Luke Cage

Marvel’s Luke Cage


Genre : Action, super-héros
Diffuseur : Netflix
Date de sortie : 2016 - 2018 (2 saisons - 26 épisodes)

Série créée par Cheo Hodari Coker

Avec Mike Colter (Luke Cage), Mahershala Ali (Cornell Stokes), Theo Rossi (Alvarez/Shades), Simone Missick (Misty Knight), Alfre Woodard (Mariah Dillard), Frankie Faison (Pop), Jaiden Kaine (Zip), Darius Kaleb (Lonnie), Frank Whaley (Detective Scarfe), Erik LaRay Harvey (Diamondback)

Luke Cage, c’est quoi ?


Luke Cage est un ancien arnaqueur qui se voit attribuer des super pouvoirs après une expérience en prison. Libéré, il loue ses services contre de modestes récompenses pour vaincre la criminalité dans New York.

Marvel on Netflix


Je prépare le sujet pour la sortie de la nouvelle série Marvel on Netlfix. La sortie mondiale est prévue pour dans la nuit du 30 septembre au 1er octobre (2h du mat’ pour les plus pressés)

1 Like

En espérant une bonne surprise, le personnage était pas sensationnel dans Jessica Jones.

On est bien d’accord.

Perso je m’attends à pas grand chose, mais je me dis que l’angle Blaxploitation peut être bien traité et donner un autre “goût” à la série, après l’angle action de Daredevil et l’angle thriller de JJ.

Celle qui me fait bien peur c’est Iron Fist. Déjà le perso pue la défaite, mais en plus Finn Jones … Après l’avoir vu en gobeur de chibres dans GoT je vais avoir du mal :harvey:

1.01 - Moment of Truth (5/10)

On est dans de la mise en place, et les premières minutes ont été assez longues. Luke Cage se voulant discret on est forcément éloigné de l’action.

Au fil de l’épisode la partie politique, sociale et bien sûr action pointe son nez mais rien d’original (pour l’instant) ne se détache dans la partie gangster. Si ce n’est peut-être que ça actualise les références entre des clichés mafieux.

La fin prépare plus le terrain, mais c’est au terme d’un épisode un poil décevant.


1.02 - Code of the Streets (6/10)

L’intrigue se précise un peu plus, et Luke Cage se lance dans la partie. Je ne suis toujours pas très emballé par le rythme, toutefois, je n’ai pas décroché comme dans la première partie du 1.01.

L’écrémage à certains niveaux est toutefois bénéfique et recentre sur l’essentiel, cela augmente le potentiel de la série.


1.03 - Who's Gonna Take the Weight? (7/10)

Je commence à bien rentrer dans le truc. Les passages de gangsters ne révolutionnera pas le genre, mais c’est tout de même un style qui me parle un peu plus que les films noirs à la Jessica Jones. De plus le rythme monte d’un cran à mesure que Luke Cage s’investit.

La partie policière n’oublie pas un cliché du genre mais ça a le mérite d’amener un aspect trop peu vu dans l’univers Marvel/Netflix. C’est plutôt intéressant.

Après un épisode 2 assez pauvre en action, on est plus gâté ici. La Guerre est lancée.

1.04 - Step in the Arena (7/10)

« I’m kinda strong »

Un épisode principalement composé de flashbacks, pour l’Origin Story de Luke Cage. Le rythme est lent mais l’ambiance, les évènements y sont intéressants et je ne me suis pas ennuyé un instant. On est toujours dans des clichés (ici corruption dans la prison), mais ça ne prive pas de l’intérêt.

Le duo Reva/Luke est pertinent et fonctionne bien plus que tout ce qu’on a pu voir dans Jessica Jones (ce qui concernait Luke).


1.05 - Just to Get a Rep (8/10)

Eh bien on tient le meilleur épisode pour l’instant. On a tout d’abord un Luke Cage au grand jour, exposant ses capacités, ce qui est rafraichissant dans les séries Marvel Netflix. Luke Cage entame la réhabilitation de son nom pour finir par une confrontation par les mots.

