:US: Le Tour de France avec Cannondale

##

Le Tour de France avec Cannondale

https://s2.qwant.com/thumbr/0x0/7/b/14c8a7ca759d2205f67b3cf1d57ab2/b_1_q_0_p_0.jpg?u=http%3A%2F%2Fwww.sbs.com.au%2Fcyclingcentral%2Fsites%2Fsbs.com.au.cyclingcentral%2Ffiles%2Fstyles%2Fbody_image%2Fpublic%2Fjersey.jpg%3Fitok%3DaIW7MIq8&q=0&b=1&p=0&a=1


Bonjour à tous,

Allez, je vais vous raconter mon TdF avec Cannondale.

Objectifs :

Top 10 avec Talansky
Maillot à pois avec Rolland
Victoire(s) d’étape


L’équipe :


Pierre Rolland : Grimpeur baroudeur
Andrew Talansky : Grimpeur rouleur leader
Lawson Craddock : équipier de luxe en montagne
Moreno Moser : électron libre pour les étapes de vallons
Matti Breschel : équipier de luxe pour sprints et plaine
Tom Jelte Slagter : électron libre équipier
Ramunas Navardauskas : sprinteur baroudeur
Joe Dombrowski : équipier en montagne
Simon Clarke : équipier sprinteur vallons

J’y vais pas avec le dos de ma main morte :papy:


Les étapes :


- étape 01 : Mont Saint Michel - Utah Beach (187 km)
- étape 02 : Saint Lô - Cherbourg (181 km)
- étape 03 : Granville - Angers (217 km)
- étape 04 : Saumur - Limoges (164 km)
- étape 05 : Limoges Le-Lioran (217 km)
- étape 06 : Arpajon-sur-Cère Montauban (188 km)
- étape 07 : L’Isle-Jourdain - Lac de Payolle (161 km)
- étape 08 : Pau - Cauterets (187 km)
- étape 09 : Val d’Aran - Andorre Arcalis (187 km)
- étape 10 : Engordany - Revel (196 km)
- étape 11 : Carcassonne - Montpellier (165 km)
- étape 12 : Montpellier - Mont Ventoux (196 km)
- étape 13 : Bourg St Andéol - Caverne du pont d’Arc (37 km)
- étape 14 : Montélimar - Villars les Dombes (208 km)
- étape 15 : Bourg-en-Bresse - Culoz (164 km)
- étape 16 : Moirans en montagne - Bern (204 km)
- étape 17 : Bab-el-Oued - Tataouine* (188 km)
- étape 18 : Sallanches - Megève (17 km)
- étape 19 : Montmélian - Saint Gervais Mont-Blanc (146 km)
- étape 20 : Megève - Morzine (150 km)
- étape 21 : Chantilly - Paris Champs Elysées (120 km)


Infos partie :


Difficulté : mode moyen.
DB : DB Vrais noms


7 J'aimes

Cannondale - Drapac

:dsk:

2 J'aimes

##

étape 1 : Mont Saint Michel - Utah Beach (187 km)

Pour cette première étape plate comme la femme de rêve pour @thomas je repère que Moser est méga en forme (+4), comme il y a des points montagne, je l’envoie devant. Il est vite rejoint par 4 lascars.

Moser remporte aisément les sprints montagne et même le sprint pour le maillot vert pendant que dans le peloton, je démarre le tour par des chutes pour Talansky, Slagter et même Rolland quelques bornes plus loin.

Après un baroud d’honneur seul devant le peloton, Moser fucker se fait enfiler sous la flamme des 10 km. Le sprint massif se lance et c’est Caleb Ewan qui gagne la première étape ! A noter un beau Top 10 pour Ramunas (Raymond en letton) Navardauskas (Commissaire Navarro en letton)

VIctoire : Caleb Ewan (Orica)
Maillot Yaune : Caleb Ewan (Orica)
Maillot vert : Caleb Ewan (Orica)
Maillot blanc : Caleb Ewan (Orica)
Maillot à pois : Moreno Moser (Cannondale)


C’est partiiiiiiii pour l’étape 2. :clooney3:

9 J'aimes

:mais:

3 J'aimes

étape 2 : Saint Lô - Cherbourg (181 km)


Du plat puis 2 petites côtes de batard arrivés à la fin de l’étape c’était une étape pour un costaud. Pour assurer le maillot à pois j’envoie Moser devant. Il part avec des copains et grapille un petit point qui lui permet de garder son maillot une journée de plus.

Rien de transcendant sur cette étape, l’échappée se fait reprendre et le peloton fonce. C’est sans compter sur un portugais (décidément), Rui Costa qui démarre entre les 2 petites bosses de la fin. Personne le reverra. Raymond NAvardauskas ne peut faire mieux que 11ème. J’ai sans doute choisi le mauvais cheval.

