé deux lignes de cinq et attendu. Ils ont tenu comme ça 86 minutes, voilà, tant pis pour eux.

Concernant l’Espagne, va falloir qu’ils s’y habituent. J’ai encore un peu de mal à comprendre pourquoi on voit pas le même type de bloc face à l’Allemagne par exemple alors que depuis huit ans toutes les équipes qui affrontent l’Espagne refusent le jeu. Le gros problème pour l’Espagne, c’est de ne pas avoir un seul joueur capable de faire seul la différence. Ronaldo, Bale, Griezmann, Carrasco, Messi, Suarez, Neymar… tous les accélérateurs des trois grandes équipes du pays sont étrangers. Du coup on a tout ce qu’il faut : les dédoublements, les décalages, la temporisation, mais y’a pas un joueur foutu de faire le bon appel ou le geste décisif derrière. Morata c’est trop faible je trouve. Il a eu l’occasion de mettre le 1-0, malheureusement il manque encore un peu de bouteille à mes yeux.

L’Espagne passera peut-être les poules, peut-être qu’ils iront en quarts, mais plus ça me paraît compliqué.

Après le mec a grandi dans les années 60-70, je pardonne plus volontiers ces erreurs de langage de personne ayant grandi pendant la guerre froide, que ceux nés dans les années 70-80.

Tu te réponds toi-même : quand on défend face à l’Espagne, malheureusement pour vous, y’a personne pour débloquer ou faire une action de folie. Si tu es bien en place contre eux, logiquement tu peux arracher le nul assez facilement.
Si jamais vous rencontrez une équipe habituée à jouer très bas, solidement et avec des contreurs efficaces, vous allez passer un sale moment je pense. C’est exactement le même schéma que le Bayern - Real d’il y a trois ans en fait.

Ben voilà, tu donnes la réponse, tout seul. ^^
edit: le fan de Plume qui me devance, t’as de la chance que j’aime te lire, le ruskov. :no:

1 J'aime

Ouais mais en soit si tu refuses le jeu, tu peux dire aussi que l’Allemagne manque d’un vrai buteur. La différence c’est peut-être que tu te fragilises face aux boulets de canon de Kroos…

Oué enfin, Muller c’est 37 buts cette saison.

1 J'aime

Tu t’exposes aux tirs lointains, à Müller qui est juste immarquable, à Götze - Reus qui peuvent faire la différence tout seul…
Et surtout, pour contrer l’Allemagne, faut y aller, parce que même si leurs défenseurs sont pas les meilleurs du monde, ils vont vite (on l’a vu avec Boateng hier).
Je suis pas un tacticien émérite, mais je pense que jouer le bus contre l’Allemagne c’est suicidaire, alors que contre l’Espagne c’est presque trop évident comme méthode.

2 J'aimes