En plus de rendre Luke Cage de plus en plus intéressant (avec un côté Terminator qui n’est pas pour me déplaire), elle continue de mettre en valeur ses autres personnages,

Mahershala Ali fait un très bon boulot sur le personnage de Cornell pour montrer à la fois une grande cruauté et une sorte de joie enfantine quand il voit les effets de la balle sur la vidéo, ou quand Luke Cage lui promet d’envoyer une facture. Bref, de plus en plus, la série me convainc.

Enfin pour la première fois, la référence aux films Marvel ne me paraît pas ridicule et forcée.

1.06 - Suckas Need Bodyguards (5/10)

Malgré un bon début avec un voice cameo de Trish, l’épisode s’embourbe dans une course contre les hommes de Cottonmouth et les flics corrompus.

C’était assez lourd, précisible et même mal écrit par moments (les aveux du flic sont affreusement mal amenés, on ne fait plus ça depuis les années 80). Si bien que les quelques qualités de l’épisode sont oubliés, un mauvais arrière goût reste.


1.07 - Manifest (7/10)

L’épisode n’est pas extraordinaire mais il faut avouer que sa construction est une fabuleuse fausse piste avec l’une des plus grosses surprises de toutes les séries Marvel jusque là. La mort surprise de Cottonmouth amène un changement radical qui va bouleverser les idées qu’on pouvait avoir en tête pour la suite de la saison.

Tu pourrais mettre les notes en dehors des spoils pour se faire une idée ? Car j’ai pas encore commencé.
Merci :slight_smile:

https://twitter.com/NotesSeries pour avoir ses notes :stuck_out_tongue:

1 Like

Je me suis fait le 1-01.

Il est cool, on rentre assez vite dans l’action, et l’univers blaxploitation est omniprésent. Pour l’instant les persos secondaires ont l’air assez funkies , tout particulièrement le flic ripou et Cottonmouth. Tout le long de l’épisode je me suis dit qu’il était pas au niveau par rapport à Killgrave ou à Fisk, jusqu’à la dernière scène où il fait tout sauter au bazooka. D’ailleurs c’est étonnant de faire apparaître l’adversaire aussi rapidement dans la série. C’était pile l’inverse dans JJ (On voit pas Killgrave avant le troisième ou quatrième épisode). De tête c’était pareil pour Fisk dans Daredevil, non ?

Un peu déçu d’ailleurs que le perso de Pops soit mort dès le début, j’aime beaucoup l’acteur Frankie Faison depuis que je l’ai vu dans Banshee.

1.08 - Blowin' Up the Spot (6/10)

Mouais.

Il y a clairement de bonnes choses dans les différentes intrigues mais aussi des moments gênants dans les dialogues, monologues ou situations qui coincent un peu.

Un peu comme l’épisode 6, on a une idée qui n’est pas spécialement mauvaise, mais l’exécution et surtout les maladresses dans l’écriture rendent l’expérience plus douloureuse.

Le monologue de Diamondback dans la salle, ou le I am your brother à la fin, brrr, c’est pas bon.


1.09 - DWYCK (6/10)

Là encore je reste sur ma faim, mais pas pour les mêmes raisons. Car l’épisode soigne un peu plus ses dialogues et sauve légèrement du naufrage l’ami Diamondback après une entrée manquée dans le précédent épisode.

Le problème c’est qu’on a des scènes assez longues mais toutes assez prévisibles, ce qui se construit n’est pas suffisamment bon, gratifiant, intéressant pour justifier tout ça. Comme tout ce qui concerne Misty, on comprend tout de suite ce qui se passe et le cheminement est assez bon jusqu’à ce qu’on en ait marre et que la conclusion arrive en te disant ce que tu sais déjà.

Bref, la tournure de la saison me déçoit pas mal.