Et le général

VIctoire : Rui Costa (Lampre)
Maillot Yaune : Rui Costa (Lampre)
Maillot vert : Caleb Ewan (Orica)
Maillot blanc : Caleb Ewan (Orica)
Maillot à pois : Moreno Moser (Cannondale)


Aucun Cannondale n’est tombé aujourd’hui :hallelujah:

5 J'aimes

étape 3 : Granville - Angers (217 km)

étape pour sprinteurs, j’envoie quand même Moser Fucker devant pour gratter un point du classement de la montagne mais ce merdeux se loupe.

Au final je tente le coup au sprint avec Navardauskas, et lancé par Matti Breschel, il arrive à faire 3ème malgré un train pas top top…

Cavendish gratte sa première victoire du Tour et prend le maillot vert par la même occasion.

Au général, la bonification fait monter Navardauskas sur le podium !

Enfin, une petite photo de Moser car ça va pas durer.

VIctoire : Mark Cavendish (Dimension Data)
Maillot Yaune : Rui Costa (Lampre)
Maillot vert : Mark Cavendish (Dimension Data)
Maillot blanc : Caleb Ewan (Orica)
Maillot à pois : Moreno Moser (Cannondale)


L’étape 4 nous emmène à Limoche. La ville ou les corbeaux volent à l’envers pour pas voir la misère.

11 J'aimes

étape 4 : Saumur - Limoges (164 km)


Nouvelle étape pour sprinteur même si c’est moins plat. En début d’étape, je constate que Navardauskas et Breschel sont pleine bourre (+4 et +5), je décide de rester au chaud toute l’étape pour protéger mes 2 sprinteurs et mes 2 leaders.

Et putain je loupe le coche pour une place :dicaprio:

Au jeu des bonifications, Navardauskas grimpe 2nd !

Bon par contre demain c’est arrivée au Lioran donc Navardauskas verra sûrement pas le maillot jaune.


VIctoire : Alexandre Kristoff (Katusha)
Maillot Yaune : Rui Costa (Lampre)
Maillot vert : Mark Cavendish (Dimension Data)
Maillot blanc : Caleb Ewan (Orica)
Maillot à pois : Moreno Moser (Cannondale)

3 J'aimes

(PS : les sprints au niveau de difficulté moyen, ça a l’air facile :hoho:) Si la montagne c’est trop simple je referai peut-être en difficile…).

##

étape 5 : Limoges Le-Lioran (217 km)

Première étape balèze avec cette étape de presque montagne, 2 bonnes côtes de pute (puy Mary) et une autre. Courtes mais bien sec.

J’envoie Slagter en éclaireur pour gratter des points montagne mais le peloton en a décidé autrement. A peine marqué 3/4 points, le peloton emmené par Lampre et Tinkoff ont roulé comme des porcs. Pierrot Rolland s’est accroché. Ce qui n’est pas le cas de Talansky qui… chute en bas d’une vallée. Il prend 3 minutes et dis adieu aux espoirs de Top 10. ça sera donc le rôle de Rolland. Talansky ira tenté des coups en échappée.

EN haut de l’avant dernière bosse, Valverde part seul et personne le reverra. Il gagne avec quelques mètres d’avance sur le groupe de favoris.

Au général, Rui Costa toujours présent. Ce gros con de chialeuse de Valverde se place. Rolland 15ème à 1’03. Mais devant, dur de voir qui peut lâcher…

VIctoire : Alejandro Valverde (Movistar)
Maillot Yaune : Rui Costa (Lampre)
Maillot vert : Mark Cavendish (Dimension Data)
Maillot blanc : Bob Jungels (Etixx)
Maillot à pois : Alejandro Valverde (Movistar)

5 J'aimes

étape 6 : Arpajon-sur-Cère Montauban (188 km)


Nouvelle étape pour sprinteurs, nouvelle échappée pour Moser ! Qui sort glaner des points pour la montagne.

Toute la journée à 4, puis, lorsque la fin de l’étape approche, Boonen et Gaudin n’arrive pas à suivre le rythme, dans la dernière petite bosse, c’est Lindemann qui ne prend plus aucun relais. Moser attaque et se retrouve seul à 30km de la ligne pour finalement… se faire reprendre à 500 m de l’arrivée.

Fuck.

Mais pas de panique car c’est RAYMOND Navaradauskas qui remporte la timballe :aulas2: Première victoire d’étape pour Cannondale sur ce tour. Au classement du maillot vert, Ramunas est à 10 petits points de Cavendish, de quoi donner de la suite dans les idées.

Statu quo au général.

