The Defenders

Marvel’s The Defenders


Genre : Action, super-héros
Diffuseur : Netflix
Date de sortie : 2017 (1 saison - 8 épisodes)

Série créée par Douglas Petrie, Marco Ramirez et Drew Goddard

Avec Charlie Cox (Matt Murdoch), Mike Colter (Luke Cage), Krysten Ritter (Jessica Jones), Finn Jones (Daniel Rand), Jessica Henwick (Colleen Wing), Sigourney Weaver (Alexandra), Elodie Yung (Elektra Natchios), Rosario Dawson (Claire Temple), Elden Henson (Foggy Nelson), Simone Missick (Misty Knight), Rachael Taylor (Trish Walker)

The Defenders, c’est quoi ?


Daredevil, Jessica Jones, Luke Cage et Iron Fist unissent leurs forces pour vaincre la criminalité et la corruption à New York.

Marvel on Netflix


2 Likes

On se revoit dans 398 minutes ! :catpew:

:sac:

Faut avoir vu toutes les séries ?

Je te dirai ça ce soir. Je pense que oui. Au pire je ferais un petit recap des choses à savoir

En fait j’ai tout maté et adoré Daredevil, Jessica j’ai laché au bout de 4 ou 5 episodes et j’ai pas maté les autres…

Je suis un peu rouillé sur Luke Cage et Jessica Jones, Iron Fist c’est encore frais.

S’il faut je bingerais les autres hein. Tant pis lol.

:stuck_out_tongue:

Il a tout maté de Daredevil.

1 Like

MERCI

Au as où tu ne binge pas Luke Cage et Iron Fist, voici un court récap, avec les souvenirs que j’ai. Bien sûr, ça spoile la fin et quelques évènements importants de la saison


Jessica Jones (saison 1), la fin de saison
  • L’amie de Jessica Jones, Trish travaille dans les médias (radio de mémoire), et aidera Jessica à piéger Killgrave (joué par David Tennant) en le tuant.

  • Jeri Hogarth (Carrie-Ann Moss) est la patronne d’un cabinet d’avocats important (le cabinet qui récupère Foggy je crois), elle s’était alliée à Jessica aussi, pour des missions tendues du string.

  • Malcolm qui a un rôle dans Defenders est le voisin de Jessica, ancien addict qui était sur la bonne voie avant que Killgrave le contrôle pour surveiller Jessica. Il a rendu Malcolm addict à l’héroïne mais quand Killgrave est vaincu, il a pu redevenir sobre.


Luke Cage (saison 1), court récap

Pour limiter les spoils sur la saison et pour pas dire n’importe quoi, je vais à l’essentiel. Je ne mentionne pas les évènements qui ne semblent pas liés à Defenders, pour garder certaines surprises si vous regardez après.

  • Luke Cage était opposé à Cottonmouth (joué par l’excellent Mahershala Ali), un truand de Harlem et sa soeur Mariah une politicienne.
  • Alors que Luke Cage commençait à être un héros reconnu, ils ont fait en sorte de le passer pour un délinquant pour retourner Harlem contre lui.
  • Un nouvel ennemi arrivera, Diamondback, qui connait le point faible de Luke Cage, des balles traversant sa peau d’acier. Diamondback s’alliera à Mariah, Luke aura le soutien de Misty la flique et Claire qui devient sa meuf et parviendra à en venir à bout.
  • Diamondback est arrêté, Luke Cage se rend de lui même et va en prison pour purger une petite peine (pourquoi, je sais plus) et s’est refait une réputation de héros dans son quartier.