Je rajoute les notes à présent, et j’ai édité les précédents messages également
1.10 - Take It Personal (6/10)

Je l’ai trouvé moins difficile à terminer que les deux précédents, mais la tournure prise m’a vraiment fait décrocher.

Pourtant on a de bons passages comme la claque que prend Luke en voyant les vidéos de Reva ou la fin qui remet enfin de l’action dans la série.

Mais l’aspect politique malgré un parallèle assez juste avec la réalité actuelle tout comme le big villain de la saison ont du mal.

On va positiver et souligner le positif, mais ça n’est pas assez bon.


1.11- Now You're Mine (7/10)

C’était mieux.

La série peine toujours à insuffler une énergie dans les scènes, elles ont tendance à trop traîner, ça coupe parfois le rythme. Mais avec Luke, Misty et Claire en action, et une certaine pression sur le trio, ça rend l’épisode plus intéressant.

La fin promet également des avancées dans le fil rouge…

PS : Pauvre Shades, il est vraiment entouré de débiles.

1.12 - Soliloquy of Chaos (7/10)

Il aurait fallu réajuster les notes. C’est le meilleur épisode depuis un bon moment, mais ce n’était pas suffisamment brillant pour mériter meilleure note.

J’ai bien aimé le fait que Luke Cage revienne temporairement dans Harlem, à aider les gens, c’est con mais on a vu ça même pas un épisode, et même si c’est désormais banal, je n’aurai pas craché sur plus de scènes du genre. On a le premier super-héros qui agit sous la lumière, et on le met en cavale la moitié de la saison, c’est con.

Le début est bon, le reste patine légèrement jusqu’aux 10-15 dernières minutes où les deux ennemis les moins cons commencent enfin à réfléchir ensemble, plutôt qu’avec les demeurés. Cela donne des pourparlers prometteurs, bien vite balayés par l’autre crétin malheureusement.

Si on est sur une bonne voie, c’est gâché par des choix plus généraux dans la saison.


1.13 - You Know My Steez (8/10)

Le combat avait des séquences vraiment réussies et spectaculaires, le contexte est original aussi. Des dialogues, l’implication des spectateurs fait un peu bizarre mais on peut l’accepter.

En voyant le temps qu’il restait j’avais des craintes, elles ont (presque) toutes été envolées. La suite est intéressante, et pour une fois, pas une scène ne m’a semblé de trop, ça a été un plaisir de voir tout se mettre en place, le sentiment de victoire, et le reste… Des séries Marvel, c’est le season finale qui était le plus prometteur pour la suite, offrant une confrontation on ne peut prenante.

Le problème c’est la dernière scène avec Burstein, à la fois prévisible mais aussi terriblement décevante, j’aurai aimé qu’on en ait fini avec ça. Le duo Mariah/Shades est bien plus intéressant.

J’ai terminé la saison hier soir.

Globalement assez déçu quand même. Je sais pas ce qu’il a manqué mais j’ai pas trouvé ça très bon. Un peu comme Steven, j’ai trouvé le milieu de saison vraiment creux, J’avais du mal à enchaîner. Pourtant, j’ai trouvé cinq des personnages principaux plutôt bon (Luke, Misty, Stokes, Dillard, Shades) mais ils ne sont pas aidés par le reste du casting un peu ridicule. Enfin, le dernier épisode, notamment la dernière scène, ne me donne pas trop envie de continuer. Si c’est pour repartir sur la même chose, ce sera probablement sans moi.

Bref, je trouve que c’est clairement la moins bonne des trois séries. Ça se regarde sans problème mais j’ai largement préféré les deux autres.

Immense surprise ! La série est renouvelée pour une saison 2 :sac:

Faudra attendre un moment par contre avec Iron Fist, The Defenders, The Punisher, Daredevil et Jessica Jones qui doivent passer avant.

1 Like

Bande annonce de la saison 2

Sometimes, brutality gets shit done.

:yaay:

En espérant que ce soit un peu plus dynamique que la S01.

Avec Ante Up, c’est parfait.