VIctoire : Ramunas Navardauskas (Cannodale)
Maillot Yaune : Rui Costa (Lampre)
Maillot vert : Mark Cavendish (Dimension Data)
Maillot blanc : Bob Jungels (Etixx)
Maillot à pois : Alejandro Valverde (Movistar)

7 J'aimes

étape 7 : L’Isle-Jourdain - Lac de Payolle (161 km)


Premier gros col de ce Tour à grimper. On va voir qui sont les costauds.

J’envoie Joe Dombrowski devant pour jouer les points d’appui si jamais on a besoin plus tard dans l’étape. Il se retrouve devant en bonne compagnie avec Majka et Ruben Plaza notamment.

L’échappée prend pas mal de temps et se retrouve au pied du col avec une avance confortable. Majka, chaud comme la braise, attaque à 3 reprises. Il finit par lâcher tout le monde même ce brave Joe qui perd quelques mètres en haut du col. Il arrive à recoller dans la descente mais, à bout de force, doit s’avouer vaincu au sprint au Lac de Payolle. Majka ramasse le maillot à pois au passage.

Derrière, Rolland, bien aidé par Craddock et Talansky, gère la montée et finit dans le groupe des favoris composé de 22 coureurs.

Au général ça bouge un peu, Rolland gagne 3 places et se retrouve 12ème, Rui Costa reste en jaune.

VIctoire : Rafal Majka (Tinkoff)
Maillot Yaune : Rui Costa (Lampre)
Maillot vert : Mark Cavendish (Dimension Data)
Maillot blanc : Bob Jungels (Etixx)
Maillot à pois : Rafal Majka (Tinkoff)

6 J'aimes

(sans faire de teasing, le niveau de difficulté moyen est VRAIMENT un poil trop simple :sac:). ça a au moins le mérite de me faire la main sur les étapes et les façons de jouer.

3 J'aimes

Bah Navardauskas a 76 donc avec +5 tu as sûrement du 81 donc une des meilleures notes surtout si les autres ont une moins bonne forme

2 J'aimes

Envoie Navardauskas dans les échappées si tu veux gagner le maillot vert. Cette Etape t’assurait le vert à coup sur. Profite de la montagne pour gagner des points.

1 J'aime

SI t’arrives à gagner des sprints alors Navardauskas alors oui c’est légèrement trop simple :sac:

1 J'aime

étape 8 : Pau - Cauterets (187 km)


Alors là, ça blague plus.

Première grosse grosse étape. J’envoie Navardauskas devant en début d’étape pour gagner le sprint intermédiaire. Il le fait devant ses copains d’échappés Devenyns et Offredo.

Cavendish terminant 2ème du sprint du peloton, il empêche Ramunas de prendre le maillot vert. Revenons en favoris, avec un joli +5, Andrew Talansky se cache au chaud avant de tenter sa chance. Le peloton revient sur tout le monde avant l’avant dernière bosse et la sky gère tout ce petit monde à un rythme moyen/élevé.

A 1 km du sommet de l’avant dernière difficulté, Talansky est le premier à saisir sa chance, et il y parvient ! Il bascule avec 32 secondes au sommet et 35 bornes à parcourir.

Dans la descente, il augmentera son avance jusqu’à 2 minutes, avant d’achever un succès énorme sur la ligne. 3min08 dans la gueule à tous ces cons :clooney3:


Coucou

Le général (Talansky remonte 25ème à 3min environ)


VIctoire : Andrew Talansky (Cannondale)
Maillot Yaune : Rui Costa (Lampre)
Maillot vert : Mark Cavendish (Dimension Data)
Maillot blanc : Bob Jungels (Etixx)
Maillot à pois : Dries Devenyns (IAM)

8 J'aimes

##

étape 9 : Val d’Aran - Andorre Arcalis (187 km)

Nouvelle étape difficile avec une arrivée au sommet ce coup-ci.

Avec un sprint intermédiaire après un col, j’envoie Navardauskas devant et ce coup-ci, aucun sprinteur n’est là dans le peloton pour ramasser des points : Ramunas prendra le meillot vert à l’issue de l’étape !

Les 6 échappés dont Riblon et Devenyns vont compter jusqu’à 15 minutes d’avance. Mais malheureusement, le profil est trop montagneux pour Navardauskas qui préfère lâcher plutôt que d’exploser.

C’est Tim Wellens qui gagne l’étape en solo après s’être débarrassé de Riblon dans la dernière ascension. Pour les favoris, la bagarre se déclenche que lors de la montée vers Arcalis.

Rolland, à bloc, lâche dans les 2 derniers kilomètres et doit concéder une 50 aine de secondes sur les favoris. Ce qui n’est pas sans conséquence au général, Rolland recule d’une place et c’est Purito Rodriguez qui 'empare du maillot Yaune.