Iron Fist (saison 1), court récap

En limitant au max les spoils et pour m’en tenir aux persos présents dans Defenders

  • Danny Rand était un gosse de riche qui partait en voyage avec ses parents dans un jet. L’avion s’est crashé, son père est mort de chez mort. Sa mère a priori aussi.
  • Il a été recueilli par des moines à K’un Lun qui ont une mission spéciale, protéger leur temple de The Hand (l’organisation de la chinoise). Pour cela ils doivent former l’Iron Fist, le poing surpuissant. Danny Rand passe les tests et devient l’Iron Fist.
  • Plutôt que de fister les moines, il profite d’une brèche qui s’ouvre qu’une fois tous les 15 ans pour revenir à New York. Non sans difficultés il récupère l’entreprise de son père avec ses amis d’enfance, les Meachum.
  • A New York, il se fait une amie, Colleen Wing (Jessica Henwick) qui tient un Dojo. Il se trouve que le Dojo lui sert de recrutement pour The Hand. MAIS, c’est une branche officiellement plus cool de the Hand. Du genre ils veulent pas tuer tout le monde.
  • Danny croisera la route de Jeri Hogarth (de Jessica Jones) qui l’aidera avec quelques problèmes juridiques dans la société. Un lien possible avec les univers.
  • On notera aussi que The Hand a un pouvoir assez cool, ils peuvent ramener des morts à la vie. Mais ils demandent quelques services en échange.
  • Sauf que cette branche est bien une branche de fils de pute, Colleen trahit donc son organisation et reste avec Danny.
  • Danny se sentant coupable choisit de retourner dans la brèche et protéger le Temple. Pas de bol, le Temple a disparu, The Hand l’a précédé.

Il part donc avec Colleen dans le monde normal pour traquer The Hand.

The Defenders 1.01 - The H Word (5/10)

On est dans un épisode de reconnexion avec les personnages.

Tout est bien séparé, mis à part le combat (fouillis) du début entre Elektra et Danny/Colleen.

C’est même assez haché et j’en sors assez déçu.

C’était sans surprise, sans folie, même la réalisation était assez banale sur cet épisode.

La fin permet enfin de lancer le truc, mais c’est tout.

J’espérais en fait qu’on allait les voir ensemble en fin d’épisode, ou au moins préparer le terrain, là c’était chacun dans son coin pour dire des banalités, ou presque.


The Defenders 1.02 - Mean Right Hook (7/10)

La première partie était un peu dans la lignée du premier épisode, un brin mou du cul. Mais on sent qu’ils se rapprochent un peu les uns les autres, ou en tout cas des méchants.

Et ça commence à décoller dans la seconde partie, Misty surveille Jessica, Foggy doit l’observer aussi, Luke et Danny se croisent.

Leur combat était forcément un des moments forts de l’épisode, comme la rencontre finale entre Matt. On reste un peu sur la béquille encore, mais ça arrive.


The Defenders 1.03 - Worst Behavior (8/10)

Bon autant vous dire que je vais être faible et pas du tout objectif. Un des moments que j’attendais le plus était cette rencontre des quatre personnages. Et si ça vient tard dans la saison (par rapport à mes espérances), c’est bien amené. Cela ne tombe pas du ciel, les personnages progressent de leur côté, avec leurs propres objectifs et les deux mini-groupes qui se sont formés sont juste tombés au même moment.

Le combat était excellent, mais forcément trop court, j’aurai aimé voir un plan séquence façon Daredevil pendant 5 minutes, mais pas faut trop en demander, le travail sur la séquence qu’on a eu a déjà du être démentiel. Le résultat était bon, c’est la meilleure séquence d’action depuis Daredevil S2 surement.

En dehors de ça, l’épisode est bien rythmé, et tourne autour de cette rencontre inévitable. Les dialogues sont perfectibles cette saison, le côté hyper sérieux/débile de Danny transparaît moins, mais ça reste suffisamment fidèle malgré tout.


The Defenders 1.04 - Royal Dragon (7/10)

« Who’s Karate Kid? »

La majorité de l’épisode se déroule dans un même lieu, ça permet de voir les caractères de chacun de s’affirmer, de voir des dynamiques se créer. Les dialogues sont montés d’un cran, surtout grâce aux vannes.

