The Punisher

netflix
marvel
action
#1

Marvel’s The Punisher


Genre : Action, super-héros
Diffuseur : Netflix
Date de sortie : 2017 - 2019 (2 saisons - 26 épisodes)

Série créée par Steve Lightfoot

Avec Jon Bernthal (Frank Castle), Deborah Ann Woll (Karen Page), Jason R. Moore (Curtis Hoyle), Ebon Moss-Bachrach (David Lieberman), Jaime Ray Newman (Sarah Lieberman), Michael Nathanson (Sam Stein), Amber Rose Revah (Dinah Madani), Paul Schulze (Rawlins), Daniel Webber (Lewis Walcott)


The Punisher, c’est quoi ?


Après sa rencontre avec Daredevil, Frank Castle aka The Punisher la joue solo pour assouvir sa soif de vengeance. Officiellement mort, il tente de venger sa femme en restant en dehors du radar de la police New Yorkaise.

Marvel on Netflix


1 Like
Recapitulatif des séries
#2

Pour situer la série dans l’univers, il est fortement conseillé d’avoir vu la saison 2 de Daredevil avant de lancer The Punisher

#3
The Punisher 1.01 - 3 AM (7/10)

« Welcome Back Frank »

Cette violence ! C’est jouissif mais court.

L’épisode est sur un rythme bizarre, il y a peu d’exposition, ce qui est plutôt positif mais ça ne permet pas de nous plonger pleinement dans cet univers. C’est peu bavard, pour nous montrer l’état d’esprit de Frank après avoir assouvi sa vengeance.

Mais globalement c’est difficile d’être pleinement emballé, les scènes avec Frank sont assez intéressantes, le reste est bien plus délicat pour l’instant.


The Punisher 1.02 - Two Dead Men (7/10)

Les enjeux sont plus concrets, l’épisode est plus riche. L’arrivée de Karen, de Micro, le rôle plus lisible de Carson apportent un plus.

La mort de Carson aussi tôt dans la saison est une bonne surprise, Billy Russo de ANVIL entre aussi dans la danse, il se veut plutôt charmant, ce sera surement l’ennemi de Frank dans la saison.

Il n’y a pas de scène brutale comme dans le premier et il y a encore des manques pour en faire un très bon épisode, mais c’était plus intéressant dans l’ensemble et laisse entrevoir de bonnes promesses.

#4
The Punisher 1.03 - Kandahar (6/10)

Quasi exclusivement centré sur Micro et Frank, l’épisode nous prépare à leur collaboration, à l’aide de flashbacks et motivations personnelles.

J’ai trouvé cela poussif par moments, les thèmes militaires et le “PTSD” changent un peu mais pour le moment ça ne prend pas sur moi.


The Punisher 1.04 - Resupply (7/10)

J’ai du mal à monter d’un cran sur la note, mais c’est celui qui m’a le plus plu jusque là.

J’aime bien les interactions entre Frank et la famille de David. Le début de la collaboration du duo d’ailleurs est intéressant, et si on passe outre le cliché des deux voitures qui se font face, on développe un lien avec Madani sur la fin.

La partie sur ANVIL doit encore faire ses preuves.


The Punisher 1.05 - Gunner (7/10)

L’épisode est séparé en deux, on retrouve Karen dans un premier temps, puis une promenade dans les bois.

Les deux moitiés d’épisode ont leurs temps forts, il est toujours bon de voir Frank en action avec toute sa brutalité. David commence à bien trouver sa place dans l’univers.

Malgré ces bonnes choses, il y a des séquences qui me font un peu décrocher, je n’arrive pas à me plonger pleinement dans la série. Je sais pas si c’est lié à l’ennemi transparent ou juste le rythme…

#5
The Punisher 1.06 - The Judas Goat (7/10)

Il y a toujours des défauts, dont le rythme qui m’empêchent d’apprécier à fond les épisodes, mais on commence à accélérer au niveau du fil rouge. Billy devient plus impliqué,Lewis progresse aussi de son côté.

Mais surtout la fin d’épisode va lancer véritablement la saison avec Frank qui a des pistes concrètes. Frank était un peu trop passif, sa mission stagnait, là ça va bouger.


The Punisher 1.07 - Crosshairs (8/10)

« It’s a lot easier when you can kill people. »

Je pensais bien que ça allait bouger, on se rapproche de l’Agent Orange. Je n’ai pas vu passer les 20 premières minutes même s’il n’y a pas d’évènement majeur.

Tout change dès que Frank infiltre la base. La scène avec les grenades fumigènes est aussi jolie que prenante.

La fin donne très envie de lancer la suite avec la tentative d’assassinat manqué contre Rowlins…

Reste Lewis, ça commence à venir aussi, reste à savoir quel sera son rôle.


The Punisher 1.08 - Cold Steel (7/10)

Petite déception dans un premier temps, ça ne décolle pas vraiment, mais à partir du moment où Frank retourne voir Sarah ça devient prenant.

De l’action du côté de Madani avec le plan qui l’oppose sans qu’elle le sache à Billy. Frank et David qui gèrent une crise personnelle (quand Sarah embrasse Frank, ça annonçait un retour sympa à la base :hoho:), ça fonctionne bien et au final on ressort avec une bonne impression sur l’épisode.

#6

J’en suis au 3eme épisode. Pour l’instant ça s’enchaîne pas trop mal. Le fond de conspiration n’est pas trop ma came, je préfère quand ça s’allume sauvagement, mais on va faire avec.

Pour l’instant le personnage de Billy Russo (qui doit donner Jigsaw à la fin, si on veut coller un minimum au comic) m’a l’air pas mal amené.

#7
The Punisher 1.09 - Front Toward Enemy (8/10)

Ah là c’est du bon.

J’aime la surprise du début d’épisode avec l’explosion inattendue de la bombe, Lewis était absent (si je ne me trompe pas) dans le précédent épisode pour qu’on l’oublie un peu et qu’on le remette au premier plan.

Avec cette terreur sur la ville ainsi que les conséquences de la fusillade du côté de Dinah, il y a une atmosphère assez lourde. L’émission de radio sur fond de Gun Control est hyper casse-gueule, c’est dur de lire les intentions de la série, mais ça confirme que c’est la série la plus terre à terre des Marvel de Netflix.

Le rythme en tout cas ne faiblit pas, et la fin est excellente, Castle is alive!


The Punisher 1.10 - Virtue of the Vicious (9/10)

Le rythme a été très calme avant ça, mais là on enchaîne, un épisode centré sur un même lieu mais plusieurs points de vue durant cette attaque dans l’hotel de Lewis

On est dans un premier temps un peu perdu puis chaque élément se met en place pour voir comment tout s’est réellement goupillé.

On pourrait trouver à redire, pour justifier le timing de telle ou telle situation, notamment pour Dinah et Castle, mais on en prend plein la gueule, la construction entre flashbacks et fausses pistes est habile.

#8
The Punisher 1.11 - Danger Close (8/10)

La série est sur une bonne lancée.

C’était déjà riche en action mais là on a du Frank Castle en pur mode Punisher, il a punishé pas mal de gueule là dans la base de David. C’était tellement brutal.

La partie politico-policière est intéressante aussi. Ca manoeuvre en coulisses pour voir qui va plonger et comment la CIA va agir.

La fin est pétée de promesses avec Madani qui rejoint la bande.


The Punisher 1.12 - Home (8/10)

« Frank doesn’t really play well with others. He’s not completely socialized. »

Plus calme, mais pas moins violent, l’épisode amène des évolutions majeures à toutes les intrigues, et sonne (à 5-10 minutes près) comme une fin de saison.

Quelques twists prévisibles (comme la survie de David) ne gâchent pas le plaisir, la confrontation est longue mais prenante.

La partie casse-gueule à base de rêve sur sa femme aurait pu ternir ces séquences, mais ici ça fonctionne bien et montre toute la dualité de Frank qui n’arrive pas à abandonner sa soif de vengeance.


The Punisher 1.13 - Memento Mori (7/10)

Les conclusions de saison, surtout dans ce genre n’est jamais simple. Surtout que là il fallait digérer les évolutions majeures du précédent épisode.

La partie sur David qui retrouve plus longuement sa famille (et sa femme ( ͡° ͜ʖ ͡° ) aide à maintenir un bon niveau.

Puis on arrive à Frank et Billy, c’est un peu longuet, moins spectaculaire, plus classique en quelque sorte, mais quand le combat passe au corps à corps, ça devient impressionnant. Je suis pas sensible d’habitude mais j’avoue que la scène du miroir m’a fait quelque chose, c’est aussi brutal que génial.

Quant à la fin, j’aurai préféré quelque chose de plus percutant, mais elle est pas mal.

#9

Source: les inrockuptibles
1 Like
#10

Pas de surprises.

3 Likes
#11

18 janvier pour la saison 2

1 Like
#12

La saison 2 est disponible

#13

J’ai un peu trop enchaîné les Marvel dernièrement, je les ai tous vues, J’ai fini Runaways ce week-end du coup j’avais un peu peur mais j’ai bien kiffé le premier épisode. Ça donne envie de voir la suite.

#14

Pareil, le premier épisode m’a beaucoup plu. La suite, un peu moins.

The Punisher - Saison 2 - Épisodes 1 à 4

2.01 - « Don’t cause any trouble » On devine assez vite ce qui va se passer et comme le dit la série “profite des bons moments quand ils viennent”. J’ai bien aimé cette mise en bouche posée, on retrouve Frank plus calme qui vagabonde. On sait que ça va partir en couille et on se doute de comment, en partie grâce aux petits flashforwards du début et aussi car ce genre de séries reste prévisible. Je m’attendais à la mort de Beth pour être honnête, ma surprise viendra donc de ça. L’action quand elle vient est brutale et merde, ça fait du bien. J’ai aimé le calme, j’ai aimé la tempête. La fin me fait moins vibrer mais on va devoir se taper du New York un moment ou un autre. 8/10

2.02 - « Hey… what’s with the new crazy? » Bon je le sentais, la partie à NY allait être longue à démarrer, les scènes là bas sont assez faiblardes, je comprends qu’il faille remettre un peu les personnages en place et il faut saluer le fait que les scènes soient assez courtes, mais on va attendre avec impatience le moment où ça va se décoincer. Du côté de Frank, les scènes avec ‘Rachel’ ont des choses intéressantes mais je dois avouer que j’ai ressenti un léger malaise en voyant leurs scènes au début. On connaît Frank certes, mais il y avait un ton et une imagerie entre un adulte et une mineure qui est curieuse. Cela reste de l’ordre du détail et les scènes dans les hôtels sont plutôt sympas dans l’ensemble. Le rythme m’a paru plus lent que dans le premiere, ou en tout cas, ça m’a un peu moins passionné. 6/10

2.03 - Le retour vers New York ne me surprend pas, mais j’aurai bien fait une saison de Punisher qui voyage aux US et mettre un peu d’ambiance dans des petites villes. Il y a une vibe entre Banshee et Sons of Anarchy qui me déplaît pas du tout dans ces épisodes. L’épisode en lui-même a mis du temps à démarrer et bien qu’à NY ça s’emballe un peu, ce n’était toujours pas satisfaisant. Mais quand on a les attaques, on passe forcément un bon moment. 7/10

2.04 - « What if you opened your mind to the idea of redemption? » La première partie était poussive, et on était parti pour un épisode bien chiant. Et la suite, je l’ai plus appréciée que prévu. Frank et Amy se font enfin confiance par exemple et vont être prêts à avancer. Du côté de Billy, son visage est “décevant”. Je comprends qu’on veuille pas passer 5h de maquillage par jour, mais vu les dégâts subis, le masque, la rééducation, on imaginait un visage plus marqué. Son intrigue était moyenne jusque là mais la fin avec la psy qui parle de rédemption peut amener des choses intéressantes. 6/10

#15

Je pose ça là entre deux épisodes :sac:

1 Like
#16

“All good.” :sac:

#17
The Punisher - Saison 2 - Épisodes 5 à 8

2.05 - « Like I said, the only way to win is to not play. » La relation entre Frank et Amy continue de se développer tranquillement mais les 2/3 de l’épisode manquent quand même d’énergie. Tout le monde est très passif et hormis Frank qui prépare son plan en surveillant la salle de sport ou le jeu de carte, je ne saurais retenir d’autres scènes. Comme souvent, la fin se montre plus brutale et on passe forcément un bon moment. Suffisant pour digérer le reste ? Pas vraiment. 6/10

2.06 - « You could always burn the place down if it makes you feel better. » Ça partait mieux que les deux précédents, mais j’ai du mal à être totalement emballé par la suite. Madani et Billy chacun de son côté ont une saison poussive tout de même, l’obsession de la première se comprend mais ça fait 6 épisodes et rien de neuf n’en ressort. La voie prise par le second est assez convenue. Le super-catho a une certaine présence mais le personnage n’apporte pas grand chose de plus. La série tâtonne pas mal pour trouver son second souffle après un début en campagne, il faut que ça se relance vite. 6/10

2.07 - Un peu de SM, pas mal de Madani, de la torture et un braquage, cet épisode est plutôt chargé, mais encore une fois, les deux premiers tiers de l’épisode m’ont paru très longs. Je n’arrive pas à comprendre qu’en écrivant 13 épisodes tous les deux ans, on n’arrive pas à raconter plus de choses. Le dernier tiers, avec le braquage mené par Billy est plus dynamique, le premier acte de la confrontation avec Frank en garde sous la main pour s’en tenir au choc de Billy de voir l’identité du “skull”. Mais bon… c’est tout. 6/10

2.08 - Par rapport aux quatre précédents épisodes, j’ai un peu plus vibré sur la durée, on sent que la saison démarre enfin. Mais le comportement de Billy et Frank est parfois dur à suivre, et pour moi, ça empêche salement de m’investir dans les scènes qui jouent sur l’émotion. Mais ça se met en place, et j’espère que ça va décoller, la déception l’emporte. 7/10

#18

J’étais fin épisode 10, je me disais “hé mais c’est super bizarre comme fin en fait”.

Et en fait y’a 13 épisodes. J’suis un peu rassuré :hollande:

#19

Putain j’ai du mal avec la saison. C’est sans doute ma plus grosse déception pour l’instant car après une bonne saison 1 j’attendais mieux (je n’attendais pas énormément de Luke Cage et JJ n’est pas trop pour moi, donc mes attentes sont vite tombées).

Mais à part le duo principal (trop souvent éloigné), le reste est mega poussif je trouve.

J’essaie de faire 9 (vu à l’instant), 10 et 11 ce soir, mais par moments faut que je m’accroche.

Sur les séries Marvel, Netflix a manqué le coche je trouve, elles vont toutes se terminer sans avoir totalement exploité leur potentiel je trouve. Mise à part Daredevil peut-être.

1 Like
#20

Et bien sûr dès que je dis ça, l’épisode 10 envoie la sauce.

J’éditerai pour rajouter des petits avis, mais j’y croyais plus, enfin :hallelujah:

edit :

The Punisher - Saison 2 - Épisodes 9 à 11

2.09 - Encore une fois, la déception est là. C’est frustrant. Une prime sur la tête d’Amy et Frank promettait beaucoup, mais à part une petite rencontre dans une ruelle et Amy traquée dans un immeuble, on reste très clairement sur notre faim. Sinon autre moment marquant : Billy retrouve enfin Madani… La révélation sur les raisons de sa cicatrice devaient marquer cet échange, l’effet dure 2 secondes, puis Billy redevient insupportable. Quel gâchis. Le reste est très anecdotique. 6/10

2.10 - « Break him and then finish him. » Quand je commençais à ne plus y croire… la série se réveille enfin. L’épisode arrive à gagner du temps comme rarement j’ai pu le voir, mais on sent quand même que quelque chose se prépare, le fait d’avoir un peu décroché de la saison m’a empêché de voir venir quoique ce soit. Et là, les dernières minutes butent. Une scène osée en terme de réal (faut juste pas être épileptique), une violence encore bestiale et la conclusion en guise de massue dans la gueule pour Frank. Krista sert enfin à quelque chose, Billy montre un peu d’intelligence et une bataille est brillamment gagnée. 8/10

2.11 - « Well, shit. Looks like the gang’s all here. » Bon, la série ne va pas au bout de son idée. Ça aurait été couillu d’explorer un Frank vraiment coupable (enfin plus qu’il ne l’est déjà). Pour en finir avec Billy, c’était peut-être la solution la plus simple pour les scénaristes d’autant qu’au moment de l’écriture la fin de la série n’était sans doute pas dans les esprits. On pourrait trouver ça dommage de ne pas aller à fond sur cette voie. En dehors de ça, l’épisode n’est pas extraordinaire mais les retrouvailles du gang amènent une petite respiration bienvenue avant d’attaquer la dernière ligne droite. 7/10