VIctoire : Tim Wellens (Lotto)
Maillot Yaune : Joaquim Rodriguez (Katusha)
Maillot vert : Ramunas Navardauskas (Cannondale)
Maillot blanc : Bob Jungels (Etixx)
Maillot à pois : Tim Wellens (Lotto)

5 J'aimes

étape 10 : Engordany - Revel (196 km)


FIn des Pyrénées avec cette étape qui va à Revel. Un dernier col en début d’étape et ciao.

Comme vous devez vous en douter, j’envoie encore Ramunas devant mais comme j’avais peur qu’il s’ennuie, Moser Focker est parti avec lui. Au final, ils sont 6 devant et coopèrent bien. Ramunas conforte sa place au maillot vert en gagnant le sprint intermédiaire.

Ensuite, le peloton se fâche et revient fort. L’échappée s’entendait mal, Moser roulant fort et Navardauskas ne roulant presque pas. Au final, le peloton rentre à 30 km de l’arrivée et c’est Kristoff qui gagne l’étape !

Navardauskas fait 4, Clarke 9 (sans que je le gère) confirmant que les sprints c’est pas très difficile en mode moyen :nwachukwu:

Statu Quo dans tous les classements.


VIctoire : Alexander Kristoff (Katusha)
Maillot Yaune : Joaquim Rodriguez (Katusha)
Maillot vert : Ramunas Navardauskas (Cannondale)
Maillot blanc : Bob Jungels (Etixx)
Maillot à pois : Tim Wellens (Lotto)

5 J'aimes

étape 11 : Carcassonne - Montpellier (165 km)


Petite étape de transition entre les Pyrénéens de Lindt et le Mont Ventoux. Mes coureurs étant en méforme (des -1 pour quasi tout le monde) sauf Slagter qui est coincé au fond du peloton, je décide de rester au chaud sur cette étape. Je joue juste les sprints intermédiaires avec Navardauskas mais je galère. Je conserve le maillot vert pour une vaingtaine de points.

Les 6 échappés font un beau rapproché au général en mettant près de 25 minutes au peloton en mode touriste.


Les touristes

Au final c’est Devenyns qui gagne sa première étape après avoir tenté beaucoup d’échappées infructueuse jusqu’ici.

Statu quo dans tous les classements encore une fois.


VIctoire : Dries Devenyns (IAM)
Maillot Yaune : Joaquim Rodriguez (Katusha)
Maillot vert : Ramunas Navardauskas (Cannondale)
Maillot blanc : Bob Jungels (Etixx)
Maillot à pois : Tim Wellens (Lotto)

2 J'aimes

étape 12 : Montpellier - Mont Ventoux (196 km)


Qui dit arrivée mythique, dit dicton : “Au mont Ventoux, tu remballes tout”. Fin des espoirs de Top 10, de victoire d’étape, de gloire de putes et de champagne.

Au départ de l’étape, Ramunas (je vais l’appeler RaRa pour gagner du temps tellement je l’écris) part devant avec 6 copains dont Wellens le maillot à pois. Rara lui c’est pour le sprint intermédiaire, vous connaissez désormais bien la tactique de la Cannondale :sac:

Du côté des leaders de mon équipe, c’est pas la grosse patate, Rolland (-2), Talansky (0) et les coéquipiers sont pas au top non plus. De plus, la forme générale de l’équipe redescend (on est entre 50 et 75%, le demi cercle orange/jaune (précision pour les joueurs de PCM), bref, on se dit qu’on va serrer les fesses :

Bref, pour faire court, au pied du col, Astana et Sky ont appuyé sur le champignon, j’ai tenté de suivre (ne faites jamais ça chez vous), j’ai explosé avec tout le monde au bout de 4 km et j’ai fini dans une lente agonie.

Au final Wellens encore lui l’emporte en solitaire. Froome met tout le monde d’accord dans le groupe des favoris. Talansky prend 6 minutes sur Froome et ROlland presque 8.

Au général, Froome prend le jaune devant Quintana et Nibali donc.

Rolland est 17ème à 9’13. Talansky 23ème. Bref, le Top 10, ça sera pour 2017 :aulas3: A moins de faire des étapes alpestres de fou. Dans les Alpes l’objectif sera clairement une victoire d’étape et plus le général. Trop dur.


VIctoire : Tim Wellens (Lotto)
Maillot Yaune : Chris Froome (Sky)
Maillot vert : Ramunas Navardauskas (Cannondale)
Maillot blanc : Bob Jungels (Etixx)
Maillot à pois : Tim Wellens (Lotto)

5 J'aimes