On retrouve le côté prudent de Matt, le je m’en foutisme de Jessica, l’esprit de communauté de Luke, et la naïveté enfantine de Danny. Danny d’ailleurs a retrouvé son aspect idiot que j’ai aimé dans sa série. Je pense vraiment que certains l’ont mal compris (j’ai encore lu sur mon fil twitter "Danny se prend pour le nombril du monde, il me saoule), il se prend vachement au sérieux mais il est volontairement montré comme un mec naïf, qui pige pas grand chose… Cela dit, je peux comprendre que ça ne plaise pas. Perso, comme dans cet épisode, j’aime bien sa personnalité, ça change du côté sérieux dans le ton des autres séries. Chaque fois qu’il sort son “I’m the immortal Iron Fist” je me marre comme un con

Bref, tous les ingrédients sont là pour faire un solide épisode. Il a des côtés moins jouissifs que le précédent mais il est constant, parfois amusant, et riche en informations.


Ils sont à deux secondes de comprendre qui vous êtes” (Jessica)
Moi : euh ptet pas Danny

1 Like
The Defenders 1.05 - Take Shelter (6/10)

La tension retombe. On continue les explications, les univers se rapprochent encore plus,

Elektra reste intéressante, mais l’épisode est sur un faux rythme et n’exploite pas totalement son potentiel, notamment le passage au commissariat. Ils mettent dans la même pièce les persos secondaires des séries mais n’en font rien. C’est frustrant…


The Defenders 1.06 - Ashes, Ashes (7/10)

Sans être palpitant, l’épisode fait avancer l’intrigue de façon significative, Elektra continue de jouer un rôle central et amène des changements majeurs.

Je reste encore sur ma faim dans tout ce qui est interactions entre les héros et leurs univers, ça semble avoir été fait à la va-vite, mais les scènes restent correctes, que ce soit entre Luke et Danny d’un côté, Matt et Jessica de l’autre.


The Defenders 1.07 - Fish in the Jailhouse (7/10)

Pas mal… sans plus encore une fois.

Le récit continue de progresser à un bon rythme mais ça se fait sans éclat, sans génie.

Dans les séries Marvel Netflix, les personnages secondaires peuvent parfois apporter un plus au milieu de l’intrigue, mais ici ils sont plutôt transparents.

Reste les combats, à l’image d’Iron Fist, ils sont sympas mais là aussi sans brio.

La force et la faiblesse de Defenders sera son nombre d’épisodes : cela permet de développer le récit sans véritable temps mort, mais ça ne donne visiblement pas assez de temps pour développer les relations.


The Defenders 1.08 - The Defenders (7/10) - Season Finale

La série a plus ou moins rempli son contrat, l’épisode aussi. On a présenté les héros, ils ont eu quelques soucis de cohabitation mais se sont unis pour vaincre un ennemi commun. L’épisode parvient à conclure l’arc correctement et prépare le terrain pour les séries de chacun.

On est plutôt dans un status quo au final, Daredevil est sans doute la série qui profitera le plus de The Defenders avec la disparition de Matt.

Donc voilà, ça a fait le travail. Mais la déception l’emporte, les dialogues, les rencontres, les combats, c’est comme si on cochait des cases pour dire on a fait ci et ça, les fans vont pas gueuler, mais il n’y a pas eu de plaisir d’enfant à voir ces univers se mélanger, on dirait que les scénaristes s’ennuyaient aussi. Et je parle même pas de la réalisation qui est comme toujours soignée mais jamais brillante.


Résumé sans spoiler : pas mal, sans plus. Il y avait tellement mieux à faire avec les univers qui se mélangent, les ennemis. La déception l’emporte.

Déçu de cette série, y’avait du potentiel mais l’histoire est tellement prévisible les 4 qui décident d’infiltrer Midland Circle au même moment, quel hasard :hoho: et les quelques rebondissements n’apporte pas grand chose Elektra qui tue Alexandra juste pour prendre sa place :no:

J’ai l’impression que la qualité des séries décline au fur et à mesure. Luke Cage était déjà bien en dessous de Daredevil et Jessica Jones mais avait pour lui un univers accrocheur. Et je parle même pas d’Iron Fist qui était vraiment limite série Z par moment.

Je commence à avoir peur pour The Punisher du coup :waitwut: